Coupe du monde : pas de reconduction de la grève du métro de Sao Paulo

 |   |  288  mots
Les 5 jours de chaos qu'ont connus les 20 millions d'habitants sont prêts à réapparaitre à tout moment. /Reuters.
Les 5 jours de chaos qu'ont connus les 20 millions d'habitants sont prêts à réapparaitre à tout moment. /Reuters. (Crédits : reuters.com)
En plein conflit social, les autorités brésiliennes respirent un peu. En grève depuis 5 jours, les grévistes ont décidés mercredi soir de ne pas reconduire les blocages.

Suite à un mouvement social des employés du métro de Sao Paulo, qui dure depuis 5 jours, la circulation au sein de la capitale économique du Brésil était remise en question. Une incertitude levée, mercredi soir, à l'annonce des employés qui ont décidé de ne pas reconduire leur mouvement de grève. Le match inaugural, entre le Brésil et la Croatie, à l'Arena Corinthians de Sao Paulo devrait se passer sans problème.

"Nous faisons face à un gouvernement très puissant et nous avons paralysé la plus grande ville d'Amérique latine. Nous avons obtenu des augmentations (de salaire) importantes, mais nous avons décidé d'arrêter en fonction de nos limites", a déclaré Altino Melo dos Prazeres, le président du syndicat.

La tension reste palpable

Néanmoins, la situation reste tendue entre les grévistes et les autorités. Les 5 jours de chaos qu'ont connus les 20 millions d'habitants peuvent se reproduire à tout moment. En raison de l'inflexibilité des autorités face à leur demande de réintégration de 42 employés grévistes licenciés, selon l'AFP.

"Nous allons nous battre pour la réintégration jusqu'à la fin" a affirmé Altino Melo dos Prazeres, en précisant qu'une campagne serait menée dans ce but.

Un licenciement des 42 grévistes, légitime et « justifié » pour le gouvernement. Une décision non négociable. Ces employés auraient, toujours selon le gouvernemenrt, commis des actes de vandalisme, empêché les non grévistes de travailler et incité la population à sauter les tourniquets.

"Ces 42 employés ont déjà été renvoyés. Nous ne ferons pas marche arrière", a affirmé à l'AFP un responsable de la communication du Secrétariat aux transports de l'Etat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/06/2014 à 13:11 :
Pas de reconduction de grève ? ah que c'est dommage....
a écrit le 12/06/2014 à 12:24 :
Mais j'en ai rien à faire du foot, du sport en général à part le pratiquer et de la coupe du monde. La seule chose interressante c'est que pendant que les greemlins regardent leurs matchs ils n'incombrent plus l'espace public....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :