Zeebox rend la TV "sociale" et interactive

 |   |  506  mots
Copyright Reuters
Cette application iPad, lancée au Royaume-Uni fin octobre, surfe sur le phénomène du second écran en combinant programmes, informations et fil Twitter.

Jeter un oeil à ses e-mails tout en regardant une émission, chercher sur Allociné ou IMdB des infos sur le casting du film que l'on savoure en famille dans son canapé, partager son enthousiasme pour une équipe dont on suit le match en direct sur son réseau social préféré : la télévision se consomme de plus en plus avec un autre appareil connecté sous les yeux : smartphone, ordinateur portable ou tablette. La start-up britannique Zeebox veut s'appuyer sur ce phénomène du « deuxième écran. » Elle a présenté la semaine dernière son application pour iPad qui a emballé de nombreux participants au DigiWorld Summit organisé par l'Idate à Montpellier. Son ambition est de rendre la télévision plus interactive et plus « sociale », en intégrant notamment les commentaires et recommandations de ses amis.

« La télévision en direct n'a pas évolué depuis des décennies. Nous continuons à regarder le petit écran de façon passive », a observé Anthony Rose, le cofondateur de Zeebox, connu pour avoir développé iPlayer, la plate-forme de télévision et radio de rattrapage de la BBC qui a rencontré un vif succès.

Lancée fin octobre au Royaume-Uni, Zeebox (qui fonctionne aussi sur PC) se présente d'abord comme un guide des programmes, complété de cotes d'audience, de liens vers des articles de presse sur les émissions et des fils de « tweets » signés du mot-clé des programmes (hashtags), actualisés en temps réel. On peut aussi savoir ce que ses amis de Facebook regardent (s'ils sont d'accord bien sûr) et les inviter à suivre un programme. Zeebox est un agrégateur de contenus qui propose des thèmes de recherche par mot-clé (les Zeetags) et s'ouvre sur des pages Wikipedia par exemple. Complètement intégrée à iTunes, l'application suggère des épisodes, des musiques, des films ou des applications à télécharger sur le magasin en ligne d'Apple, en lien avec le programme.

Opportunité pour la pub

Zeebox utilise la technologie de reconnaissance automatique des contenus, comme le célèbre Shazam pour la musique : la tablette enregistre une séquence de quelques secondes et interroge une base de données pour comparer l'empreinte numérique du contenu. Encore faut-il avoir indexé tous les programmes pour que la synchronisation en temps réel fonctionne. La start-up, qui emploie 28 personnes et a levé 7 millions de dollars en quelques mois, planche sur une version iPhone qui sera lancée à Noël et promet un déploiement aux États-Unis et en Europe « au début de l'année prochaine ». Ces applications d'interaction avec la télévision ont le vent en poupe. Yahoo a lancé début novembre une version iPad d'IntoNow, l'application mobile d'une start-up rachetée l'an dernier. « Les chaînes ont devant elles une immense opportunité avec la publicité sur ce deuxième écran où elles pourront cibler un public bien plus précis », relève Anthony Rose. Zeebox a signé son premier accord avec une chaîne, Channel 4.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :