ArcelorMittal plombé par la Chine

Le leader mondial de la sidérurgie a enregistré une perte nette de 709 millions de dollars au titre du troisième trimestre, couplé à un chiffre d'affaires en baisse.
Copyright Reuters

ArcelorMittal s'affiche dans le rouge. Mercredi, le leader mondial de la sidérurgie a fait état d'une perte nette de 709 millions de dollars au troisième trimestre. Quant au chiffre d'affaires, celui-ci a baissé de 19% à 19,7 milliards de dollars. Et ce, alors que l'an passé à la même période, le groupe avait dégagé un bénéfice net de 659 millions de dollars. Ces résultats s'affichent nettement en retrait des prévisions des analystes. Ceux-ci anticipaient une perte de 230 millions et un chiffre d'affaires de 20,56 milliards, selon le consensus recueilli par Dow Jones Newswires.

Des prévisions revues à la baisse

Cité dans le communiqué du groupe, le chef de file du groupe sidérurgique Lakshmi Mittal a évoqué l'impact du ralentissement en Chine, qui a entraîné "des conditions d'exploitation très difficiles". Lesquelles devraient, selon lui, se poursuivre au quatrième trimestre.

Dans son communiqué, la société indique que "la chute du prix du minerai de fer" couplée à "l'affaiblissement du contexte économique mondial" a conduit le groupe a revoir à la baisse ses prévisions de rentabilité au deuxième semestre 2012. ArcelorMittal prévoit désormais un résultat brut d'exploitation d'"environ 7 milliards" pour l'ensemble de 2012, sans préciser toutefois sa prévision antérieure. De plus, ArcelorMittal va proposer une baisse de son dividende à 0,20 dollar par action à compter de 2013, contre 0,75 dollars auparavant, précise l'AFP.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.