Microsoft dénonce l'alliance de Yahoo Japan avec Google

 |   |  267  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Sans surprise, Microsoft a décidé de monter au créneau. Il dénonce le monopole issu de l'alliance de Yahoo Japan et Google dans l'Archipel.

Microsoft crie au scandale. Selon lui, le tandem né de l'alliance au japon entre Yahoo Japan, filiale de Yahoo, et Google est monopolistique. L'accord conclu entre ces deux géants, prévoit que lorsqu'un internaute lancera une requête sur Yahoo Japan, le moteur de recherche sera celui de Google. Sachant que 57% des requêtes Internet réalisées au Japon passent actuellement par Yahoo Japan et 31% par Google, leur association leur garantit la part du lion face à un Microsoft qui ne totalise que 3% des requêtes.

Yahoo Japan se défend toutefois de tout problème de monopole au prétexte que la présentation et les services liés seront complètement distincts sur chacun des deux sites. Argument rejetté, répond Microsoft. Selon lui, "l'accord proposé va éliminer la concurrence dans la recherche au Japon - à la fois dans les liens sponsorisés et dans les résultats de recherche", a dénoncé le directeur juridique adjoint de Microsoft, Dave Heiner, sur un blog officiel du groupe.  Sans compter que le géant de l'informatique s'interroge sur la légalité de l'accord. "Il sera intéressant de voir dans les semaines qui viennent si c'est absolument vrai" que ce partenariat a reçu un feu vert, relève Microsoft.

La colère de Microsoft est d'autant plus prévisible que Yahoo Japan met sa maison mère en porte-à faux; cette dernière ayant pour sa part préféré Microsoft à Google dans d'autres régions du monde. En choisissant ce dernier, la filiale de Yahoo semble avoir commis un crime de lèse-majesté.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :