Sony : un plan colossal pour surfer sur le dynamisme du marché du divertissement

Le géant japonais de l'électronique prévoit d'investir 15 milliards d'euros dans le divertissement, en particulier dans le jeu vidéo, un marché qui a explosé avec la pandémie.

4 mn

Le géant japonais a annoncé prévoir des « investissements stratégiques » à hauteur de 2.000 milliards de yens (15 milliards d'euros) dans les trois prochaines années.
Le géant japonais a annoncé prévoir des « investissements stratégiques » à hauteur de 2.000 milliards de yens (15 milliards d'euros) dans les trois prochaines années. (Crédits : Kim Kyung Hoon)

L'investissement est colossal. Il est à la hauteur du dynamisme du marché du divertissement et de l'environnement concurrentiel dans ce secteur. Après avoir surfé sur la vague du Covid-19, Sony continue d'avancer ses pions dans le divertissement. Le géant japonais de l'électronique a annoncé mercredi prévoir des « investissements stratégiques » à hauteur de 2.000 milliards de yens (15 milliards d'euros) dans les trois prochaines années, surtout dans l'industrie du divertissement comme le jeu vidéo qui a explosé pendant la crise.

Ces investissements devraient être réalisés à partir de l'exercice en cours 2021/22 (démarré le 1er avril) jusqu'au 31 mars 2024, a précisé Sony dans un communiqué à l'occasion de la présentation de sa stratégie de moyen terme.

Des résultats dopés par la PlayStation

Fin avril, Sony, le grand rival et compatriote de Nintendo, a publié des résultats 2020/21 record, dopés par sa division jeu vidéo et sa nouvelle console PlayStation 5. Sortie en novembre dernier 2020, elle a permis à la division jeu vidéo d'augmenter ses ventes de 34,3%. Le géant japonais a annoncé le plus gros bénéfice net annuel de son histoire, porté par sa branche jeux, alors que les habitants du monde entier ont été confinés à tour de rôle et donc contraints de se trouver des occupations plus casanières. Le bénéfice net annuel du groupe a doublé sur un an, à 1.171,8 milliards de yens (8,9 milliards d'euros). Pour son nouvel exercice 2021/22 démarré le 1er avril, Sony voit ses ventes annuelles augmenter encore, à 9.700 milliards de yens (+7,8% sur un an), en particulier dans les jeux vidéo et le cinéma.

Ces résultats viennent conforter les ambitions de Sony qui cherche prioritairement à développer ses propriétés intellectuelles et ses activités touchant directement les consommateurs (jeu vidéo, musique, streaming vidéo, cinéma...), en particulier en dopant ses plateformes en ligne et communautés associées, ainsi que son offre de jeux mobiles.

Stratégie d'investissement

Cette politique s'inscrit ainsi dans la continuité de la stratégie du groupe ces dernières années: Sony a racheté ou pris des parts dans des studios de jeu vidéo (Insomniac, Epic Games), acquis à 100% la maison d'édition musicale EMI Music et il est en train de racheter Crunchyroll, plateforme de streaming spécialisée dans l'animation japonaise. Sous la houlette du nouveau directeur général, John Stankey, AT&T a en effet vendu fin 2020 Crunchyroll à Sony.

Il a aussi récemment investi dans Discord, application de discussions très populaire chez les joueurs, qu'il veut intégrer dès l'an prochain à son réseau PlayStation Network. Sony Interactive Entertainment a fait un « investissement minoritaire » dans la plate-forme qui compte plus de 140 millions d'utilisateurs mensuels, dont beaucoup sont des amateurs de jeux, a indiqué Jim Ryan, président de la branche jeux du géant technologique, dans un communiqué le 3 mai.

« Notre objectif est de rapprocher les expériences Discord et PlayStation sur console et mobile à partir du début de l'année prochaine, en permettant aux amis, aux groupes et aux communautés de se retrouver, de s'amuser et de communiquer plus facilement tout en jouant ensemble », a expliqué M. Ryan. « Ensemble, nos équipes sont déjà à pied d'œuvre pour connecter Discord à votre expérience sociale et de jeu sur PlayStation Network », a-t-il ajouté.

Sony a également cité mercredi l'énorme succès actuel de son film d'animation « Demon Slayer », dont une adaptation en jeu vidéo doit sortir prochainement: « Demon Slayer est un exemple du déploiement de toutes les diverses activités de Sony pour maximiser la valeur de la propriété intellectuelle » d'une œuvre, a-t-il commenté.

Le groupe compte directement toucher à terme 1 milliard de personnes avec ses contenus de divertissement, contre environ 160 millions actuellement. Cependant il s'agit là d'une « vision » et non d'un objectif à atteindre dans un délai imparti, a précisé son PDG Kenichiro Yoshida lors d'une conférence de presse en ligne.

Sony va par ailleurs continuer à investir dans les technologies, notamment dans les capteurs d'image, avec lesquels il compte jouer un rôle important dans la mobilité, sur fond de l'essor des voitures autonomes.

M. Yoshida n'a pas souhaité commenter mercredi une information du quotidien économique nippon Nikkan Kogyo selon laquelle son groupe serait en pourparlers avec le géant taïwanais des semi-conducteurs TSMC pour établir une usine commune au Japon, avec le concours du gouvernement japonais.

Le groupe prévoit aussi des rachats de ses propres actions. Cependant les investisseurs à Tokyo n'étaient guère emballés par son plan de moyen terme: vers 03H50 GMT, le titre Sony gagnait seulement 0,27% à 10.785 yens (indice Nikkei: +0,4%).

(Avec AFP)

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 27/05/2021 à 9:43
Signaler
Un groupe incontournable il y a dix ans, une multinationale qui essaye de garder sa tête hors de l'eau actuellement ? Que s'est il donc passé chez Sony ? Le fait qu'ils investissent dans Discord alors que réseau dont les utilisateurs aimaient d'abord...

à écrit le 26/05/2021 à 14:49
Signaler
Faudrait créer un fonds universel de dédommagement mondiale aux enfants de la planète et aux impacts sur leur vie scolaire , sociale du aux divertissements qui créer des dépendances quand ils ne feront pas un arrêt cardiaque avec les vaccins expérime...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.