Pixmania vise 1,5 milliard de chiffre d'affaires en 2014

 |   |  271  mots
Né en 2000 sur le marché de la photo, le site français, filiale du britannique DSGI, mise sur les services.

Pixmania se projette loin. "En 2014, nous espérons dépasser 1,5 milliard d?euros de chiffre d?affaires et dégager une marge d?exploitation de 4 à 5 %. [...] Cette année, nous dépasserons le milliard de chiffre d?affaires. Et notre rentabilité s?améliorera", prévoit Steve Rosenblum, président et co-fondateur, avec son frère Jean-Émile, du groupe français de e-commerce. L?objectif est ambitieux. Car, la filiale à 77 % du distributeur britannique DSG International vient tout juste de boucler son exercice 2009-2010 sur 897 millions d?euros de chiffre d?affaires, en hausse de 15 %. Et sa marge d?exploitation n?est que de 2,7 % (soit 25 millions d?euros d?Ebitda), lui accordant 1,6 % de marge nette.

 

Le groupe porte donc le fer sur des activités plus juteuses que la vente de produits à 7 millions de clients dans 26 pays européens car "le coût d?acquisition d?un client est très élevé. Et la pression sur les marges est forte", explique son président. Pixmania loue désormais ses services à tous ceux qui veulent profiter de la folle croissance du e-commerce. Parmi ses services, figurent Pixplace, place de marché où les PME vendent en ligne auprès des adeptes de Pixmania pour un forfait de 39 euros par mois, et E-merchant, structure de création de sites marchands pour le compte de tiers.

Seules ces activités, quelques lancements (dont le sport et les jouets fin 2010) et la prise de parts de marché feront croître Pixmania en Europe. La société ne fera pas d?acquisitions, précise Steve Rosenblum qui, 10 ans après avoir créé Pixmania, emploie pas moins de 1.400 personnes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :