À Washington, l'empire Facebook contre tous

 |   |  2297  mots
Si Facebook est aujourd'hui bousculé
Si Facebook est aujourd'hui bousculé (Crédits : iStock)
REPORTAGE. Facebook DC, le bureau de Washington, n'a plus la cote sur la plaine du Capitole. Le « pays le plus peuplé de la planète » a perdu la confiance du monde politique et de l'opinion. Mais reste un lobby puissant au Congrès face à la régulation qui se prépare, réclamée par Mark Zuckerberg lui-même.

Nul ne pourrait deviner qu'à moins de dix minutes de la Maison-Blanche et autant de la plaine du Congrès se cachent les nouveaux bureaux de Facebook à Washington DC, ville où plus du quart des travailleurs est employé par le gouvernement. Niché sur la 7e rue, l'immeuble blanc était autrefois un fleuron de l'innovation commerciale avec le grand magasin de la chaîne Hecht's en 1925 et son tout premier ascenseur sur six étages.

« Génie du business », « sens de l'audace », « des marques nationales ! »... la presse et la classe politique en faisaient l'éloge, en ce temps-là. C'est aussi là que s'est joué le combat pour les libertés civiques des Afro-Américains, avec l'activiste Mary Church Terell. Un siècle plus tard, c'est aujourd'hui un géant de la communication de 2,5 milliards d'usagers, critiqué de toutes parts, y compris par des d'élus qui demandent son « démantèlement », accusé de « détruire les démocraties », qui occupe, discrètement, le Terell Place. « Ils n'ont pas envie que l'on sache qu'ils sont ici », souffle-t-on dans ce quartier cossu des monuments à la gloire de l'Amérique. Désormais, pour la 5e capitalisation boursière (551 milliards de dollars en avril 2019),...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/05/2019 à 10:33 :
Bref ça y est MZ fait partie de l'Etat profond américain... :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :