Samsung lance un parc de réalité virtuelle, entre attractions et promotion

La filiale française du constructeur de smartphones a décidé de mettre en avant le casque de réalité virtuelle Samsung Gear VR autour d'une série d'attractions éphémères à Paris. Si tout est gratuit, c'est surtout pour mieux communiquer autour du produit, qui nécessite un smartphone de dernière génération.
Laszlo Perelstein
Certaines attractions tirent leur épingle du jeu, notamment le Grand 7, version réalité virtuelle d'une montagne russe.
Certaines attractions tirent leur épingle du jeu, notamment le Grand 7, version réalité virtuelle d'une montagne russe. (Crédits : La Tribune/Laszlo Perelstein.)

Cinq cent tonnes de matériel, dont 217 casques de réalité virtuelle et au moins autant de Samsung S7 répartis sur 6.500 mètres carrés. Pour faire la promotion de son dernier produit-phare et de son casque Gear VR -qui fonctionne avec le S6 également-, Samsung France a décidé de sortir du conventionnel en montant un éphémère parc d'attractions de réalité virtuelle. À compter de ce vendredi 17 juin et pendant trois jours, les équipes françaises du géant sud-coréen de l'électronique se posent donc à Paris, sur l'esplanade de la bibliothèque François Mitterrand, avec l'animation S7LifeChanger.

     | Lire Avec le S7, Samsung veut tailler des croupières à Apple

La réalité virtuelle du S7 n'a pas vocation à concurrencer les modèles plus performants de la concurrence, à destination, eux, des joueurs, et Samsung le sait bien. Capable d'accueillir 2.000 personnes par heure, le parc présente ainsi neuf attractions différentes, très orientées grand public. L'accent a donc été porté sur la mise en scène, avec par exemple une paires de ski sur laquelle il faut s'installer pour tester le produit. Une fois le casque mis, le support entre en mouvement, simulant une vraie descente de pistes.

Extrait vidéo de la simulation de réalité virtuelle à ski avec le casque de réalité virtuelle Samsung. Crédits : Samsung.
Mouvement du support "Ski" pendant l'utilisation du casque de réalité virtuelle Samsung. Crédits : La Tribune.

Certaines attractions tirent leur épingle du jeu, notamment le Grand 7, version réalité virtuelle d'une montagne russe. Installé sur un fauteuil, le visiteur perçoit très bien les sons d'une vraie attraction de parc forain ainsi que les sensations associées à une descente de Grand 8 grâce au système de soufflerie.

Si les attractions sont plaisantes, on regrettera leur durée très courte -en moyenne cinq minutes. L'événement sert surtout à communiquer autour des capacités du casque de réalité virtuelle Samsung Gear VR, co-conçu avec Oculus, à l'origine des casque VR de nouvelle génération. Samsung France explique d'ailleurs qu'il est difficile de présenter ce genre de produits, la meilleure communication étant de permettre de l'essayer. Si aucun produit n'est vendu directement sur le stand, les visiteurs devraient normalement pouvoir profiter d'une offre leur permettant de bénéficier d'un casque gratuit -il est initialement commercialisé autour de 100 euros- pour tout achat d'un Samsung S7. Éphémère et gratuit, l'endroit tient plus du show-room que du parc d'attraction.

>> Aller plus loin Retour sur la présentation du casque de réalité virtuelle de Samsung

Laszlo Perelstein

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.