Jérôme Cahuzac confirme la prévision de croissance à 0,8% et tacle Bruxelles

 |   |  188  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Jérôme Cahuzac a confirmé l'objectif de croissance du PIB à 0,8% en 2013 au micro d'Europe 1, et en a profité au passage pour tacler Bruxelles.

Bruxelles a pourtant tenté de mettre en garde la France avec tacte mercredi. Mais cela n'a pas empêché Jérôme Cahuzac, le ministre délégué chargé du Budget, de confirmer sa prévision à 0,8%. Interrogé au micro d'Europe 1 sur l'intention du gouvernement de maintenir à la fois l'objectif de croissance et l'objectif de réduction des déficit public, Jérôme Cahuzac a répondu : "c'est exactement ça, oui".

"Bruxelles n'avait pas vu venir la crise de 2008"

La croissance du PIB ne devrait pas dépasser 0,4% en France en 2013, selon les prévisions d'automne de la Commission européenne, beaucoup moins optimistes que celles de 0,8% sur lesquelles le gouvernement a fondé son projet de budget pour l'an prochain. La Commission s'attend par ailleurs à ce que le déficit public continue de dépasser le seuil de 3% non seulement en 2013 mais aussi en 2014, à 3,5% dans les deux cas, alors que Paris s'est engagé à le ramener à 3% l'an prochain. La "Commission n'avait absolument pas vu venir la crise en 2008, peut-être peut-on penser qu'elle ne voit pas venir la reprise", a lancé Jérôme Cahuzac en direction de Bruxelles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/01/2013 à 13:01 :
monsieur le ministre, cest noté! rendez vous dans un an!
a écrit le 09/11/2012 à 16:41 :
Quoi de plus simple de metre son poste dans la balance, mais cet homme comme tous les politiques est Merlin l'Enchanteur avant l'échéabnce et menteur à l'arrivée. Qui croit dans les poltiques pzersonne pas eux-mêmes car dans le bal des menteurs ils sont en permamence dans la danse, avec un maqnue de courage car celui-ci comme 99,99 pour cent des autres il ne démissionnerat pas trop heureux d'être là mais pour la France!!!!!!!
a écrit le 09/11/2012 à 16:41 :
Ce ministre n"est plus à un mensonge pres pour faire croire à l'impossible
a écrit le 09/11/2012 à 12:20 :
la gauche pas plus que bruxelle n'a pas vu la crise arriver...Enfin si cahuzac "tacle" bruxelle, La Banque de France "tacle" aussi cahuzac
puisqu'elle dit que la France est en recession sur le dernier trimestre et sur début 2013...comment dans ce cas là pourrait on faire 0;8 de croissance ? les éléments actuels prouvent que cahuzac se trompe ou nous ment comme Lagarde en son temps qui prétendait que la croissance était là en 2012...tous ces gens sont soit incompétents, soit se moque de nous....
a écrit le 09/11/2012 à 4:53 :
Tant que les français seront écrasés d'impôts, la croissance n'est pas prête de revoir le jour. Qui voudrait entreprendre dans un pays pareil ? En plus l'immigration-invasion nous réserve des lendemains difficiles, explosifs. Aucun avenir pour les jeunes sauf à mettre les voiles. Les prix grimpent, la misère encore plus.
Réponse de le 09/11/2012 à 10:32 :
Alors expliquezmoi pourquoi la France reste la 3eme zone géographique au monde des investissements étrangers? Comment Toyota continue à multiplier ses investissements en France, IBM installe son plus grand entre de R et D en Europe etc.....N'y aurait-il pas plutot un pb de compétence de nos élites issues des grandes écoles.
a écrit le 08/11/2012 à 20:59 :
Après 10 ans d'amateurisme économique, L'UMP a laissé un désastre industriel la France a perdu 900 sites indsutriels, la France a moins d'industrie et de robots que l'Italie, un désastre humain 8 Millions de travailleurs pauvres qui se lèventtôt pour travailler dur et gagner la misère, 5 Millions de demandeurs d'emplois, 3 millions de chômeurs, 1 millions de salariés empetrés dans des plans sociéux dissimulés par Sarkozy, et un désastre financier 1 800 Milliards de dettes, un désastre de moralité la France est plus corrompue que l'italie des années 75/80 ... VOILA LES oui LES DéSASTRE laissés par l'UMP avec l'ex Nouveau Centre déguisé en UDI Union Des Idiots !!!!
Réponse de le 08/11/2012 à 21:29 :
Quelle analyse, maintenant c'est le changement, tout va déjà mieux, le ministre Cahuzac signe et assure les 0,8% de croissance pour 2013.
Bien voilà des bonnes nouvelles !!!
Réponse de le 09/11/2012 à 9:40 :
le désastre n'est ni de droite ni de gauche, mais les 2, c'est 30 ans de vote de budget en déficit, ce qui conduit à 1700 milliards de dette, un commerce extérieur de 100 milliairds, trés difficile rien que pour rembourser les intérêts. Aucune entreprise se survivrait plus de 6 mois à la gestion politico-administrative, il faut envoyer les politiques qui viennent du public faire des stages en PME, découvrir la vraie vie, et apprendre à gérer
Réponse de le 09/11/2012 à 12:30 :
le problème n'est ni de droite ni de gauche, cela n'a aucun sens et ne veut rien dire, le problème, c'est que la technostucture, les 4 à 5 000 cadres de l'administration sont des hommes et femmes très intelligents mais sortis du même moule depuis 30 ans -l'ENA- dont la première qualité est l'incompétence, d'être accessoirement arrogants et sans idées, et de servir leurs intérêts personnels avant ceux du pays, et de nous avoir amené devant un mur, celui des dettes qu'ils ont contracté en notre nom et dans notre intérêt bien sûr, mais en sachant très bien qu'ils sont bien entendu responsables mais pas coupables.. et que ce sera nous qui paierons leurs errements...ce sont tous ces gens qu'il faut virer progressivement et réformer dans le même temps le système de recrutement et de formation des hauts fonctionnaires en supprimant impérativement le pantouflage.....
Réponse de le 09/11/2012 à 13:06 :
on est d'accord. La suéde a supprimé les fonctionnaires, un seul régime, et ils paient pour des prestations qu'ils évaluent, pilotent comme une vraie entreprise. Ainsi, impossible d'arriver à notre constat de 1600 "commissions théodule" qui vivotent avec notre argent sans plus aucune justification d'existence. Le pouvoir politique n'a aucune obligaton réelle de résultat, il faut que la gestion politique et publique ait une logique d'entreprise, le bon sens de gestion d'un ménage, mesure de l'efficacité, de la performance, publication permanente des résulats, actions avec une trés grande réactivité...rien de tout ça, un système parallèle à la vraie vie, totalement déresponsabilisé et sans réel contrepouvoir. Il faut revoir totalement le mode de pilotage, mettre des patrons de la vie civile, sinon les évolutions seront marginales et en total décalage avec les vrais besoins.
a écrit le 08/11/2012 à 18:56 :
Sans doute ne traine t-il pas dans les tribunaux de commerces en cette fin d'année.
a écrit le 08/11/2012 à 18:51 :
Ils sont géniaux ces socialistes, il fallait y penser : abolir la TVA sociale et créer la TVA socialiste.
Réponse de le 08/11/2012 à 19:03 :
Et sans rire en nous regardant dans les yeux en parlant de justice et autres fadaises
a écrit le 08/11/2012 à 18:38 :
Le chirurgien esthètique devenu.... Sinistre du budget..... avec QUELLE LEGITIMITE ????
a écrit le 08/11/2012 à 17:57 :
la difficulté vient de l'environnement international certes mais surtout de l'héritage laissé par naboleon et son orchestre : 600 md? en 5 ans ! et ça ni bruxelle , ni l'ump-fn n'en parlent...ces gens ont la mémoire sélective et se permettent de jeter la pierre sur ceux qui tentent, tant bien que mal et avec les moyens à leurs disposition, de parer au pire tout en préparant l'avenir. Pas simple
Réponse de le 08/11/2012 à 19:08 :
Certains ont peut-être la mémoire sélective, mais vous avez la mémoire extra courte. Les 600 milliards de déficit sont en large partie dus à l'injection qui a été faite pour que la crise ne tue pas la France. Si vous êtes toujours vivant, c'est grâce à Sarko. Obama a injecté de son coté plus de 1000 milliards dans l'économie américaine qui a vu son endettement passer de 6000 milliards à 12000 milliards. Y aurait-il un bon endettement de gauche et un mauvais endettement de droite ? Auriez vous également une mémoire sélective ?
Réponse de le 08/11/2012 à 21:13 :
sauf que lorsque Obama endette les usa de 6000 md$, il prend un minimum de précaution et le retour, financier , est avéré. Si je suis toujours vivant ( je dirige une entreprise de 78 salariés) c' est certainement pas à sarko mais bien au travail de mes collaborateurs . CQFD
Réponse de le 08/11/2012 à 21:25 :
Ne vous inquiétezépais, le nouvel exécutif va s'occuper de votre train de vie et de vos 78 salariés...
Réponse de le 09/11/2012 à 9:22 :
A issanissa. c?était pas Sarko qui travaillait dans votre entreprise exact. Mais si le système bancaire avait explosé comme cela pouvait se réaliser à l'époque votre entreprise n'existerait plus comme beaucoup d'autres d'ailleurs et la mienne aussi.
Bien cordialement
Réponse de le 12/11/2012 à 9:57 :
Il faut également précisé que a impôts équivalent le nouveau gouvernement creuse plus la dette que l'ancien.
a écrit le 08/11/2012 à 17:48 :
LE RIDICULE NE TUE PLUS
a écrit le 08/11/2012 à 16:54 :
Mais il va tacler quoi ou qui avec les milliards de dettes qu'il a aux fesses ?
Et le taux de croissance annoncé c'est la fée clochette qui le lui a soufflé ou son tableur excel ?
Pauvre France.
Réponse de le 08/11/2012 à 19:03 :
600 milliards exactement : la dette créée entre 2005 et 2012. Par quel gouvernement ?
Réponse de le 09/11/2012 à 11:11 :
+ 1100 milliards par qui ? les politiques ne gérent rien droite comme gauche, ils dépensent pour le clientélisme, et les électeurs sont les profiteurs de ce train de vie totalement artifiiciel, payé par l'argent qu'on n'a pas, et ensuite ils crient au loup, pas de réduction de dépenses, panoupanou, que des hypocrites, si on veut s'en sortir il va falloir faire des sacrifices, on n'a que ce qu'on mérite
a écrit le 08/11/2012 à 16:50 :
Et voilà une bonne grosse langue de bois médicale (Cahuzac est chirurgien je crois ?). Comme par hasard, en nous annoncera en catimini dans quelques mois que la situation s'est dégradée plus que prévu, que les 0,8% ne sont pas tenables (du reste personne n'aura jamais parlé au gouvernement d'un tel taux), et que le taux de croissance sera ramené à 0,3%. On fait le pari ?
a écrit le 08/11/2012 à 16:45 :
Il est drôle ce Cahuzac... Sauf qu'il faudrait lui expliquer qu'il n'est pas chargé de la Comédie Française mais du budget de la France !!! Je me demande s'il ne discute pas avec Montebourg...
Réponse de le 09/11/2012 à 13:38 :
Tiens, on n'entend plus parler du guignol de l'agitation improductive !
a écrit le 08/11/2012 à 16:44 :
La réussite de l'ALLEMAGNE c'est d'avoir fait le contre-pieds du reste de la zone EURO. L'ouvrier en bâtiment Espagnol dans la bulle immobilière a acheté des voitures allemandes et autres produits industrielles germaniques pour construire des immeubles et consommer. L'ALLEMAGNE s'est nourrie de la bulle immobilière et à fait une politique de l'offre accompagnée du rigueur budgétaire. Mais si nous faisons tous les pays européens une politique de rigueur et une politique de l'offre visant à concurrencer son voisin européen qui ne consomme plus et sans prendre la mesure de la mondialisation, nous allons droit dans le mur.
On doit protéger notre modèle français en demandant une réciprocité ou une contre partie lorsqu'un pays veut nous vendre un produit sans avoir respecté l'environnement ni les règles de respect de la dignité humaine pour sa fabrication.
On doit le taxer pour qu'il contribue à notre modèle social et économique et tant qu'il ne respectera pas les règles énoncées dans la déclarations de droit de l'homme que l'on a vite oublié. C'est une honte d'acheter des chaussure de sport à100 euros qui ont été fabriquées par un gamin d'un bidonville.
Où est l'humanité?
Réponse de le 08/11/2012 à 17:32 :
C'est beaucoup demander a tous les politiques de tous les pays , et pourtant c'est vrai
Réponse de le 08/11/2012 à 18:29 :
D'accord au sujet de la dignité des enfants qui travaillent pour un salaire de misère...
Également d'accord pour un protectionnisme "raisonné" face aux zones géographiques où les salaires divergent trop fortement.
En revanche, nous resservir le "modèle social" français, faut pas exagérer.
Le "modèle social" français, ce sont des syndicats qui ne représentent que 5% des salariés et qui touchent un max de subventions, ce sont des politiciens qui contrôlent totalement l'appareil d'état à leur profit, c'est un taux d'imposition qui nous rapproche de la Corée du Nord, et c'est une faillite qui s'annonce dans 10 ans.
Pour info, un modèle est une idée que les gens cherchent à suivre, à imiter, ce qui n'est pas le cas pour ce pays...
Réponse de le 09/11/2012 à 9:24 :
complétement d'accord avec Miloo
a écrit le 08/11/2012 à 16:19 :
Si il se trompe il démissionne et va se faire entarter à Bruxelles !
a écrit le 08/11/2012 à 16:07 :
La France est en faillite réelle, depuis 30 ans de socialisme rampant orchestré par Mitterrand,Chirac, Sarkozy et maintenant Hollande et ce n' est pas la politique actuelle qui modifiera la trajectoire mortelle.
Les solutions sont toutes évitées par la droite et la gauche par manque de volonté et de courage : arrêt du recrutement dans toutes les fonctions publiques, alignement des retraites des régimes spéciaux et des fonctionnaires sur celles du privé ( gain 20 milliards),privatisation des usines à gaz suivantes : SNCF, RATP.
réduction des impôts sur les sociétés,passage de la TVA à 23% et suppression de la CSG, chômage réduit à 8 mois et à 3500 euros par mois maximum pour commencer.
Réponse de le 08/11/2012 à 16:23 :
C'est quel catéchisme qui est récité là ?
Réponse de le 08/11/2012 à 16:33 :
Catechisme? Non, juste du realisme... Et en plus c'est faisable... Avec un peu c*uilles...
Réponse de le 08/11/2012 à 17:05 :
mon dieu pourquoi ne pas l avoir fait avant .vous n avez pas eu l adresse de l elysée avant 2012 ?
Réponse de le 08/11/2012 à 18:33 :
Rien à ajouter à ce que dit ppa3775am.
Il est de toute façon trop tard, et plus rien ne peut sauver ce navire à la dérive.
La tiers mondisation est bien engagée, et ce sans espoir de retour.
Réponse de le 08/11/2012 à 18:39 :
déjà entendu cette antienne et elle suinte la politique d'extrême droite. encore une incompréhension totale de notre Histoire de France.
et pourquoi ajouter : suppression de la politique sociale de notre société (sécurité sociale, agents publics, pôle emploi, la CAF, ...) et nous ne serons plus en faillite. Allons encore un effort "de volonté et de courage" et nous enterrons notre terre de France.
Réponse de le 08/11/2012 à 22:56 :
De bonnes idées. Je rajouterais un audit des locataires d'HLM et des allocataires des CAFs afin d'aider les plus nécessiteux. On débranche le reste des subsides de l'état.
a écrit le 08/11/2012 à 15:49 :
M. Cahuzac a changé de métier... car les promesses d'un médecin engagent, pas celles d'un ministre !
a écrit le 08/11/2012 à 15:48 :
c'est fou de voir le pessimisme ambiant qui engloutit vos réactions...soyez confiants car le massacre économique et social a disparu avec l'éjection de la droite qui en 10 ans a cassé tous les ressorts nationaux (dettes massives, chomage énormissime,etc)...hollande lui déroule son programme pour lequel il a étrillé le sarkozisme tourné exclusivement vers les riches du cac 40..la france va se redresser car hollande a bousculé merkel sur plusieurs points et les fremissements vont vite apparaitre..
Réponse de le 08/11/2012 à 16:18 :
C'est beau la naïveté...
Réponse de le 08/11/2012 à 18:35 :
Merci d'entretenir notre bonne humeur par cet après midi maussade!!
Un peu comme en URSS, il nous reste l'humour et le second degré.
a écrit le 08/11/2012 à 15:43 :
Si les modèles de Bruxelles sont ausiis juste que ceux du FMI: bonjour les dégats; lire ci-dessous.
-----------------------------------
Fonds monétaire international
Le FMI avoue avoir sous-estimé les effets de l?austérité
Par Gaspard Sebag | mardi 09 octobre 2012

Le Fonds monétaire international (FMI) reconnaît qu?il a sous-estimé les effets pervers pour l?emploi et la croissance de ses recommandations d?assainissement budgétaire et d?austérité depuis le début de la crise. Des fonctionnaires du Fonds indiquent que la Commission européenne aussi a fait des erreurs dans ses perspectives de croissance. Ceci pourrait décrédibiliser l?ajustement budgétaire qu?a recommandé la troïka UE/FMI/Banque centrale européenne dans le cadre des programmes de sauvetage. Sur cette base, le chef de file du groupe S&D Hannes Swoboda invite Commission européenne et Conseil le Fonds à « présenter des excuses et rectifier le tir ».

Trois pages des Perspectives économiques du FMI risquent de faire des remous. Le Fonds y constate que les multiplicateurs budgétaires utilisés pour produire les prévisions de croissance ont été systématiquement trop bas depuis le début de la récession. Si ce multiplicateur (qui quantifie l?impact d?une dépense publique sur le revenu final qu?elle génère) est moindre, l?assainissement budgétaire coûte moins cher, note le FMI. Ainsi, les compressions budgétaires ont eu sur la production des effets multiplicateurs à court terme plus négatifs que prévu, ce qui peut expliquer en partie les déficits de croissance, avec un impact sur l?investissement, la consommation et l?emploi.

« La conséquence de leurs erreurs politiques constitue un préjudice énorme, surtout dans les pays où les troïkas UE-FMI ont imposé des politiques particulièrement difficiles pour les citoyens », réagit M. Swoboda dans un communiqué du 9 octobre.

Selon le FMI, cet écart dans le multiplicateur budgétaire est sans doute dû à la faible croissance, à la politique monétaire restrictive et à l?ajustement budgétaire synchronisé entre divers pays.


a écrit le 08/11/2012 à 15:29 :
Le gang des enfumeurs a encore frappé ! il n'y a personne qui croit une seconde que la France atteindra les 0,8 % de croissance , à part quelques toutous d'économistes bien dressés (Karine Berger, etc...). La réalité est trop dure, refusons la réalité !
a écrit le 08/11/2012 à 15:20 :
le problème n'est pas de se shooter à la ligne blanche ou à la ligne rose, de faire réver les français avec des chiffres hypothétiques. Le propos résume l'optimisme inconsidéré de Flanby qui pense que la situation va se rétablir toute seule, il suffit d'attendre un peu ....ceux qui agissent trés fort ont déjà eu du mal à rétablir la situation (suède, québec..), ceux qui ne font rien ont un résultat garanti. dans toute entreprise digne de ce nom, on présente des scénarios, hypothèse basse et haute, avec les mesures à mettre en regard. Rien de tout ça, une seule excuse, ils viennent du public,, ils n'ont jamais géré, ils ne savent de dépenser et dépenser encore, et taxer .. aucune logique de gestion, encéphalogramme plat ....
a écrit le 08/11/2012 à 15:10 :
les français ont parfaitement compris que la situation est très grave, qu'il va falloir faire des économies et ont bien conscience des énormes gaspillages publics qui sont des gains sans douleur au bénéfice de la relance, et ils sont de plus en plus angoissés de constater l'immobilisme du gouvernement, les mensonges face à la réalité, la situation qui empire tous les jours face aux mesurettes, sujets dérisoires pour occuper la galerie, et des mesures en totale inadéquation avec l'ampleur des problèmes.
Réponse de le 08/11/2012 à 19:00 :
tu bosses au medef ou au fmi?
Réponse de le 09/11/2012 à 9:36 :
je bosse au réalisme économique le plus évident, et non comme toi à l'idéologie aveugle qui empêche de réfléchir et voir la réalité en face, la lacheté et la fuite en avant au détriment de nos enfants, ce n'est pas en se surendettant avec une dette de 1700 milliards qu'on va réussir, tout en ayant une dépense publique inefficace et plus élevée d'europe, simple et efficace
Réponse de le 10/11/2012 à 6:29 :
t'es dépassée:ça fait bien longtemps que ce n'est plus 1700 milliards ni 1800 pour la dette.après tous les engagements pris pour dexia,peugeot groupama,la grèce,personne ne connait plus le montant de la dette réelle
a écrit le 08/11/2012 à 15:06 :
face à nos incompétents qui n'hésitent pas à camoufler la vérité pour éviter toute mesure courageuse de la démentielle dépense publique (la plus inefficace d'europe), il est urgent de passer sous tutelle de bruxelles pour une gestion réaliste et pertinente, le pouvoir n'est qu'une imposture qui gère son clan et ses avantages uniquement pour garder le pouvoir, l'intérêt général est passé à la trappe
a écrit le 08/11/2012 à 15:03 :
On ne peut réduire la compétitivité à la compétition que se livre les pays européen qui font tous de la TVA sociale et baissent le coup du travail.
Vers va-ton importer si la consommation en EUROPE s'est effondrée alors qu'on ne sera jamais aussi compétitif que les pays émergents qui eux pratiquent le dumping monétaire,un protectionnisme bien réel et une montée en gamme de leurs produits
L'EUROPE va s'enfoncer dans la récession et le déclin. Les cures d'austérité reviennent à tuer le patient.
Réponse de le 08/11/2012 à 15:22 :
correction du message précédent il y avait des fautes...
On ne peut réduire la compétitivité à la compétition que se livre les pays européen qui font tous de la TVA sociale et baissent le coup du travail. Vers qui va-ton exporter si la consommation en EUROPE s'est effondrée alors qu'on ne sera jamais aussi compétitif que les pays émergents qui eux pratiquent le dumping monétaire, un protectionnisme bien réel et une montée en gamme de leurs produits. L'EUROPE va s'enfoncer dans la récession et le déclin. Les cures d'austérité reviennent à tuer le patient.
a écrit le 08/11/2012 à 14:32 :
Il devrait dès maintenant préparer son argumentaire pour justifier la non atteinte de l'objectif de fin 2013. Et qu'il le fasse calmement ! .....la reprise ne se fera qu'avec des mesures efficaces et un retour à la confiance. A ce jour aucune des deux conditions n'est garantie. Depuis l'arrivée de ce gouvernement, ce n'est que contradictions, messages de haine aux riches et aux patrons, offenses et insultes aux dirigeants en difficultés, marche arrière toute sur les impôts et taxes, on détricote et on re-tricote le lendemain, toujours autant de dépenses ..... et voilà que l'énervement pointe dans leurs discours. Ils sont déjà fatigués et au bord de la crise de nerfs, ce n'est pas bon pour la confiance et comme les premières petites mesures du CICE ne verront le jour qu'en 2014, il peut faire une croix sur ses 0,8 % en 2013.
Réponse de le 08/11/2012 à 15:16 :
Ce n'est pas avec une masse inerte de fonction publique,d'eLUS INCAPABLES,un travail limité à 35heures,moins les pauses,café,pipi,clopes,d'interdiction de travail multi employeurs,et du dimanche,que nous allons créer de la richesse. AH le gros mot,RICHE;
L'idéologie
a écrit le 08/11/2012 à 14:30 :
on se reverra en fin 2013 , et c'est bien Cahuzac qui risque un tres gros tacle de Bruxelles ! quand on est chirugien esthetique , on ne se transforme pas en expert financier par miracle ! il y a vraiment trop de novices et d'apprentis dans ce gouvernement !
a écrit le 08/11/2012 à 14:16 :
Une bande d'incompétents voilà ce que nous avons au gouvernement :

nous les plus grands nous les + forts ? ils rêvent ces gens... nous voici arrivés à l'état de pays sous-développé à la traine sur tout et ce depuis 3 décennies déjà ! mais tout va bien.
Réponse de le 08/11/2012 à 14:50 :
Oooooooohhhhhh Marie.
Réponse de le 08/11/2012 à 14:51 :
Le pire du pire, cesont bien les 10 dernières années ou l'industrie a été abandonnée et massacrée par les cadhors de l'officine UMP qui n'a rien d'une droite économique, mais tout d'une officine constituée de troubles factions, de ténébreuses loges, d'agitées obédiences, et de profiteurs pétainistes de la guerre économique.
Réponse de le 08/11/2012 à 15:06 :
Lacoste,LVMH,etc donnent le ton de l'évasion!!!!
Au Pays des GaysFarfelus,courage fuyons l'Europe du Sud,refuge d'incompétents
Quand aller aux States attention la falaise DETTE est encore plus colossal!!!
Mais Demain M.Chine,assurera nos repas.....
a écrit le 08/11/2012 à 14:06 :
Moi voyez vous je suis plus proche de BRUXELLES que de celui de CAHUZAC car je pense que c'st BRUXELLES qui qu on dise va avoir le dernier mot et c'est la raison pour laquelle je dis que nous serons encore sous tutelle et que nous n arriverons pas a etre en 2014 a ce que notre BIP soit a 3% il faudrait pour cela qu il y ait un miracle.
a écrit le 08/11/2012 à 14:00 :
Comme ancien chirurgien de la calvitie il cherche les poux dans la tête ! Il n'y aura pas de croissance suffisante sauf au prix d' un laisser aller , ce que les marchés ( nos PRËTEURS) ne laisseraient pas faire
Réponse de le 08/11/2012 à 15:20 :
Il pourrait faire une consultation, à ses collègues Sapin et Moscovici !
Réponse de le 08/11/2012 à 18:54 :
On peut les aider a faire 3%.......au lieu de 0,8%?
Réponse de le 08/11/2012 à 19:08 :
Je parlai d'une consultation sur les compétences premières du ministre du budget....
a écrit le 08/11/2012 à 13:56 :
ce ne sont pas les ministres,ni le gouvernement ni Bruxelles qui décident de la croissance ,mais les entreprises ,les patrons s'ils se décident à exporter et surtout dans le monde entier et les particuliers, la classe moyenne principalement si elle achète moins de produits importés et plus de produits français.
Mais c'est un choix de la classe moyenne, ou elle se décide à un comportement national, ou le gouvernement par les impôts ira chercher ce qui lui manque.
a écrit le 08/11/2012 à 13:50 :
C'est la méthode Coué d'un spécialiste de la chirurgie "esthétique".........qui sait.......lire dans les entrailles de poulet......ou sur les visages viellissants en mal de réparation.....!! Le FMI et la Commission seraient eux des amateurs incompétents. Malheureusement, on sait de qui....... se moque Hollande et ses ministres élus sur une accumulation de mensonges et qui continuent........De NOUS..!!
Réponse de le 08/11/2012 à 14:02 :
Oui la Commission Européenne joue contre les peuples européens. Le FMI c'est la même bazar. Il n'y a qua cesser de verser des fonds à ces 2 bazar inutiles puisqu'ils n'ont pas de ressources propres, ils vivent au crochet des nations qui paient des dimes, in finé le FMI et la Comission Européenne ce sont un peu des arnaqueurs qui pratiquent le chantage permanent envers leurs donateurs.
Réponse de le 08/11/2012 à 19:23 :
Renseignez vous mon cher oakara, le FMI en particulier dispose bien de ressources propres et ce que la France lui "donne" selon vous n'est qu'une ligne de crédit...REMUNEREE..à un taux supérieur à celui du marché. Quant à l'UE, là encore votre simplification est malhonnête, en particulier quand vous parlez d'arnaqueur et de chantage. Les choses sont fort heureusement plus compliquées et intelligentes que votre propos.
a écrit le 08/11/2012 à 13:44 :
..................................a taclé Bruxelles!!!!! Mr.Cahuzac est un homme très colérique,j'ai pu le constater à l'Assemblée Nationale Mardi dernier lors de l'une de ses interventions,son regard était haineux,les yeux comme deux révolvers braqués sur son interlocuteur UMP;cet homme n'accepte pas la contradiction.Comment cet homme,chirurgien de plus,peut-il perdre son calme?;imaginons cet homme avoir des problèmes dans le cadre d'une opération méticuleuse.............................
a écrit le 08/11/2012 à 13:33 :
Cahu sac à vin!
a écrit le 08/11/2012 à 13:29 :
à vendre radars mobiles où fixes .... bonne rentabilité .... pour la croissance des impôts !
a écrit le 08/11/2012 à 13:19 :
z
Réponse de le 22/08/2014 à 23:12 :
changement de titre : Hollande annonce des promesses la semaine prochaine
a écrit le 08/11/2012 à 13:10 :
,il y en a qui ont votés pour lui et qui doivent être vert, Sarko avait donc raison!!!!!! lui président de la république vous a manipulé, lui président de la république vous a pris pour des C..S!!, lui président de la république est un incompétent, lui président de la république a fait augmenté les impôts pour financer les retraites alors a'avec Sarko cette réforme été structurelle et qu'il ny avait pas de hausse d'impots!!!!! et vous français qui avaient voté pour lui vous vous etes fait entourloupé aller sarko 2017!!!!!!!! spéciale dédicace a tous ceux qui ont voté hollande!!!!!! vous l'avez pris bien PRO.....!!!!!!!!!!
Réponse de le 08/11/2012 à 13:22 :
en terme .... de dîner de cons .... entre Hollande et Sarkozy ... je sais pas qui sera le meilleur !
Réponse de le 08/11/2012 à 15:14 :
à anto : "vous l'avez bien PRO..." effectivement, la réponse à la situation économique est le marriage homo, promesse du président, on aurait du percevoir la prémonition .....
a écrit le 08/11/2012 à 13:07 :
Quand vous négocier un prêt pour une entreprise .... le banquier vous demande le bilan passé .... pas celui à venir .... il faut faire la même chose avec l?état ! Ca fait ans que l'on établi une croissance hypothétique !
a écrit le 08/11/2012 à 12:39 :
Pour les gens un peu informés, il est bien connu que les taux de croissance prévisionnels sont révisés périodiquement, quelle qu'en soit la source (gvt, ocde, fmi, commission, etc.).
L'exercice intéressant est de regarder les séquences passées de révision des taux de croissance en phase de décélération de l'économie, et de regarder aussi la séquence actuelle.

Comme le dit un des autres commentaires :
- 1,7% il y a 6 mois
- 0,8% actuellement pour ce gouvernement béatement (ou bêtement?) optimiste (et déjà moins pour tous les autres organismes de prévision)
- même s'il est difficile théoriquement de définir une tangente avec 2 points, on peut quand même faire preuve d'imagination.
Regardez le passé, cela marche à chaque fois.

Donc il est quasi certain que la France aura une croissance réelle en 2013 entre 0,2% au mieux et - 0,5%, surtout si on regarde l'ensemble des mesures prises récemment.
Donc, il va bien manquer au moins 30 milliards à la louche, voire plus.
Et donc le plan issu du rapport Gallois sera nettement insuffisant.
Et donc les coûts de la dette française vont pick-uper avant fin 2013.
Et donc la situation va partir en sucette, et le gouvernement va être obligé de réduire drastiquement les dépenses publiques, et de faire enfin ce que Monti a fait en Italie.

Quand est-ce qu'on nomme Pascal Lamy premier ministre, avec des gens lucides et compétents pour l'épauler ?
Réponse de le 08/11/2012 à 12:53 :
Je ne suis pas d'accord avec vous, vous les voyez trop intelligent. Ils ne baisserons jamais les dépenses mais augmenterons les impôts et ainsi créerons le cercle vicieux qui cours aujourd'hui en grèce, en espagne, au portugal, ... le chomage augmentera, les recettes baisserons, la croissance baissera, les recettes aussi, la dette explosera,... La vie quoi.
a écrit le 08/11/2012 à 12:30 :
Peut on penser que des cochons peuvent voler en meme temps?
a écrit le 08/11/2012 à 12:20 :
Il a parfaitement raison maintenant se battre pour une prevision a 0.4 c'est juste inepte on ferait mieux de se retrousser les manches plutot que se perdre en tergiverstaions steriels
a écrit le 08/11/2012 à 12:13 :
Bof un mensonge ne coute rien...je tiens le pari
a écrit le 08/11/2012 à 12:13 :
Cahuzac a pris la grosse tête depuis qu' il est ministre. Nous verrons les résultats de sa politique à partir de mai-juin 2013. Et je suis sûr que si les résultats ne sont pas en phase avec ses prévisions, il nous raconteront que la crise mondiale ne peut pas se maîtriser aussi rapidement que prévu. Tous les politiques français sont des gros menteurs professionnels à commencer par Hollande qui a dit tout et son contraire.
a écrit le 08/11/2012 à 12:06 :
conduite normale pour un débiteur de mauvaise foi.Comme dit la pub:"ça pourrait etre drole si..."
a écrit le 08/11/2012 à 12:05 :
Avec les hausses d'impôts votées par les socialistes, en 2013, ce n'est pas 0,8% de croissance que nous auron mais 0 comme 0 sur 20 pour nos brillants énarques.
a écrit le 08/11/2012 à 11:59 :
Arrêter le ping-pong droite/gauche serait un peu plus crédible car les résultats sont a peu près identiques.je regrette de n'avoir pas gardé des articles sur les déclarations "éclairées" de nos politiques de droite ou de gauche Celui là est à mettre au congélateur pour contrôle ultérieur et vérifier l'adage "le ridicule ne tue pas "
L'humilité est rarement de mise dans le milieu politique et le sage de la rue souhaiterai parfois qu'ils la ferme (souvenir du "ceux qui s'autorisent" de Coluche Nous aimerions un peu plus de SERIEUX dans la conjoncture actuelle
a écrit le 08/11/2012 à 11:41 :
Les conseillers de l'ElyséeSarkozy et de MatignonFillon ont plongé la France dans l'abîme, alors MEME les électeurs de droite d'en bas trouvent très bie nque Jérôme Cahuzac remmette en palce la Commission de Bruxelle et aussi le FMI tant qu'à faire... et si un jour Jérôme Cahuzac décide qu'il faut cesser de financer la Commission de Bruxelle et aussi le FMI, les électeurs de droite d'en bas applaudirons des mains et des pieds et les électeurs de droite d'en bas chanteront la Marseillaise et le Chant des Partisans... CA C'EST CLAIR.
Réponse de le 08/11/2012 à 11:48 :
vos propos sont un tres bon melange du front national et de meluchon, effectivement
a écrit le 08/11/2012 à 11:33 :
Quelle insolence ! Il manque d'humilité alors que dans 6 mois, il ira peut-être pleurer une aide à l'union européenne comme les Grecs...
Réponse de le 08/11/2012 à 11:50 :
d'ailleurs au dernieres nouvelles il prevoyait il y a 6 mois un taux de croissance de 1.7%. il n'y pas que la commission européenne qui ne voit rien venir, dans 6 mois ils nous annoncerons une recession.
a écrit le 08/11/2012 à 11:29 :
Et s'il ne se trompait pas? La croissance américaine vient de repartir. C'est sans doute la-dessus qu''il compte. Mais avec notre dette ça ne durera pas!
Réponse de le 08/11/2012 à 12:05 :
petit rebond technique fin 2013 début 2014 en provenance des US ... à peine perceptible et encore si c'est l'Europe qui le capte ...
Mieux en milieu de 2014 ... c'est la dessus que mise le gouvernement ...ne rien faire et attendre cette vague ... en grande partie liée à l?essor des gaz de schistes ...
Ensuite ils nous feront un grand satisfecit ...
Réponse de le 08/11/2012 à 12:12 :
Certains n'ont pas encore compris que l'on de trouvait face à une crise structurelle et non conjoncturelle.
Le monde occidental ne fait que commencer à entamer son déclin.Place à la Chine, à L'Inde, au Bresil etc
a écrit le 08/11/2012 à 11:24 :
Dès qu'on parle de réduction des dépenses publiques, leur visage palit.

Et pourtant, il y en aurait des réductions à faire !! dans tous les ministèresles leviers sont énormes !!
a écrit le 08/11/2012 à 11:20 :
bel optimisme........... moi j'aurais préferé les voir réaliste, c'est plus sur,,, cela prouve qu'ils sont incompétant!!
a écrit le 08/11/2012 à 11:17 :
comme personne ne voit rien venir, évitons les dlécrations très assurées... basées sur des souhaits plutôt que sur des certitudes.... ça évitera de froisser Bruxelles et de se trouver des excuses ou des explications si la croissance n'est pas de 0.8% mais qu'en fait on se retrouve en récession..... ce qui me semble réaliste au vu de ce que j'entends à droite et à gauche..... ou plus exactement de droite et de gauche.....

c'est notre modèle de développement qui est en cause sur le plan mondial, couplé avec un système de management qui régit entreprise et état, d'un autre temps.... il va falloir faire respirer tout ça et ouvrir grand les portes de l?intelligence collective...

a écrit le 08/11/2012 à 11:13 :
Il est facile de réclamer à cor et à cri plus de solidarité européenne, et de refuser systématiquement tout avertissement de la Commission Européenne sur un objectif intenable et confirmé par la plupart des instituts de conjoncture. C'est toujours la politique du double langage si préjudiciable à la démocratie. Ce genre de commentaire est à conserver précieusement et à ressortir à ce Monsieur dans un an quand on pourra faire le bilan.
Réponse de le 08/11/2012 à 13:36 :
Vous n'avez pas encore compris depuis l'avènement de la Vème république que la France, la Grande France Gaulliste est une exception aussi bien en Europe que dans le Monde, nous sommes le phare de.....tout ce qui ne faut pas faire, et petit à petit, quelques soient les gouvernants nous nous appauvrissons faute de nous réformer ce que font très bien les autres, les Allemands Bien sûr, mais ce qui est le plus récent l'Italie qui nous passe devant sur le plan économique et l'Espagne en fera autant avant 5 ans.
a écrit le 08/11/2012 à 11:03 :
Moi j'aime nos dirigeants quand ils sont combatifs. Réalistes ? Non non combatifs...
a écrit le 08/11/2012 à 11:02 :
Ce pauvre Cahuzac se croit toujours persécuté lorsque l'on lui rappelle qu'il n'a pas raison sur ce qu'il dit.Il ne fait que mentir aux français en suivant d'ailleurs ce que dit Ayrault en affirmant que seuls 10% des français paieront.........et pendant ce temps là les français rament pour payer les folies socialistes et les voyages du genre Benguigui ou encore pour payer les 1OOO personnes qui "travaillent et conseillent"a l'Elysée!Se foutre de la gueule des gens ne durera qu'un moment et "plus dure sera la chute"!
a écrit le 08/11/2012 à 10:56 :
"Peut-être peut on"...Rien n'est certain en anticipation économique et particulièrement en hypothèse de croissance du PIB... depuis le milieu des années soixante-dix. Ce ministre a raison d'être prudent et il pourrait l'être encore plus pour mieux gouverner.
a écrit le 08/11/2012 à 10:54 :
A l'instar de Bernadette Soubirous, messieurs Cahuzac et Moscovici sont les seuls à voir la croissance.
Prévoir 0,8% de croissance pour 2013, avec la politique fiscale de Mr Hollande, l'Élysée et Bercy devraient déménager à Lourdes.
a écrit le 08/11/2012 à 10:50 :
votre expression tacler ,fait trés mode ,c'estbien, c'est facile nous verrons à l'arrivée ; alors vous ecrirez Brussels tacle Cahusac ou mieux encore l'revoie à's'baraque
a écrit le 08/11/2012 à 10:49 :
Il n'y a pas de pire sourd que celui qui ne veut rien entendre. C'est inutile de demander à CAHUZAC, MOSCOVICI ou CAZENEUVE de confirmer ou d'infirmer une croissance qui non seulement ne sera pas de 0,8% mais sans doute non plus de 0,4% si l'on tient compte d'une augmentation du chômage de 10% d'ici fin 2013, d'une augmentation de 3,5 à 5% des défaillances d'entreprises et de quelques plans sociaux à venir. Aucune amélioration de l'économie en 2013 les mésures sur la compétitivité auront un peu d'impact en 2014, mais l'effort fiscal, lui, aura ses effets dévastateurs dès 2013 (+ 32 milliards de prélèvements en tous genres).
a écrit le 08/11/2012 à 10:24 :
Ce roquet tacle la Commission......mais tout le monde est d'accord, au niveau international pour dire que les prévisions françaises sont irréalistes.....D'autre part, attaquer l'Europe, au moment où nous avons besoin de la conforter en nous y intégrant plus, bravo!!
Réponse de le 08/11/2012 à 12:24 :
Faut-il s'étonner de l'arrogance de cet ayatolla de gauche. On avait avant l'autre énarque de Martine Aubry, qui a voulu se faire un nom avec les 35 H et a foutu l'économie Française hors du ring. Quand arrêterons-nous de tolérer ces Enarques arrogants qui se targuent de faire de la politique et s'y égarent quand ils sont seulement de vulgaires technocrates gestionnaires tout juste bons à faire fleurir une administration plétorique pour laquelle ils ont été formatés, et gravement incompétents en économie. François Bayrou, s'il avait une bonne idée, c'est bien qu'il fallait supprimer l'ENA!
a écrit le 08/11/2012 à 10:17 :
L'optimisme est de rigueur....tous les dirigeants politiques ont surestimé la croissance pour définir le budget et on voit le résultat après plus de 30 ans de déficit cumulé. Nous n'avons plus de marge de manoeuvre pour relancer la croissance. seules solutions la baisse des dépenses publiques, de l'investissement public (avec les conséquences sur l'emploi dans le secteur privé qui travaille essentiellement avec les commandes publiques) et l'augmentation des impôts et taxes. Avec plus de 72 milliards annuel de déficit budgétaire, tous les acteurs économiques doivent faire un effort et cet effort passe notamment par la suppression des dépenses dites fiscales en d'autre terme par une remise à plat de la fiscalité et des niches fiscales qui perdurent encore et encore sans réel effet sur la croissance mais qui profitent aux oportunistes...
a écrit le 08/11/2012 à 10:15 :
Qu'il aille se rhabiller ce monsieur en short qui tacle avec mépris.
a écrit le 08/11/2012 à 10:15 :
Bref ... il compte les oeufs dans le cul de la poule .... vrai aussi pour la droite !
a écrit le 08/11/2012 à 10:12 :
M Cahuzac , prenez les remarques avec humilité et ne tordez pas la réalité à votre avantage.
a écrit le 08/11/2012 à 9:54 :
Nos dirigeants sont des rigolos. Il ferait mieux de s'occuper de ses montres de collection et de son bel appart de 300m² du 16ème arrdt de Paris. Si Bruxelles n'avait pas vu venir la crise de 2008, les Socialistes n'ont rien vu venir du tout.en 2012 puisque le changement c'était pour tout de suite. Ce sont de vulgaires imposteurs.
Réponse de le 08/11/2012 à 10:07 :
Et celui qui a doublé la dette là réçemment...c' est un gentil et bon connaisseur ? au fait ou est passé le pognon !!
Réponse de le 08/11/2012 à 10:46 :
Dans les salaires de trop nombreux fonctionnaires..
Réponse de le 08/11/2012 à 10:53 :
Il a servi a renflouer les banques qui avaient acheté des subprimes et donc d'éviter leur faillite en cascade et donc aux petits épargnants de perdre leurs économies.
C'est vrai que le monde de la finance, les banksters, méritait de faire faillite et de jeter dehors tous ces hauts dirigeants de banque pourris jusqu'à l'os.
Malheureusement le seul argent qu'ils ont, c'est le nôtre au cas ou vous l'auriez oublié. Sans compter l'effondrement total de notre économie.
Entre 2 maux il vaut mieux choisir le moindre.
Réponse de le 08/11/2012 à 11:20 :
@absurdie, il était possible de faire autrement que de sauver les actionnaires et dirigeants ripoux des banques, sans pour autant léser les petits épargants. Mais la volonté politique de NS fut clairement de privilégier ses copains avec l'argent du contribuable. lequel contribuable ne l'a pas tellement oublié le 6 mai dernier....
Réponse de le 08/11/2012 à 11:31 :
roro , et celui qui multiplié la dette par 6 durant ses septennats de 81 à 95 ...
Réponse de le 08/11/2012 à 13:58 :
Naïf; j'aurais préféré que tu mettes des chiffres c'est plus parlant . Ou sont passés les grands projets pour
lequels ces fonds ont été déploqués (grand Paris, les voies fluviales que Devedjeand devait organiser)
moi je demande à savoir...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :