Altice USA va débarquer dans le mobile grâce à l'opérateur Sprint

 |   |  401  mots
Ces annonces interviennent au lendemain de la rupture de discussions en vue d'une fusion entre Sprint et un autre opérateur mobile américain, T-Mobile, filiale de l'allemand Deutsche Telekom.
Ces annonces interviennent au lendemain de la rupture de discussions en vue d'une fusion entre Sprint et un autre opérateur mobile américain, T-Mobile, filiale de l'allemand Deutsche Telekom. (Crédits : Amr Alfiky)
Le câblo-opérateur de Patrick Drahi va utiliser le réseau télécoms de Sprint pour commercialiser des services mobiles aux Etats-Unis. Altice a de grandes ambitions aux Etats-Unis et il a annoncé la semaine dernière le lancement d'une box permettant aux abonnés d'avoir accès à internet, au téléphone fixe et à la télévision, une première sur le marché américain.

L'échec de la fusion géante entre Sprint et T-Mobile aura fait des heureux. Le groupe de télécoms et médias Altice va se lancer dans le mobile aux Etats-Unis grâce à un accord signé avec l'opérateur américain Sprint, ont annoncé les groupes dimanche.

En vertu de cet accord, Altice USA, filiale américaine du groupe français,"utilisera le réseau de Sprint pour fournir des services mobiles - données et voix - à ses clients dans tout le pays", ont fait valoir les groupes dans un communiqué commun, faisant d'Altice un "opérateur virtuel", ou MVNO. Le calendrier de déploiement de cette nouvelle offre n'a pas été précisé. L'accord permettra également à Sprint d'utiliser les infrastructures de réseaux câblés d'Altice pour transmettre des données mobiles et développer un réseau de nouvelle génération à la norme 5G.

Le groupe japonais Softbank, principal actionnaire de Sprint, a par ailleurs dit dimanche dans un communiqué distinct envisager d'accroître sa participation dans le quatrième opérateur mobile américain. Softbank, détenteur de 82% du capital de Sprint, entend toutefois ne pas dépasser le seuil de 85% d'actions ordinaires en circulation, ce qui l'obligerait à lancer une offre publique d'achat sur le solde de sa filiale.

Ambitions d'Altice

Ces annonces interviennent au lendemain de la rupture de discussions en vue d'une fusion entre Sprint et un autre opérateur mobile américain, T-Mobile, filiale de l'allemand Deutsche Telekom.

Altice a de grandes ambitions aux Etats-Unis et il a annoncé la semaine dernière le lancement d'une box permettant aux abonnés d'avoir accès à internet, au téléphone fixe et à la télévision, une première sur le marché américain. Patrick Drahi y a racheté coup sur coup fin 2015 et en 2016 les câblo-opérateurs américains Suddenlink et Cablevision. A terme, l'homme d'affaires ambitionne d'en faire son premier marché. Au troisième trimestre, le pays représentait 34,3% du chiffre d'affaires contre 48% à la France.

Le groupe, entré à Wall Street fin juin, est le quatrième câblo-opérateur américain derrière ComCast, Charter Communications et Cox Communications, avec 4,9 millions d'abonnés (ménages et entreprises) installés dans 21 Etats. Sprint est le quatrième opérateur mobile aux Etats-Unis, derrière T-Mobile et les géants Verizon et AT&T.

(avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :