L'immigration, solution au vieillissement de la population européenne selon l'OCDE

 |   |  336  mots
Les auteurs de l'étude plaident d'abord pour une meilleure mobilité au sein de l'Union européenne et pour une meilleure utilisation des compétences des immigrés déjà présents.
Les auteurs de l'étude plaident d'abord pour une meilleure mobilité au sein de l'Union européenne et pour une meilleure utilisation des compétences des immigrés déjà présents. (Crédits : reuters.com)
Donner des cours de langue aux immigrés déjà présents et améliorer la mobilité au sein de l'Union européenne permettra de lutter contre le vieillissement de la population au sein de l'Union européenne, selon un étude de l'OCDE et de la Commission européenne.

Mieux utiliser les compétences des immigrés déjà installés et attirer plus de migrants qualifiés. C'est ce que devrait faire l'Union européenne alors que sa population en âge de travailler va diminuer de 2,2% d'ici à 2020 d (moins 7,5 millions de personnes), estime un rapport de l'Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE) et de la Commission européenne publié jeudi.

Conscientes qu'au vu de l'état actuel du marché du travail, un tel débat "sur le rôle des immigrés et de l'immigration [...] ne semble ni d'actualité ni pertinent",  l'OCDE et la Commission insistent que si une augmentation de l'emploi des jeunes, des femmes ou des seniors est essentielle, "les migrations et les immigrés ont également un rôle à jouer".

Cours de langue et reconnaissance des compétences

Dans cette étude intitulée : "Gérer les migrations économiques pour mieux répondre aux besoins du marché du travail en Europe", les deux institutions suggèrent plusieurs solutions.

Les auteurs de l'étude plaident d'abord pour une meilleure mobilité au sein de l'Union européenne et pour une meilleure utilisation des compétences des immigrés déjà présents, qui souffrent souvent de déclassement. Des cours de langue et une meilleure reconnaissance des qualifications acquises à l'étranger sont ainsi souhaitables.

Les "métiers en tensions" ne sont pas la bonne solution

Pour les auteurs de l'étude, il faut trouver "un meilleur équilibre" entre les besoins des employeurs et les mécanismes destinés à éviter les abus. Il faut aussi promouvoir la connaissance des langues européennes et améliorer les contacts entre les employeurs et les candidats potentiels.

Ils soulignent au passage les faiblesses des "listes de métiers en tension [...] qui ne sont pas nécessairement efficaces". Mises en place à partir de 2008, ces listes dressent l'ensemble des métiers en difficulté de recrutement et pour lesquels "la situation de l'emploi en France n'est pas opposable aux entreprises qui souhaitent faire appel à des étrangers".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/11/2014 à 22:01 :
S,est une honte de lire de telle affirmation.... Vous souhaite avoir des enfants dans notre pays, donner nous de bon salaire, du travail, et un avenir pour nos enfants.....
a écrit le 25/09/2014 à 11:09 :
Je suis d'accord, d'autant que la France n'est pas un peuple homogène, cependant, afin d'éviter des guerres de religion, (peut être est il déjà trop tard), il ne faudrait prendre que des chrétiens (et encore, déjà entre chrétiens les gens se sont massacré plusieurs fois au moyen-âge et plus récemment en Irlande...)
a écrit le 23/09/2014 à 19:26 :
Les étrangers ne sont pas la solution. Avant de dire des Co....ies pareils vous devriez réfléchir 5 minutes. Il n'y a déjà pas assez d'emplois le chômage augmente tous les mois et la solution serait de payer encore plus de personnes au chômage avec moins de travailleurs???
a écrit le 21/09/2014 à 7:48 :
dans cet article il y a trois choses:
1-le vieillissement de la population.
2-le manque d'enfants.
3-remplacer la population par une autre.
1-La population ne vieillis pas la jeunesse dure plus longtemps cet argument du vieillissement est seulement un chiffre mais non un état.
2-Pourquoi les européennes ne font plus d'enfants?beaucoup de causes voulues par nos dirigeants actuels (UMPS et+) par contre ces européennes se reproduisent beaucoup plus lorsqu'elles sont avec des non européens chercher l'erreur.
3-Il faudrait que la population croit sans cesse ,mais la terre n'est pas expansible à l'infini quand allons nous cesser de détruire la planète par l'accroissement de la population.Changer la population européenne par une autre quel avenir prévoit-on à cette nouvelle ethnie est ce que le mélange va donner le meilleur ou le pire?
a écrit le 20/09/2014 à 14:23 :
Si les grandes entreprises transnationales étaient taxées comme le sont les PME/PMI et les contribuables de base, je ne suis pas certain qu'ils cautionneraient cette invasion migratoire moi... A titre d'exemple l'entreprise de Pierre Gattaz (le monsieur qui propose d'abaisser le SMIC) ne verse que 3% d'impôts société et touche dans le même temps 875 000€ de CICE par an du contribuable. On comprend que le surcoût social pour eux n'est pas un souci. Les problèmes de délinquance non plus d'ailleurs, car tous ces gens vivent rarement à la Grande Borne.
a écrit le 20/09/2014 à 14:09 :
47% des emplois sont susceptibles de disparaître sous dix ans du fait des progrès fulgurants en robotique ces dernières années, et nous avons déjà plus de 10 millions de chômeurs en France (9 millions de chômeurs toutes catégories selon France3 il y a trois ans de cela, et vous pouvez facilement en rajouter un million depuis), alors pour faire quoi l'immigration? Puis nos dirigeants ne voient pas les problèmes colossaux que pose l'immigration massive extra européenne de ces 30 dernières années?! Ils cherchent à provoquer quoi au juste? La guerre civile?
a écrit le 20/09/2014 à 14:04 :
Je finis par me demander si c'est pas plutôt la dépopulation qui est le véritable objectif visé par nos "élites", via l'effondrement économique et la guerre civile inter ethnique, parce qu'on y va tout droit.
a écrit le 20/09/2014 à 14:01 :
dans 15 ans on aura de plus en plus de robots pour remplacer les taches passer l'aspirateur, porter des caisses, laver les carreaux l'immigration est une erreur il faut accepter d'avoir une population qui vieillit et diminue, on ne peut vivre sur terre avec 11 milliards d'hommes, aider les africains indien a n'avoir que 2 enfant par famille avec des projets plutot que de favoriser l'immigration et la natalité de ces pays
a écrit le 19/09/2014 à 19:08 :
Déplaçons le siège de l'OCDE a Belleville,ça sera moins cher que Genève.
Réponse de le 23/09/2014 à 19:27 :
Où au fond d'un océan sans oxygène ils diront moins de bêtises.
a écrit le 19/09/2014 à 16:55 :
Et les millions de chômeurs européens on en fait quoi ? " alors que sa population en âge de travailler va diminuer de 2,2% d' ici 2020 " Et alors? Ou est le problème sachant le nombre de personnes sans emploi ? Donnons déjà la possibilité et le DROIT à tous les européens d' acquérir des compétences ...
Pourquoi cette nécessité ou ce recours à des personnes étrangères ? Parce que les entreprises y trouvent leur intérêt ... et il n"est pas question ici de pseudos - compétences qui n' existeraient pas en France mais de petits salaires; par conséquent
de l' intérêt des seules entreprises concernées.
a écrit le 19/09/2014 à 15:12 :
les syndicats sont attachés à l'immigration .
Réponse de le 19/09/2014 à 16:58 :
Pas seulement, mais aussi les entreprises, les patrons ... C'est une évidence, non ?
a écrit le 19/09/2014 à 15:01 :
Des cours de langue, cela suffit pour transformer des africains, des asiatiques ou des américains en européens ??? Le raisonnement de l'OCDE se situe au niveau du YAKA....c'est-à-dire proche de zéro, il semble bien....
a écrit le 19/09/2014 à 14:46 :
derrière un bureau à l'OCDE...merveilleux job de gens qui écrivent des sciences fictions....du travail pour les jeunes et les séniors européens qui représentent le gros des chômeurs c'est ce qu'il faut, et dans leur pays . Point
a écrit le 19/09/2014 à 14:39 :
Evidemment, le grand remplacement c'est la solution. Ces gaulois si peu dociles, on n'en veut plus. Balancez nous des millions de consommateurs interchangeables et déracinés.

Vive l'arraisonnement utilitaire ! Vive le matérialisme ! Vive l'illéttrisme !
a écrit le 19/09/2014 à 12:34 :
Oui mais pas islamiste.
Réponse de le 19/09/2014 à 14:24 :
Ils viendront en étant pas islamistes, et ce sont leur enfants qui le deviendront !!!
Réponse de le 19/09/2014 à 14:39 :
on est déjà, et sans parti pris, très mal barrés en France, dans certaines villes : lisez, enquêtez, voyez par vous même et vous verrez que c'est grave ! très grave !
a écrit le 19/09/2014 à 12:13 :
cela fait des années que des tas de métiers manquent de main d oeuvre. Arretons de faire des Bac ++ qui ne mènent à rien, et mettons enfin en adéquation les demandeurs d emploi avec ces métiers. C 'est cela diriger un pays, pas faire 90 % de réussite au bac sans emploi derrière.
Réponse de le 19/09/2014 à 14:37 :
oui, mettre en eandéquation les demandeurs d'emplois avec ces métiers "délaissés", mais pas pour rien, car voyez vous, et vous semblez l'ignorer, ce sont des travaux pas faciles, et TRES MALPAYES! et c'est comme ça, qu'on encourage les gens à accepter un job difficile, et de surcroit très mal payé? peut-être, vous même en accepteriez vous un?..... !
a écrit le 19/09/2014 à 11:54 :
c'est une idée de l'allemagne qui voie sa population decliner..
ne pouvant plus reactiver le service du travail obligatoire (1945) ils convoite les emmigrée de france qualifiées et sous employer..
sachant que certain pays serait tres heureux de s'en debarrasser.
a écrit le 19/09/2014 à 11:41 :
@rudy aux cour des 30 glorieuses ,les sans dents n'etaient pas accepter ...ont envoyaient une delegation sanitaire en afrique les dents etaient soigneusement verifié comme des chevaux a la foire .avant de leur donner le billet aller ...avec un mois de salaire d'avance et la clés de la chambre sonacotra..
chaque semaine il arrivait un convoi de train d'emmigrées en france .
a écrit le 19/09/2014 à 11:31 :
L'immigration, commencée depuis 1880, a permis de faire jouer a la baisse des salaires, et ce qui continue encore.
Une politique familiale forte, et pas destructrice comme aujourd'hui, une législation revenant sur l'IVG, qui été un véritable génocide ces dernières devenues, permettrait d'éviter cette immigration, car quelque soit la qualification, ces cultures différentes des nôtres procèderaient au grand remplacement de la culture Française..
Réponse de le 19/09/2014 à 11:39 :
bien dit Friendly. Tout est voulu par notre élite collaborationniste.
a écrit le 19/09/2014 à 11:25 :
Ca ne nous concerne pas, nous sommes une terre d'émigration, 200000 jeunes Bretons diplômés vivent à l'étranger.
Mais apprendre une langue étrangère (Allemand, flamand, anglais suédois) aux étrangers et chômeurs sans emploi vivant en France serait une bonne idée.
Le Français, langue latine les condamne à l'inactivité forcée.
Réponse de le 19/09/2014 à 17:10 :
N' importe quoi ! Le français est une des langues les plus parlées ou plus utilisées dans le monde ! Brisons le monopole ou l' idée de l' anglais comme seule langue à pouvoir être utilisée dans dans les affaires ou plus généralement sur la scène internationale !
a écrit le 19/09/2014 à 11:25 :
La France est quand même, depuis des décennies, une terre d'immigration. Et on peut quand même dire que cela ne saute pas aux yeux que cela a enrichi notre pays (à part peut-être quelques actionnaires de grands groupes du BTP ou des services). Et si, de plus, il n'y a pas, hors jobs partiels, mal payés et peu valorisants, de travail pour 3,2 millions de gens actuellement (catégorie A), quel intérêt de passer à 3,5 millions ou plus par apport extérieur supplémentaire? Surtout si en plus il n'y a pas la queue d'un logement disponible...
a écrit le 19/09/2014 à 11:04 :
L'immigration peut avoir certains côtés positifs mais aussi certains côtés négatifs. Où est l'étude d'impact?
Ensuite il convient de définir les caractéristiques culturelles des immigrés. Une norvégienne et un xxxxxx on-ils le même impact dans la société européenne qui les accueille? Il est des réalités que l'on a peur d'aborder et dans ce cas, la peur est mauvaise conseillère. Une telle lâcheté est terrifiante....
a écrit le 19/09/2014 à 11:02 :
qu en on voies au periferies des grande villes des VIELLES USINES des terrains avec des tentes, avec des imigres pauvres ne parlent tres peut la langue francaise ON DOUTE DE LEUR INTEGRATIONS L ETAT NE SANS OCCUPE PAS DU TOUT? ET LES LAISSES LIVREES A EUX MEME?SANS LES AIDES HUMAINEMENT? HEUREUSEMENT QU ILS Y A EN FRANCE QU ELQUE ORGANISMES CHARITABLE QUI S EN OCCUPE ? LES ELUES PARLENT BEAUCOUP EN FRANCE AU MOMENT DES ELECTIONS ? APRES IL N Y A PLUS PERSONNE???
a écrit le 19/09/2014 à 10:44 :
On a déjà donné et les banlieues n'en peuvent plus .
Réponse de le 19/09/2014 à 14:28 :
remettre les frontières voila C e qu'il faudrait pour que la France ait une chance de se sortir de cette situation MERDIQUE;
Réponse de le 19/09/2014 à 16:35 :
tout à fait, et faire payer des taxes à ceux qui importent chez nous, puisque pour nous, on ne nous fait pas de cadeau, dans le sens contraire !c'est d'un simple bon sens
a écrit le 19/09/2014 à 9:55 :
L'immigration, prémices pour une future guerre civile.
Comme en Espagne au 12ème siècle, la "Reconquista" sera un jour inévitable
Réponse de le 19/09/2014 à 10:41 :
si vous saviez ce qui nous attend ! on ne peut être au plus prêt des évènements à venir .
a écrit le 19/09/2014 à 9:14 :
Les riches partent, les sans-dents arrivent !
Réponse de le 19/09/2014 à 17:21 :
vous voulez dire que les riches partent ou s' enfuient après avoir profité des bienfaits
de la nation ...
Je constate que le Président de la république a toujours ses petits perroquets de service ...
Réponse de le 19/09/2014 à 18:12 :
" Les riches partent " après avoir bien profité des bienfaits de la nation ...
Je constate que le Président de la République a toujours ses perroquets de service.
Quelle pitié en vérité ...
a écrit le 19/09/2014 à 8:41 :
Les meilleurs partent, les moins bon arrivent ça va être joli
Réponse de le 19/09/2014 à 18:21 :
Vous n' êtes pas parti ... J' en conclus donc que ...
a écrit le 19/09/2014 à 8:39 :
Si l'immigration était vraiment LA solution, alors la France n'aurait pas accumulé une telle dette et ne serait pas en récession aujourd'hui. On nous disait que l'Europe nous protégerai, et maintenant l'Europe nous dit que ce sont les autres qui vont venir à notre secours...
a écrit le 19/09/2014 à 8:35 :
Oui a une immigration choisie qualifiee eduquée...ce qui revient a piller les pays en voie de developpement..... il ne faut pas se leurrer derriere sa bonne conscience...on a pille leurs ressources naturelles pour notre propre devpt...pillons leur elite...
a écrit le 19/09/2014 à 8:34 :
Bel alibi que cette discrimination par l'age pour recruter de la main d'oeuvre off-shore corvéable et bon marché. Ce que ces travailleurs ignorent, c'est qu'ils n'auront pas droit à la retraite quand ils rentreront dans leur pays. C'est la raison principale de leur recrutement. Les Français diplômés et qualifiés n'auront qu'au minimum vieillesse sans leurs trimestres de cotisation. Tout est bien calculé. Pourquoi les syndicats se taisent sur ce sujet ?
a écrit le 19/09/2014 à 8:12 :
En soit le vieillissement de la population n est pas un probleme. Ce qui est un probleme c est le chomage et la pauvrete !
Si on augmente l immigration pour contrer le vieillssemnt mais si tous ces immigres sont chomeurs, ca sert a quoi ? on aura un pays jeune mais pauvre (comme l essentiel des pays d afrique)
De toute faonc, avant d importer des jeuens d ailleurs, si on commenecait par essayer de retenir les jeunes francais qui fuient le pays ou on leur offre rien a part un stage a 400€/mois mais par contre ou il doivent payer 1000 € pour se loger ...
Réponse de le 19/09/2014 à 16:22 :
+1
a écrit le 19/09/2014 à 8:11 :
depuis quand ces gens sont passés d'économistes à constructivistes sociétaux?
Quelle est donc leur légitimité à le faire?
Réponse de le 19/09/2014 à 8:25 :
Alors là, je suis bien d'accord! Quelle légitimité ont tous ces organismes donneur de leçons??? Le FMI, l'OCDE, j'en passe et des meilleurs! Aucun de leurs membres n'est élu du peuple!
Réponse de le 19/09/2014 à 9:27 :
Leur légitimité ? C'est leurs compétences. Ils n'ont pas fait l'ENA ou ScPO, non, eux, c'est Harvard, LSE, Shangai… Ces gens bossent ou plutôt vivent jour et nuit sur ces sujets, 7j/7. Autant je peux comprendre les critiques sur les experts du FMI ou de l'ONU, mais l'OCDE, quand on lit leurs analyses, ce sont de vraies pointures. Pas un gouvernement ou une Université qui n'attend leurs études avec fébrilité. Les administrations nationales ou européennes leurs font des ponts d'or pour se les arracher, mais mission impossible, l'OCDE, c'est la crème de la crème, le top de l'analyse économique. Contrairement à nos "experts nationaux", eux ne sont pas condescendant ou méprisant, non, ils sont juste cools et compétents.
Ps: je n'y travaille pas, n'ai aucun lien, mais je fais l'effort de comprendre la situation actuelle, y'en a marre de la bêtise ambiante, de la critique facile, du populisme, du simplisme…Faites-en autant.
Réponse de le 19/09/2014 à 10:02 :
On se fiche de leurs compétences et de leurs analyses, ils ne représentent qu"eux mêmes.
Vous oubliez l'essentiel, les Français sont chez eux, ils paient cher ceux qui les gouvernent et ils doivent êtres consultés sur qui doit venir chez eux, et combien, c'est le minimum de la démocratie, si elle existe ce dont je doute..!
Réponse de le 19/09/2014 à 16:45 :
Leur légitimité ? C'est leurs compétences. Ils n'ont pas fait l'ENA ou ScPO, non, eux, c'est Harvard, LSE, Shangai… Ces gens bossent ou plutôt vivent jour et nuit sur ces sujets, 7j/7. Autant je peux comprendre les critiques sur les experts du FMI ou de l'ONU, mais l'OCDE, quand on lit leurs analyses, ce sont de vraies pointures. Pas un gouvernement ou une Université qui n'attend leurs études avec fébrilité. Les administrations nationales ou européennes leurs font des ponts d'or pour se les arracher, mais mission impossible, l'OCDE, c'est la crème de la crème, le top de l'analyse économique. Contrairement à nos "experts nationaux", eux ne sont pas condescendant ou méprisant, non, ils sont juste cools et compétents.
Ps: je n'y travaille pas, n'ai aucun lien, mais je fais l'effort de comprendre la situation actuelle, ça suffit la bêtise ambiante, la critique facile, le simplisme.
Réponse de le 19/09/2014 à 18:19 :
Certes, mais en attendant ils sont complètement à coté de la " plaque " ...
" faites en autant " On ne demande pas mieux de prendre leur ou plutôt d'agir à leur place ... et en attendant toujours est - il que leurs " analyses " servent les pouvoirs en place !
Réponse de le 20/09/2014 à 4:33 :
la légitimité dont il est question ici n'est pas celle de leurs talents d'économistes, discutables évidemment, mais de la porté politique de ce qu'ils prônent. C'est très différent.
a écrit le 19/09/2014 à 7:50 :
les immigrés sont-ils bienvenus dans le pays? sont ils respectés? ou bien ne savent-ils pas lire cet article? un immigré qui lit cet article et comprend qu on ne l'a laissé entrer dans le pays.. pour travailler.. pour être moins payé que le "Blanc local" dans la même entreprise.. juste pour payer les retraites des vieux locaux .. aura un mal de vivre et des explosions sociales sont à redouter. Attention: il n est pas possible de régler les problèmes à la louche mais le sujet intégration est extrèmement difficile (exemple: les turques et les francais recoivent moins de bons jobs que les "blancs" en allemagne. La france est plus multiraciale mais a toujours ses problèmes d intégration et d acceptation de ses immigrés). Importer des immigrés: oui! mais il faudra les payer plus si cela est pour régler des problèmes locaux. Les payer moins est extremement dangereux.
Réponse de le 19/09/2014 à 9:16 :
@floppy: n'importe quoi ! un employeur paie le moins possible de nos jours, que ce soit un Français ou un immigré. Quant à payer les retraites des "vieux locaux", paie déjà tes cotisations pendant 42 ans et on en reparle :-)
a écrit le 19/09/2014 à 5:28 :
Un petit coup d' huile sur le feu .... Et après ils s' étonnent que Marine fassent des scores pareils...
a écrit le 18/09/2014 à 23:44 :
Nous avons depuis des années plus de 800 000 naissances par an. Je pense au vu du nombre de chômeurs parmi les jeunes que le devoir de la France est de réduire ce chômage.
Réponse de le 19/09/2014 à 10:16 :
Une part croissante des naissances est liée à l'immigration.

En 2013, 28% des enfants nés en France avaient au moins un parent qui n'était pas né en France.
C'était 23,1% en 1998.

En 2013, 24,6% des enfants nés en France avaient au moins un parent qui n'était pas né en Europe.
C'était 18,8% en 1998.

Source
INSEE Nés vivants selon le pays de naissance des parents (Union européenne à 27 ou non)
a écrit le 18/09/2014 à 23:16 :
on ne veut pas de la racaille ! Vite un référendum sur le choix d'une France maître chez elle et libre de ses relations . Une vraie démocratie .
Réponse de le 19/09/2014 à 16:18 :
+ 1
Réponse de le 19/09/2014 à 18:26 :
Oui et non; un petit +1 alors ... de la " racaille " il en existe partout et dans toutes les couches de la société ...
a écrit le 18/09/2014 à 20:10 :
Qui sont les auteurs de cette étude ?
a écrit le 18/09/2014 à 19:38 :
Le but est de detruire les entites nationale pour faire accepter l'union europeenne et sa monnaie d'escroc l'euro et pour ca ils sont prets a peupler l'europe d'islamistes .
a écrit le 18/09/2014 à 18:42 :
Et ce type d’immigration ne risque pas de déstabiliser la démographie des pays d’émigrations ? Et donc de transposer les problèmes de nous pays sur eux ?

Mieux vaudrai trouver une solution par nous même, pour nous même.
Et cela passe par une refonte de notre modèle qui n’exige pas 3 ou 4 actif pour 1 retraité !
a écrit le 18/09/2014 à 18:39 :
Sans cela, le chômage ne sera pas assez important et il faudra augmenter les salaires sur les métiers pénibles? Observez la liste des métiers est assez intéressant pour bien comprendre : Les dynasties d'agriculteurs propriétaire de porcherie ne vont bien sûr pas augmenter les salaires ni des éleveurs porcins, ni des fromagers, etc. Idem pour les dynasties du bâtiment : Un força accroché à une projeteuse à béton, ça prend le SMIC. Si aucun français accepte le SMIC, on régularise un étranger. Il reste quoi?
Ha, nous manquons de bons techniciens dans un pays où seul l'encadrement et la proximité aux flux financiers payent! Qui aurait pu s'y attendre avec des ingénieurs payés 2 fois moins cher que des commerciaux vendant ce qu'ils fabriquent?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :