Ouverture des scrutins sous tension aux Pays-Bas et au Royaume-Uni

 |   |  320  mots
Les bureaux de vote ont ouvert leurs portes ce jeudi matin au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, deux pays au cœur de deux tourmentes internes.

C?est parti. Les Britanniques ont commencé à voter ce jeudi matin pour des élections locales et européennes à hauts risques pour le Premier ministre, Gordon Brown. Le locataire du 10 Downing street est en effet en très mauvaise posture depuis qu?a éclaté le scandale des notes de frais qui a éclaboussé ses ministres et une grande partie de la classe politique britannique.

Des résultats de cette élection découlera certainement un remaniement au sein du gouvernement britannique, d'autant que quatre ministres sont d'ores et déjà démissionnaires. En 2004, ce scrutin n?avait pas rencontré un franc succès et avait surtout été marqué par un fort taux d?abstention de 45,5%

Aux Pays-Bas, le scrutin a également commencé jeudi matin et fait déjà l?objet de toutes les attentions de Bruxelles. La Commission européenne pourrait, pour la première fois, ouvrir une procédure d?infraction à l?encontre de la Hollande si elle publie les résultats du scrutin jeudi soir. Or, une règle définie en 1976 interdit aux pays membres de publier les résultats officiels avant "la clôture du scrutin dans l'Etat membre où les électeurs voteront en dernier", soit dimanche 7 juin à 22 h (heure de Paris).

En dépit de cette règle et de la mise en garde de la Commission, les autorités néerlandaises ont maintenu leur intention de publier ce jeudi vers 21h les résultats de leurs municipalités. Au sommet de l?état hollandais, ces résultats sont considérés comme provisoires et se distinguent donc des résultats définitifs officiels, publiés, eux, dimanche soir.

Si la Commission n?est vraiment pas convaincue par cette distinction, elle ne pourra agir qu?a posteriori de ces élections. C?est au terme du scrutin européen qu?elle sera en mesure de disposer de preuves suffisantes pour constater une infraction aux règles européennes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :