Cahuzac : le patronat n'a pas "à déclarer la guerre"

 |   |  286  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Dans la foulée de l'appel à un "choc de compétitivité" des grands patrons à François Hollande, le ministre du Budget Jérôme Cahuzac a argué dimanche que la politique du gouvernement en matière de gestion des ressources de l'Etat était similaire à celles des grands groupes.

Il s?est transformé en pompier. Alors que les grands patrons se sont fendus dimanche d?une missive à François Hollande, dans laquelle ils militent pour un vrai  "pacte" de compétivité, Jérôme Cahuzac a souhaité calmer le jeu. Lors de l?émission C Politique sur France 5, le ministre du Budget a argué que la politique du gouvernement en matière de gestion des ressources étatiques était proche de celle des cadors du CAC 40. Pour preuve, Jérôme Cahuzac dégaine ses chiffres : les grands patrons "réclament 60 milliards, on en a prévu 50", dit-il. Bref, pas de quoi "déclarer la guerre", a-t-il tempéré. Avant de juger que "ce ne serait pas raisonnable".

"En avance sur son tableau de marche"

Surtout, il a rappelé que "les entreprises françaises ont besoin de l'Etat", soulignant que "les mêmes qui demandent à l'Etat de réduire ses dépenses sont ceux qui lui demandent de passer des commandes". Se voulant rassurant, le ministre a aussi fait valoir que Paris était "en avance sur son tableau de marche", dans la mesure où les économies prévues dans la gestion de l'Etat et de la Sécurité sociale atteignent déjà 12,5 milliards d'euros. "Jamais aucun gouvernement dans l'histoire contemporaine de notre pays n'a fait autant d'effort dans la maîtrise de la dépense publique. Jamais!" a-t-il enchaîné.

Enfin, le ministre a rappelé que le "choix économique" fait par le gouvernement pour l'année prochaine est de "préserver la consommation des ménages". Et ainsi, de justifier une nouvelle fois son opposition à une hausse de la TVA pour financer un allégement des charges pesant sur les entreprises. Les grands patrons apprécieront.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/10/2012 à 19:10 :
Bien que du même bord, je trouve que Monsieur Cahuzac a un certain aplomb; car, annoncer que le gouvernement auquel il appartient est en avance sur son tableau de marche est un pur mensonge! En effet, il ne s'est contenté pour le moment que de défaire les bonnes orientations économiques du gouvernement précédent, que je n'approuvais pas sur bien des choses, mais qui prenait de bonnes décisions dans ce domaine.
a écrit le 29/10/2012 à 14:48 :
Sortez vos mouchoirs, si on vous impose c'est que vous avez ce qu' il faut.
Maintenant pour les investissements voir vers l'Angleterre, l'Espagne, l'Italie, l'Allemagne tous ces pays
sont passés par là et vous le savez....pour les vacances je vous consseille la Grèce.....là-bas c' est pas cher !!!!
a écrit le 29/10/2012 à 13:43 :
qu'ont-ils attendu ces braillards de grands patrons...Ils avaient tout le temps de faire passer le message a Sarkozy et son orchestre !
Réponse de le 29/10/2012 à 13:52 :
ces braillards de patrons font tourner la machine contrairement à tous ces fonctionnaires et élus qui la grippe
Réponse de le 29/10/2012 à 16:16 :
ces 98 patrons du MEDEF ne sont pas de sbraillards, ce sont des pleurnichards qui recherchent l'asistanat !!! ils ont été éduqués pour cele dans les "grandes" écoles françaises ... ils ont aussi apprit à ne pas avoir peur du ridicule !!!
a écrit le 29/10/2012 à 13:18 :
Ces hausses massives d'impôts et taxes sont une aubaine considérable pour les pays frontaliers comme l'Allemagne qui récupèrent les investissements qui ne partent plus en France. Les socialistes français n'ont toujours pas passer le 21e siècle et ne comprennent pas grand chose au monde qui les entoure. En tout cas les mouvements financiers internationaux sont clairs, la fuite des capitaux est une réalité pour la France qui va retrouver dans le club des PIGS très bientôt avec 15% de chômage...Bonne chance !
a écrit le 29/10/2012 à 12:59 :
Dans ce gouvernement, c'est le Budget qui a pris le dessus sur l'Economie. C'est un problème. Ils l'ont fait le choc mais ils ont fait un choc fiscal ! Il fallait utiliser les 27 milliards pour la compétitivité, ce qui aurait donner plus de croissance, moins de chômage et au final un déficit meilleur. Là, on a un matraquage fiscal qui va donner plus de chômage, moins de consommation, moins de croissance et un déficit supérieur !!!
Maintenant c'est trop tard, on n'a plus qu'à regarder le bateau couler l'année prochaine. Préparez vos bouées !
a écrit le 29/10/2012 à 12:30 :
La hausse de la TVA ça viendra.Corrélée durablement à due concurrence à la baisse des charges c'est moins sûr.
a écrit le 29/10/2012 à 11:56 :
pourquoi déclarer la guerre , à des malentendants , non appareillés ..

il n'est pire... que celui qui ne veut entendre ," réduction massive des dépenses"

il ne faut pas déclarer la guerre, mais la faire !!!
a écrit le 29/10/2012 à 11:41 :
"les entreprises françaises ont besoin de l'Etat":non je n'ai pas besoin de l'état,merci.c'est plotot lui qui a besoin de mon fric!
a écrit le 29/10/2012 à 10:54 :
« L?Etat a tous les droits dans ce pays, y compris de foutre en taule un type pendant 20 ans. Dans ce pays il n?a jamais tort. » ... je vous laisse deviner l'auteur de ces paroles.
a écrit le 29/10/2012 à 10:33 :
La guerre ne va pas étre déclarée que par les patrons mais par tous les contribuables qui en ont assez de subir des hausses d'impots et des nouvelles taxes, sans arrét alors qu'ils ne voient aucune économie de la part de ce gouvernement.
a écrit le 29/10/2012 à 10:22 :
Là encore.... QUELLE EST LA LEGITIMITE d'un.... chirurgien esthétique .... pour être Ministre du Budget...

La guerre, crois moi, Jérôme on va te la déclarer dans les prochaines élections !!!!!!
Réponse de le 29/10/2012 à 11:37 :
Franchement, si petit entrepreneur ne sait pas qu'un ministre a une fonction représentative et travaille en compagnie d'une cohorte de conseillers du budget, il ne serait pas aussi méprisant envers les chirurgiens. Debré et consorts sont bien médecins, il me semble. Je trouve vraiment lamentable qu'une cohorte de frustrés sarkosiens viennent faire la leçon alors que le déficit commercial a commencé en 2007 et que rien n'a été fait pour le juguler par la majorité précédente; C'est marine que vousaurez !
Réponse de le 29/10/2012 à 15:37 :
Sa cohorte de conseillers, tous très diplomés et très intelligents ne l'empèche pas de faire n'importe quoi!!!
La première mesure de ce troupeau de clowns a été l'augmentation de l'allocation de rentrée scolaire. Coût : Un Milliard. Et ça n'a servi à rien. En revanche taxer les "riches" aura eu pour effet de les faire partir avec une rentabilité proche de zéro (quelques centaines de millions). Il va bien falloir que les zélites s'apperçoivent que la politique keynésienne de relance par la consommation et les déficits n'a jamais marché, en particulier en 1929. Voir à ce sujet le dernier livre de Florin Aftalion...
a écrit le 29/10/2012 à 10:14 :
Qu'il s'estime heureux Cahusac .....pour l'instant il n'y a que les patrons pour déclarer la guerre à ce gouvernement d'incapable !!!! Mais bientot Cahusac il y aura le peuple Français
a vos trousses !!!
a écrit le 29/10/2012 à 10:12 :
CAHUZAC est un pompier pyromane, car pour éteindre un incendie il ne fallait pas d'abord en allumer un: les quelques 12 milliards supplémentaires ponctionnés dans le projet de" budget 2013, et pire quel langage: on est en guerre ? NON bien sûr et les demandes des entrepreneurs qu'ils soient gros petits ou moyens vont dans le même sens. Mais que CAHUZAC se rassure les patrons ne vont pas envoyer les chars ni à Matignon ni à l'Elysée, simplement ils continueront s'ils sont en difficulté de se séparer de leurs salariés, ou de déposer le bilan, ou pour d'autres d'aller investir ailleurs. Ce scénario est plus sûr que la Guerre et dès l'été 2013 on pourra en chiffrer les conséquences.
Réponse de le 29/10/2012 à 11:43 :
L'incendie a été allumé sous la précédente législature pour n'avoir rien foutu sur le déficit commercial. Ponctionner des revenus excessifs vous fait mal au ventre, je n'en doute pas mais soyez heureux de ne pas vous retrouver en stage comme pour le permis de conduire pour vous apprendre qu'un état ne se résume pas à soigner les revenus de ses entrepreneurs privés. Vos outrances ne règlent en rien les problèmes de la nation.
Réponse de le 29/10/2012 à 15:43 :
@centriste : Aucun gouvernement n'a rien foutu depuis 50 ans. Et ça a commencé avec le "centriste" Giscard. Nous payons les années Mitterrand/Chirac qui n'ont fait que vivre sur la bète en entravant sans cesse plus les créateurs de richesse. La solution est pourtant simple : réduire les dépenses de l'état!! Aides sociales, armée, fonctionnaires, placards dorés, parlementaires, hopitaux, la gabegie est partout. A mon humble avis, personne n'osera jamais y toucher, et nous continuerons à descendre, tout en braillant que c'est de la faute des riches et es rentiers.
Réponse de le 29/10/2012 à 17:15 :
@miloo : bonne parole que de reconnaitre qu'aucun gouvernement n' a rien foutu depuis 50 ans. Bayrou avait soulevé le problème en 2007 mais les francais de gauche et de droite ont préféré la facilité. OK pour réduire les dépenses mais malheureusemenrt cela se fait pas en 2 mois. Si Hollande ne fait rien, alors il sera éjecté en 2017. Les niches fiscales ont bien participé à alourdir la dette et une dette à 90% du PIB est problématique. A 60%, elle était gérable. Alors oui, à comparer la droite nous a foutu dans une sacrée m.....Pour les entrepreneurs, les seuls à chouchouter sont les exportateurs; les cafetiers, artisans, commercants revendeurs ne sont que des profiteurs de l'endettement public et privé.
a écrit le 29/10/2012 à 9:47 :
Cahuzac,le sectarisme socialiste incarné
a écrit le 29/10/2012 à 9:41 :
choquant la prestation hier soir de mr cahuzac affirmant que nous n'allons pas payer plus d'impots choquant aussi de voir qu'il n'a toujours pas de réponse sur les économies à faire apparemment il est encore en 2007
a écrit le 29/10/2012 à 9:35 :
Les entreprises françaises n'ont pas besoin de l'Etat : c'est l'Etat qui a besoin de toutes les entreprises pour avoir quelqu'un à taxer. Si l'Etat est en mesure de "passer des commandes", c'est bien parce qu'au préalable, il a levé des impôts. La vérité, c'est qu'on peut se passer de l'Etat socialiste, pas des entreprises.
a écrit le 29/10/2012 à 9:29 :
Apparemment, il n'a pas compris que nous sommes en pleine crise économique depuis 2008, autant dire que nous sommes déjà en guerre économique ! Ce n'est pas le moment de rêver à la lutte des classes...
a écrit le 29/10/2012 à 9:25 :
et vous Mr CAHUZAC vous ne lancez pas la guerre
j'ai une PME je n'attend aucune commande de l'état
je n'ai pas besoin de l'état pour faire vivre cette entreprises sachant que les commandes de l'etat sont nos impots donc .. merci de votre bonte Mr CAHUZAC
le meme qui hier soir affirmait que seul 10 % des plus riches paieront le simpot et ce matin on annonce +5% de TVA sur la restauration ???
qui paiera , seul les plus riches se nourissent ? Me CAHUSAC
a écrit le 29/10/2012 à 9:12 :
Monsieur Cahuzac oublie que c'est lui et ses 36 copains qui ont déclaré la guerre au patronat il y a quelques semaines. Le patronat leur demande simplement de régler leurs tirs d'artillerie autrement, les dégâts collatéraux risquant d'être très lourds.
a écrit le 29/10/2012 à 9:03 :
Rappelez-moi ce que fait Cahuzac dans le civil ?
a écrit le 29/10/2012 à 8:18 :
Pour mettre au pli les patrons du CAC 40 et leurs aficionados, l'Etat n'a qu'à couper les achats publics chez ces patrons, etsurtout cesser d'aider et de garantir les financiers banquiers voyous...
Réponse de le 29/10/2012 à 8:29 :
Excellente idée , de cette manière baisse des ventes, donc baisse des recettes de TVA pour l état , mise au chômage des employés et baisse des cotisations à l état , baisses des prélèvements sur les bénéfices , impôts , IR ... La solution parfaite !! z avez trop bien compris le système économique
Réponse de le 29/10/2012 à 8:39 :
la depense publique doit imperativement baisser ..................... a suivre comme en Grece................ce jour la les fonctionnaires comprendront il sera trop tard et il est trop tard................depuis 30 ans l'etat ruine les entreprises .......................et independants de tous horizons ........................il n'y a que les guignols et ignorants qui ne le voient pas ...................................
Réponse de le 29/10/2012 à 16:19 :
"Snowkite" z'êtes pas bien instruits, les acahts publiques de l'Etat ne génèrent pas de TVA positive, elle se neutralise !!! et surtout ces patrons ne pourront plus se payuer leurs salaires mirobolants, et ca va les changer !!!
a écrit le 29/10/2012 à 8:16 :
Le peuple français n'a que ce qu'il mérite, il est ingrat inconstant et immature, il suffit de se rapporter aux écrivains, cela date déjà depuis Louis XI. Ceci dit, les socialistes mettront des postes de fonctionnaires sa clientèle, à la seule différence que les gratte papiers ne forment aucune richesse, ils la sucent et la mangent, tandis que les véritables créateurs de richesse sont les patrons qui exportent mais c'est vrai que cela devient une denrée rare, c'est l'illusion politique des socialistes tout le monde est beau gentil, les riches il faut les faire payer, c'est drôle que les socialistes et leurs copains communistes, cela existe encore en France n'ont pas créé une autre tranche du millefeuille le conseil extra régional pour mettre leur petit copains !
a écrit le 29/10/2012 à 8:11 :
Ils plument le peuple , ils dépensent n'importe comment ,se prennent pour des princes et nient les évidences.
a écrit le 29/10/2012 à 8:09 :
a "adonf" il faudrait décortiquer ces 600 milliards en lisant le rapport de Sterdinyak de OCDE qui n'est pas un homme de droite
a écrit le 29/10/2012 à 7:58 :
a que j adore les commentaires ce matin .des jugements a la petite semaine on juge avant les résultats je rappelle a certains ici que l ancienne equipe equivaut a 600 milliards de dette supplémentaire et ça c est un resultat alors un peu de raison
Réponse de le 29/10/2012 à 8:25 :
je rappelle a "adonf" que il veut parler des anciennes équipes le premier qui a creusé la dette s'appelle Mitterand. La gauche ne sais gérer c'est un fait avéré pourquoi avoir élu cet incapable ?
Réponse de le 29/10/2012 à 8:30 :
NS = 600 milliards de dette en plus, avec la crise de 2008, c'est vrai. Mais rappelons au passage que les socialistes accusaient Sarkozy de ne pas en faire assez (= de ne pas dépenser assez) à l'époque. Un peu schyzos les socialos non? Ou juste opportunistes et pas très courageux?
Réponse de le 29/10/2012 à 9:00 :
Toujours étonnant de voir que gauche et droite se renvoient les responsabilités, alors qu'il est évident que le monde politique n'a pas su gérer nos actifs depuis l'après guerre, faisant exploser la dette. Jamais en France un homme politique ne s'est posé la question: "En avons-nous les moyens?" face à un besoin de financement même légitime. Alors si intellectuellement la politique a sa place, devant l'incompétence, mieux vaut redonner un peu plus de pouvoir aux gestionnaires, à ceux qui créent de la richesse, et suivre nos entreprises, plutôt que d'abandonner le pays de nos pères à des gens bien trop mous et manquant et de vista et de courage. 5 ans après le début de cette crise, rien n'est réglé!
Réponse de le 29/10/2012 à 9:52 :
Pour ne pas casser l'économie, Sarkozy a injecté un certain nombre de milliards. En celà, il a fait toutes proportions gardées, la même chose qu'Obama, l'idole des socialistes, qui a injecté 1000 milliards. Est-ce que nos socialocrates pensent une seconde à accuser Obama d'avoir endetté les US ? Manifestement ce qu'ils condamnent quand c'est la droite qui le fait devient admirable quand ça vient de la gauche. Allez comprendre. Mr Cahuzac est danseur étoile au bal des faux-culs.
a écrit le 29/10/2012 à 7:56 :
on ne doit rien dire, rien faire et se laisser plumer.
a écrit le 29/10/2012 à 7:54 :
c'est l'ensemble des contribuables qui devraient déclarer la guerre. Ce gouvernement refuse absolument de baisser les dépenses et ils augment les impots RAS LE BOL
a écrit le 29/10/2012 à 7:38 :
bref, il reste plus que jamais urgent de ne rien faire.... quand il va voir les chiffres de l'investissement au t4, il va rire !
a écrit le 29/10/2012 à 7:27 :
M. Cahuzac, les baisse de dépenses vous en parlez mais vous les faites pas, la différence elle est là, dites nous où vous allez gagner vos 60 milliards (et ne nous dites pas que c'est des dépenses en moins par rapport à ce que vous auriez pu dépenser) ?
a écrit le 29/10/2012 à 7:27 :
"Jamais aucun gouvernement dans l'histoire contemporaine de notre pays n'a fait autant d'effort dans la maîtrise de la dépense publique. Jamais!". Pourtant, pour la première année depuis bien longtemps, le nombre global de fonctionnaires est à la hausse (+6000) alors que toutes les comparaisons européennes, même avec les pays scandinaves, montrent que le Service Public pourrait faire mieux avec moins d'effectif... Ce gouvernement lève plus d'impôt, mais ne fait justement aucun effort pour réduire la dépense. C'est une question idéologique !
a écrit le 29/10/2012 à 7:22 :
Celui-là, c'est le fanfaron du gouvernement ! Je dirais même la grande gueule ! On entend que lui. Pauvre France...
Réponse de le 29/10/2012 à 8:23 :
Les Ministres du gouvernementactuel devraient moins parler et la isser les bons à rien de l'UMP continuer ce dont ils ont abusé durant 10 ans pour mener la France à la misère, abus de blas blas Sarkoziens, abus de mensonges Coppéziens, abus de prétentions, abus des affaires louches Tronziennes, Woerthiennes, abus de mauvaises fréquentations en Tunisie Alliotmariezienne, abus de siestes presistantes Filloniziennes etc ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :