VIDÉOS Comment Laurent Wauquiez veut développer l'apprentissage

 |   |  173  mots
A l'occasion de l'ouverture du salon de l'apprentissage ce vendredi, Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat à l'Emploi, lance un nouveau site Internet pour alimenter la réflexion sur la filière : www.ateliers-apprentissage.fr.

Alors que s'ouvre le salon de l'apprentissage et de l'alternance ce vendredi à Paris, Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat à l'Emploi, réaffirme son engagement pour le développement de la filière, "la meilleure pour qu'un étudiant trouve un emploi", selon lui.

Il rappelle ainsi son objectif : un jeune sur cinq en alternance à l'horizon 2015, contre un sur huit aujourd'hui, et un sur deux en Allemagne. Lire à ce sujet notre interview du secrétaire d'Etat.

Laurent Wauquiez lance également ce vendredi un nouveau site Internet (www.ateliers-apprentissage.fr), conçu comme une "boîte à idées participative" destinée à alimenter la réflexion sur l'apprentissage et à vaincre les blocages structurels, qui, en France, empêchent le développent de ce mode de formation. Explications en image :

 

Quel est l'objectif de la création de www.ateliers-apprentissage.fr, alors que les sites sur l'apprentissage sont déjà nombreux ?

Comment ce site va-t-il fonctionner, autour de quels contenus ?

 

Est-il prévu que ce site serve d'interface administrative pour faciliter les démarches des entreprises et des jeunes ?

 


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/01/2010 à 7:26 :
Quid de ces Entreprises qui font de l'apprentissage un outil de communication et prennent nombre d'apprentis qui au terme de ces formations ne sont pas embauchés ?
a écrit le 17/01/2010 à 8:16 :
L'apprentissage ! tout un programme ,

J'ai pensé pendant très longtemps que mon apprentissage avait commencé à 14ans et qu'il durerait 3 ans je constate aujourd'hui à 63ans qu'il a débuté beaucoup plus tôt et qu'il n'ait toujours pas terminé.
a écrit le 16/01/2010 à 8:42 :
sade
a écrit le 16/01/2010 à 6:48 :
Favoriser l'apprentissage est très bien, mais il faudrait commencer par détruire l'image fausse cap/filières techniques= échec. A mon époque pas si lointaine c'était le bac C ( qui ne me sert à rien) aujourd'hui le S.
Bcp de bac+ voyant l'impasse que constituent trop souvent des études universitaires se tournent vers des cap/bep.
a écrit le 15/01/2010 à 14:31 :
Une question,une seule:dans quelles entreprises,dans quelles usines embaucher ces jeunes?
a écrit le 15/01/2010 à 12:13 :
Les enfants sont trop souvent envoyer en apprentiisage par défaut et non par choix du métier ,résultat une fois leur formation terminée avec ou sans cap il quitte le metier.A mon avis un apprentissage ne devrait pas commencer avant 17 ou 18 ans.En ce qui concerne les maitres de stages eux meme anciens apprentis doivent comprendre qu'un apprentis n'est pas formé avec les memes methodes parfois un peu rudes qu'il y a 30 ou 35 ans .Ne pas confordre également un étudiant en apprentissage avec bac + 2 ou plus et celui en plomberie qui n'a que 16 ans les attentes et la motivation ne sont pas les memes .
a écrit le 15/01/2010 à 9:07 :
Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat à l'Emploi, NE SAIT PAS CE QUE C'EST UNE ENTREPRISE, il en a une vague idée apprise on ne sait ou ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :