Immobilier : les prix de l'ancien poursuivent leur décrue à Paris

Les prix de l'immobilier ancien à Paris ont baissé de 0,3% en novembre, après une chute de 1,8% en octobre. Le prix moyen du mètre carré dans la capitale atteint désormais 6.786 euros. Seuls les 7e et 11e arrondissements affichent encore des hausses de prix.

1 mn

La baisse des prix immobiliers dans l'ancien résidentiel à Paris a atteint 0,3% en novembre après un recul de 1,8% en octobre, selon la deuxième édition du baromètre mensuel de MeilleursAgents.com, établi sur la base des informations communiquées par la Chambre des notaires de Paris et les 135 agences immobilières parisiennes partenaires du courtier.

Le prix moyen du mètre carré à Paris était de 6.486 euros en novembre contre 6.505 euros en octobre 2008, selon l'étude publiée ce lundi.

Deux arrondissements de Paris affichent encore des hausses de prix : le 7e (+ 1,5% entre le 1er octobre et le 30 novembre), et le 11e (+0,1%).

Seul le 14e arrondissement affiche des prix stables. Les 19e (-3,5%), 17e (-2,8%) et 1er (-2,7%) arrondissements arrivent en tête des plus forts reculs.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
wahooo!. on fait la une pour 0.29% de baisse lol

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
ce n'est que le début de la chute....

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
et depuis le debut de l'annee, et yoy ca donne quoi ? l'information est très incomplète pour etre analysee.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
6786 ? le m2. Il faut près de 3 mois de salaire moyen pour acheter un m2. Une année de salaire achète 4 à 5 m2. C'est encore trop trop trop cher.... Vivement un retour sur terre des prix.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Il vaudrait mieux donner la chute du nombre de transactions :les indications que vous donnez ne signifient rien s'il n 'y a aucun acheteur aux prix demandés par les vendeurs qui n 'ont pas encore compris qu 'il faut baisser bien davantage pour "espé...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
quand on regarde les annonces immobilères dans les agences ,ce n'est pas le même son de cloches. Il serait temps que les agences jouent un peu plus la vérité des prix .

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Rien ne se vend depuis 1 an la chute va etre rude en 2009... -30% à 40%/ Les prix actuels sont déconnectés des réalités économiques

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
les prix ont baissé en moyenne de 15% à Paris en 2008. Les baisses affichées dans l'article ont l'air d'être basées sur des transactions (chbre des notaires), pas seulement sur les prix des agences. La disparité entre les arrondissements est toutefo...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Oui je partage l'opinion de ours methodique; je crois qu'il faille s'attendre a une baisse de 15 a 18% en 2009.D'ores et deja sur les prix affiches en agence onpeut raisonnablement et souvent obtenir une reduction de prix de l'ordre de 10% ...apres n...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Quasiment plus de vente; à terme ça pourrait être 40% à 60% de baisse des prix, on reviendrait juste à des niveaux de prix cohérents.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Les Agences immobilières claironnent que la baisse des prix est annoncée par "des gens qui n'y connaissent rien". En fait elles essaient de retarder l'inéluctable. Les prix ont doublé en 10 ans. Le juste prix d'aujourd'hui doit être de 40 à 50% au de...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
L'essence de la statistique, c'est "la tête dans le four et les pieds dans le frigo, cela donne un grand confort ... on a une bonne température moyenne" : pour l'immobilier, c'est pareil : On ne parle tout d'abord que de Paris où les prix sont au...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.