L'Unedic ne voit aucune baisse du chômage avant 2015...

 |   |  217  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
D'après l'organisme gestionnaire de l'assurance chômage, le nombre de demandeurs d'emplois doit augmenter en 2013, mais également en 2014. Il pourrait atteindre 3,4 millions de chômeurs fin 2014.

L'UNEDIC revoit à la baisse sa prévision de déficit de l'assurance chômage cette année. Il passe de 5 à 4,8 milliards d'euros. D'après ces projections, la dette atteindrait 18,5 milliards d'euros fin 2013, et 24,1 milliards d'euros en 2014. Ces prévisions ont retenu l'hypothèse d'une baisse du PIB de 0,2% en 2013, et d'une croissance de 0,7% en 2014. D'après l'organisme chargé de gérer l'assurance chômage, le nombre de demandeurs d'emplois devrait continuer à augmenter en 2013 et en 2014. Toutes catégories confondues, le nombre de chômeurs devrait donc augmenter de 242.400 personnes en 2013 et de 173.800 personnes en 2014.

Fin 2013, le nombre de chômeurs atteindrait 3,304 millions en catégorie A en métropole, puis 3,432 millions fin 2014. Le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B et C atteindrait au total 4,862 millions fin 2013 en métropole et 5,036 millions fin 2014. Le nombre de demandeurs d'emploi indemnisés par l'assurance chômage augmenterait quant à lui de 77.800 cette année sur la France entière et de 65.600 l'an prochain.

D'après l'UNEDIC, la courbe pourrait toutefois se stabiliser à la fin de l'année avant de repartir à la hausse en 2014. Ce qui a permis à Michel Sapin, le ministre du Travail, de déclarer que cette prévision, "conforte l'analyse du gouvernement et son objectif d'inverser la courbe du chômage d'ici la fin 2013 et au-delà"...

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/06/2013 à 19:11 :
le chômage progressera jusqu'en 2015 , ah ?? c'est fini du changement c'est maintenant et que le 25 décembre a minuit on aura jésus et le père noel qui viendront jouer a goldorak avec hollande qui feront reculer le méchant chômage , redevenons sérieux , en fait le chômage a deux sources en france , la première le clientélisme de certaines entreprises sur la baisse des charges qui leur profite en long et large par la dépense publique , de l'autre cela contraint les chômeurs et salariés a accepter des salaires réduits et des droits précaires , d'un autre coté tout dépendra de la reprise internationale , enfin plus inquiétant pour les autorités publiques c'est le nombre de personnes qui a cette date serait au RSA , car ils vont vite devenir chômeurs de longue durée donc impossible a re-inserer et les acusser de feignantise avérée , le chômage a été exploité aussi de cette manière apres la crise de 1929 , il n'y a qu'a voir apres les accords de 1936 ou les grands groupes firent plonger les gouvernements successifs , curieux quand meme que le chômage soit aussi elevé en quelques années ? , pas vraiment , CDD , Interim , impôts ici , taxes là , découragent aussi les investisseurs de tout bord surtout les petits épargnants , alors que les gros vont pouvoir se réfugier ailleurs , pour préciser en 1936 , la banque de france comme la BCE était indépendante et les capitaux pouvaient sortir ( pas de contrôle des changes ) ce qui a plongé le pays a l'époque dans une crise financière sans precedent et la guerre n'a rien arrangé par la suite , bizarre de constater que les deux époques sont presque identique sur le plan économique et a l'époque on avait pas de secu ni d'allocs , il est vrai que certains grands groupes sont nostalgiques de droits sociaux a minima , salaires de misères , louis renault était le contraire de Ford qui avait compris que vendre ses voitures a ses salariés serait un plus , l'histoire repasse les plats ? , meme dénigrements des uns et des autres comme a cette époque noire pour les chômeurs , une crise sans precedent , ah oui les congés payés et les 40 heures cela n'avait duré que 2 ans avant qu'en 1938 cela fut remit en cause jusqu'en 1946 ..
a écrit le 30/05/2013 à 11:32 :
Les mesures actuellement en cours de mise oeuvre contre le chômage ne sont que des rustines !

Mais les choses vont peut-être bouger dans les mois qui viennent, un signe :

Jean-Marc AYRAULT a reçu pour la 1ère fois lundi 27/05 un des économistes du collectif ROOSEVELT (Pierre Larrouturou), qui lui a exposé ses analyses de la situation économique mondiale et 15 solutions "puissantes" à la crise, au niveau français et européen.
a écrit le 25/05/2013 à 1:20 :
Rien de nouveau sous le soleil. Les promesses s'accumulent et les fruits sont toujours dans la sève de l'arbre. C'est à la fois un anniversaire et un printemps mort-né. Notre président normal, est un habitué de la pluie. Mais résistera t-il longtemps aux orages qui se préparent et se rapprochent dangereusement ? Rien n'est moins sur. Ce gouvernement arcbouté sur des convictions idéologiques d'une époque révolue, reste persuadé qu'avec une croissance nulle, nous allons infléchir la courbe du chômage. Je ne sais pas d'où sortent les spécialistes de Bercy, ou combien de temps ils sont restés en hibernation, mais à priori, les mécanismes de l'économie mondiale tels qu'ils se pratiquent actuellement, leurs sont complètement étrangers. Tant que la consommation sera au point mort, que taxes et impôts continuerons de pleuvoir sur les particuliers comme sur les entreprises, il n' y a aucune chance que le chômage diminue. Une entreprise dont le CA baisse à cause des méventes et qui empile des stocks, a cause d'une part, de la perte de pouvoir d'achat et du d'autre part à son manque de compétitivité à l'exportation, n'investit pas, n'embauche pas et si le phénomène perdure licencie. Il n' y a que le gouvernement habitué qu'il est, à dépenser sans compter, quand il l'en a l'envie, qui n'a pas pris conscience de cette évidence ni de la valeur de l'argent. Décidément dans sa boite à outils, il n' y a vraiment que des manches.
a écrit le 24/05/2013 à 15:09 :
Et encore ont ils pris en compte les effets dominos,la hausse des impôts et des taxes et la psychologie des agents économiques?
a écrit le 24/05/2013 à 15:05 :
c'est la faute de sarkozy ...
Réponse de le 24/05/2013 à 16:04 :
totalement !
Réponse de le 24/05/2013 à 17:15 :
@el manici
Oui et d'une façon plus large de l'UMP qui ne sait exister qu'en copiant la gauche.
Réponse de le 24/05/2013 à 18:44 :
De toute les façons possible en politique car c'est en lisant certain des commentaires des internautes que je porte de l'intéret à la vie politique je me trompe souvent mais là je pense que les erreurs commises (chômage, croissance, argent, pouvoir d'achat) c'est en général la faute de l'autre dans l'ensemble si je ne me trompe pas c'est comme au rugby quand on passe la balle aux autres.Nos élus quelque soit leur drapeau c'est de faire des promesses et de se faire élire à la tête de notre pays mais en ce qui concerne leur façon de gérer ce pays ils le fond extrêmement mal, le français est selon moi plus apte à gérer son argent son pouvoir d'achat son travail sa famille, par rapport à ceux qui s'en mettent plein les poches en mettant par des impôts trop lourde aux français et aux entreprise, d'ou un couteau qui se trouve en permanence sous la gorge, après on s'étonne que les grandes société se sont délocalisé dans un pays ou il paierais moins d'impôt et d'embaucher des employé à moindre prix, mais il y à une chose que j'oublie c'est que ces grandes entreprises ont en commun c'est qu'en mettant la clé sous la porte ils ont mis à la porte et mis au chômage x milliers de personne qui peine à retrouver un emploi ( enfin c'est ce que je pense, pour moi cette politique de la terre brûlé est là et ce n'est surement pas Hollande qui va trouver la solution ) la grande question qui pourras remettre la France debout, malgré les vérités que Marine Le Pen crie bien fort et qui plaise pas à nos élus mais aux français de plus en plus, je la vois mal à la tête du pays.
a écrit le 24/05/2013 à 13:56 :
Cela a commence en 1973.. et depuis cela n'a pas vraiment cesse .... En plus ils ne comptent pas les RSA et les rayes du système... époque de misère dont on connait le début mais pas la fin
Réponse de le 24/05/2013 à 15:46 :
RSA ..:Argent donné a des personnes qui ne peuvent trouver du travail en France pour qu'ils puissent se payer des objets fabriqués à l'étranger par des travailleurs payés au salaire d'esclave .
Réponse de le 24/05/2013 à 16:05 :
c'est tout a fait ca . . . pfff
Réponse de le 26/05/2013 à 12:30 :
@ créateur, mon dieu que votre commentaire est identifiant de bêtise, et d'affubalation bravo vous m'avez fait bien rire
Réponse de le 30/05/2013 à 15:44 :
@mulder y a pas que du faux dans cette remarque,relisez-là ,c'est l'économie de sarko j'augmente la dette de 505 M? et je me tire en disant la France n'a jamais eu un budget en équilibre depuis trente ans,oui je sais c'est françois son bénet de premier ministre qui a sorti cela au début de son exercice.Il a droit maintenant à la postérité .Ils ont tous une capacité de connerie qui laisse les gens sur le cul.
a écrit le 24/05/2013 à 13:42 :
J ai de plus en plus l idée que ce chomage va durer tout le long du quinquenat et qu il sera difficle de se retrouver car il est evident que ce quinquenat est vraiment d une nullité crasse aussi je pense que ce quiquenat va etre un quinquenat pour des idées sociétales et non pour faire la chasse au deficit et la c'est vraiment un drole de role car je crois pas que l on puisse se reprendre parceque notre président est allé voir en allemagne comme c'était fait mais il n aura pas le courage de faire quoi que soit car il est un homme d indécision proverbiale et celui qui qui prendra sa suite je lui dis qu il va avoir du boulot aussi je pense que nous aurons encore quelques surprises; avec ce président de malheur.
Réponse de le 24/05/2013 à 14:09 :
Vous avez raison, le dernier quinquennat a été si brillant en matière de création d'emploi que le baille n'a pas été renouvelé... Vous le faite exprès ou c'est Alzheimer?
Réponse de le 24/05/2013 à 15:41 :
Quand on baille , on va dormir !!!!! C'est tellement plus facile d 'être PEPERE dans des secteurs non productifs ou il n'y a aucune compétition ...Les Allemands de l'EST regrettent-ils leur mur d'avant 1989 et leur merveilleuse TRABANT .,? ils ont évolué; Certains Français sont restés à cette époque ..ou les promesses n'engageaient que ceux qui les écoutaient !!!! et des promesses ...!!!!!!!!
a écrit le 24/05/2013 à 12:25 :
Évidemment que le chômage ne baissera pas. Comment voulez-vous qu'il se passe autre chose? Le gouvernement (en fait la commission européenne) a décidé que la relance se fera par l'exportation. En vue de la guerre intra-européenne que cela suscite il ne faut s'attendre à ce que cela mène ailleurs qu'à une baisse globale de la demande et une augmentation du chômage. Bien sûr, cela est voulu, car ça va forcer les gouvernements nationaux à faire des coupes budgétaires. C'est la fameuse stratégie de "starving the beast".
a écrit le 24/05/2013 à 12:12 :
Mais si, Francois et Michel ils la voie la baisse...mais c'est après avoir fait honneur a la dive bouteille?
a écrit le 24/05/2013 à 12:04 :
Quinqua pour la seconde fois au chômage en 5 ans (bien que dans un métier dit porteur), j'apporte un bémol à toutes ces prédictions de "baisse", que ce soit en 2k13, 14 ou 15. Autour de moi, famille(s) et amis, une bonne part des 50-60 ans (non fonctionnaires ni professions libérales bien sûr) est passée par la case chômage. Certains n'ont pas retrouvé et sont donc maintenant hors statistiques. Et pour ceux ayant retrouvé, cela reste précaire puisque souvent "dernier arrivé", comme les jeunes dans le passé. Nos enfants, jeunes adultes, ont quelques difficultés à trouver du travail, même diplômés et pas de littérature ancienne, ou de manière courte donc pas ou mal pris en compte dans les statistiques. Donc, bien que nombre de citoyens s'en doutent, les chiffres actuels de demandeurs d'emploi sont erronés et bien entendu minorés. Comme le nombre d'emplois ne grandit pas et que notre taux de natalité reste "fort" amenant du monde chaque année sur le marché (sans compter les travailleurs étrangers), il est totalement illusoire de penser que le chômage va baisser à un horizon d'au moins 5 ans. Et comme on est dans une situation de crise sérieuse, on risque de partir de bien plus bas que les années écoulées où, déjà, le taux de sans emploi était un sujet préoccupant en France.
a écrit le 24/05/2013 à 11:42 :
Et l'addition de la métropole +dom/tom çà fait combien de chômeurs!!!!
a écrit le 24/05/2013 à 11:19 :
Hollande tient sa promesse d'une France de fonctionnaires à moins de 30 heures de travail par semaine surpayés et privilégiés et pour le privé taxes, impôts, charges, travaillé plus (moyenne proche de 39h dans le privé source OCDE) pour des bas salaires, chômage et... des larmes !!!
a écrit le 24/05/2013 à 10:37 :
Hollande et Sapin ont pourtant dit que la courbe du chomage allait s'inverser fin 2013.Mentiraient-ils encore une fois ?
a écrit le 24/05/2013 à 10:32 :
Avec un tel chômage, il ya longtemps que le génération du front populaire aurait été dans la rue au cri de "FH démission" et "du pain pour tous". Voilà ce que nous apporte la dette publique : la paix sociale. Merci banques et marchés financiers.
a écrit le 24/05/2013 à 10:32 :
Il faut prevenir tout de suite François pour ne plus dire que le chômage va baisser
a écrit le 24/05/2013 à 10:23 :
Les fonctionnaires se rebiffe contre le gouvernement , il risque d'etre viré pour crime de lese majesté...
a écrit le 24/05/2013 à 9:52 :
Mais, je me trompe ou n'y avait il pas un flan pour nous annoncer le contraire?? ça commence à faire beaucoup "d'erreurs"... !!
a écrit le 24/05/2013 à 9:23 :
De la même manière que l'on a du mal à comptabiliser le nombre de fonctionnaires dans leur globalité en France, personne n'est actuellement capable de dire avec certitude le nombre de personnes en âge de travailler et qui sont privées d'emploi dans notre pays.
Ce que les services concernés savent dire avec certitude, c'est uniquement le nombre de chômeurs indemnisés, c'est tout!, mais c'est insuffisant pour faire un comparatif avec les autres pays européens.
a écrit le 24/05/2013 à 9:13 :
Car ce sont bien les responsables politiques qui ont signé l'arrêt de mort de la prospérité de la France en imposant des charges sociales exorbitantes aux entreprises, rien que 85% pour la part employeur, des contraintes absurdes de délégations syndicales, alors que ces mêmes syndicats de représentent à peine 1% des salariés, contraintes CHSCT, contraintes environnementales, impôts sur les entreprises qui sont plus du double par rapport aux entreprises Allemandes, ect....
Aujourd'hui, il ne sert à rien de jouer les vierges effarouchées face à la France en déliquescence, cette situation n'est que l'aboutissement logique de politique conduite par des irresponsables depuis 40 ans!.
Nous sommes devenu la risée du monde sur la politique économique !. Le modèle Français est un échec patent!, avec son effectif pléthorique de fonctionnaires (2.5 fois plus qu'en Allemagne, 4 fois plus qu'au Japon), Si les "dirigeants" politiques des 4 dernières décennies n'avaient pas liquidé furieusement les entreprises industrielles Française, nous n'en serions pas au point où notre pays se trouve aujourd'hui!.
Dans cette sombre perspective, seuls, dans les temps que nous allons vivre, les fonctionnaires, les élus de tout poils et comme on dit d'une manière générale les cloportes qui vivent sur le dos de bête se feront du "gras" encore quelque temps avant que n'éclate le raz le bol du peuple, l'exaspération de la France profonde face à cette "nomenklatura".
Réponse de le 24/05/2013 à 9:31 :
Tout à fait d'accord.
Petit exemple de la vraie vie : après avoir payé mes 6 mensualités de la funeste CFE, j'ai reçu hier l'appel à payer 50% de la prochaine. Cette CFE représente un mois de salaire de mon équipe (6 salariés). Tout ça pour payer des voyages d'étude et le magazine de l'agglo.
Pendant ce temps-là, les allemands bossent et investissent.
Réponse de le 24/05/2013 à 10:02 :
Vous êtes là pour payer les impôts que ne payent pas les ploutocrates français qui ont planqué leur pognon dans les paradis fiscaux, vous êtes là pour payer pour l'état français obèse et complice des ploutocrates (vases communicants). Qu'est ce qu'il y a de neuf sous le soleil ?
Réponse de le 24/05/2013 à 10:15 :
Effectivement, il n'y a rien de nouveau sous le soleil. Quarante années d'état clientéliste, faible, incapable de réformer et de se réformer, quel que soit le parti du président. L'avenir ? Le mur, ou la révolution.
Réponse de le 24/05/2013 à 10:43 :
@Patron de PME
Le mur?, je crains que nous ne soyons déja dedans!, et pour la révolution.....ça couve, ça couve!!!.
Réponse de le 24/05/2013 à 10:52 :
De quoi décourager d'entreprendre en France.
a écrit le 24/05/2013 à 8:12 :
a 40 000 chomeurs de plus par mois, il aura 1 million en plus en moins de 3 ans.... apres le gvt pourra tenter ' l'euromillions', avec pour chiffre a atteindre 30 millions...... dire que la courbe va s'inverser ca ca arrete ponctuellement de monter c'est se foutre des gens
Réponse de le 24/05/2013 à 9:04 :
Que Sapin se moque du monde vous surprend ?
Réponse de le 24/05/2013 à 9:43 :
En 1981, il y avait 3 millions de chômeurs, 32 ans après, il y en a toujours 3 millions!, je vous fais le pari que dans 20 ans (si rien n'arrive d'ici là), il y en aura encore 3 millions!,
Réponse de le 24/05/2013 à 10:03 :
@ rions un peu: vous devriez consulter le site de l'Insee. Taux de chômage de 6,3 % en 81 contre plus de 10% en 2012, comment expliquer votre constante de 3 millions de chômeurs ?
Réponse de le 24/05/2013 à 10:17 :
Ben la population active baisse ... ah non ? Bon ben rions un peu a tout faux alors...
Réponse de le 24/05/2013 à 10:24 :
@Bubu
Ah oui, l'INSEE, cette vénérable institution Française qui vous dit que les prix de consommations courantes n'ont pas augmenté depuis 12 ans!.
Réponse de le 24/05/2013 à 10:32 :
Il y a et il y aura de plus en plus d'inactifs avec le papy boom : chaque actif du privé va devoir se coltiner un boomer sur le dos d'ici quelques années et payer aussi des cotisations Unedic ...le discours des 68tards qui nous disent de ne pas nous inquiéter, que tout va bien, qu'on touchera nous aussi une retraite est la plus grande escroquerie des 30 dernières années.
a écrit le 24/05/2013 à 7:50 :
Tout ceci était prévisible et les déclarations politiques ne supportent pas l'analyse des faits comme le démontre le lien ci-dessous :

http://www.leconomiste.eu/decryptage-economie/14-record-de-chomage-en-france-en-mars.html
a écrit le 24/05/2013 à 7:49 :
Tout ceci était prévisible et les déclarations politiques ne supportent pas l'analyse des faits comme le démontre le lien ci-dessous :

http://www.leconomiste.eu/decryptage-economie/14-record-de-chomage-en-france-en-mars.html
a écrit le 24/05/2013 à 7:13 :
Quand on sait que les français n'aiment pas les riches et quand on sait qu'il existe une relation étroite entre le chômage et la pauvreté, on ne peut qu'en déduire que le chômage est une véritable bénédiction puisqu'il tend à diminuer le nombre de riches.
Réponse de le 24/05/2013 à 7:37 :
+1. Plus de pauvres=moins de riches=Français contents=Hollande happy!
Réponse de le 24/05/2013 à 8:06 :
Pas de bol, l'équation est fausse : les riches n'ont jamais été aussi riches dans le monde entier et y compris en France. Pendant la crise des années 30, les riches avaient morflé comme tout le monde, depuis le début de cette crise ci, en 2008, les riches se sont encore enrichis. Même le FMI (qui est repère de crypto communistes comme chacun sait), s'inquiète de l'écart croissant des revenus et de la concentration des richesses. Il n'y a plus que les idiots utiles de la ploutocratie qui soutiennent que les riches sont à plaindre et qu'on les chasse ...
Réponse de le 24/05/2013 à 8:31 :
@Pitchophone. Il faudra aussi qu'on m'explique un jour pourquoi les français n'aiment pas les riches... alors qu'ils jouent comme des malades au Loto pour décrocher le jackpot ....pour devenir riches !!
Réponse de le 24/05/2013 à 8:43 :
Vous n'avez défini ni ce que sont les riches ni quantifié ni sourcé votre affirmation qui est partiellement exacte mais détournée de sa vérité initiale. En France l'écart se creuse à la faveur de la disparition progressive de la classe moyenne et non parce que les riches deviennent très très riches, dés qu'ils deviennent très riches ils abandonnent le statut de résident fiscal et donc ne consomment plus ni ne payent d'impôts en France. Si la collectivité à quelque chose à y gagner il va falloir me l'expliquer en articulant bien. Dissuader la création de richesse est une absurdité si l'on a pas de système alternatif à proposer. Or un système alternatif ça n'est pas vivre du capitalisme tout en en rejetant les principes mais en en ponctionnant toujours plus de subsides pour pérénniser un état providence servile et obèse et en déresponsabilisant certaines catégories de citoyens en même temps que l'on en fustige d'autres.
Réponse de le 24/05/2013 à 10:00 :
Arrêtez de nous faire rire, on a les lèvres gercées ! Alors comme ça il n'y aurait qu'un enrichissement relatif et la richesse s'évaderait de France ? Je suis d'accord avec vous sur le fait que les classes moyennes disparaissent dans les pays développés (par ex en Allemagne = - 5 millions d'allemands dans les classes moyennes en 10 ans) mais les ultra riches ne se sont jamais aussi bien portés. Les Ultra riches ne quittent pas la France, ils y vivent (France = 3ème pays au monde en nombre de millionnaires résidents) Le FMI (vous savez les méchants communistes assoiffés du sang des riches) vient de souligner que les riches ne souffraient pas de la crise financière, bien au contraire et que partout en Occident les écarts de revenus s'accroissaient sans parler des patrimoines. Ne vous inquiétez pas pour la ploutocratie, elle sait très bien s'entourer, notamment les meilleurs avocats et conseils en matière fiscale et où qu'elle soit, elle s'arrange pour ne pas payer grand chose en impôts. Après vous pouvez tout contester mais expliquez-nous donc pourquoi il y a une bulle en Europe comme dans le monde sur l'achat des oeuvres d'art, pourquoi les files d'attentes s'allongent sur l'achat des véhicules de luxe, pourquoi le Quatar investit à tour de bras en France etc. ? Je sens qu'on va rire encore...
Réponse de le 24/05/2013 à 11:42 :
Je ne conteste pas l'enrichissement des détenteurs de capital, là n'est pas la question, mais surtout là n'est pas la réponse à apporter pour que le pays et ses citoyens se portent mieux. On fait des écrans de fumée en capitalisant sur l'envie et la jalousie des citoyens ordinaires en braquant les projecteurs sur les riches (dont je ne fais pas partie, il est utile de le préciser) sauf que ça n'est qu'une manoeuvre dialtoire pour éviter de trancher les sujets qui fachent. Les " riches " ne sont ni le cause ni la solution, ça n'est qu'un vague abus de langage pour donner un os à ronger aux réactionnaires de tous poils, il est là le problème. La bulle sur les oeuvres d'art considérant qu'elles sont moins taxées que l'investissement je pense que la question ne se pose même pas.. Le Qatar investit en France car ils bénéficient d'une convention fiscale particulièrement accomodante mis en place sous N. Sarkozy. D'un côté c'est absurde, de l'autre ça ramène des capitaux sur le territoire, ça reste donc à méditer sous une forme ou sous une autre.
Réponse de le 24/05/2013 à 12:42 :
Ca ramène des capitaux mais est ce que ça créé des emplois et de l'innovation ? Non car dans 99% des cas ce ne sont pas des capitaux productifs mais des rachats de rentes et d'immobilier. Un peu comme quand notre cher Thierry Breton a vendu très bon marché les autoroutes à des groupes privés en empêchant (comme par hasard) les petits épargnants d'accéder à la bonne galette...
a écrit le 24/05/2013 à 6:05 :
Avec des prévisions pareilles, bonjour les résultats des prochains scrutins en 2014 et 2015 : municipales, européennes, départementales et régionales!
Le PS qui détient la majorité dans pratiquement toutes les régions va se retrouver au bas fond de l'échelle, mais au bénéfice de qui? Des mêmes qui ont ruiné la France depuis 30 ans, des extrêmes qui ne sont audibles que dans l'opposition mais seraient bien incapables de diriger le pays...
Tant que la France sera dirigé par des équipes qui ne s'occupent que de leur réélection, sans prendre les mesures impopulaires qui s'imposent pour diminuer le poids de l'état providence, du nombre de fonctionnaires...la situation ne va certainement pas s'améliorer à coup d'incantation de tel ou tel ministre!
Comme le mur n'est pas loin, c'est le FMI qui dirigera bientôt le pays, et les réformes, il faudra bien les faire comme en Grèce, au Portugal, en Espagne ou en Argentine...et tant pis pour les baisses des pensions, le licenciement de fonctionnaires...
a écrit le 24/05/2013 à 5:47 :
Ils sont pessimistes à l'UNEDIC...ils devraient savoir que nous avons un invention socialiste fabuleuse , pour remédier à cette crise...c'est le ministère du redressement productif et même que maintenant nous avons une nouvelle banque socialiste d'état ...ou le capitaine du pédalo à fait caser don EX.. et si cela ne suffit reste le mensonge ...
a écrit le 24/05/2013 à 2:36 :
Il y a peu avec le système fiscal français, ceux qui paient des impôts travaillaient jusqu'au 25 juillet pour l'Etat (pour les autres) avant de travailler pour eux-mêmes. A présent avec un tour de vis fiscal supplémentaire, ceux qui paient des impôts travaillent presque jusqu'au 1er octobre pour l'Etat (pour les autres) avant de travailler pour eux-mêmes. C'est pour encourager les gens au bénévolat (travailler pour des prunes) et donc les soustraire du chômage. Déjà 9900 foyers fiscaux paient 85 % de taxes et plus de 8000 foyers fiscaux paient 100 % de taxes. On comprend mieux pourquoi ceux qui votent allègrement les taxes pour les autres veillent scrupuleusement à ne pas en payer eux-mêmes (indemnités non-imposables). Barrez-vous les jeunes !
Réponse de le 24/05/2013 à 5:44 :
les impôts ne servent pas qu'aux autres puisque vous profitez des écoles, universités gratuites ou presque, routes, police, justice etc...De plus, les non imposables paient de la CG soit 7% sur leur salaire ce qui est un impôt non progressif.
Réponse de le 24/05/2013 à 7:09 :
@contre vérité - Expliquez moi : 1) Pourquoi ceux qui votent les taxes pour les autres veillent scrupuleusement à ne pas en payer eux-mêmes (ou si peu) Egalité pour tous oui ou non ? C'est bien là un maximum de cynisme ou bien ? 2) Pourquoi la France est l'un des pays dont l'imposition est la plus élevée au monde ? Est-ce- à dire que dans les autres pays (les pays dont l'imposition est bien plus raisonnable) il n'y a pas de police, pas de justice, pas de routes, pas d'hôpitaux ?



Réponse de le 24/05/2013 à 7:19 :
Disons que vous avez intérêt à avoir une carte bleue bien garnie si vous êtes malade aux USA et à être très patient si vous prenez le métro londonien. Bon après le problème des impôts en France, c'est surtout une affaire d'iniquité, d'instabilité et d'opacité ...
Réponse de le 24/05/2013 à 8:28 :
Il m'est souvent arrivé d'attendre - en vain - les transports en commun en France à cause... des grèves fréquentes. Pas vous ? Pas plus tard qu'il y a un mois l'agression d'un cheminot a provoqué une grève immédiate de la SNCF (entre Cannes et Nice) et les usagers sont restés sur le carreau, moi aussi.. Quand à la carte bleue bien garnie aux USA, une consultation d'un spécialiste en France s'accompagne d'un versement...en espèces. J'en ai fais les frais tout récemment. Bon à savoir.
Réponse de le 24/05/2013 à 8:48 :
AUTREFOIS.... en 1962 ;un pays a vu son élite fuir en peu de temps. Une partie est venue en FRANCE et certains ont batis de belles entreprises .Les enfants ou petits enfants de ces derniers ont actuellement le même dilemme pour des causes similaires : Trop d'incompétents fatigués par l'idée du travail .....Je comprend leur départ ...Pour moi une ENTREPRISE ce sont des hommes avec des moyens pour un but avec un IDEAL.....
Réponse de le 24/05/2013 à 10:24 :
Ca n'est pas parce que le système souffre de dysfonctionnement voire de gabegies (confer ce que vous racontez = paiement en espèce, sncf etc.) qu'il faut jeter le bébé avec l'eau du bain. Les USA sont le pays qui dépense le plus en % de PIB en matière de santé et le pays le plus inégalitaire du monde en matière de santé. Voulez-vous un système US ? OK ? Vous êtes libre d'y émigrer mais en ce cas, assumez et ne venez plus vous faire soigner en France. Vous voulez privatiser les services publics ? OK mais en ce cas, attendez-vous à vivre les mêmes problèmes qu'aux USA : infrastructures délabrées (roulez donc un peu aux USA, vous verrez l'état des routes et des ponts), coupures fréquentes d'électricité, eau impropre à la consommation dans de plus en plus de comtés, plusieurs milliers de morts par an suite à des intoxications alimentaires etc. Soyez cohérent avec vous-même : quittez ce pays de France que nous ne supportez plus et allez voir ailleurs si l'herbe y est plus verte mais encore une fois, ne venez pas profiter du système français quand ça vous arrange sans le financer...
Réponse de le 24/05/2013 à 14:29 :
Si vous trouvez normal que les gens qui votent si volontiers les taxes pour les autres prennent bien soin de ne pas en payer eux-mêmes, moi je trouve qu'en matière de cynisme on ne fait pas mieux. Si vous trouvez normal que les impôts soient aussi élevés pour payer plus de 5 millions de fonctionnaires (presque deux fois plus que l'Allemagne) et que nous ayons plus de 600.000 élus quand l'Allemagne en a même pas la moitié, moi je trouve qu'il y a là aussi un problème. Les USA ne sont pas le nombril du Monde, loin s'en faut. Je ne profite pas du système français puisque je paie taxes et impôts comme tout un chacun (sauf les heureux élus bénéficiaires d'indemnités non-imposables).
a écrit le 23/05/2013 à 23:59 :
Avec les socialos, il n'y aura pas de reprise du tout de l'économie. Un pays qui pique 60 % de la richesse nationale , qui ne veut rien réformer , il ne faut pas s'attendre à une baisse du chômage.
a écrit le 23/05/2013 à 23:27 :
De toutes les façons possible le chômage ne va pas se régler à cause d'une prédiction d'une institut de sondage et repris avec vigueur repris par ce triste sir, enfin de compte on s'est planté dans les grandes longueurs en élisant Hollande et son équipe qui hélas sont des bras cassés.....
Réponse de le 23/05/2013 à 23:53 :
@mulder: TU t'es planté, pas moi, car j'ai voté blanc au 2e tour. Quand on est d'accord ni avec l'un, ni avec l'autre, on vote blanc :-) Certains diront que le vote blanc ne compte pas, je répondrais que le vote blanc 1) prive les politiques de la prime de vote qu'ils touchent quand on vote pour eux et 2) le jour où il y aura suffisamment de votes blancs, les politiques devront admettre qu'ils n'ont aucune légitimité !!!
Réponse de le 24/05/2013 à 8:47 :
Voter blanc c'est refuser de choisir or il y a toujours un moindre mal. Ca permet ainsi de se dédouanner à bon compte après en tenant le discours que vous avez, c'est sans objet et le mythe du "le jour ou l'on votera tous blanc" a vécu. Je n'ai jamais voté pour la droite... mais il m'est peut-être arrivé de voter contre la gauche.
Réponse de le 24/05/2013 à 11:09 :
@ Patrickb : pourquoi je me suis planté l'unique fois ou j'ai voté c'était quand j'étais à l'armée quand Mitterand à été élu, alors depuis que je me suis aperçu qu'en France nos élus on mis les français sur une tonne de poudre je n'ai plus voté mais j'ai quand même enfin et c'est grâce à des internautes de me tenir au courant, j'apprécie tes commentaires sarcastique qui reflètent l'image de notre société actuel mais voter je laisse ça au autres, bon il est vrai que je subis comme tout le monde les retombés radioactif de la politique mais tellement déçu que je ne regrette pas ma décision, bon malgré que pour certain de ne plus voté c'est de ne pas faire son travail de citoyen je préfère pas voter pour qui que ce soit et de s'apercevoir que la France est dangereuse pour tous, je suis comme on dit une personne A POLITIQUE si c'est le bon terme.
a écrit le 23/05/2013 à 23:15 :
Ce gouvernement c'est du pipeau à gogo
a écrit le 23/05/2013 à 22:04 :
et oui toujours plus de mensonges !! qui peut croire qu'en 2013 voir 2014 le chomage baissera !!! il n'y a que ceux qui ont votés Hollande et qui se font de plus en plus rares dans les rues et ailleurs !!!!! pourquoi ?? cherchez l'erreur
a écrit le 23/05/2013 à 21:23 :
Y'a de l'essence, de l'oxygène et des allumettes, y'a plus qu'a attendre la suite...
Réponse de le 23/05/2013 à 22:00 :
COUPABLE mais pas RESPONSABLE ...exellente formule ...pour faire suite a votre juste commentaire
a écrit le 23/05/2013 à 21:19 :
QUOI !!! On m'aurait menti ??!!! Mais alors, la promesse de Hollande (renouvelé par son ministre des finances) d'inverser la courbe du chômage d'ici fin 2013 ne serait qu'un mensonge en core plus grave que celu de Cahuzac ???!!! Mais alors, si Cahuzac a dû démissionner pour une simple fraude fiscale, mais alors un mensonge d'Etat pour le Chef de l'Etat lui-même, ça mérite quoi ??? la démission, la prison ?? (à moins qu'ils ne plaident la défficience mentale !! ... et pis là, personne ne pourra dire qu'on ne s'en doutait pas un peu ...)
a écrit le 23/05/2013 à 21:12 :
La hausse du nombre de chômeurs a une autre cause très importante : la fin de la DRE (dispense de recherche d'emploi), un dispositif utilisé entre 1984 et 2012 pour faire baisser artificiellement le nombre officiel de chômeurs. En 2006, Chirac était au pouvoir, ce sont 410 000 chômeurs qui touchaient leurs droits à allocations chômage mais n'étaient pas comptabilisés dans les statistiques de demandeurs d'emploi. Aujourd'hui, leur nombre est tombé à moins 100 000.
Réponse de le 24/05/2013 à 10:16 :
ah bon, ben si ce n'est qu'une question de statistique,alors TOUT VA BIEN : et pis statistiquement, si on inverse les chiffres, Hollande et son gouvernement on t relancé l'économie française, et la crise est déjà derrière nous ...alors qu'elle n'a pourtant commencée qu'après le départ de Sarko !!! Bref, avec votre commentaire, je me gausse, je me gausse !!!!
Réponse de le 24/05/2013 à 11:03 :
@ Lyon69. Faux. Il n'y a plus de croissance depuis le 2ème trimestre 2011.1er trimestre 2011 : 0,8%, 2ème trimestre 2011 : 0%, 3ème trimestre 2011 : 0,2%, 4ème trimestre 2011 : 0,1%, 1er trimestre 2012 : -0,1%, 2éme trimestre 2012 : -0,1%,
a écrit le 23/05/2013 à 21:09 :
notre bon président a fait peur à tous le monde(économique).juste pour se faire élire . maintenant il lutte pour se faire réelire grâce au front national .bon nous on ne sait toujours pas à quelle sauce les travailleurs du privé (c'est important)vont se faire tondre.
Réponse de le 23/05/2013 à 21:22 :
Bah on va se faire tondre comme sous notre ancien bon président : pourquoi ça changerait ?
a écrit le 23/05/2013 à 20:24 :
un peut de soleil enfin dans ce monde de nantis
Réponse de le 23/05/2013 à 20:32 :
vous voulez dire que Michel Sapin se prend pour Madame Soleil. Ou comment faire dire aux courbes et au prévisions le contraire de la réalité

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :