Discovery (Eurosport) s'offre Scripps Network pour plus de 14 milliards de dollars

 |   |  559  mots
L'accord rassemble deux entreprises spécialisées dans la programmation dite sans scénarios, plutôt axée sur les aventures de la vie réelle, les voyages et la maison.
L'accord rassemble deux entreprises spécialisées dans la programmation dite "sans scénarios", plutôt axée sur les aventures de la vie réelle, les voyages et la maison. (Crédits : Andrew Kelly)
Le groupe américain Discovery Communications va mettre sous la même enseigne des chaînes de télévision comme Travel Channel, Eurosport, Discovery Planet, ou encore Food Network.

Discovery Communications veut créer un géant du câble. La société américaine d'audiovisuel a annoncé lundi le rachat de Scripps Network - dette de 2,7 milliards de dollars inclue - pour 14,6 milliards de dollars (12,4 milliards d'euros). L'objectif annoncé par le groupe du milliardaire John Malone est de créer un bouquet de chaîne suffisamment puissant, afin de peser davantage dans les négociations avec les câblo-opérateurs. En réunissant Food Network, Cooking Channel, Travel Channel et HGTV (Home & Garden Television) avec son propre réseau, Discovery parvient ainsi à combiner quatre des cinq chaînes de télévision du câble les plus regardées par les femmes aux Etats-Unis d'après le cabinet d'analyse Nielsen.

Augmenter et diversifier l'audimat

L'accord rassemble deux entreprises spécialisées dans la programmation dite "sans scénarios", plutôt axée sur les aventures de la vie réelle, les voyages et la maison. Avec le groupe Scripps, Discovery vise surtout HGTV, qui était selon les données de Nielsen la quatrième chaîne la plus regardée en "prime time" aux Etats-Unis cette année, avec une moyenne de 1,51 million de téléspectateurs par nuit, principalement des femmes. Les deux réseaux rassembleront ainsi l'audience essentiellement féminine du bouquet Scripps, avec celle majoritairement masculine des chaînes Discovery, comme Animal Planet, ou Eurosport.

Le nouveau groupe promet de produire presque 8 000 heures de programmes originaux par an, en proposant un catalogue de près de 300.000 heures de contenus.Il affirme également représenter 20% des recettes publicitaires de la télévision payante aux Etats-Unis.

Diffusion web obligatoire ?

A l'heure de l'omniprésence du streaming et des services de vidéo en ligne comme Netflix, l'entreprise du Maryland réoriente surtout sa stratégie de diffusion vers le format numérique. Le mobile, le PC, et les tablettes ont profondément modifié les habitudes de consommation de vidéos et de chaînes de TV, et les circuits classiques de distribution peinent aujourd'hui à proposer une offre complète de divertissement, qui puisse faire émerger tous les types de contenus. Les contraintes publicitaires - audience minimum pour vendre de la publicité -, ainsi que les contraintes financières -coût important de la diffusion technique via satellite - ont avant tout favorisé les contenus premium, les séries, ou les événements sportifs.

Le directeur général de Discovery, David Zaslav, a déclaré lundi à Bloomberg que la fusion des deux entreprises pourrait enfin permettre à leurs programmations de "s'assurer qu'elles sont désormais incluses dans les nouveaux services de télévision en ligne, qui offrent moins de chaînes à des prix plus bas". Car compte tenu de leur diffusion plus large, les deux réseaux combinés devraient être relativement peu coûteux à inclure dans les nouvelles offres des distributeurs sur internet. Un secteur qui leur avait échappé jusqu'alors : la web-télé de Youtube, par exemple, n'avait pas choisi d'inclure les programmations de Discovery et de Scripps dans sa dernière offre. Cependant, les propriétaires de chaînes réfléchiraient à la mise en place de leurs propres services en ligne pour concurrencer Netflix ou Youtube, afin de replacer l'audimat devant le poste de télé.

>> Aller plus loin La télévision traditionnelle attaquée de toutes parts

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :