Le nombre d'allocataires du RSA progresse moins vite

 |   |  263  mots
Copyright Reuters
Ce phénomène s'explique en partie par l'amélioration relative du marché de l'emploi observée depuis la fin de l'année 2010.

Selon la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF), 2,03 millions de personnes ont bénéficié du revenu de solidarité active (RSA) versé par les Caisses d'allocations familiales (CAF) fin décembre 2011. Au total, ce dispositif concerne environ 1,83 million de foyers en France métropolitaine, soit une progression des bénéficiaires de 2% entre fin 2010 et fin 2011.

A titre de comparaison, le nombre d'allocataires du RSA avait augmenté de 4,1% en 2010 après avoir bondi de 10,5% en 2009, explique une récente étude de la DREES, les services statistiques des ministères sanitaires et sociaux. Petit rappel : lancé en 2009 en remplacement du revenu minimum d'insertion (RMI), le RSA est versé à des personnes qui travaillent déjà et dont les revenus sont limités. Son montant dépend à la fois de la situation familiale et des revenus du travail. Il fait partie des onze minima sociaux existant en France, comme l'allocation adulte handicapé, le minimum vieillesse....

Un peu plus d'emplois, un peu moins d'allocataires du RSA

« Cette évolution confirme l'augmentation moins dynamique du nombre d'allocataires observée depuis le début de l'année 2011, et ce quelle que soit la composante. Le nombre de bénéficiaires du RSA socle poursuit son ralentissement au cours de l'année 2011", précise la CNAF. Le RSA socle est un filet de sécurité minimal pour les personnes sans ressources. Son montant est fixé au niveau du RMI et selon les mêmes règles d'attribution. Cette décélération de la croissance est notamment liée notamment à l'amélioration relative du marché de l'emploi observée depuis fin 2010.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/02/2013 à 17:12 :
Pétition RSA - Non aux souffrances des allocataires RSA

http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2013N34650

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :