Un an après B&You et Sosh, SFR lance sa marque 100% Web Joe Mobile

Arrivant avec un an de retard sur Bouygues Telecom et Orange, la filiale de Vivendi innove sur la souplesse du forfait mais pas tant sur le reste.

2 mn

La carte SIM Joe Mobile. DR
La carte SIM Joe Mobile. DR (Crédits : DR)

« Devenez pilote de ligne. » C'est le slogan malin de Joe Mobile, le nouvel opérateur mobile de SFR, qui lance ses services ce mardi. La philosophie de ce nouveau MVNO, présenté comme une filiale autonome de l'opérateur, est en effet de laisser le client personnaliser son forfait et de le modifier en temps réel via une application Web baptisée le « cockpit », mais en partant des deux seules offres de Joe Mobile : un forfait à 10 euros pour 2 heures d'appels et SMS-MMS illimités, un forfait à 20 euros pour les appels et SMS-MMS illimités ainsi que 3 Go de données. Il est possible d'ajouter 30 minutes à 2 heures d'appels ou 50 Mo à 1 Go de données en souscrivant un « extra » à 2 euros, 3 ou 5 euros. Le « pilote » peut être le père ou la mère de famille décidant de suspendre ou modifier le forfait de leurs enfants. Si le forfait illimité à 20 euros « tout rond » est pile dans le nouveau standard imposé par Free Mobile depuis janvier (19,99 euros), celui à 10 euros est inspiré des offres de Sosh (Orange) à 9,90 euros et B&You (Bouygues Telecom) à 9,99 euros avec un peu de data, sur lesquelles il venait de caler sa gamme low-cost Red. L'innovation de SFR avec Joe Mobile se trouve donc essentiellement dans cette souplesse tarifaire par rapport à ses concurrents directs.

Forum d'entraide et parrainage
« Plus jamais de dépassement, plus jamais de hors forfait, puisque vous prenez les commandes de votre forfait » promet Mathieu Horn, le fondateur de Joe Mobile (voir la conférence de présentation en ligne). Ceci dit, d'autres MVNO proposent des offres modulables comme le forfait équitable de Zero Forfait ou Modulo de Prixtel. Arrivant avec un an de retard sur ses deux concurrents, qui ont lancé leur marque 100% Web respectivement en août pour Bouygues Telecom et en octobre pour Orange, la filiale de Vivendi ne propose pas beaucoup de nouveautés, même si elle prétend s'inspirer des acteurs du Web comme Spotify ou Dropbox : un forum d'entraide en ligne, une communauté, exactement comme Sosh et B&You. Joe Mobile met cependant en avant le système d'invitation ou de parrainage (illimité) qui permet de gagner 5 euros de crédit dans une « cagnotte » pour diminuer le prix de son forfait et « récompense votre implication dans la communauté. » Pour l'instant, Joe Mobile ne propose pas de téléphones mais uniquement des cartes SIM ; toutefois la filiale de SFR « ne s'interdit pas de faire des partenariats pour proposer des bons plans » sur les terminaux. Le site de Joe Mobile s'ouvrira au public dans quelques heures, dans un premier temps pour les « 5.000 premiers clients » (un gimmick marketing dont sont friands les opérateurs) puis sur invitation avant « d'ouvrir grand les vannes en janvier 2013. » Le nouvel opérateur craindrait-il vraiment d'être submergé de demandes à traiter ?
 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 23/10/2012 à 12:44
Signaler
Astuce : Vous êtes dans les premiers clients Joe mobile ? à vous les 5? !! http://www.lesparrains.fr/joe-mobile

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.