Free veut dynamiter le marché du téléphone mobile

 |   |  689  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
La France aura, dès ce mardi matin, son quatrième opérateur mobile, qui a promis de diviser par deux les tarifs. Suivez en direct la conférence de presse de Free Mobile, très attendue par tous. Ses concurrents Orange, SFR et Bouygues Telecom sont prêts à l'affronter.

Après des mois d'un buzz savamment orchestré, c'est la fin du suspense ce mardi matin. Free tient une conférence de presse à son luxueux siège parisien à 8 h 30. Dans l'invitation "personnelle" adressée aux journalistes lundi matin, figure uniquement la page d'un dictionnaire imaginaire définissant l'adjectif « free », « Qui est libre, sans engagement, sans contrainte, sans limite, libéré, affranchi », puis le mot « frénésie »... Mais aucune mention de l'objet de la réunion du fournisseur d'accès à Internet, qui sera retransmise en direct sur Internet, ni d'allusion au service mobile que Free est tenu de lancer « au plus tard » le 12 janvier, selon les termes de la licence 3G qu'il a obtenue il y a deux ans.

Le réseau du nouvel opérateur couvre déjà plus de 30 % de la population en propre et 98 % grâce à l'accord d'itinérance nationale conclu en mars avec Orange, et qui lui permet de louer le réseau du premier opérateur français là où il n'a pas encore déployé ses antennes-relais.

Fidèle à son image d'agitateur du marché et de provocateur un brin hâbleur, Xavier Niel, le fondateur de Free et premier actionnaire de sa maison mère Iliad, a promis de diviser par deux les prix dans le mobile. Il l'a encore répété il y a peu, même s'il avait laissé entendre un temps que sa promesse valait pour les tarifs de 2008. Or, depuis 2007, la facture moyenne mensuelle de téléphonie mobile des Français n'a baissé que de 10 % selon les chiffres de l'Arcep, le régulateur des télécoms, à fin juin 2011. Niel a récemment ironisé sur les initiatives de ses concurrents qui ont « micro-baissé leurs prix de quelques pour cent », malgré le lancement d'offres low-cost spécifiques, et averti que « s'il y a déjà des offres à 10 euros sur le marché, nous aurons des offres à 5 euros. S'il y a des offres à 7 euros, il y aura des offres à 3,50 euros ».

Les attentes sont telles que le numéro trois français du haut débit ne peut se payer le luxe de décevoir. Il lui faut frapper les esprits. Il est possible qu'il se contente d'une offre unique, à un prix imbattable, la clé de son succès dans l'ADSL où il a su imposer le standard du « 29,99 euros » : ce pourrait être un forfait « tout illimité » (appels, SMS, Internet mobile) à 15,99 euros par mois, dont la rumeur circule depuis quelque temps - sans doute avec un bémol sur le trafic de données, le surf qui coûte cher en 3G mais pas en Wi-Fi. Les offres équivalentes sont au mieux autour de 30 à 40 euros à la concurrence. Free peut casser les prix sur la voix, historiquement facturée trop cher, y compris à l'international, et sur les SMS, au coût très faible, un peu plus difficilement sur la « data ». Tout est « une affaire de moyennes », explique-t-on chez Free, un calcul savant de probabilités de trafic moyen rapporté à une structure de coûts légère : pas ou peu de magasins (2 boutiques, à Rouen et à Troyes), peu de marketing, etc. Il sera ainsi possible de s'inscrire en ligne dès 9 h 30 sur le site Mobile/free.fr. Free aurait prévu de distribuer ses cartes SIM via les points relais Kiala.

Pas de durée d'engagement mais pas de package avec téléphone à prix bradé et subvention, un système dénoncé par le fournisseur d'accès. Free devrait cependant proposer à ses clients de s'équiper d'un appareil à prix coûtant, avec des facilités de paiement, un crédit gratuit sur 12 ou 24 mois, avec un partenaire qui pourrait être Sofinco-Finaref selon le site PC INpact. Mais on sait que les Français n'aiment pas payer leur téléphone, si sophistiqué soit-il, à plein tarif, et c'est peut-être sur ce terrain que les concurrents de Free axeront leur contre-attaque dans les semaines qui viennent. Faut-il s'attendre à un raz-de-marée ? Environ 26 millions de Français étaient libres d'engagement et pouvaient résilier sans frais, sur les 65 millions de clients mobiles, à fin septembre.
 

DIAPORAMA Free, retour sur l'histoire de l'opérateur

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/01/2012 à 23:30 :
et s'il est aussi agressif (tout comme ses adeptes), c'est qu'il n'est pas du tout confiant sur la suite, sinon il serait serein et n'aurait pas besoin de se livrer à tous ces dénigrements (impunis) et ses insultes
a écrit le 12/01/2012 à 23:28 :
IL A LE FRIC, IL A TOUT COMPRIS
millardaire du minitel rose, et il donne des leçons, heureusement qu'il a ses gogos pour l'enrichir
pour moi, non merci, question de morale
a écrit le 10/01/2012 à 23:21 :
L'offre semble alléchante. Mais, il faut voir les détails, les suppléments, la qualité réelle, et le SAV.
a écrit le 10/01/2012 à 18:30 :
xavier niel est le messie de la com enfin un opérateur qui sera raisonnable enfin je l'espere. De toute facon, ça ne pourra pas etre pire, ça ne peut que s'arranger maintenant que le messie est arrivé. lol mais je le pense
a écrit le 10/01/2012 à 14:10 :
a tous les free-sceptiques: c'est vous qui payiaient vos abos adsl des fortunes pour surfer pendant 4h, du temps beni de wanadoo et consorts? Et puis? et puis free a casse la baraque avec en prime des innovations que les autres ont mis des annees a rattraper, et pourtant vous etiez surement en train d'hurler que ca ne marchera jamais que ci que la...bien sur qu'il y a des couacs, bien sur qu'il y en aura d'autres chez free, mais peut etre aussi chez d'autres ;-)
Allez, soyons un peu moins franchouillards de base, un poil reac a tout et acceuillons quelqu'un qui ose avec un peu plus d'encouragement: je vous rappelle que la france est en avance [pour une fois] dans le domaine alors vive free, ne serait ce que pour leur audace.
Et que ceux qui preferent faire la queue chez orange ou sfr ou bouygues, pour s'entendre dire que non c'est pas en boutique, qu'il faut appeler un numero surtaxer pour gerer leurs problemes ne se genent pas d'y rester!
a bon entendeur...
Réponse de le 12/01/2012 à 23:32 :
je suppose que tu es un des rares employés de Free, apparemment ils sont tous sur la toile à défendre leur gourou millardaire
heureusement que free vit aux dépends des autres, de licences bradées, ...sinon..
Réponse de le 20/05/2012 à 20:06 :
pk ce cache la face tout le monde va ou c'est moins chere free a su grimpé doucement et aujourd'hui qu'il casse les prix tout le monde critique, pk sfr, bouygues, orange sont meilleurs, eux aussi sont fait de la tunes sur les operateurs, donc pour moi cela me convient , j'ai un iphone j'ai reçu ma puce j'en suis contente pour un forfait a 15.99e par mois en illimitée, tout opérateur que demander de plus av chez sfr c'etait des factures de 60e voir plus av leur offres 3 numéros en illimitée donc même si il se fait de l'argent regarder les autres opérateurs il ne touche pas par mois le smic......
a écrit le 10/01/2012 à 13:47 :
Enfin quelqu'un qui sait partager. Il faut boire free, c'est vraiment meilleur et ça je l'ai bien compris.
Réponse de le 10/01/2012 à 14:13 :
enfin tkt pas, qu'il fait pas ca gratos non plus, c'est pas une asso loi 1901 ... il est milliardaire le type .... ! ! ! ! !
a écrit le 10/01/2012 à 11:21 :
Ta raison jeanmimi9 c'est le plus mauvais seulement en attendant qui te garantie une réponse et le déplacement d'un technicien chez toi en 12h et ce gratuitement ? Free il me semble nan ?

Ta raison omra, étant donné que Free, n'a que 27% de couverture, ils n'auront pas de réseau partout en France... A moins que... Si en fait si tu t'étais renseigné tu aurais vu le reste de la couverture est assuré par le réseau d'orange qui couvre il me semble plus de 97% de la population...

Alors soit vous êtes des community managers pour l'un des 3 autres opérateurs, soit vous n'aurez jamais Free et vous n'aurez jamais rien compris...

J'attends vos arguments messieurs...
Réponse de le 12/01/2012 à 23:34 :
si j'ai compris qu'il est millardaire grace à vous, il partage comme dit pa pyrus, et grace au minitel rose
il aurait de l'avenir en russie
Réponse de le 12/01/2012 à 23:38 :
le low cost c'est très peu de personnel, le code du travail non respecté, plus de chômeurs et de déficit, et des marges supérieures aux autres, ce qui permet de devenir milliardaire sur le dos des clients
comme déjà lu, il a le fric, il a tout compris
a écrit le 10/01/2012 à 10:37 :
Free, c'est le plus mauvais SAV, ttes disciplines confondues, de France.
Bon courage a ses futurs clients du telephone
Réponse de le 11/01/2012 à 18:41 :
Je n'ai jamais eu autant de probleme que chez orange un sav pitoyable ou o n te parle comme un chien et sfr niveau responsabilité ils sont nulle j'avais pris un abonnement et j'ai du envoyé 6 fois mon rib au bout du sixieme j'en ai eu marre seule bouygues tel a réussi a rester humain mais free est a une autre planete donc decision vive free
a écrit le 10/01/2012 à 9:43 :
Méfiance!!!!
Regardez bien la carte de couverture....Habitez vous dans une grande ville ou à la campagne.Moi c'est la campagne et j'ai été bien déçu : il n'y a qu'un relais à 10 km de chez moi donc pas de couverture fiable!Donc attendre et voir réfléchissez bien!!!
Réponse de le 10/01/2012 à 12:53 :
Le reste est couvert par le réseau Orange. Donc si tu n'as pas d'antenne à coté de chez toi, tu te connecte sur antenne Orange. Qui lui va re-facturer a FREE. et orange couvre 99% de population. Ils vont déployer les antennes progressivement.
a écrit le 10/01/2012 à 8:55 :
Bonjour,

Super.. Il faut réflechir deux minutes, les forfaits sont peut etre moins cher mais vous paierai le mobile à tarif plein. mensuellement le prix du forfait plus le prix du crédit cela reviendra à combien exactement? Ils le disent pas ca. De plus du coté du sav, peu de boutiques tout se passe par téléphone ou internet. Ca va etre beau.
Comme Free ne couvre pour le moment que 30% de la population, les abonnés utiliseront le réseau Orange qui se retrouvera du coup saturé par l'arrivée de ces nouveaux clients.. Alors vraiment je ne sais pas si il ya de quoi se réjouir


Réponse de le 10/01/2012 à 9:40 :
Encore une fois, il suffit de faire un rapide calcul mental !
=> un abo de 50?/mois en moyenne engage sur 24 mois. cela revient à 1200? sur 2 ans.
=> un abo free mobile à 20?/mois + tel (facultatif) à 250? => 730? sur 2 ans !

En fait, le problème avec le triumvirat (orange/sfr/bouygues) est qu'ils continuent même au bout de 2 ans de faire payer un telephone qui a déjà été réglé au bout de 10 mois. Si Free se permet de proposer un abo tout compris à 19,99? c'est que ce dernier ne vaut pas plus cher : nous nous sommes donc en effet fait escroquer. O_o
Réponse de le 10/01/2012 à 10:27 :
A chaque fois que ai eu un probleme les boutiques me disaient d aller sur internet ou appeler....... donc aucune difference a venir....

pour ce qui est des mobiles je me repete :
vous parlez dans l article que free ne va pas brader les téléphones, mais personne ne le fait !!! exemple mon abonnement actuel est de 41 ? 2 h + internet je trouve le même abonnement chez mon fournisseur sans tel aujourd'hui à 19 ? donc 22 euros * 24 mois + 100 euros que j ai dépensé au début soit 628 ? pour un I phone 3g, il faut me dire ou est la subvention..... ce qui revient a dire que les fameuses offres low costs actuelles sont simplement des offres classique sans téléphone... on se fou complètement de nous
Réponse de le 10/01/2012 à 14:14 :
ils sont rentables en tout illimité, a partir de 3.50e / mois .
a écrit le 10/01/2012 à 8:54 :
impossible de me connecter sur le site mobile.free.fr depuis 20mn, toujours veuillez patienter........
Réponse de le 10/01/2012 à 10:18 :
MOI AUSSI JE COMPREN PA POURQUOI
Réponse de le 10/01/2012 à 10:37 :
Moi aussi! il est lancé depuis 9h30 ce matin et toujours rien...
Réponse de le 10/01/2012 à 11:40 :
pareil pour moi... je pense qu'il y a trop de personne sur ce site.
Réponse de le 10/01/2012 à 14:15 :
on fera pas parti des 3 premier millions les gars ! lol
Réponse de le 11/01/2012 à 18:45 :
2j a attendre le site est saturé
a écrit le 10/01/2012 à 8:28 :
attendez vous à ce que les mêmes qui ne cessent de nous trouver une taxe chaque jour s?emparent de ces baisses pour nous infliger encore une taxe de plus.
a écrit le 10/01/2012 à 7:20 :
Free à toutes les cartes en main, maintenant à elle de ne pas bluffer les consommateurs et à eux de ne pas non plus abuser avec des consommations excessives sous prétexte d'illimité.
Si tout cela se concrétise, un afflux de clients au détriments de concurrents qui viennent de se délester de plusieurs milliards d'euros pour des licences 4G et ou il va encore falloir sortir plusieurs millions d'euros pour les infrastructures Free à vraiment de quoi faire un carton.
a écrit le 10/01/2012 à 7:20 :
Les Français vont devoir apprendre à payer eux même leur téléphone, ils se rendront compte que c'est bien plus rentable que d'avoir un tél avec un forfait cher. Sur 24 mois c'est encore plus vrai. L'aide des opérateurs à l'acquisition d'un tél, avec le coût élevé des forfaits pratiqué en France, équivaut à un prêt à 20 ou 30% de taux d'intérêt.
a écrit le 10/01/2012 à 6:25 :
vous parlez dans l article que free ne va pas brader les téléphones, mais personne ne le fait !!! exemple mon abonnement actuel est de 41 ? 2 h + internet je trouve le même abonnement chez mon fournisseur sans tel aujourd'hui à 19 ? donc 22 euros * 24 mois + 100 euros que j ai dépensé au début soit 628 ? pour un I phone 3g, il faut me dire ou est la subvention..... ce qui revient a dire que les fameuses offres low costs actuelles sont simplement des offres classique sans téléphone... on se fou complètement de nous...
a écrit le 10/01/2012 à 1:40 :
Allez allez qu'on voit si on a la possibilité de faire des économies et surtout voir jusqu'où Orange aurait pu baisser ses prix depuis très longtemps...
a écrit le 10/01/2012 à 0:23 :
Autre petite coquille, il y a 3 magasins. Le Free Center à Angers a ouvert ses portes depuis fin décembre.
a écrit le 09/01/2012 à 23:56 :
Petite coquille effectivement, c'est : mobile.free.fr
a écrit le 09/01/2012 à 23:09 :
petite coquille : c'est mobile.free.fr
sinon l'article résume bien la situation ;)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :