L'université de Harvard va enseigner le Breton, avec l'aide de Rennes 2

L’université de Rennes 2 vient de signer un accord avec le département de langues et littératures celtiques de la célèbre université américaine d’Harvard : le Breton y sera bientôt enseigné.

1 mn

(Crédits : Reuters)

Fière de sa langue régionale, la Bretagne veut en diffuser l'étude. C'est ainsi que l'université Rennes 2 vient de signer un accord avec Harvard : des séminaires d'études bretonnes y seront organisés de façon régulière. Cet accord devra alors « enrichir l'étude des langues, littératures et culture » et « intensifier la collaboration de recherche pour les enseignants chercheurs des deux universités ».

 Des échanges entre Rennes 2 et Harvard

300 étudiants sont déjà inscrits en études celtiques à Rennes 2. A Harvard, les séminaires bientôt organisés concerneront les étudiants de niveau master et doctorat. Yann Bevant, chercheur au site rennais du Centre de recherches bretonnes et celtiques (CRBC), explique que des « échanges d'étudiants et d'enseignants seront organisés ».

 Un accord travaillé depuis 2010

Cet accord avait été initié en 2010, alors que les universitaires du CRBC avaient donné des conférences à la célèbre université américaine et il a été contresigné en juin par la partie américaine. Plus de cinquante langues sont déjà enseignées à Harvard. Cette dernière est la seule université américaine à compter un département consacré aux études celtiques.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 27
à écrit le 31/08/2013 à 12:03
Signaler
Je constate qu'à chaque fois qu'un élément positif se fait en faveur du Breton, les relents jacobins entrent en action, comme le montrent les commentaires de beaucoup. Alors, petit rappel: La Bretagne, existant avant l'arrivée des francs, a été annex...

le 18/07/2014 à 5:36
Signaler
Rappellez-nous que les Bretons n'ont rien à voir avec les Gaulois et sont arrivés en France vers le 7ème siècle à partir de l'ile britannique. Les Bretons sont des immigrés (pas récents) en France. D'ailleurs les Gallois actuels parlent une langue pr...

à écrit le 27/08/2013 à 12:42
Signaler
Déjà que les américains ne savent même pas correctement placer l"Europe sur un planisphère mondial, de là à savoir où se trouve la Bretagne (ou la Corse, ou le pays basque ou...)! Et puis leurs terrains de jeux pour après les études sont plutôt l'Asi...

à écrit le 26/08/2013 à 18:25
Signaler
Breton, libéral, à la limite libertarien, je me félicite de cette nouvelle. Résumer l'histoire de la Bretagne en quelques lignes étant impossible, j'aimerais rappeler que le breton a son origine aux Pays de Galles. En étant provocateur si le breton é...

le 27/08/2013 à 9:03
Signaler
Parlez votre patois avec les rombières dans les fest noz et laissez les jeunes apprendre les vraies langues étrangères...

à écrit le 26/08/2013 à 17:46
Signaler
un truc amusant tout de même ... je reçois parfois des chèques rédigés en Breton ... ça doit emmerder les banquiers ... à part ça ... je ne vois pas !

le 27/08/2013 à 9:04
Signaler
Ah ces retraités bretons, qu'ils sont facétieux !

à écrit le 26/08/2013 à 17:40
Signaler
Quelle utilité ??????

le 27/08/2013 à 9:27
Signaler
Quelle est l'utilité de ton commentaire tu veux dire?

à écrit le 26/08/2013 à 16:54
Signaler
Y a des chances qu'un étudiant de Hardvard préfère étudier le mandarin, le russe, l'espagnol ou le français plutôt qu'une langue que même les Bretons ne savent plus parler...

le 27/08/2013 à 9:20
Signaler
Alala les Français...toujours à donner des leçons de morale aux autres pays à propos du traitement réservé à leurs minorités...Par contre, concernant leurs propres minorités, ils agissent comme des pourris. Vous prenez les bretons de haut et méprisez...

à écrit le 26/08/2013 à 16:39
Signaler
C'est sûr que le breton (le celte en fait) est une langue incontournable dans le monde actuel :-) Bon, qu'on l'aprenne pour des raisons sentimentales, pourquoi pas (à chacun ses choix), mais de là à nous faire croire que c'est langue du futur !!!

le 26/08/2013 à 19:06
Signaler
La langue du futur c'est la langue de bois et dans le domaine les politiques ont de l'avance sur l'ensemble de la population mondiale. ;-)

à écrit le 26/08/2013 à 16:07
Signaler
La langue Bretonne est unique par sa grammaire (je sais il risque d'avoir d'autres bretons pour pinailler sur les mots, quand trop on aime,) mais moi je suis Breton de basse loire région non bretonnante. Elle mérite une étude réellement intéressante ...

à écrit le 26/08/2013 à 16:00
Signaler
A par sur FR3, qui parle le Breton en Bretagne ?

le 26/08/2013 à 16:19
Signaler
Et le latin? Même ma grand mère ne le parle pas. et pourtant il doit continuer à être enseigner. Quels sont les arguments de ceux qui veulent finir de tuer le breton (dans le sens d'en faire une langue morte)?

le 26/08/2013 à 17:36
Signaler
@Morgan: il est indispensable que des historiens sachent lire le Breton comme le Latin ou d'autres langues mortes pour continuer d'étudier le passé mais savoir le parler est un combat perdu d'avance.

à écrit le 26/08/2013 à 13:18
Signaler
Enseignons cette pseudo langue : encore plus d''impôts et des nouveaux fonctionnaires !

le 26/08/2013 à 16:29
Signaler
Harvard n'est pas en France. Pas d'impôts ni de fonctionnaires.

le 26/08/2013 à 16:36
Signaler
c'est une langue officielle, pas un patois, et les fonctionnaires c'est hors sujet

à écrit le 26/08/2013 à 13:17
Signaler
La photo d'une plage souillée par des algues vertes n'a aucun lien avec l'article. Une faute journalistique. Sur le fond, une langue c'est un patrimoine. Une patrimoine d'abord breton et français, mais aussi un patrimoine mondial. Il est assez norm...

le 26/08/2013 à 13:33
Signaler
Un agrégat de patois, vous appelez ça une langue ?

le 26/08/2013 à 13:45
Signaler
Gringo!!personne ne vous oblige à aimer la Bretagne et les Bretons, mais la breton est une langue et le patois dont vous faites référence est le "gallo" moi je suis Bretonne et bretonnante et fière de l'être!!!!

le 26/08/2013 à 16:30
Signaler
En effet, photo inadaptée et ne mettant pas en valeur la Bretagne. Cette plage d'algues vertes n'a pas sa place dans cet article.

le 26/08/2013 à 16:33
Signaler
avant d'être une région française c'était un "pays" avec sa propre langue et sa propre culture. Il existe des livres d'histoire si vous avez des lacunes, et vous verrez vous allez être surpris :-))

le 26/08/2013 à 21:39
Signaler
@chaneg: pas la peine de piquer ton far(d), breton bien entendu. Le latin, le grec était aussi des langues courantes à leur époque, et même nos curés sont plus familiers avec l'arabe qu'avec le français de nos jours :-)

le 27/08/2013 à 9:07
Signaler
A peine née, cette langue artificielle faite d'un agrégat de patois celtes va finir langue morte. Comble du ridicule, le métro bilingue de Rennes où on a jamais parlé le moindre idiome celtique !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.