Hollande lance une "offensive" sur l'emploi... sur fond de hausse du chômage

 |   |  796  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Promotion d'un plan pour l'emploi des jeunes en Europe; rencontre avec des préfets, DRH et responsable de Pôle emploi; visite d'une usine Bosch à Rodez qui a signé un accord innovant échangeant investissements contre maintien de l'emploi et souplesse sur le temps de travail... François Hollande va multiplier les initiatives pour montrer sa mobilisation en faveur de l'emploi... Alors que dans le même temps, jeudi 30 mai, seront connus les (mauvais) chiffres du chômage pour avril.

Sur le front de l'emploi, à défaut de résultats immédiats faute de croissance, le président de la République et le gouvernement cherchent à faire preuve de volontarisme pour montrer leur mobilisation face à la principale préoccupation des Français. D'où cette « séquence emploi » concoctée par les experts de l'Elysée, alors que les (mauvais) chiffres du chômage d'avril seront connues jeudi 30 mai. Deux temps dans cette séquence emploi : l'un européen, destiné à montrer que le moteur franco-allemand est toujours allumé ; l'autre, davantage franco-français avec un déplacement de François Hollande dans l'Aveyron et le Tarn sur le thème de l'emploi.


Ainsi, le président de la République a reçu ce 28 mai au Palais de l'Elysée Wolfgang Schaüble, Ministre allemand des Finances, Ursula von der Leyen, ministre allemande du Travail et des Affaires sociales et Enrico Giovanni, Ministre italien du Travail et des Politiques sociales. Il s'agissait de donner le coup d'envoi d'une « offensive » franco-allemande pour l'emploi des jeunes en Europe. Le chef de l'Etat a souhaité que le processus mène à l'adoption d'un « véritable plan pour l'emploi des jeunes » dès le Conseil européen des 27 et 28 juin. Selon lui, ce plan devra mobiliser les secteurs public et privé, en pleine association avec les partenaires sociaux, afin de favoriser l'insertion des jeunes.


Un plan européen pour l'emploi des jeunes


Il devra en particulier permettre le développement de l'apprentissage et faciliter la mobilité en Europe des apprentis grâce à un « Erasmus de l'alternance ». L'initiative décidée dans le cadre du budget européen à hauteur de 6 milliards d'euros pour les deux prochaines années (l'hebdomadaire allemand « Der Spiegel » parle lui de seulement 3,5 milliards, d'après des sources internes de la Commission européenne) devra être mise en ?uvre rapidement et efficacement et complétée par l'allocation de fonds structurels.

La Banque européenne d'investissement sera pour sa part invitée à accélérer les financements supplémentaires permis par sa recapitalisation décidée dans la cadre du Pacte de croissance. La priorité devra être donnée aux crédits aux PME dont l'activité est essentielle pour l'emploi. A cet égard, le président de la République a confirmé qu'il se rendrait à Berlin le 3 juillet pour participer, aux côtés de la chancelière Angela Merkel (attendue jeudi 30 mai à Paris), à une réunion des ministres européens de l'emploi qui prolongera la mobilisation pour la mise en ?uvre du plan européen pour l'emploi des jeunes.


Promotion des accords investissements contre assouplissement temps de travail


Demain mercredi 29 mai, cette séquence emploi va se poursuivre. Mais, cette fois, la dimension sera nettement plus hexagonale. Un bilan de la politique pour l'emploi (contrats aidé, accord sur l'emploi du 11 janvier, crédit d'impôt compétitivité emploi) sera dressé lors du Conseil des ministres. Puis François Hollande recevra à l'Elysée une cinquantaine d'acteurs de terrain (préfets, DRH de grandes entreprises, responsables de Pôle emploi, etc.) pour échanger avec eux et tenter de renforcer la mobilisation nationale pour l'emploi. Il s'envolera pour l'Aveyron ou François Hollande pour visiter une usine Bosch à Rodez.

Cette usine de 1.600 salariés à la particularité d'avoir signé avec les syndicats (y compris SUD et la CGT !) un accord sur le développement industriel qui a permis d'éviter un plan social. Le texte prévoit qu'en échange d'un investissement apporté par Bosch de 30 millions d'euros pour moderniser le site, les syndicats acceptent une modération salariale (les salaires ne progresseront que de 0,6% en 2014, soit deux points de moins que les autres années) et, surtout, une modification des rythmes de travail. Concrètement, les salariés renonceront à quelques jours de RTT qui seront mis dans un pot commun et lorsque l'activité baissera, l'ensemble des salariés pourra bénéficier de ces RTT plutôt que d'être mis en chômage partiel. Ainsi, ils ne connaitront pas de baisse de rémunération. Pour l'Elysée, ce type d'accords qui vont être facilités par la loi sur l'emploi issue de l'accord du 11 janvier 2013, est l'exemple même de ce qu'il conviendrait de faire pour éviter les licenciements.

Les mauvais chiffres du chômage en avril attendus jeudi 30 mai


Ensuite, jeudi 30 mai, François Hollande se rendra dans une nouvelle usine du groupe de cosmétiques Pierre Fabre à Soual dans le Tarn où 150 emplois seront créés....C'est justement ce jour que les chiffres du chômage du mois d'avril seront connus. Et ils seront mauvais. Cette séquence, très politique, est destinée à faire contrepoids à leur annonce. Faute de mieux, en attendant de vrais résultats positifs, toujours prévus selon l'Elysée pour la fin de l'année.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/05/2013 à 13:41 :
A croire que nos gouvernants lisent dans le marc de café....
tristement ridicule...
a écrit le 31/05/2013 à 13:17 :
Les chiffres d'aujourd'hui ne sont pas une surprise . On les voyait venir depuis l'élection de Hollande qui a démotivé tous les acteurs économiques .Y a t il un licenciement pour incompétence pour nos politiques ?
a écrit le 29/05/2013 à 11:22 :
Enfin un président actif!De nombreux secteurs commencent a recruter:les collectivités locales,l'éducation nationale,EDF,les banques assurances etc...La courbe du chomage s'infléchira avant la fin d'année,peu de doutes la dessus.La france change de peau,se sépare des industries obsolètes et prépare son entrée musclée dans le monde global d'aujourd'hui!
Réponse de le 29/05/2013 à 12:49 :
Je voudrais pas vous sortir de votre béatitude niaise ....mais il y a plus de personnes qui perdent leur emploi que de personnes qui en trouvent.
Je suis patron d une tpe j ai licencie 4 personnes l année dernière, pas prevu d'embaucher cette annee au pire intérim si surcharges activité ...peut etre l année prochaine si la conjoncture s'améliore et si ce gouvernement se penche sur les Pme et les Tpe véritable creatrissent d emploi ...
J ai bien une idée mais elle va pas vous plaire....
Fusionner région et département, dégraisser le mammouth réduire donc les fonctionnaires augmenter ceux qui restent et avec les économies reduire les charges des pme et des tpe...
Ca y est vous m avez contamine je me met a rêver........
Réponse de le 29/05/2013 à 14:02 :
@1789:mais nous nous soucions aussi des TPE dans les collectivités locales!Ainsi cette année la cotisation foncière des entreprises augmentera,mais moins vite que prévu,nous aussi faisons des efforts!
a écrit le 29/05/2013 à 11:18 :
Sur la question de l?emploi, c?est toujours une défaite, mais c?est encore pire maintenant qu?avant. On n?a jamais fait de croissance, on dit qu?il faut 2,5% pour faire des emplois, on a toujours été loin du compte. Maintenant, c?est un drame pour les jeunes générations alors que les boomers ont eu de la sécurité d?emploi : on a commencé à privatiser à partir des années 90. D?avoir entre un quart et la moitié de diplômés au chômage, c?est révélateur d?une mauvaise volonté. Ainsi le gouvernement impopulaire annonce un changement de ministère, serait-il rejeté ? On ne remplace pas 27000 postes dans le public et on fait fermer des usines, mais que vont devenir les gens ? Nous avons une divergence en cours avec le système allemand, notre dette continue de grimper. On a pris des engagements pour 1679 milliards nous dit on dans la presse. Cela signifie que le public n?a pas de retraite? pourtant les jeunes payent pour des gens partis à 55 ans. On apprend avec stupeur que les jeunes français se droguent plus qu?ailleurs, voila qui est pathologique de l?état d?abandon d?une génération. La Cour des Comptes critique la politique de logement, les prix empêchent de se loger et l?enseignement parce que le niveau serait bas. On nous annonce qu?il faut réduire les dépenses, on aimerait bien savoir lesquelles. Nous sommes dans une société qui déraille? on a encore un suicide d?une lycéenne à son école après les actes terribles dans les entreprises, c?est une société qui maltraite les gens. Pourquoi cette Europe qui fait de la récession ne se remet-elle pas en cause : le but est-il de faire du chômage et de la récession ?
Réponse de le 01/06/2013 à 19:15 :
nous sommes a la veille de l'écroulement de tous les droits sociaux , la semaine de 60 heures payée 35 , pas plus de 15 jours de congés payés et des salaires a 400 euro , voilà ce qui nous attend , ne rigolez pas certains sont nostalgiques meme du paiement a la pièce , cela est pratiqué dans le plus grand pays communiste du monde , bientôt ce sera l'Europe entière qui pourrait subir cela .
a écrit le 29/05/2013 à 10:57 :
Hollande comme Sarkozy "vous verrez le chômage va baissé dans quelques mois" On connaît la suite. Les économiste s?attendent à dépasser les 11% à la fin de l'année 2013 record historique. Sarkozy a été viré, Hollande devra démissionné pour incapacité et pour mensonge et promesse non tenue !!!
a écrit le 29/05/2013 à 10:35 :
Il serait temps!!! Mais bon, on n'y croit plus. Hollande attend la reprise. Il croit qu'elle va venir toute seule grâce aux augmentation d?impôts. Cela devient très grave pour la France. soit Hollande prend des vrais mesures, soit il démissionne!
Réponse de le 29/05/2013 à 13:22 :
Il dit qu'il va y avoir une reprise nuance, c'est son chargé de communication qui lui dit que ce sera le message qui passera le mieux et effectivement, mais eux ils ont les chiffres! Ils savent la vérité, sûrement qu'il n'y aura pas de reprise si vite. Que le chômage va encore continuer à augmenter ainsi que la réduction du pib.
a écrit le 29/05/2013 à 8:53 :
Virons 1 million de fonctionnaire , stoppons l h?rragie de l assistanat et cela devrait cr? bien 3 millions d emplois facile ... Car cela rendrait la vie ?os entreprises ! Mais la on parle de 2017 ... Le jour d apr?. Le plus amusant , c est que si hollande se repr?ntais ... M? Bayrou pourrait le battre !!!!
a écrit le 29/05/2013 à 7:44 :
la photo résume à elle seule le mal français : d'un côté un énarque hautain et improductif , de l'autre quelqu'un qui bosse vraiment , qui fait avancer le pays et surtout qui paye le salaire de l'énarque ... quelle ironie ...
Réponse de le 29/05/2013 à 8:41 :
Ca doit être retouché. On voit que Hollande n'a pas de gant en latex pour serrer la main de l'ouvrier.
a écrit le 29/05/2013 à 7:07 :
demolir l'economie, ca lui a pris 3 mois, reconstruire, s'il arrive a un peu qqch, ca va prendre 10 ans... les gens attendent des actes, pas des paroles...
a écrit le 29/05/2013 à 3:22 :
Un ingénieur créateur de richesses qui bosse dur dans sa boîte gagne même pas moitié moins qu'un député spécialiste de la langue de bois qui joue au scrabble sur les bans de l'Assemblée Nationale. Indemnités non-imposables obligent. Si c'est pas se foutre de la gueule du monde....
a écrit le 29/05/2013 à 0:48 :
rien que le début "plan pour l'emploi des jeunes" me fait hurler à la démagogie. Comme si une personne de disons 45 ans avec deux enfants à charge avait moins besoin de travail qu'un jeune qui vit chez ses parents !!!
Réponse de le 29/05/2013 à 7:08 :
l'emploi des jeunes est un vrai pb en france... mais au lieu de se poser les bonnes questions, on deshabille paul pour habiller pierre... les resultats sont courus d'avance!
a écrit le 28/05/2013 à 23:35 :
L'Europe va enfin faire en France ce que la France n'a jamais su faire : le développement de l'apprentissage au travail. Pas besoin de diplôme pour ça. Le contrat d'apprenti est un contrat stable par définition. Fini les stages, intérim, cdd, périodes d'essai à répétition pour les jeunes. Trop beau. FH se contente ici de sourire aux vieux travailleurs qui ont accepté de travailler moins en gagnant moins. Plus économique pour la collectivité que le chômage partiel ou la préretraite.
Réponse de le 29/05/2013 à 3:08 :
Avant d'apprendre à travailler, il faut leur apprendre à vivre dans la société réelle, et donc leur désapprendre la majorité de ce que l'EdNat leur a fait gober. En gros, qu'ils ne sont pas les rois, que d'avoir les dernières pompes n'impressionne personne etc... Malheureusement au rythme où vont les choses, ceux qui feront de l'apprentissage bosseront pour ceux à qui on aura réservé des postes aux commandes sous prétexte de représentativité. Etonnant d'ailleurs comme sur ce débat des quotas et autres passe-droits sont exclus tous le champs un peu durs comme l'industrie (de terrain, pas de salon), l'agriculture et autres. Ceux qui y vont, et uil y en a de toutes origines, n'ont que faire de représentativité: ils veulent une vie et se battent pour.
a écrit le 28/05/2013 à 22:52 :
le 1er janvier 2014, le chômage ne sera plus un probleme, parole de Caton
a écrit le 28/05/2013 à 22:23 :
Allez le gros flamby!
Depuis un an ta pris du poid!
C sûrement ton bouledog qui te faut des boulettes trop grasses avec nos sous. Continue à tabasser les entreprises. Tu en a déjà des tonnes qui ferment!
Bouge ton boule gros!
a écrit le 28/05/2013 à 21:51 :
C'est bien sur la photo nous pouvons voir que comme ses prédécesseurs, il va a la rencontre de personnes qui travaillent.. pas de chômeurs! Pendant ce temps les boitent ferment.... Lui il aura une retraite a vie
a écrit le 28/05/2013 à 21:39 :
Depuis 30 ans on doit etre au 1232 plans de lutte contre le chomage, et tous ont échoués, pour une raison bien simple la création d'emploi ne se décide pas par des fonctionnaires et des politiques, celle ci ne peut venir que des entreprises parce qu'elles ont des demandes dues au marché, rien d'autre. Mais les politiques sont payés pour faire semblant de réparer ce qu'ils ont détruit, en détruisant encore plus l'économie libre, et le chomage continue de monter comme l'histoire le prouve. Seule une économie débarrassée de toute cette mafia étatique a une chance de redécoller, rien d'autre ne le fera durablement et sans l'argent du contribuable.
a écrit le 28/05/2013 à 20:23 :
Les charges sont trop élevées les entrepreneurs ne peuvent pas recruter! 40% de charges sur un commercial, 35% sur un ouvrier! C'est de l'antisystème économique. J'étais en stage dans une boite avec 3,3 millions de chiffre d'affaire et 100 000 de bénéfice. Avec ces charges un commercial coûte 75 000 à l'année,et donc derrière il faut 2-3 ouvriers en plus pour gérer les nouvelles commandes. L'ouvrier coûtant 35 000. L'entrepreneur doit donc attendre un ou deux an avec sa politique pour pouvoir recruter. C'est idiot! On peut créer du travail en baissant les charges pour les petites entreprises, et pas de charges pour les nouvelles avec de nouveaux employés. Et un réajustement sur les grosses entreprises par exemple. Si quelqu'un juge ma remarque impertinente qu'il me le fasse savoir ses nuances.
Réponse de le 28/05/2013 à 21:41 :
Vous avez raison mais n'oubliez pas que vous vivez par des politiciens profondément anti libéraux, donc anti entreprise, et meme anti riche (4000 euro par mois pour eux), alors que ces gens se gavent bien plus que ca chaque mois avec...notre argent. en fait on paie pour se faire tondre, et couler le pays.
a écrit le 28/05/2013 à 20:10 :
Avec un matraquage fiscal pareil, c'est la croissance du chômage qui est assurée.
a écrit le 28/05/2013 à 19:42 :
Ca se précise, le super plan européen d'aide à l'emploi des jeunes est encore plus minable qu'annoncé avec seulement 3,5 milliards sur 2 ans à l'échelle de l'Europe ! On peut mesurer ainsi comment on se soucie de l'avenir des jeunes à la tête de cette eurocratie bienveillante ! L'UE vous l'avez voulue ? Vous allez en bouffer jusqu'à en crever !
Réponse de le 28/05/2013 à 22:20 :
L'UE nous aime .. à la grecque.
a écrit le 28/05/2013 à 19:26 :
encore du babla et de la poudre aux yeux. La seule façon de créer des emplois, donc de réduire le chômage, est de laisser les entreprises créer de la richesse exploitable, donc de réduire toutes les contraintes réglementaires et bureaucratiques qui pèsent sur elles.
Réponse de le 29/05/2013 à 7:36 :
vous avez raison,
il est bien de rappeler les principes de base.
les entreprises ne "créent" pas d'emploi, elles en "consomment". Leur but c'est :
1 de survivre
2 de se développer si possible, et c'est uniquement dans ce cas qu'elle augmenteront leur potentiel d'employeur.
mais comme notre cher gouvernement fait tout pour les appauvrir ....
a écrit le 28/05/2013 à 19:11 :
Hollande vient de lancer son nouveau grand chantier, le chomage pour tous.Il est train de détruire pour des raisons idéologiques le régime de l'auto-entreprenariat. Il va mettre sur le carreau 500 000 personnes. Tout ça, sans plan social, sans droit au chomage, sans indemnité.
Réponse de le 28/05/2013 à 20:24 :
Tu sors ça d'où? Des sources ?
Réponse de le 28/05/2013 à 21:18 :
Le chômage pour tous à raison vous qui tutoyez les gens vous attentez quoi les 10 millions de chômeurs pour vous réveiller. Cette politique menée par Flamby est catastrophique pour ceux qui veulent entreprendre mais bénéfique pour ceux qui veulent rien foutre ou qui veulent des aides.
a écrit le 28/05/2013 à 19:02 :
et les militaires vous les foutez dehors sans aucune indemnités car il n ont pas droit au chomage mr hollande ,c est ca le changement , j espere qu il n y aura pas une guerre en france pendant votre quiquennat , parce que la il y aurait soucis je pense
Réponse de le 28/05/2013 à 21:20 :
Vous avez raison le roi du pédalo est en train de détruire notre pays

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :