France Télécom : plus de 100 propositions pour éradiquer le malaise social

Le cabinet d'audit Technologia remet ce lundi au nouveau patron de France Télécom son rapport d'étape sur la prévention du stress. Il y pointe la persistance du malaise social et lui suggère une refonte des ressources humaines.
(Crédits : Reuters)

Cela fait plus de 3 mois que le cabinet d'audit Technologia, chargé d'évaluer le stress au travail chez France Télécom après une série de suicides, épluche, dissèque les réponses au questionnaire distribué aux 102.000 salariés de l'opérateur en octobre dernier afin d'y apporter des remèdes. Les résultats du questionnaire dévoilés mi-décembre avaient fait apparaître un constat accablant. Le cabinet soulignait alors qu'un quart des salariés (25,4%) sont dans "une situation de risque".  A ces résultats succèdent les propositions pour prévenir le stress au travail, 107 au total, couchées dans un rapport remis ce lundi à Stéphane Richard, le nouveau patron du groupe depuis le 1er mars dernier.

D'après "Le Parisien" et "Les Echos", le rapport relève en préambule que la vague de suicides n'est pas terminée, soulignant les cas de plusieurs salariés du groupe ayant mis fin à leurs jours depuis le début de l'année. "L'obstacle principal à l'efficacité de toute mesure préventive est le manque de confiance des salariés dans les ressources humaines et la médecine du travail", explique Technologia. A titre symbolique, le rapport propose d'ailleurs de renommer la fonction ressources humaines "direction des relations humaines". Le document insiste sur le fait de "renforcer le sentiment d'appartenance des collaborateurs à France Télécom" . Seuls 39% des salariés se sont dits fiers en octobre de travailler chez l'opérateur historique.

Coachs, médiateurs et référents

Pointant du doigt les "nombreuses réorganisations sans raison d'être pour les salariés", le rapport recommande de clarifier la place de chaque salarié dans l'entreprise. Face à des objectifs jugés "trop nombreux, trop élevés et déconnectés de la réalité du travail accompli", le rapport recommande de limiter le nombre des indicateurs de suivi de l'activité. Sans parler du système de promotion qualifié d"opaque" et des règles de mobilité interne "pas claires".

D'ailleurs, Technologia suggère de limiter la mobilité des managers et d'octroyer un coach individuel à certains d'entre eux ("les managers à risque"). Pour les autres salariés, un réseau de médiateurs, composés pour 30% d'intervenants extérieurs, pourrait être chargé d'écouter les collaborateurs en difficulté et de jouer un "réel rôle d'arbitrage". En plus des médiateurs, le rapport propose d'attribuer un "référent parcours professionnel permanent" pour chaque salarié.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/04/2010 à 4:57
Signaler
J'ai de la Famille très proche qui travaille à FT, il dénonce l'ambiance exécrable....égoïste à l'intérieur de l' Etablissement...c'est triste de voir un homme plein de bonne volonté partir au travail en pleurs. J'envoie cet article à son insu car je...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.