Droits TV de la L1 : le bras de fer se poursuit entre Canal+ et la LFP

 |  | 399 mots
Lecture 2 min.
Maxime Saada, le chef de file de Canal+.
Maxime Saada, le chef de file de Canal+. (Crédits : Jean-Paul Pelissier)
Alors que la Ligue de football professionnel a décidé de lancer son appel d’offres sur les droits TV qui appartenaient à Mediapro, la chaîne cryptée, qui militait pour un appel d’offres global, souhaiterait contester l’initiative devant la justice.

Le torchon brûle entre Canal+ et la Ligue de football professionnel (LFP). Cette dernière vient de lancer son nouvel appel d'offres concernant les droits délaissés par le diffuseur défaillant Mediapro. Le groupe sino-espagnol avait initialement raflé 80% des droits de la L1 et de la L2 ces prochaines années pour un montant record de plus de 800 millions d'euros par an, mais s'est révélé défaillant. Le problème, c'est que Canal+, sur lequel la LFP mise...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/01/2021 à 8:55 :
Et c'est là que l'on est content que ce soit Bolloré à la tête de canal plus, rare homme d'affaire à pouvoir tenir tête à ce truc limite mafiueux. Face à des dures il faut des dures.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :