Vie privée et protection des mineurs : pourquoi TikTok est attaqué à Bruxelles par des associations de consommateurs

 |  | 907 mots
Lecture 5 min.
TikTok est accusé de surexploiter les données personnelles de ses utilisateurs et de ne pas protéger assez les mineurs face aux pratiques marketing et aux contenus inappropriés.
TikTok est accusé de "surexploiter" les données personnelles de ses utilisateurs et de ne pas protéger assez les mineurs face aux pratiques marketing et aux contenus inappropriés. (Crédits : Dado Ruvic)
Après avoir examiné les conditions d'utilisation du réseau social TikTok, prisé par les adolescents et les jeunes adultes, le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC), qui rassemble plusieurs associations de consommateurs dont l'UFC-Que-Choisir, accuse la plateforme de "surexploiter" les données personnelles de ses utilisateurs, de ne pas assez protéger les mineurs face aux pratiques marketing et aux contenus inappropriés, et dépose une plainte auprès de la Commission européenne.

Parfois, se pencher dans la nébuleuse des conditions générales d'utilisation (CGU), document jargonnant et souvent illisible de plusieurs pages qu'il faut accepter pour accéder au service, réserve de bien mauvaises surprises. C'est le constat établi par le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC), au sujet du réseau social TikTok, qui revendique 800 millions d'utilisateurs dans le monde, et qui est particulièrement prisé par les enfants de moins de 13 ans, les adolescents et les jeunes adultes.

En examinant dans le détail ses CGU, la fédération européenne et ses membres, dont l'UFC-Que-Choisir, ont décelé de nombreuses "clauses contraires à la loi" et accusent TikTok de "surexploiter" les données personnelles de ses utlisateurs à son bénéfice et de bafouer les droits des consommateurs encadrés par le RGPD, le règlement européen sur la protection des données. Par conséquent, le BEUC a annoncé mardi 16 février avoir déposé une plainte au près de la Commission européenne. L'UFC-Que-Choisir a également alerté la Direction générale de la Concurrence,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/02/2021 à 7:19 :
TikTok est chinois. Comment voulez vous que les notions de vie privée et de protection des mineurs soient respectées ? C'est même pas dans leur vocabulaire. Déjà que nos Gafam à nous, bien occidentaux, ni arrivent pas, ou ne veulent pas ...
a écrit le 16/02/2021 à 11:00 :
Les entreprises privées ne sont pas là pour protéger les citoyens, jeunes ou vieux, elles sont là pour leur gagner du fric sur leur dos, un mode de fonctionnement vieux comme le commerce soit dit en passant.

Normalement c'est le rôle des parents et de l'Etat de protéger les citoyens, surtout les plus jeunes ça paraitrait logique mais bon ces premiers sont déjà asservis par la société marchande ayant perdu tout repère, regardant leurs enfants en culpabilisant de les avoir mit au monde dans cette société de chiens financiers et l'Etat lui a été privatisé, vendu à ces mêmes marchands qui abrutissent l'humanité.

Bref une institution de plus instrumentalisée par l'oligarchie européenne qui ne veut surtout pas vexer ses partenaires chinois tout en suivant la logique américaine. Nous sommes asservis par des hypocrites.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :