France et Arabie saoudite signent pour 10,7 milliards d'euros de contrats

 |   |  425  mots
Un accord annoncé le 15 juin dernier pour l'acquisition de 30 Airbus A320 et 20 Airbus A330 par la compagnie Saudi Airlines, pour un montant de 8 milliards de dollars, a été signé.
Un accord annoncé le 15 juin dernier pour l'acquisition de 30 Airbus A320 et 20 Airbus A330 par la compagnie Saudi Airlines, pour un montant de 8 milliards de dollars, a été signé. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
Vingt-trois hélicoptères multifonctions Airbus H145 seront livrés au ministère saoudien de l'Intérieur pour 500 millions d'euros. La faisabilité de la construction de deux réacteurs nucléaires EPR en Arabie saoudite sera étudiée.

Douze milliards de dollars, à savoir environ (selon les cours du jour) 10,7 milliards d'euros. c'est la valeur des contrats que la France et l'Arabie saoudite signeront ce mercredi 24 juin, a déclaré le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius à l'issue d'une réunion avec son homologue saoudien.

Il s'agissait de la première réunion de la "Commission conjointe franco-saoudienne", présidée par le chef de la diplomatie française et le ministre saoudien de la Défense Mohamed Ben Salmane.

Airbus Helicopters va vendre 23 appareils à l'Arabie saoudite

Ces contrats portent notamment sur la livraison de 23 hélicoptères multifonctions Airbus H145, pour un montant de 500 millions de dollars, a-t-il ajouté.

Les deux ministres ont aussi signé un accord annoncé le 15 juin dernier pour l'acquisition de 30 Airbus A320 et 20 Airbus A330 par la compagnie Saudi Airlines, pour un montant de 8 milliards de dollars.

La vente d'aéronefs facilitée

On trouve aussi dans la liste un accord en matière de financement des exportations entre la Coface et le Public Investment Fund (PIF) saoudien destiné à faciliter la vente d'aéronefs, notamment en cas de tensions sur les marchés financiers, pour un montant de 3 milliards d'euros.

Un mécanisme opératoire a également été installé entre les membres de l'Association française des investisseurs pour la croissance (AFIC) et le Public investment fund (PIF) afin d'établir un dialogue régulier avec les investisseurs saoudiens et à leur présenter des opportunités d'investissements en France tous les trois mois. Un accord de coopération industrielle permet par ailleurs de renforcer la structuration des échanges entre ministères compétents.

L'implantation de deux réacteurs nucléaires français EPR à l'étude

La France et l'Arabie saoudite vont également étudier la faisabilité de la construction de deux réacteurs nucléaires EPR en Arabie saoudite.

A cela s'ajoutent deux accords dans le nucléaire pour la gestion des déchets et la formation en matière de sûreté nucléaire.

Les partenariats en matière de recherche et santé structurés

Le secteur de la santé a vu la mise en place de partenariats durables entre les acteurs académico-cliniques dans des domaines de pointe (en particulier l'oncologie, les maladies génétiques, la chirurgie mini-invasive et les maladies infectieuses). La coopération en matière de recherche entre deux pôles d'excellence français a fait l'objet d'un autre contrat.

En revanche, la partie saoudienne a affirmé toujours discuter du prix pour les patrouilleurs maritimes français.

(Avec Reuters et AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/06/2015 à 1:54 :
La peur est l'ennemie de la liberté...toutes les libertés!
a écrit le 26/06/2015 à 18:20 :
Le Bundestag allemand peut-il voter contre ce contrat au prétexte que ces hélicoptères peuvent servir à lutter contre des manifestants ou être transformés en machines de combat? Ils sont assemblés en Allemagne à Donauwörth , si je ne me trompe pas.
Au plaisir de lire vos avis.
a écrit le 25/06/2015 à 0:20 :
Bravo aux industriels et au gouvernement pour cette très bonne nouvelle.
a écrit le 24/06/2015 à 20:06 :
Tout cela ne vaut pas le bon vieux temps où nos VRP faisaient des expositions de tente dans la cour de l'Elysée et où ils annonçaient avoir vendus des rafales tous les 6 mois... En fait, je me trompe, car je crois qu'ils vendaient des mirages, plutôt.
Mais chut : ils étaient hypercompétents...
a écrit le 24/06/2015 à 18:18 :
Punaise on a de véritables VRP de la vente au gouvernement comme jamais auparavant!!!
forts!
en plus de tous les voyants au vert, chômage excepté en décalage et qui se fait attendre, tout ça sent bon pour la croissance et les emplois en France!
qui peut ne pas s'en réjouir?!
a écrit le 24/06/2015 à 16:44 :
Bravo au gouvernement et aux ministre PS, au moins eux ils savent y faire en terme de business pas comme le precedent president qui s agitait beaucoup mais n'avait que tres peu de succes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :