Le bon plan de la rénovation

 |   |  239  mots
Acheter un bien à retaper pour le louer ensuite? Pas si bête. En plus d'un faible prix d'achat, vous bénéficierez de plusieurs carottes fiscales.

En achetant un logement en mauvais état, vous pouvez bénéficier de nombreuses aides financières. D'abord, sous certaines conditions, vos travaux de rénovation sont déductibles de vos revenus fonciers. Autre piste à suivre, à condition que les travaux aient pour but les économies d'énergie, bénéficier des éco-prêts proposés par les banques à des taux bonifiés. Enfin, vous pourrez également profiter d'aides et de subventions publiques.

Dans ce domaine, l'Anah, l'agence nationale de l'habitat, finance une partie plus ou moins importante des travaux réalisés s'ils ont pour but de remettre sur le marché des logements insalubres et de les louer pendant au moins neuf ans. Sa quote-part va de 15 à 70% du montant de la facture, selon que vous choisissiez de louer ensuite à un loyer libre ou très social.

Bon à savoir : dans le cadre d'Opérations Programmées de l'Amélioration de l'Habitat (Opah), les mairies ou conseils généraux abondent parfois les subventions de l'Anah. Enfin, certains travaux effectués dans un logement de plus de deux ans bénéficient d'une TVA à taux réduit (5,50 %) pour les factures de professionnels, et dans certains cas l'achat de matériaux.


En savoir plus :
Ademe (Agence de l'Environnement et de la Maitrise de l'Energie) - Site : www.ademe.fr
Adil (Agence Nationale pour l'Information sur le Logement) - Site : www.adil.org
Anah (Agence Nationale de l'Habitat) - Site : www.anah.fr

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :