Les banques italiennes ont reçu 139 milliards de la BCE

 |   |  281  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Sur les 530 milliards alloués par la Banque centrale, les établissements italiens ont été largement demandeurs.

Les banques italiennes ont reçu 139 milliards d'euros dans le cadre du deuxième prêt exceptionnel de la Banque centrale européenne (BCE) sur un total de 529 milliards, a-t-on appris mercredi de source proche de la Banque d'Italie.
Ce montant est "brut", selon cette source. La demande nette des banques italiennes, c'est-à-dire en considérant la "réabsorption d'opérations d'échéances à plus court terme", est d'"environ 80 milliards", a expliqué cette source.
La Banque centrale européenne (BCE) a prêté au total 529,53 milliards d'euros à 800 banques européennes mercredi dans le cadre de cette deuxième opération exceptionnelle de prêts visant à stabiliser le système financier de la région et relancer le crédit.
Mais une part importante du volume alloué l'a été par substitution: les banques ont peu utilisé d'autres opérations de prêts de la BCE d'échéance plus courte cette semaine pour se servir à la place en prêts à trois ans.
Ainsi la demande nette pour cette deuxième opération n'a été en réalité "que" de 310 milliards d'euros environ, selon les calculs de plusieurs économistes.
Parmi les banques italiennes ayant participé à cette opération, Intesa Sanpaolo a reçu 24 milliards d'euros, une somme qu'elle utilisera notamment pour octroyer des "prêts en soutien à l'économie" et investir "dans des titres d'Etat italiens d'une durée moyenne de moins de trois ans", a-t-elle annoncé sur son site internet.
L'injection de liquidités dans le système bancaire grâce à ces prêts a eu un effet positif sur les obligations italiennes depuis le début de l'année en faisant fortement baisser les taux des titres à court terme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/03/2012 à 5:05 :
Ce qui serait intéressant de savoir est combien de ces 139 milliards seront investis en Italie et combien quitteront le pays pour aller renforcer les économies déjà les plus fortes de la Zone Euro.
Tant que les Balances Commerciales des pays de l'Union Monétaire ne seront pas équilibrées la planche à billet n'aura qu'un effet éphémère. La solution au problème de la dette souveraine sans balances commerciales équilibrée est une utopie, une Fata Morgana. Que les Italiens achètent du Made in Italie et les choses iront mieux en Italie et moins bien en Allemagne, ou l'on ne sait quoi faire de l'excédent commercial!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :