Affaire Cahuzac : Ayrault assure "avoir toute confiance" dans son ministre

 |   |  325  mots
Copyright Reuters
Alors que le ministre délégué au budget Jérôme Cahuzac est accusé par le site en ligne Mediapart d'avoir détenu un compte en Suisse, Jean-Marc Ayrault a déclaré avoir toute confiance en son ministre.

Lors d'une apparition sur France 2, le premier ministre a annoncé avoir "toute confiance en son ministre Jérôme Cahuzac" qui a été accusé par le site Mediapart d'avoir détenu un compte en Suisse. "Il ne s'est pas exprimé n'importe où aujourd'hui, a déclaré M. Ayraut. Il s'est exprimé dans l'enceinte de l'Assemblée nationale et il a déclaré que toutes ces allégations étaient infondées". Mediapart a mis en ligne une conversation enregistrée par téléphone datant de fin 2000 où un homme présenté comme le ministre délégué au budget, Jérome Cahuzac avoue détenir un compte secret dans une banque Suisse. "Ca me fait chier d'avoir un compte ouvert là-bas, l'UBS c'est quand même pas forcément la plus planquée des banques", explique t-il à un interlocuteur. Il s'inquiète des répercussions possibles alors qu'il s'apprête à devenir maire "au mois de mars". "Donc je ne tiens vraiment pas du tout à ce qu'il y ait la moindre ambiguïté", ajoute-t-il en se demandant comment il serait possible de fermer son compte. "Ca fait chier, y a aucune procuration possible?" interroge-t-il. Interrogé sur RTL mercredi matin, l'ancien maire de Villeneuve-sur-Lot s'est révolté : "c'est une plaisanterie. D'ailleurs les mots qui me sont prêtés, ceux qui me connaissent ne voient pas que c'est le vocabulaire que je peux utiliser". Mediapart répète avoir des preuves que le ministre s'est finalement rendu lui-même en Suisse pour clore ce compte, "début 2010", et transférer les fonds à Singapour, via un "complexe montage offshore". Des faits que le ministre a également dénié en expliquant que ce déplacement à Genève sous mandat de l'Assemblée nationale, avait été fait pour vérifier des informations de « nature fiscale ». Le ministre a vivement démenti à plusieurs reprises, annonçant une plainte en diffamation contre le média en ligne. (Source : Mediapart et AFP)
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/12/2012 à 19:58 :
les loups ne se mangent pas entre eux, donc no comment
a écrit le 24/12/2012 à 16:37 :
Mettre à plat tous les salaires, les retraites et tous les avantages en nature que reçoivent tous ces politiques seraient plus sérieux que de s'occuper de la vie privée des gens.
a écrit le 06/12/2012 à 23:17 :
la satisfaction personnelle ce n'est pas le vrai bonheur, c'est un sentiment égoiste, ce qui compte c'est ce que l'on fait pour autrui , pour le bonheur de l'humanité et cela vous rend vraiment heureus
a écrit le 06/12/2012 à 19:43 :
les politiques se servent : 120 000 euros de caisse noire par an par députés et 140 000 euros par sénateur !!! et barcelone neleur demande que de s'engager à en faire bon usage, aucun controle !!!! mais où est la démocratie, qui les a autorisé ? sitôt élus, ils se croient tous rois à leur niveau, et tout permis, aucune remise en cause d'un système inqualifiable, cahuzac n'est qu'un cas sur la totalité qui ne vaut pas mieux
a écrit le 06/12/2012 à 18:00 :
Dernier commentaire de ma part à Messieurs les censeurs et modérateurs de ce site.

à jamais.
C-loss
a écrit le 06/12/2012 à 16:35 :
calomniez, calomiez, il en restera toujours quelque chose...Ce que l'on lit dans les commentaires plus bas, rappelle les heures les plus noires de l'histoire de France : jalousie, haine de l'autre, règlement de compte et surtout bêtise et méchanceté. Cela fait froid dans le dos..
a écrit le 06/12/2012 à 14:21 :

FELICITATION ET BRAVO A MEDIAPART // AUJOURDHUI TOUT EST MIS A JOUR
a écrit le 06/12/2012 à 14:06 :
Comme dans M Mital???
a écrit le 06/12/2012 à 13:33 :
Médiapart a toujours raison et lève les lièvres au bon moment surtout lorsque cela concerne la droite ... aujourd'hui la présomption d'innocence s'applique seulement il n'y a pas de fumée sans feu même si les concernés peuvent être responsables mais pas coupables ! et cela peut conduire au ministère des affaires étrangères. La politique et les politicards ont encore de beaux jours devant eux !!!
a écrit le 06/12/2012 à 12:44 :
A gauche comme à droite, en général quand médiapart lève un lièvre ils ne lâchent pas la proie... Et ont des billes!
Réponse de le 06/12/2012 à 12:59 :
Oui je suis d'accord, il ferait bien de retourner jouer aux billes cahuzac
a écrit le 06/12/2012 à 12:26 :
Gardons nous de tout commentaire avant que lumière ne soit apportée à cette affaire.C'est pour celà que dans sa position Monsieur Ayrault devrait plutot se placer en observateur silencieux .Petite erreur du Premier Ministre à imputer à son manque d'expérience.
a écrit le 06/12/2012 à 11:37 :

j ose esperer que ce monsieur ne ment pas !!.au risque d ebranler toute son equipe de soutien !!!!
Réponse de le 06/12/2012 à 11:53 :
Qaund on sait à quel age commence à travailler un chirurgien compte tenu de la durée des études, il a bien gagné sa vie très rapidement. Je ne comprends pas pourquoi les autres médecins manifestent.
a écrit le 06/12/2012 à 11:08 :
Ces socialistes sont incorrigibles, cela rappelle les meilleurs moments du règne de Mitterrand.
a écrit le 06/12/2012 à 10:38 :
n'en déplaise à certains, et jusqu'à preuve du contraire, il n'est pas interdit d'avoir des comptes à l'étranger que ce soit en Suisse ou au Bangladesh .. la seule obligation est de le déclarer aux autorités financières (formulaire 3916). Et oui, ça aussi c'est possible...
Réponse de le 06/12/2012 à 12:31 :
C'est justement cela le problème c'est que l'on parle bien ici de compte non déclaré donc d'évaion fiscale si tout cela est prouvé il va de soi.
a écrit le 06/12/2012 à 8:58 :
D'une certaine façon, je le comprends.
Vu la fiscalité du capital dans ce pays, il a été tenté de se protéger.
A moins qu'il ne s'agisse de versements occultes liés à son poste politique...
a écrit le 06/12/2012 à 8:45 :
Il n'y a pas de fumée sans feu, une enquete sur la totalité de ses biens et avoirs doit étre menée pour vérifier ses déclarations de revenu en tant que parlementaire, si il a menti que la LO 135-2 soit appliquée immédiatement en sa totalité
a écrit le 06/12/2012 à 8:08 :
N'oublions pas que si Cahuzac à ferme son compte secret enSuisse, il n'a pas rapatrié l'argent pour autant : tout à été transféré à Singapour , paradis fiscal encore plus secret, avec bouclier de sociétés-écrans!
Réponse de le 06/12/2012 à 8:45 :
et pourtant Singapour est remarquablement classé au plan des Etats sans corruption, alors que voulez-vous dire?
Réponse de le 06/12/2012 à 9:41 :
Un paradis fiscal n'est pas obligatoirement un pays corrompu, bien au contraire.
Réponse de le 06/12/2012 à 9:52 :
Ne melengez pas tout... Il y as une differance entre montage financier complexe et corruption!
Réponse de le 06/12/2012 à 10:05 :
Paradis fiscal n'implique pas forcément corruption ! Quel raccourci qui en dit long sur l'inculture économique...
a écrit le 06/12/2012 à 7:48 :
Qu'attend "l'opposition", cette droite molle, pour demander une commission d'enquête ou une enquête parlementaire ? La gauche l'aurait demandé sans hésitation ! Ah oui, pas le temps, les "umpistes" sont occupés à se crêper le chignon et à danser la "rumpa" ! Souvenez-vous de l'affaire woerth !
Réponse de le 06/12/2012 à 8:57 :
Ils ne sont pas mieux que les socialos. N'oubliez pas, la rigueur et les hausses d'impôts c'est pour vous ou moi ou pour les "riches", pour eux ça va très bien.
Réponse de le 06/12/2012 à 10:06 :
C'est clair que la gauche est bien plus combative quitte à user de mauvaise foi sans limite comme on l'a vu ces 5 dernières années.
a écrit le 06/12/2012 à 7:43 :
Quitter l'enfer fiscal français pour des cieux plus cléments. Compliqué à admettre pour nos politicards de tous bords.
a écrit le 06/12/2012 à 7:39 :
Que l'accusation soit fondée ou non,nous comptons sur les médias pour connaître la vérité.
a écrit le 06/12/2012 à 6:14 :
N'importe qui peut ouvrir un compte à l'étranger: la seule contrainte est de le déclarer au fisc. Au cas où l'ISF est dû, le solde du compte au 1er janvier de l'année taxable est intégré à l'assiette de l'ISF. De même, les revenus éventuels du compte, s'il est rémunéré, seront pris en compte dans l'assiette de l'IR.
a écrit le 06/12/2012 à 1:51 :
S'il a un compte ailleurs c'est tout simplement qu'il ne veut pas participer au suicide collectif. On peut bien le comprendre.
a écrit le 06/12/2012 à 1:08 :
bizarre,bizzare,cette affaire.en effet,ce monsieur,si prompt à pourchasser le mauvais contribuable et souvent agressif était plutot souriant ce matin sur RTL .on lui aurait donné le bon dieu sans confession !!! cela me rappelle un ancien ministre de droite qui voulait laver plus blanc que blanc....
a écrit le 05/12/2012 à 23:52 :
Regardez bien le classement des pays les moins corrompus et vous découvrirez que la France se trouve reléguer au rang des pays qui n'inspirent plus confiance.
a écrit le 05/12/2012 à 22:54 :
La confiance d'ayrault çà mange pas de pain...
a écrit le 05/12/2012 à 22:37 :
Effectivement , ça fait chier que le français moyen n ai pas la possibilité d ouvrir de compte a l étranger.....
a écrit le 05/12/2012 à 22:36 :
Menteur!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :