L'informatique entre coupes budgétaires et boom des tablettes

Selon le cabinet Gartner, les dépenses high-tech des entreprises devraient croître de 5,2% cette année en dollars constants sauf en Europe de l'ouest. Le secteur va souffrir des baisses de commandes gouvernementales.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)

Engouement pour les tablettes, pour le « cloud computing » et les solutions de cybersécurité : malgré la crise, les entreprises ne vont pas lever le pied sur leurs dépenses informatiques cette année. Selon le cabinet d'études Gartner, le secteur IT devrait enregistrer une croissance de 5,2% en 2012 en dollars constants, contre 4,6% prévus initialement, « ce qui n'est plutôt pas mal au regard des inquiétudes sur la conjoncture économique mondiale, en particulier autour de la crise de la dette de la zone euro, des craintes d'une bulle immobilière en Chine et de la hausse des prix du pétrole » explique Richard Gordon, de Gartner, à La Tribune. Toutefois, en dollars courants, la hausse ne sera que de 2,5% contre 6 ,8% l'an dernier. L'Europe de l'Ouest sera la seule zone à connaître un recul des dépenses informatiques, de l'ordre de 3,9% à 797 milliards de dollars, après une croissance de 3% en 2011 et un repli de 1,4% en 2010.

Plus de 50 milliards de dollars dépensés en tablettes
« Les dépenses du secteur public vont se contracter dans le monde entier, en 2012 et en 2013. En particulier, les coupes budgétaires des pays de la zone euro commencent à se faire sentir sur le secteur IT » analyse Richard Gordon. Par ailleurs, les dépenses en services informatiques, les prestations de consultants, sont les premières à souffrir des arbitrages financiers des entreprises : c'est le secteur qui enregistrera la plus faible progression (+1,3% à 856 milliards de dollars), avec les services télécoms (+1% à 1.721 milliards de dollars). Les logiciels continueront leur solide croissance (+5% à 280 millions). Les dépenses en équipements d'informatique (+4,3% à 421 milliards) poursuivront sur une tendance soutenue mais la palme reviendra aux équipements de télécoms(+6,9% à 472 milliards), ce qui recouvre les terminaux mobiles, la sécurité des réseaux, les routeurs ou les réseaux locaux d'entreprises.

Les tablettes sont en train de réaliser une percée spectaculaire chez les professionnels après avoir séduit le grand public: « On assiste à un vrai décollage des usages en entreprises, dans les économies matures. En 2011, il s'est vendu pour 30 milliards de dollars de tablettes en entreprises. En 2012 ce sera plus de 50 milliards et en 2013 nous prévoyons 75 milliards de dépenses d'équipement en tablettes » précise Richard Gordon. A titre d'exemple, 50 milliards c'est l'équivalent de 100 millions d'iPad (nouvelle version) à 500 dollars l'unité....
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 06/04/2012 à 22:37
Signaler
c'est grotesque ces tablettes, ça ne marchera jamais

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.