L’achat immobilier : l'acte le plus engageant d'une vie

 |   |  497  mots
Près de 70% des français achètent en couple.
Près de 70% des français achètent en couple. (Crédits : Décideurs en région)
Les Français considèrent l'achat d'un logement avec de nombreuses inquiétudes car il compte comme l'acte le plus important de leur vie, indique une étude. Le plus souvent, c'est un choix qui engage un couple.

L'achat immobilier serait l'acte le plus engageant de la vie si l'on en croit un sondage Ifop réalisé pour le courtier Vousfinancer.com et le Syndicat national des professionnels immobiliers (SNPI). 36% des Français estiment en effet que cet événement de la vie est le plus engageant, devant la signature d'un contrat à durée indéterminée (35%) et le mariage ou le Pacs (29%). 

 

85% des Français déclarent avoir des craintes lorsqu'ils achètent

Il faut dire que l'achat d'un logement s'accompagne toujours de craintes et d'incertitudes. Ainsi "85% des Français, qu'ils soient propriétaires ou non, déclarent avoir ou avoir eu des craintes au moment d'acheter un bien immobilier", explique l'étude. La première des inquiétudes serait la charge financière pour 50% des Français, la deuxième, le changement de situation professionnelle pour près d'un tiers d'entre eux, et la troisième, d'éventuels problème dans la vie personnelle pour 21% des sondés.

Les français n'ont en revanche que peu de craintes vis-à-vis de l'attitude de leur banquier, puisque "la crainte de ne pas obtenir un crédit (18%) n'arrive qu'en cinquième position", note l'étude.

 

Acheter en couple...

Face aux incertitudes qui découlent du contexte économique tendu, les ménages préfèrent globalement acheter en couple. Près de sept propriétaires sur dix ont ainsi déjà acheté un bien immobilier en couple. Chez les moins de 30 ans, 60% des acquéreurs empruntent à deux et chez les 30-39 ans, cette proportion monte à 74%.

"A deux, les revenus sont plus élevés, ce qui permet au couple d'avoir une plus grande capacité d'emprunt et donc d'accéder plus facilement à la propriété, quand un seul salaire n'est pas toujours suffisant", indique Jérôme Robin, le président fondateur de Vousfinancer.com.

 

... car les banques sont alors bienveillantes

Le dossier d'un couple est du reste plus facilement accepté par une banque.

"Les couples sont des clients de choix pour les banques. A deux l'apport et les revenus sont souvent plus importants. En outre, un jeune couple a souvent des projets et une vision de plus long terme qui peut l'amener à mettre en place des solutions d'épargne et de placements. Enfin, le risque, de perte d'emploi notamment, ne repose pas que sur une seule personne, ce qui sécurise davantage le projet aux yeux des banques…" explique Sandrine Allonier, responsable de relations banques chez Vousfinancer.com.

Les revenus demandés par les banques pour prêter seraient ainsi, selon le courtier, plus élevés toute chose égale par ailleurs pour les célibataires. Pour obtenir un prêt dans une banque lambda, "un célibataire doit avoir 30.000 euros de revenus minimum, contre 45.000 euros pour un couple", constate Vousfinancer.com. "Il en est de même pour le « reste-à-vivre »  qui doit être au minimum de 700 euros pour une personne seul mais 800 euros pour un couple", ajoute-t-il. Les primo-accédants ont donc tout à gagner à acheter à deux...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/06/2014 à 23:33 :
Il n'y a plus de stabilité pour le boulot, les gens ne sont pas fous! s'endetter avec la crainte de perdre son job, de se séparer (ça n'arrive pas qu'aux autres ! ), ensuite , on fait quoi? on est endetté jusqu'au cou, faudra quand même faire face (ou finir à la rue, ça arrive souvent à d'autres, ça aussi ! ), si on a des enfants, c'est encore pire comme situation, on est dans la mouise pour longtemps !..
a écrit le 25/06/2014 à 14:24 :
Se marier et avoir des enfants, ce n'est pas plus engageant ??? Les gens sont fous.
Réponse de le 25/06/2014 à 15:44 :
Se marier et avoir des enfants c'est en prendre pour perpet .Même si la femme se casse ,il faut bosser pour faire manger les enfants qui à trente ans sont chômeurs.
Alors le mariage pour tous OK sauf pour moi et les enfants non merci,la planète est full à craquer

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :