Défiscalisation : découvrez le Girardin Industriel

 |  | 225 mots
Lecture 1 min.
Un investissement permettant de favoriser le développement industriel dans les DOM-TOM mais réservé aux petits projets.

Le « Girardin industriel » est un montage permettant de favoriser le développement industriel dans les DOM-TOM. Un chef d'entreprise désireux d'investir en matériel s'adresse à une entreprise qui va l'acquérir et le lui louer pendant cinq ans, puis le lui vendre pour un prix symbolique. Cette entreprise va financer le bien : à 40 % grâce à l'apport d'un investisseur particulier, à 10 % grâce au dépôt de garantie du futur locataire, et à 50 % grâce à un crédit bancaire remboursé grâce aux loyers.
 

L'investisseur particulier, qui verse 40 % du prix du bien, reçoit sous forme d'économie d'impôts 50 % du prix. Soit un gain immédiat de 25 % du montant investi. Sans aucun risque ! La limite de 40.000 euros signifie qu'il sera désormais avantageux de se limiter à des projets inférieurs à 80.000 euros... Heureusement pour les gros projets, les courtiers qui commercialisent ce type d'investissements ne sont pas opposés au « saucissonnage » : ainsi, Girardin-industriel.com propose plusieurs projets d'un montant allant de 10.000 à 100.000 euros, pour une souscription minimale de 8.000 euros.

Pour optimiser cet investissement, il faudra désormais investir 32.000 euros, afin d'en recevoir 40.000 comme réduction d'impôts ; le gain réel est donc de 8.000 euros maximum par an (soit 25 % de la somme investie). Rappelons que cette limite de 40.000 euros est commune à l'ensemble des investissements réalisés outre-mer une même année, qu'il s'agisse d'immobilier ou d'industriel.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :