Chine : le New York Times rayé de l'App store d'Apple

 |  | 256 mots
Lecture 1 min.
Apple a retiré les applications en chinois et en anglais de l'App store en Chine le 23 décembre, a signalé le quotidien américain mercredi.
"Apple a retiré les applications en chinois et en anglais de l'App store en Chine le 23 décembre", a signalé le quotidien américain mercredi. (Crédits : Reuters/Thomas Peter)
Le site internet du journal américain est déjà interdit depuis 2012, suite à une série d'articles sur la fortune du Premier ministre chinois.

Pékin a décidément une dent contre le journal américain. Le New York Times a signalé jeudi que son application avait été retirée de l'App store d'Apple en Chine. La marque confie avoir répondu à la demande des autorités locales.

"Nous avons été informés que l'application était en violation de la réglementation locale", a indiqué Fred Sainz, porte-parole d'Apple, au journal américain. "En conséquences, l'application doit être retirée de l'App store chinois, lorsque la situation aura changé, l'App store offrira de nouveau la possibilité de télécharger l'application du New York Times en Chine", a-t-il poursuivi.

La marque n'a en revanche donné aucun élément sur la source de cette interdiction. Impossible de savoir s'il s'agit d'un arrêté judiciaire ou d'une simple décision administrative du gouvernement de Pékin.

Le Financial Times et le Wall Street Journal déjà bloqués

Retirée le 23 décembre, l'application du New York Times était l'un des derniers canaux pour que ses lecteurs situés en Chine puissent consulter ses articles. Depuis 2012, Pékin a bloqué le site internet du journal américain dans le pays, obligeant les lecteurs à passer par des logiciels alternatifs pour y accéder. Cette interdiction faisait suite à une série d'articles sur la fortune de la famille de Wen Jiabao, alors Premier ministre de la République populaire. D'autres journaux anglo-saxons sont concernés par cette censure. Le Wall Street Journal et le Financial Times sont toujours indisponibles sur l'App store.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :