Sprint Nextel contre la fusion de T-Mobile avec ATT

 |   |  202  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'opérateur des télécommunications Sprint Nextel demande aux autorités américaines d'empêcher le rachat de T-Mobile USA par ATT. Selon lui, la fusion sera préjudiciable au consommateur.

Le rachat de T-Mobile USA par AT&T, qui devait créer un nouveau géant américain des télécommunications, pourrait être compromis par Sprint Nextel. Le troisième opérateur américain a exhorté lundi le gouvernement à bloquer le projet d'AT&T d'acquérir T-Mobile USA, filiale de Deutsche Telekom, pour 39 milliards de dollars.

"Sprint conteste cette tentative d'AT&T d'ignorer les progrès réalisés ces vingt-cinq dernières années et de créer un nouveau duopole Ma Bell", déclare Vonya McCann, un responsable du troisième opérateur mobile américain.

Sprint est déjà soumis à la concurrence vive de ses concurrents AT&T et Verizon Wireless, coentreprise entre Verizon Communications et Vodafone Group. Le regroupement d'AT&T et de T-Mobile USA, le quatrième opérateur américain, prendrait la tête du marché de la téléphonie mobile devant Verizon Wireless.

Il faudra un an au moins à la Commission fédérale des communications et au département de la Justice américains pour examiner le projet de fusion. Sprint estime par ailleurs que cette "transaction déclenchera sans doute de nombreuses auditions au Congrès".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :