Instagram met un pied dans le commerce en ligne

 |   |  291  mots
Instagram marche ainsi dans les traces d'une autre application, Pinterest, qui avait commencé l'an dernier à ajouter des boutons acheter à certaines des photos épinglées par ses utilisateurs.
Instagram marche ainsi dans les traces d'une autre application, Pinterest, qui avait commencé l'an dernier à ajouter des boutons "acheter" à certaines des photos épinglées par ses utilisateurs. (Crédits : © Lucas Jackson / Reuters)
L'application va intégrer des informations sur des produits de marques partenaires, qui pourront ensuite être achetés sur le site du commerçant en quelques clics.

Instagram, filiale du groupe Facebook, va tester une nouvelle fonctionnalité de commerce en ligne. Mardi, l'application de partage de photos et de vidéo a annoncé qu'elle allait permettre à ses utilisateurs d'acheter plus facilement des produits découverts sur son service.

Pour l'instant, l'innovation prendra la forme d'un test, avec un panel de consommateurs sélectionné aux Etats-Unis, et grâce à un partenariat signé avec une vingtaine de marques. Ces dernières auront la possibilité "d'enrichir" les photos qu'elles postent sur Instagram, en ajoutant un bouton dans le coin inférieur gauche de l'image. En cliquant sur celui-ci, le consommateur aura accès aux informations de plusieurs produits de la marque, ainsi qu'à leur prix. Un lien "acheter maintenant" le reverra vers le site internet du commerçant.

Le bouton "acheter" en vogue

Pour Instagram, cela permettra de garder ses utilisateurs plus longtemps sur l'application, puisqu'ils n'auront pas besoin d'ouvrir une nouvelle page pour faire une recherche sur les produits. L'entreprise réfléchit déjà à la possibilité d'avoir des recommandations sur des produits ou encore de sauvegarder des contenus pour plus tard.

Instagram marche ainsi dans les traces d'une autre application, Pinterest, qui avait commencé l'an dernier à ajouter des boutons "acheter" à certaines des photos épinglées par ses utilisateurs. Facebook lui-même vient d'annoncer l'ajout sur les pages de commerces américains présents sur son réseau social de boutons permettant de commander la livraison d'un repas à domicile, d'acheter des places de cinéma ou de prendre rendez-vous chez un coiffeur. Le groupe avait également lancé au début du mois une plateforme entièrement consacrée à la vente et l'achat entre ses membres.

>> LIRE AUSSI : Les réseaux sociaux à l'assaut du commerce en ligne

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :