Sony a réalisé des bénéfices records en 2018

 |   |  342  mots
Sony a réalisé en 2018, la plus belle année de son histoire en terme de bénéfices engrangé.
Sony a réalisé en 2018, la plus belle année de son histoire en terme de bénéfices engrangé. (Crédits : Kim Kyung Hoon)
Sony a dégagé un gain net record sur les neuf premiers mois de l'exercice 2018-2019 et a de nouveau fortement élevé sa prévision de bénéfice net annuel, mais il doit surtout ces bons résultats à des réévaluations de taxes.

L'an dernier fut fructueux pour Sony. Sur la période d'avril à décembre 2018 le géant japonais de l'électronique 2018, a vu son bénéfices net bondir de 63% à 828 milliards de yens (6,6 milliards d'euros), porté par des facteurs exceptionnels et la bonne tenue de plusieurs activités, notamment les jeux et la musique. Il vise désormais 835 milliards sur l'exercice, contre 705 milliards. Cependant, l'écart faible (seulement 7 milliards) entre le bénéfice net des 9 mois et celui de l'année signifie que le quatrième trimestre devrait à peine être rentable.

Pour la période passée en revue, sa expliqué avoir procédé à des réévaluations fiscales à la suite de l'absorption de la société d'édition musicale EMI Music Publishing, qui gère un catalogue de plus de deux millions de titres (Queen, Pharrell Williams, Kanye West...). Sony, qui détenait auparavant 40% dans EMI via une de ses entités, a acheté la part restante et en a fait une filiale à part entière de Sony.

La division des mobiles, le maillon faible

Sony a ainsi enregistré un gain exceptionnel reporté sur le bénéfice d'exploitation de 116,9 milliards de yens. S'y est ajoutée une rentrée non récurrente liée à la cession et revalorisation comptable de parts de Spotify (service de musique en ligne). Mais sur le plan purement opérationnel, le chiffre d'affaires des 9 mois a légèrement diminué (-0,8%) à 6.538,2 milliards de yens, en dépit des performances de la locomotive que constitue l'activité des jeux vidéo, dont les profits ont aussi augmenté.

Ils ont en revanche reflué du côté des semi-conducteurs même si leurs ventes ont progressé. L'activité "produits de l'image" qui comprend les appareils photo et caméras a aussi enregistré de bons résultats. L'ombre au tableau reste la division des mobiles toujours dans le rouge. Pour l'ensemble de l'exercice qui sera clos en mars, Sony a abaissé sa prévision de chiffre d'affaires à 8.500 milliards (au lieu de 8.700 milliards) mais a maintenu l'estimation de bénéfice d'exploitation à 870 milliards.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :