Grèves : Nicolas Sarkozy reste ferme sur les réformes malgré la forte mobilisation

 |  | 509 mots
Lecture 3 min.
Entre un et 2,5 millions de personnes ont manifesté jeudi en France, surtout en province, pour exhorter Nicolas Sarkozy à "entendre la rue" en répondant aux attentes sociales face à la crise économique. Dans un communiqué, le chef de l'État a indiqué qu'il discuterait avec les partenaires sociaux des réformes à conduire en 2009 lors d'une rencontre prévue en février.

Confronté à sa première épreuve sociale d'ampleur depuis le début de la crise, Nicolas Sarkozy a répondu qu'il avait entendu "l'inquiétude" exprimée jeudi dans la rue et confirmé qu'il poursuivrait ses réformes, en maintenant le dialogue avec les partenaires sociaux. Le chef de l'Etat a rompu le silence qu'il s'était imposé depuis la veille par un communiqué dans lequel il a jugé "légitime" les inquiétudes exprimées par les Français pour leur emploi. "La crise d'une ampleur sans précédent qui affecte l'économie mondiale provoque en France comme partout dans le monde une inquiétude légitime", a-t-il concédé, "en cette période particulièrement difficile, nos concitoyens craignent pour leur emploi". S'il a confirmé sa volonté de poursuivre les réformes pour que le pays sorte "plus fort de cette épreuve", Nicolas Sarkozy a toutefois tenu à concrétiser sa volonté de "dialogue" avec les partenaires sociaux en confirmant qu'il les rencontrerait en février "afin de convenir du programme des réformes à conduire en 2009 et des méthodes pour le mener à bien".

Par la voix de son porte-parole, le gouvernement a reconnu l'importance de la mobilisation, même s'il a estimé qu'elle était restée en-deçà du pic observé pendant la vague de protestation qui avait abouti au retrait du CPE en 2006.

La grande journée d'action a fortement mobilisé jeudi, les syndicats se félicitant de l'importance des cortèges. Les défilés devraient rassembler plus de monde que lors de la dernière journée interprofessionnelle de mai 2008, mais moins que lors des manifestations anti-CPE en 2006. Selon la CGT, 2,5 millions de personnes ont pris part aux manifestations organisées un peu partout en France. C'est "un événement social de grande importance", pas "un coup de colère passager, il y aura des suites", a averti Bernard Thibault.

Pour la CFDT, il s'agit des plus grandes manifestations syndicales depuis 20 ans. "Dans tous les échos que l'on a des villes de province, le niveau des manifestants est au niveau des plus grosses manifestations du CPE avec un différence très importante: c'est qu'aujourd'hui ce sont les salariés. Ce sont donc les plus grandes manifs de salariés depuis une vingtaine d'années", a ainsi expliqué François Chérèque.

Comme d'habitude l'écart est grand entre les chiffres communiqués par les représentations syndicales et ceux du ministère de l'Intérieur. Ce dernier a comptabilisé pour sa part 1,08 million de manifestants. La mobilisation a surtout été très forte en Province. 

Quid de la journée de vendredi? La SNCF annonce que son trafic sera normal dès le début du service sur l'ensemble du réseau. Mais de prévoir quelques périodes d'ajustement: comme habituellement lors d'un lendemain de grève d'ampleur nationale, des perturbations pourront intervenir principalement sur les réseaux Transilien et TER de certaines régions dues essentiellement à la remise en place des rames dans leur roulement. (Retrouvez le communiqué de la SNCF).

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
le livret A régresse, la redevance télé augmente ras le bol de vivre avec 700 euros par mois
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
encore une greve de plus qui ne servira a rien car plus de la moitie des grevistes on leur place assuree tous cela n est qu un grand carnaval organise par la gauche et quelques grand syndicaliste qui si ils s arretais de travailler aujourd hui rire ne mourraient jamais de faim
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
le probleme c'est que sans medicament on peut mourir alors je ne vois pas a quoi meme cette reflection... ah moins que la sncf ne soit vital...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je trouve que la grève des imprimeries qui empêcheront la publication des journaux totalement scandaleux . Les grévistes n'aident pas les groupes de presse en faisant cela , au contraire ils les étouffent financièrement !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Juste pour préciser au monsieur juste au dessus qu'il s'énerve sur bien des choses fausses... Pour info je ne suis pas de la SNCF. Mais les primes de charbon, les enfants des employés qui voyagent gratuitement et autres joyeusetés sont de l'ordre de la légende urbaine. Alors oui, c'est dommageable, je prendrai d'ailleurs ma voiture pour aller travailler jeudi au lieu de prendre le RER... Mais bon, que voulez vous, la grève est un droit. Certes ils en usent peut être de trop et c'est là un réel problème. Mais c'est malheureusement leur droit.

Et pour les nantis, si vous êtes si mécontents de votre situation face à la leur, qu'est ce qui vous empêche d'aller y travailler ? C'est votre choix... Respectons le leur, même s'il ne s'accorde pas automatiquement avec les notres.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Oui, LA TRIBUNE ! lE CONSOMMATEUR de km S.N.C.F. n'est absolument pas CLIENT . Il paie depuis des décennies pour le balast, les loco, les wagons, les employés, les recherches sur le T.G.V., LES PROGRAMMES INFORMATIQUES PHARAONIQUES, les primes de charbon!les temps de repos des agents fort "fatigables", les gratuités ad vitam pour les fils et filles d'anciens employés, les conducteurs de T.G.V. qui, via une société filiale, basée au Luxembourg, se font payer hors impôt, les cours qu'ils vont donner en Thaïlande moyennant écus d'or !les marchés-noirs imaginés par des agents S.N.C.F. peu scrupuleux (couchettes) qui sévissaient autrefois avec certaines agences de voyages qui tenaient à satisfaire leur clientèle chic pour ST Gervais Le Fayet pour Noël ! Les sacs entiers (volume 50 litres) de souches de billets manuscrits qui chaque mois DISPARAISSAIENT entre certains affrêteur fort bien connus à la S.N.C.F. et celle-ci, moyennant bakshish, certes ! pour le plus grand bénéfice des 2 parties !Sans parler de toutes les autre prévarications probables mais non prouvées pour le moment .
Bref : La grande maffia institutionnelle à intégration horizontale . Et tout cela pour en arriver à quoi ? À des grèves de nantis à répétition qui prennent les CLIENTS en otages ...Toujours les méthodes maffieuses !Avec, en prime une forme très insidieuse de collaboration (le mot leur va comme un gant sur-mesure) entre la maffia syndicale et la Direction Générale .
SNCF : à vomir ! Non ?
Bonne grève !et... Français, ne râlez pas trop, restez d'gauche !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si il n'y a plus de fonctionnaires, de quoi vont vivre les syndicats ...????, c'est pas le nombre en constante diminution d'adhérants dans le privé qui va les entretenir ... on comprend mieux leur "obstination" à sauver le secteur public....
Une idée: que seuls les fonctionaires qui utilisent les services publics soient pénalisés par LEUR GREVE, faite PAR EUX et POUR EUX, et qu'il ne ne puissent pas utiliser le train / l'école /etc etc, mais sans bloquer les travailleurs du privé....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
si a chaque erreur on te mettait une tartalakrem en pleine face tu serais couvert pour l hiver!!!!!
en général quand les postes sont si enviés on y postule mais a mon avis la psycho aurait été dur pour toi.
un cheminot nanti!!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ah ah pauvres francais qui vont encore se retrouver dans la galere.
Je dis bien "pauvres" car ce sont bien les pauvres qui prennent le RER, les TER ou encore le metro pour aller travailler tandis que les plus fortunes ont des voitures ou des scooters.
Pauvre France, elle fait pitie.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pourquoi donc les moins menacés par la détérioration épouvantable des conditions que nous subissons font-ils grève ?
Moi, cela me choque tout autant que les bonus ou les dividendes aux actionnaires !
J'ai perdu mon boulot (contractuel), je n'ai plus aucun revenu et je regarde faire en me disant que le plus dur est devant nous !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
he oui ils ne ferront jamais un mois complet.
c est dure la vie d un fonctionnaire
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La solution est de retirer à la SNCF sa mission de "Service Public" et de faire appel à des sociétés privées étrangères qui seront très heureuses d'accepter le cadeau.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
tu n'est pas content, tu sort tout et n'importe quoi pour justifier ta rage parce que ton train va etre en retard, va a cuba voir comment marchent les trains guignolo, des nanti, on croit rever un poseur de rail a la sncf il touche 1200 net et la majorité sont embauchés de maniere contractuel, quand on sait rien que sa haine de petit usager aveugle on se tait !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
dis dont Loulou ,j' en ai connu ,un ,Loulou il y a 40 ans et il n' avait rien de méprisant dans ses propos et son engengement syndical était ce que l' on peut appeler de france et loyal.Déjà à l'époque il employait le terme de client et non d'usager comme le jetable bin connu
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Devinette. Comment un fonctionnaire augment-t-il son pouvoir d'achat, il s'arrete de faire grève et se met a travailler
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il n'y a pas que les militaires qui sont disponibles pour aider les sinistrés du Sud-Ouest. En effet, Pour traiter une partie des conséquences de cette catastrophe, vous pouvez utiliser les personnes des services publiques qui ont une journée de disponible le jeudi 28 janvier 2009. Au lieu de défiler dans les villes et perturber ceux qui ont besoin de travailler, ils seraient plus utiles dans la forêt landaise ou ailleurs. Bon courage.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
allons allons arretez de vous plaindre toujours pour une journée de greve heureusement que vous ne la faites pas sinon ho et puis notre President a bien dit que lorsqu'il y a des greves en france personne ne s'en rend compte il faut etre raisonnable un peu pensez a ceux qui vont perdre leur journée pour les autres allez sans rancune et bonne journée pour demain
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Juste une question : c'est quoi exactement les revendications pour la grève ?
Si c'est pour mettre la pression et pour que ça aille mieux , permettez-moi de m'interroger !
;-)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
non ces grèves à répétition depuis des décennies n'est pas un droit !! Il faut en finir avec cette dictature de la mafia des services non pas publics mais "syndicalistes ultra collectiviste mafieux".
En aucun cas prendre en otage des millions de français pour obtenir encore plus d'avantage personnels est un droit. C'est un abus corporatiste arraché au fil des décennies par des syndicats politisés aux gouvernements complices successifs au détriment du reste du peuple.
Il faut privatiser ce qui est privatisable et virer les fonctionnaires qui refuseraient de travailler, come, en son temps l'a fait le courageux Reagan conte les contrôleurs aériens qui bloquaient le pays. Et hop 30.000 de virés, place aux courageux.
Mais pauvres français étant donné que 90% de vos journalistes sont officiellement déclarés être de gauche jamais vous n'aurez de relais contre la pensée ultra collectiviste qui règne dans votre pays. Alors il ne vous restent plus qu'à subir et payer toujours plus d'impôts pour vos chers fonctionnaires et leur "droit".
Bon courage....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
...et pourquoi croire que les fonctionnaires font tous grève ? Moi je suis employé de mairie et je suis au travail. 3 grévistes sur 90 chez nous... Et si je lis l'actualité sur internet en ce moment, c'est parce que j'ai eu tellement de boulot ce matin que je n'ai pu faire une pause que maintenant.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les grévistes expliqueront certainement qu'ils font grève au nom de ceux qui ne peuvent pas. Ils se trompent, eux sont payés par l'état lui même financé par ceux qui ne peuvent pas faire grève ou qui n'y voient aucun intérêt.
Merci quand même mais si vous pouviez réclamer vos augmentations sans géner ceux qui vous financent, nous sommes preneurs.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est incroyable, on croit rêver. Vraiment les grêvistes ne savent même pas pourquoi ils font grêve...quand je dis les grêvistes, je parle du Public hein? Et toute cette bande de grosses feignasses qui ont un emploi assuré, et c'est un luxe dans cette période. Enfin bon je suppose qu'il faut remercier Tonton qui nous a mis dedans...

En France ce qui est incroyable c'est que les syndicats n'ont AUCUN pouvoir, mise à part celui de faire chier le monde. Regardez juste de l'autre côté du Rhin ou nos confrères Allemands ont un réel pouvoir de négotiation, car capable de négocier et d'être raisonnables. Mais regardez la tête de nos syndicalistes... franchement à chaque fois que je les écoute parler ils n'ont aucune crédibilité, demandent des choses (quand elles sont quantifiées) complètement déraisonnable... comme demain (pour défendre le pouvoir d'achat... tellement vague). Je soupçonne les syndicats de profiter de la crise pour se refaire une santé alors que nous sommes dans un pays qui a une couverture sociale inégalée dans le monde, un système de santé des plus performants... flûte, il y a un moment ou il faut être raisonnable.

Malheureusement j'ai un doute sur la capacité des syndicats (qui ne représente aucunement les salariés mais seulement une minorité qui prend en otage le reste de la population)...

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Vous ne savez peut-être pas, mais demain tout le monde vous y compris, nous serons dans la rue pour protester contre le fait du prince, sa politique générale irresponsable, le pouvoir d'achat en baisse, les bonus, les parachutes dorés, la dégradation de l'environnement suite à une politique de construction à tout va... Ce qui est bien avec le prince, c'est qu'il donne du grain à moudre à tout le monde. Un peu logique somme toute. Quand est mauvais, on est mauvais partout
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On reste abasourdi devant devant cet incivisme et cette "connerie" incommensurable
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ne trouvez vous pas que l'abus du droit de grève dénature complètement celui-ci?
Sans nullement remettre en cause ce droit indissociable de toute démocratie, je trouve que la "magouille", pourtant légale, de la grève quotidienne de 59 minutes sans perte de salaire décrédibilise totalement les grévistes qui l'utilisent.

C'est facile de stigmatiser le "méchant capitalisme" et diaboliser les "patrons voyous" alors que les nuisances engendrées par ces râleurs lobotomisés sont autrement plus couteuses financièrement à notre pays, à ses entreprises (notamment les PME qui ferment suite aux grèves répétées) et à ses salariés (je parle des vrais bien sûr).

Comment osez parler de justice sociale alors que les syndicats (singularité française !) refusent de publier leurs comptes et les syndicalistes leurs rémunérations?

Pour qu'une revendication soit légitime, il faudrait d'abord que les syndicalistes le deviennent. En France, le chemin est encore très long....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
la gréve est un droit et moi j'y serai pourquoi? pour le pouvoir d'achat et pour l'emploi!on a perdu notre textile et maintenant on part droit dedans pour perdre l'automobile toute l'industrie française délocalise et que fait le gouvernement? rien!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
les "otages" n'ont qu' a aller à la manif, pour une fois il ne feront pas partie des moutons duberger cnpf aidé par les "clebs" du libéral gouvernemement ( Dieu les fustige)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Sans être un Sarkosiste je ne peux que commenter ton message qui est d'une bétise ahurissante. Que tu n'aimes pas le Président c'est ton droit mas lui mettre sur le dos, les bonus et les parachutes dorés qui ne te conviennent pas alors que ça ne sort pas de ta poche, et que sous la gauche un des plus gros scandale de parachute doré a eu lieu, celui de Jaffre, ex président d'ELF avec 200 millions détournés (car entreprise publique à l'époque), prouve bien que les présidents de la république n'y ont rien à voir.
Maintenant la dégradation de l'environnement serait également de la faute de Sarkosy ? Mon pauvre tu es vraiment à court d'argument alors que justement c'est le premier Président a avoir fait le Grenelle de l'environnement.
Et contrairement à tes illusions ca ne sera pas tout le monde qui défilera à ta manif d'ultra collectiviste mafieux mais uniquement tes copains fonctionnaires qui vivent sur le dos des contribuables et qui les empêchent de travailler normalement, pour les financer, et une poignée du privé syndicalistes qui ne risquent pas leurs places en désertant les entreprises qui les paient....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Excusez nous on a perdu le "R" de service public depuis quelques années. auriez vous une piste pour le retrouver??
Merci à tous, de la part de mes camarades fonctionnaires.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Questions:
Entre les grèves et les intempéries quand peut on prendre le train en France?
Pourquoi tout est automatisé à la SNCF et à la RATP sauf la conduite alors que les moyens techniques existent?
Pourquoi Monsieur Sarkozy met son nez dans les affaires des entreprises privées alors qu'il est incapable de gérer ses entreprises publiques?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Une fois de plus les fonctionnaires vont faire pression pour augmenter leurs scandaleux avantages payés par les travailleurs du Privé. Et ils n'ont pas honte.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Devinette : Comment un fonctionnaire augment-t-il son pouvoir d'achat? Il fait grève et la population française paye, sauf eux bien sur.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je ne comprends pas comment on arrive encore à défendre ces fonctionnaires grévistes. T'as l'emploie assuré toute ta vie t'as pas le droit de grève point. Et tous ces fainéants de la ratp/sncf qui sous je ne sais encore quel motif se permettent de mettre toute une partie de la population française dans la merde car ils ne pourront pas aller travailler. Affligeant...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Certains estiment que la grève est une plaie ? Quelques rappels :
1-le droit de grève est inaliénable,
2-les 35h concernent seulement 60% des salariés,
3- Il est faut de dire que les français ne travaillent pas, ils sont même dans les cinq meilleurs pays en termes de rentabilité horaire
4- Le principe même d'une démocratie est de s'exprimer, quelque soit la circonstance et même en période de crise
5-on ne devient pas fainéant si on la fait, on défend sa vie et celle de sa famille, son présent et son futur
6-Un gouvernement qui applique les lois avant qu'elles ne soient votées n'a pas de leçon à donner,
7-Si un diktat vient limiter la grève au samedi ou à la nuit, voir le point 8,
8- Faire grève, voire une révolution,
9- Si pour s'exprimer, il ne faut pas sortir du "politiquement correct", la démocratie commence à balbutier et pour terminer sur une pointe d'humour :"Si la démocratie c'est cause toujours, la dictature c'est ferme ta gueule" ! Où en est-on ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Enfin les premières lueurs d'un éveil ! Sarko avait cru museler tout velleité, tout désir de révolte de la part des français. IL s'en vantait d'ailleurs publiquement, alors que la plupart des gens écrasés par la réalité, ne trouvait plus de salut que dans la résilience.

Ce n'est qu'un début, continuons le ..."
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
que vous ne faite pas gréve je peu comprendre,mais vos critiques m'exacerbes,n'oublié pas que des gens se sont battus et continu à se battre pour obtenir de meilleurs conditions de travail, ou tout simplement gardés des acquis sociaux, alors respecté ceux qui lutte pour vous, privé ou public.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bah elle est belle la France... A ce rythme là, on va se retrouver au même rang que les pays du tiers monde... Aller les fonctionnaires, on se sort les doigts et on se met au boulot!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Droit de grève ? OK mais pour quel résultat ?? Ce genre de manisfestation est inefficace car trop souvent répétée. De plus ça serait tellement facile s'il suffisait de ça pour que le pouvoir d'achat revienne ... C'est de la perte de temps.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Devant les journalistes de la Télé c?est la lutte des classes et en vrai c?est de nouveaux dessous de table, des passe droit et de la corruption (souvenez vous de Gautier-Sauvagnac) ... Ainsi plus il y aura de monde dans la rue le 29 janvier plus les dirigeants syndicalistes vont s?enrichir personnellement, car les trafics vont augmenter. Les jours de grève coûtent cher donc les entreprises privés ou publiques sont prêtes à payer mais pas de manière officielle car cela couterait trop cher. En fait c'est facile car il n?y a pas un journaliste pour parler de ces trafics et faire scandale? les journalistes qui nous informent ne sont pas indépendants : savez vous que 50% des journalistes sont mariés à des fonctionnaires de l?éducation nationale: conséquence il y a des sujets tabous et d?autre sur-médiatisés? Comme disent les anglo-saxons la France est l'un des 5 derniers pays communistes dans le monde avec le chine, le cambodge, la Syrie et la Corée du nord : les conflits sociaux y trouvent leur solutions dans des accords officiels inapplicables, et des accords officieux juteux pour ceux qui les signent.. Les relations sociales sont un tissu de maffia et de chantage? les manifestants du 29 janvier seront les dindons d'une énorme farce et le complices de gens sans scrupules....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Apparement tout le monde en a ras le bol de la grève, mais personne se mobilise. Il me semble qu'une loi existe pour assurer un service minimum (on en a assez parlé...), si les agents SNCF ou autres ne respectent pas cette loi, ils se rendent hors la loi. Le problème est simple. Quand je me fais flascher à 51Km/H, je suis hors la loi et donc je paye... Il faut arréter d'avoir peur de ses voyous.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Faites comme moi : achetez un scooter et travaillez dans la finance, il y a plein de bonus ! Elle est pas belle la vie ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Heureux de constater a quel point les agités du post agressif sont solidaires. Ils attendent peut être la désintégration de la France pour (se) manifester ? Facile de tirer a boulet rouge sur les "Fonctionnaires" nantis qui dorment dans leurs voitures parce qu'avec leurs salaires de nantis ils ne peuvent payer un loyer.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pourquoi ils ont fait grève ?
Contre la crise ?
Je croyais que c'était contre la tempête!!!!!!
Les journalistes disent que c'est la même chose mais que ça fait vendre du papier et de la publicité.
JEUMMM....disais aussi !!!!
J'ai pas entendu de remèdes,ni à la crise ni à la tempête...........
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
n opposer aucune forme de contestations ou revendications parfaitement fondées, c est prendre le risque d être totalement pulvérisés économiquement et socialement parlant,par une mafia internationale , qui se fout complètement de l avenir de l homme et de son environnement futur.
attitude complètement folle et criminelle.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ce sera une grève impopulaire de plus et elle alimente une fracture de plus en plus criante entre les fonctionnaires et leurs usagers de toute sorte, y compris pour les parents des collégiens inscrits dans une éducation nationale qui ne respecte pas sa mission et qui n'en a pas les moyens du fait des maladies, stages, grèves et autres absences des professeurs.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
j'ai 26 ans et depuis tout petit je vois les meme tetes de syndicalistes... Peut on me dire si ceux sont les memes idees qu'il y a 10, 15 ou meme 20 ans... Si c'est le cas je pleins je fait que nous ayons la chance d'avoir des syndicats
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Merci à nos chers fonctionnaires qui depuis 50 Ans manifestent et bloquent le pays. Pourpuoi ces gens ne passent ils pas dans le privé et restent accrochés à leur salire, retraite à 55 ans et avantages divers (voyages gratuits pour la famille etc) Si leur travail était si éprouvant pourquoi n'iraient t ils pas voir ailleur!
Ces greves sonnent faux et on sent à plein nez les syndicats politiques derrieres ces maniplulations. il serait temps que les salariés réalisent que le monde change.
La grève demain? pourquoi? messieurs les fonctionnaires merci de nous éclairer sur les motivations. J ai entendu parler de la crise! mais vous etes les plus protégé contre elle! le pouvoir d'achat? avec les problemes actuels faire greve ne pourra qu envenimer la situation économique et donc retarder vos hausse de salires... Réfléchissez 2 minutes avant de faire greve....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pour Loulou: Y a t-il un employé SNCF prêt à aller au journal TV de 20 h en jurant de dire toute la vérité rien que la vérité et de répondre aux questions concernant: le salaire,les primes,horaires de travail,règlementation des absences,avantages par le CE,billets gratuits,colonies de vacance,visites gratuites chez le médecin et chez le dentiste pendant les heures de travail, âge et montant de la retraite,son indexation,etc
ça fait 69 ans que je vis tous les ans les grèves à la SNCF.ça doit être le bagne d'y travailler! Alors pourquoi y a t il autant de cheminots fils de cheminot ?
Au Danemark,pays socialiste toujours cité par la gauche, la retraite pour les conducteurs est à 67 ans Vous entendez souvent parler d'accidents ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ra le bol des greves tous les ans et que se sois les usager qui en fasse les frais en attendant les usager paye pour 1 trafique de merde ( retard repetitif,greves,train annuler etc
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il ne s'agit pas seulement de protester, il faut proposer; la démocratie n'est pas la loi de la minorité pseudo-syndicale; cette manifestation, comme les précédentes, ne résoudra rien. Allons, les syndicats! Bougez-vous! Vendez l'adhésion syndicale et marchandez! Tous les Français vous en seront reconnaissants.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Cette définition de la liberté pourra peut-être améliorer la qualité de notre démocratie: La liberté est de pouvoir faire tout ce que permet la loi, mais elle doit s'arrêter là où commence celle des autres.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
tartalakrem ! faite des films mon vieux,vous avez déjà écrit le scénario ,çà manque de cohérence ,mais c'est déjà un bon début. LOL
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
En réponse à "grève" ce n'est pas le gouvernement qui fait que les gens achètent ou pas des produits fabriqués dans les usines mais le marché ! Ton raisonnement est simpliste et typiquement d'un franco franchouillard attendant tout de l'état, et voila pourquoi il y a tant d'impot dans ce pays.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est toujours les mêmes qui font gréve et qui se lamente sur leur sort, ils ont besoin d'aller voir ailleurs, il y des pays qui sont autrement moins bien lotis que la France.
Comme disent certains dans leur commentaire, heureusement qu'il y en a qui payent des impôts pour entretenir ce beau monde qui s'arrête pour un oui pour un non.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je comprend l'agitation mais... comparez ce que vous avez en France comme trasport pub. et ce qui se propose dans d'autres pays de l'UE. C'est un peu comme la couverture sociale, vous pensez avoir des problémes? Faites un tour en Europe.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonjour,
Quel est réellement le mot d?ordre de cette grève? Je tiens à m?exprimer car je fais partie de cette France silencieuse qui en a marre que ce soient toujours ceux qui ont la sécurité de l?emploi et le plus d?avantages qui fassent grève, je fais partie de la France qui pense que en temps de crise, la grève est la dernière chose à faire pour redresser l?économie, je fais partie de ceux qui ne comprennent pas l?égoïsme des tous ces grévistes qui font grèves pour leurs avantages personnels et au mépris total des usagers, de l?économie, et qui prétendent faire grève au nom des grands principes de solidarité ou autre?Je suis enfin outré par le dogmatisme, l?intolérance et l?incapacité totale de concession de la part de tous ces grévistes, une fois de plus irresponsables.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
tout cela m'amuse beaucoup. IL est évident que bon nombre de lecteurs de la tribune regardent TF1 de manière assidue... Vous êtes jaloux parce que certains se défendent mieux que vous ? Oui le syndicalisme a encore un poids dans la fonction publique, car les fonctionnaires sont moins cons que les gars du privé...ils vont voter et se mobilisent par exemple lorsque les elections professionnelles sont organisées ! si vous les enviez tant : passer les concours et réussissez les (mais ce n'est pas gagné vu votre niveau)...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
@greve... C'est Jospin qui a dit que le gouvernement ne peut rien faire. As tu une idée des raisons que font fuir les entrepreneurs ? Non, et bien entreprends et tu comprendras très vite. As-tu peur ? tu as raison, reste fonctionnaire, c'est mieux mais ne reproche pas à ceux qui osent de vouloir quitter cet enfer fiscal et social.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je suis abassourdi par ce déchaînement de haine à l'égard d'un statut, celui de fonctionnaire, qui est l'ultime rempart contre la loi du marché qui réduit le citoyen à la condition d'individu "taillable et corvéable à merci" comme l'était le paysan dans la France d'Ancien Régime.Il existe une conscience collective des luttes qu'il a fallu mener contre les réactionnaires de tout poil, y compris pendant la Résistance. C'est cet héritage que le choeur des nantis courroucés voudrait nous faire abandonner en mettant en avant de soi-disant réformes qui tentent toutes de réduire le champ syndical et politiqe de liberés chèrement acquises.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
J'ai trop de conscience pour devenir fonctionnaire, Le matin je souhaite pouvoir me regarder dans le miroir. Je ne veux pas participer aux 50 ans de dette laissé à nos enfants.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Combien de râleurs contre la grève de demain ont-ils voté aux dernières élections prud'homales? Sans doute fort peu quand on voit le score de la CGT !
Et c'est bien le mal français : le contre-pouvoir de syndicats modérés n'existe pas. Après on s'étonne de la surenchère syndicale car pour exister ils n'ont pas d'autre choix. On a les syndicats que l'on mérite...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Diviser pour mieux regner... Voila un adage qui n'a pas perdu sa valeur.
Le probleme c'est que les employes du prive n'ont pas la meme securite de l'emploi que ceux du public et qu'ils n'ont rien a defendre. Demain tous dans la rue, il y en a encore qui ont leur mot a dire, les petits sarkozystes de la Tribune n'ont qu'a bien se tenir, le changement de societe se fera avec ou sans eux.

Et pis de toute facon : " quand il y a une greve, personne ne s'en appercoit" donc je vois pas ou est le probleme
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les anti fonctionnaires sont jaloux d'un statut qu'on devrait tous avoir.
Nous travaillons trop, produisons trop, polluons trop, mais apparement dans le prive, on en a rien a cirer de telles considerations...
Continuons a mettre du charbon dans la locomotive folle, on ira dans le mur plus vite, sans doute grace a tous ces messieurs du prive qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.

Oui on pourrait tout niveller par le bas : tous les memes droits, le droit de se faire virer apres une periode d'essai de 2 ans, le droit d'aller au boulot a 5h du mat tous les jours, de pas avoir un radis pour sortir de temps en temps, et malgre tout s'ecerveller a entretenir un systeme injuste et absurde ou seul l'argent compte (particulierement sur la Tribune). Mais l'etre humain est masochiste : on prefere voir ces confreresse rabaisser au meme niveau social que soit plutot que de s'elever au meme niveau qu'eux.

Certains ici ferait mieux de reflechir avant d'ecrire des betises. La rue va parler chacun fait ce qu'il veut et voit midi a sa porte, tous unis ou tous les uns contre les autres, le choix est difficile.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ok pour les grèves, mais pour celle-ci , il y a t'il un interêt ? des revendications , je n'arrive pas bien a comprendre le but de cette greve, mon employeur m'a gentiment accordé une journée en "télé travail" mais tous n'ont pas cette chance , j'ai l'impression que ces syndicat sont dans leurs bulle , et font peuve d'irresponsabilité....deja hier matin a la defense il y a eu de gros soucis...une grand nombre de personne aglutiné dans les "artères" de la defense (pour aller vers saint lazare ou la verriee) , et c'etait extrement dangereux....le moindre mouvementde panique , le moindre incident et ac ce transforme en catastrophe...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A lire les commentaires de cet article on croit réver ! Désigner les fonctionnaires (dont les salaires sont inférieur de 25% par rapport au secteur privé à DIPLOME EGAL - voir étude de l'insee) comme des privilégiés c'est oubliés les Madoff et autres traders aux dents longues qui se goinffrent comme des porcs en volant les autres, c'est oubliés les élus et membres du gouv (qui ne sont pas fonctionnaires mais dont les indemnités ont flambé de +170% rien que pour le président, sans compter leur régime de santé et de retraite ULTRA avantageux) et les actionnaires qui font trimer les salariés de ce pays en exigeant des taux de croissance annuels du Chiffres de 8 à 12 % par an ! NOn vraiment, il n'y que dans un canard comme latribune où on peut lire ce genre de conneries sous la plume de petits cadres se prenant pour des Madoff!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bravo, continuez à bafouer la solidarité, si nos parents et grands parents avaient fait la même chose nous n'aurions pas tous les avantages sociaux que nous avons!...
Mais à force de la voir disparaitre peut être que cela aura un effet électrochoc?...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Soit on est dans un système collectiviste soit on est dans un système où l'entreprise peut être privée avec plus ou moins de règles, de taxes et autres prélèvements obligatoires. Il n'y a pas d'autre modèle connu à l'exception du modèle français qui a, petit à petit, quitté un système fortement nationalisé avec des entreprises tout le temps en pertes au profit de privatisations. Le souci est que les dépenses de l'état ont continué à se développer comme dans le modèle collectiviste et depuis 1981 la dette a augmenté chaque année pour financer le fonctionnement "au quotidien" de l'état. Ne vous faites aucune illusion, le modèle français nous conduit à la fuite des entreprises et ce sont celles dont l'état est actionnaire qui montrent la voie. Ce modèle nous conduit aussi à la faillite de l'état parce que viendra le temps où il ne pourra plus emprunter.
Malheureusement, la solution de redressement est terrifiante et elle n'a jamais été évoquée qu'avec une approche douce appelée "Réforme de l'état". La grève de ce jour est menée et suivie par une majorité de personnes confortées dans l'idée que la France est riche, que les bonus du privé sont injustes sans s'interroger sur les bonus du public (ministère des finances), que la rémunération des actionnaires devrait alimenter les caisses de la fonction publique plutôt que celles de ceux qui ont pris des risques... En deux mots, par les orphelins du collectivisme.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Oui ils ont le droit de grève. Cependant, il ne faut pas qu'ils paralysent tout un pays pour défendre leurs avantages.
Ce sont les clients qui paient directement les conséquences de ces grèves.
Dans un contexte financier difficile, vous contribuez à paralyser l'économie.
Vous autres de la SNCF, que diriez-vous si EDF faisait grève comme vous prétextant du doit de grève...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il serait temps que les employés du privé comprennent que quand les fonctionnaires font grève ce n'est pas que pour leur pomme!!! On sait bien que vous n'avez pas la chance de pouvoir vous mobiliser. Si nous! les "fainéants" (qu'on est quand même bien content de trouver quand on en a besoin) on ne descend pas dans la rue pour dire qu'il y en a marre qu'on nous prenne TOUS uniquement pour des vaches à lait, qui pourra le faire!!
Et si la fonction publique c'est tant le bonheur et les privilèges , pourquoi n'êtes vous pas des nôtres?
peut-être parce que le salaire n'est pas intéressant?!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bah ya du bon et du moins bon dans les 2 "camps". mais vous n'etes pas trés lucides. certe la SNCF profite largement de son status pour s'imposer mais faire chi** les autres pour defendre ses iddées est pitoyable, surtout qu'il y a des moyens de faire autrement (service minimum par roulement). d'un autre coté il est vrai que celui qui n'est pas content il a qu'a postuler a la SNCF. moi je suis dans la banque et a moto donc pas "vraiment" """concerné""" dans l'absolut mais:
1) au con qui dit que le RER ou le train c'est pour les pauvres!!?? c'est toi le pauvre d'esprit reflechis 2 min. tu crois qu'un "riche" va attendre 2h dans sa limousine (hironie) il prendra les transports en commun et lui sera inteligent. C'est une question de bon sens, pas d'argent.
2) puis que tout le monde demande mais personne ne répond je repose la question : pourquoi la gréve et surtout ça va apporter quoi?
3) dans le privé (mon cas) c'est clair qu'on n'a pas de cou** personne ne bouge. les syndicats sont bidon et n'ont aucun pouvoir car trop utopiste. si vous vous plaignez autant. manifestez aussi. regroupez vous. soyons aussi solidaire que la SNCF et peut étre aurons les mémes aquis!
4) Mr SNCF voyager a l'oeil en train c'est tout a fait possible. j'en suis temoin. il "suffit" de connaitre le bon controleur qui est l'ami, du beau frére, de la tante... qui rend un service et qui fermera les yeux. c'est les relations. mais ne le nier pas SVP.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je reviens de la manif de gueret. 4 fois plus de manifestants par rapport aux autres manifs et pas que des enseignants des privés des publics.Avez vous des nouvelles pour d'autres villes?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Personnellement, j'en ai plus qu'assez de payer des impôts pour aller alimenter un système qui donne la part belle aux fainéants, au grévistes permanents, aux fonctionnaires oisifs au parasites qui profitent d'un système qui est sensé soutenir une nation dans les mauvais moments et non pas entretenir gratuitement et perpétuellement ces individus. Marre de payer des impôts pour payer les dépenses somptuaires des "élus". Marre de travailler 60 heures par semaines pour voir 40 heures profiter à ceux qui ne travaillent de 10 heures dans un seul mois. Quand va-t-on avoir enfin un gouvernement qui aura le courage de mettre un terme définitif à ces agissements qui font de la france un pays décadent, à la traîne dans de multiples domaines. Il n'y a plus d'égalité, plus de fraternité et si l'on continue comme ça, la liberté risque d'en souffrir aussi.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Une bonne question à se poser .

Faut il faire circuler des bus Kéolis ou Connex et des trains DEUTSCHE BAHN ou Véolia pendant les journées de grève pour ne pas pénaliser les travailleurs ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Un fiasco cette grève ?? A Paris, ça roule mieux que d'habitude ce matin !!
Deux sondages indiquent simultanément la chose suivante, ce matin : 2/3 des Français soutiennent cette grève et les mêmes (même proportion) n'en comprennent pas le sens !!! Typiquement français, des veaux (dixit De Gaulle), on suit la troupe, on empêche les vrais travailleurs de travailler (tous les français ne sont pas fonctionnaires), même si on ne sait pas trop pourquoi ! Mais pour revenir à cette journée d?action, la crise économique mondiale, la crise financière, les « subprimes » américaines, la chute du prix du baril de pétrole, les errements des bourses mondiales, et la tempête du week-end dernier sont bien entendus tout à la fois la faute de notre gouvernement, et peut-être même du président de la république...Ségolène va certainement en faire un nouveau bouquin qu'elle ira vendre aux américains, elle conseille déjà Barack Obama himself !!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Exemple parfait de confusions des genres.Des salariés et retraités du privé rejoignant la masse de grévistes professionnels du public.Devinez qui sera encore couillonné dans l' histoire???Une idée : un syndicat unique pour le privé sans concession sur les appartenances politiques,spirituelles ,etc des responsables nommés au vote secret.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Cette vindicte anti-fonctionnaires donne la nausée. Tous ces antigrévistes, antidémocrates, antifonctionnaires, seront les premiers à râler lorsqu'ils ne trouveront pas d'infirmières pour les soigner, de techniciens EDF pour reparer les lignes à n'importe quelle heure du jour et de nuit en cas d'urgence, de conducteurs disponibles les jours fériés ou à 5h du matin... Heureusement qu'il y a encore dans ce pays des personnes capables de se mobiliser contre tous ces dickats du pouvoir qui nous frappent TOUS !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pour répondre à 3rigolo" et "Solidarité", il n'y a qu'une solution : privatisation et transformation de la plus part des services de l'état en services privés ! Au moins on l'aura ce fameux service public, constamment défaillant. Et pour les fonctionnaires qui le resteront, il faut mettre en place un service obligatoire, la réquisition des "employés du service public", au service donc des "usagers" qui les payent avec leurs impôts !!! Voila.mettre enplace un service obligatoire, la réquisition des "enployés du service public", au service donc des "usagers" qui les payent avec leurs impots !!! Voila.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Faire greve pour quoi au juste? Affaiblir les plus faibles pour leur saisir leurs maigres economies? Si tout devait s'arreter, ce sont les grevistes qui deviendraient activistes pour ne pas perdre leurs pseudo privileges. Ce n'est pas a souhaiter, mais cela peut arriver. Au fait, qui a vraiment envie de passer ses vacances dans une colonie SNCF-EDF-LA_POSTE ou son equivalent? Je crois que se sont ceux qui subissent ces greves, c-a-d ni les riches ni les plus pauvres qui ont d'autres priorites.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Réponse à GJF a écrit le 28/01/2009 à 22:00 : Si vous "avez trop de conscience pour devenir fonctionnaire",, car vous souhaitez "pouvoir vous regarder dans le miroir" sans vous dégoûte, vous pouvez toujours, par exemple, devenir "trader", vous savez ceux qui spéculent sans scrupules quitte à ruiner de petites gens, ceux qui, par leurs manigances sordides, ont foutu en l'air l'existence d'énormément de gens!...Voilà un bel exemple d'agissements du secteur on ne peut plus privé et qui ne permet pas vraiment à un "consciencieux" de se regerder dans le miroir sans se dégoûter....Les fonctionnaires n'en sont pas là, tout de même!...N'exagérons pas!....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je suis un nanti de fonctionnaire qui félicite chaudement tous les pleunichards qui bossent sans rien dire en attendant le coup de pied au cul du patron, car lui ne fait pas de sentiment! Bus ou pas bus! Quand on a peur des grêves il faut acheter un vélo, scooter ou une moto, ça évite les jérémiades.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
la greve est un droit nos parents se sont battuent pour cela et aujourd hui il y a greve pour le public mais aussi pour le PRIVEE
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
En dehors des invectives, de l'utilité ou non de la grève, des fonctionnaiares soit disant feignants, la raison fondammentale des grèves et manifestations est peut-être la consequence de la baisse des revenus du travail de 10% en 15 ans au regard de l'augmentation des revenus financiers de 10% dans la même période, les effets de cette évolution se répercutent dans tous les domaines de la vie des gens qui ne gagnent pas leur vie de la finance, doit-on rester assis et subir?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pourquoi croire que seulement le public fait grève? je travaille dans le privé et aujourd'hui, j'ai décidé d'être solidaire de la grève. Je travaille dans une multinationale américaine qui supprime les postes comme peau de chagrin, et demande toujours plus. Ensuite c'est le contribuable français qui doit payer les indemnités chomage à ceux qu'ils licencient. Trop facile! De qui se moque t-on?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
AUX GREVISTES
Vous nous emmerdez à toujours pleurnicher dès qu'une chose ne se passe pas dans votre sens. Les salariés du privé n'ont rien demandés, surtout pas de poser un RTT ou de se lever plus tôt pour aller travailler. Votre grève est pitoyable et elle ne ressemble pas à la grève du siècle. Comme le dit le président, elle passe presque inaperçue. Pourquoi ? Parcequ'à force de crier au loup, on ne vous écoute plus. Allez emmerder les gens à Bastille et République, vous ne savez faire que cela. Thibault, n'oublie pas tes mouchoirs. Profites en pour passer chez ton coiffeur car il semble être en grève depuis des années ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
la greve pour qui abite loin ne peu se randre a leur boulotses nous prandre en autage quand vous pailler 169 euro 80 par mois se son des f
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mr Victor. Que Mr Madoff soit un voleur et qu'il mérite la prison est un fait non discutable. Ceci dit, il a volé des investisseurs... cad des personnes qui acceptent de prendre un risque... et qui ne mettent qu'une fraction de leurs économies. Que les dirigeants de banques puissent mériter de très sévères sanctions pour leur gestion honteuse n'est pas plus discutable. Ceci dit, les sommes perdues ou gaspillées ne sont RIEN en comparaison des pertes générées par le laxisme et l'incompétence de nombreux fonctionnaires ainsi que par l'abus du systeme d'assurance chômage, le RMI etc. J'accepte mal de me faire voler par un Madoff. Je ne vois pas pourquoi j'accepterais la même chose d'un fonctionnaire laxiste. Pour moi il n'y a aucune différence.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Beaucoup de haine, de rancoeur et de bétise, le tout sur fond de myopie et de courte vue (à peine jusqu'au bout du nez) c'est confondant... Faut-il maintenir ce genre de forum ? Même à titre de déversoir, c'est réellement pitoyable..; Tout la petitesse humaine de celui qui se défoule sur son clavier. Tiens, je montre l'exemple, et j'arrête là.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il faudrait que tous ceux qui manifestent (secteur public) bossent (ou fassent un stage) dans le privé pour "voir" et revenir sur terre, sur la terre des injustices. Ils n'ont peut etre pas vu l'émission "LES INFILTRES" présentée par Pujadas sur France 2 hier soir (28/01). Salaires de misère, contrats bidons, pas le droit de parler de syndicat, etc etc...... Alors, avant d'entonner vos chants de lutte, visionnez ce reportage avant.... vous aurez peut etre moins d'énergie pour vous faire remarquer, et d'incister sur votre situation qui devient ENVIABLE aux employés du privé, attention à ne pas vous la faire piquer !!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
GREVISTES = FLEMMARDS
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bravo, bravo à tous ceux qui rentrent dans le jeu du gouvernement et prônent la privatisation de tous les services de l'Etat. Quelles sont vos valeurs ? Le profit est votre religion, la flexibilité votre qualité principale et pour vous les plus défavorisés sont tous des profiteurs ? C'est de leur faute ?

Quelle morale stupide vous défendez... regardez l'Histoire, quels ont été les grands principes à la base de la mise en place de notre République ?? Vive le Roi ? Vous souhaitez le retour de l'absolutisme ?

Quelle stupidité !

L'inconscience vous mènera au silence, alors commencez de suite et laissez la liberté s'exprimer !

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Merci de ne pas tout mélanger et de ne pas utiliser un vocabulaire inapproprié !!! En parcourant les réactions précédentes, j'ai rencontré à plusieurs reprise le terme "prise d'otage". Franchement, restons sérieux : une prise d'otage, c'est lorsque des personnes sont sous une menace de mort. Alors soit vous avez vu des manifestants enlever un groupe de personnes en les menaçant à l'aide de fusils, auquel cas l'emploi de ce terme est justifié et ces manifestants sont donc des criminels, soit vous n'avez rien compris au droit de grève et vous feriez mieux de ne pas employer des mots que vous ne comprenez pas... A bon entendeur, salut
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les représentants syndicaux ne vous ne montreront et ne publieront jamais leur bulletin de paye après une grève, car pendant que dans la fonction publique ou assimilé et même privé, c'est derniers sont positionnés en DÉLÉGATION, donc pas de perte de salaire pour eux, quand aux salarié'e's du public et assimilé sur 7 heures il n'en est défalquées que 5 heures, il faut aussi savoir que si la grève est de 59 minutes la déduction est de 1 heure, et pour 2 heures 59 minutes d'arrêt, la déduction est de seulement de 3 heures (depuis les 14 ans de la gauche au pouvoir) quand aux salarié'es du privé ils voient les 7 heures retirées de leur salaire.
Pour ceux qui font grèvent pour le pouvoir d'achat ou les avantages divers, ils OUBLIENT que leurs salaires était de 39 heures semaine, et qu'après tonton et grâce à Martine les 35 heures sont réglées au tarif des 39 pour les anciens, pas pour les nouveaux qui eux sont logés au tarif des 35 heures, ce qui représente 16 heures par mois de salaire, à MÉDITER, maintenant à EDF ils sont pour plusieurs à 32 heures semaine payés pour les 39 heures. le manque est de 7h x 4 semaine soit 28 heures de moins par mois (près d'une semaine de salaire par mois)
Maintenant il serait très INTÉRESSANT de connaitre le NOMBRE de retraité'es de la fonction public ainsi que des jeunes ou des enfants qui leur place n'est pas à la manifestation mais bien plus soit à la maison ou au jardin, car cela c'est vu en Rhône Alpes le CE de la sncf à financer le transport des retraité'es au manifestations.
Pour ceux travaillaient avant l'arrivée de tonton reprenaient votre bulletin de salaire d' avril 1981 et celui de mai 1995, sur la colonne cotisation salariale faite la différence, mais resté assis pour ne pas tomber au sol !!!!!!!!!!!!!!!!!!! Et maintenant vous réaliserez pour qui sont les avantages des cotisations sociale.
Ensuite il est regrettable qu'entre avis divers, certains insultent celui qui l'a émis, pensons aussi pour celui perd son emploi pour faute de grève, car il n'a peut être pas les moyens d'avoir un engin à moteur ou tout simplement n'a pas de permis de conduire. Là commence peut être un début de solidarité à ce moment !!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A tous ceux qui ont la haine contre les fonctionnaires, je leur souhaite de le devenir un jour. Vous verrez si l'on est oisif et bien payé et que notre avenir est assuré. Il y a tout à défendre... nous devons marcher ensembles. La France et le monde vont très mal, c'est pour nous tous que nous devons réagir.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
vous me faites peur, c'est en pensant et agissant comme ça que jamais rien ne changera ou qu'on ira encore plus vite dans le mur... Mobilisons nous pour le peu de droit qu'on a acqui et ne nous laissons pas marcher sur les pieds par ses politiques qui se moquent de nous, car c'est vraiment ce que fait notre cher président. OUVREZ LES YEUX UN PEU ET PENSEZ AU FUTUR ET AU BIEN COMMUN
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pour moi il ne faut pas faire greve car c'est trop tard, il faut se retrousser les manches et galérer une periode.
Par contre il faut envoyer sur la potence ou à la guillotine les professeurs de l'ENA qui on enseigné à l'époque de Madame royal et Mr sarko. Bref ils ont fait une génération d'énarque pas à la hauteur de la France.
Enarque de royal et sarko est égal à zero.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
fonctionnaire vs privé, vous êtes aveugles ? Sachez que le service public ce ne sont pas que les fonctionnaires et que niveau égalité des salaires entre privé et public, le privé est très largement devant... Concernant les avantages, je ne vois pas de quoi on parle. Je suis postier (de droit privé, contractuel donc) et je gagne entre 20 et 30% de moins qu'une personne du privé, je n'ai aucun avantage même pas la sécurité de l'emploi. Pourquoi je manifeste aujourd'hui ? Tout d'abord par solidarité envers tous ceux qui souffrent de la "politique" de notre gouvernement, contre tous les abus des grands patrons et aussi contre la privatisation des services publics (dont la poste fait partie). Comme tout gréviste, je ne serai pas payer aujourd'hui. Si les gens du privé ouvraient un peu les yeux et arrêtaient de craindre leur(s) patron(s), l'echo de cette journée serait bien différent. Au passage, je viens du privé et je peux vous dire que les problèmes des uns et des autres sont semblables en tous points. Public, privé: même galère. Solidarité !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je connais plusieurs retraités qui ont 400 euros de retraite par mois ? Ou est le pouvoir d'achat , qui défend le pouvoir d'achat ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonjour à tous... Les modérateurs de ce site doivent-être payés par le nain de jardin qui gouverne ce triste pays. Descendez tous dans la rue au lieu de dire que les grévistes prennent en otages les braves gens qui veulent travailler.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
nous sommes dans une belle merde et je ne suis pas préte de trouver un travail. quelque soit le parti je pense qu'ils ont une bonne volontée mais moi je ne voix pas de solution .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je suis d'accord avec Victor!!
Sarkozy a réussi ce qu'il voulait. Mettre les français contre les français! En plus de la même catégorie, la france moyenne. Réveillez vous bordel! Ce n'est pas aux grevistes qu'il faut s'en prendre, mais à tous ces riches qui se gouinfrent d'argent, à tous ces membres du gouvernement qui votent des lois qui enrichissent les riches. Je ne comprends plus dans quel monde on vit. Il y a tellement d'énormités contre lesquelles on devrait se rebeller comme, juste un exemple, sarkozy qui double le temps de pub à son pote Bouygues et qui nous le fait payer à nous via la redevance!!
Moi c'est pas la grêve que j'aimerais mais la révolution!!!
Il nous manque un meneur, un vrai. Coluche reviens!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Comment un fonctionnaire augment-t-il son pouvoir d'achat ???
Il s'arrete de faire grève sans savoir pourquoi, et se met a travailler...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Allez mes petits moutons! continuez à bafouer le droit de grève et à bouffer du fonctionnaire ! les puissants de ce monde doivent être morts de rire en lisant vos commentaires. plus qu'une génération et tout le monde sera esclave de la grande finance , de son système et de ses représentants y compris vos enfants.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Hé venez bosser au Maroc, y'a jamais grève ici :) En plus il fait tout le temps beau!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La situation est assez grave actuellement. Les banques coulent, certaine font des affaires "passagère" en attendant une forte baisse de nos monnaies.
Nous sommes dans les conséquences d'un capitalisme agressif et libéralisme. Et puis en ce qui concerne les fonctionnaires, quand on voit que la majorité des jeune actuel veulent devenir fonctionnaire, or il me semble qu'un fonctionnaire ne crée aucune richesse dans un pays...
Hormis les crédits qu'ils feront auprès des banques.

Les véritables "gangster" et personne a incriminer sont les grand patrons des banques qui eux touchent des millions en créant une forte augmentation de la masse monétaire au dépit des petits portefeuille que sont nos comptes

Expliquer mon comment les pays "Usa, Pays d'Europe" arrivent a mettre de l'argent dans certaines banque alors que les caisses sont vident il me semble que des millier de Milliard ont été réinjecté dans ce système!!!

La fluctuation des taux des monnaies est donc inévitable donc je pense que les personnes en grève ont raison de faire grève malgré qu'ils ne sachent pas pourquoi il font grève...

Mais bon on a de la chance nous occidentaux, le krach planétaire qui nous touchent, touchent d'avantage les pays pauvres " Afrique, Madagascar...." et les riche portefeuille d'action de matière première. Mais nous aussi nous seront touché autrement que dans un refus des banque de nous faire crédit...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il y a 2 sortes de fonctionnaires bandes de nazes
ceux qui font correctement leur boulot tout au long de l'année (et il y en a croyez moi)
et ces gros c.........ds de députés élus pour nous représentés et qui n'ont même pas la force
de se déplacer jusqu'à l'assemblée, ou quand ils y arrivent en profitent pour roupiller
FOUTEZ MOI CA DEHORS
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Juste pour info, et pour permettre à tous de bien se situer. Je suis fonctionnaire, et fier de l'être. Il est vrai que nous avons une garantie d'emploi, je demanderai à ceux qui le veulent de bien vouloir se référer à l'historique de la création des fonctionnaires,c'est très instructif.
Pour information (aussi), je travaille les WE depuis 25 ans, pas tous bien sur 1/3, les heures du dimanche sont généreusement "compensé" 0.80 ?/heure. Je l'assume, et je l'accepte. Et je le répète je suis fier, non pas de gagner à diplôme égal, et a responsabilité égale bien moins que dans le "privé"- je suis responsable de 12 personnes, d'un budget de 1,8 M ?, et nous accueillons chaque année 120.000 personnes dans notre équipement (une piscine, si si nous sommes fonctionnaires). Je gagne net 1800?/mois plus une prime de "responsabilité" de 250?/mois.
Courage à tous, et désolé pour ceux qui ne pourront pas se baigner aujourd'hui je fait grève ( la dernière fois c'était en 1985).
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ces grâce aux grèvistes que vous avez les congés payés ne l'oubliez jamais.Je ne comprends pas cette haine envers les gens qui se battent pour leurs idées alors que vous vous êtes des moutons qui se font enculer en disant merci à Sarko ce que vous devenez cons dans ce pays c'est garve!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
MAIS ARRETEZ!

Ces gens choississent de faire grève, c'est leur choix! Et ts ceux qui disent qu'on paye leur grève, c'est faux! ces gens perdent une journée de salaire pour faire valoir leur DROIT! Privatiser la sncf, mais quelle conner**! Vous voulez vraiment que toutes les petites lignes non rentables soient supprimées, que 2 trains sur 3 soient en retard et que qu'on finisse par faire 5h de train debout? Alors allons y, privatisons!
Et les impôts je vous rappel que ca paye vos soins, l'éducation de vos enfants, vos routes, vos hopitaux et bien d'autre choses encore! Alors arretez de dire que vos impots servent qu'à payer des fonctionnaires qui ne foutent rien! C'est vraiment cliché, et je tiens à dire que je ne suis pas fonctionnaire, que je bosse en entreprise et que malgrès tout je ne supporte pas voir un gouvernement supprimer 30000 postes d'enseignants, remontant le nombre d'élève par classe à près de 40! Je ne supporte pas voir un état financer des banques qui depuis la crise affichent des profits florissants! C'est à l'état de soutenir les petites boites qui galère et pour ça faites valoir vos droits! Les manifestants d'aujourd'hui ne sont pas que des fonctionnaires, loin de là! Continuez à vous enrichir en travaillant plus! Mais n'oubliez pas, vos profits sont liés à la consommation!
Heureusement que des gens se bougent encore pour defendre les droits d'égoïstes comme vous qui ne voient que leur problème de transport et leur manque à gagner!
Un peu de solidarité, ce n'est pas difficile et ça ferait un bien fou à la société!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Arrêtez d'incriminer les pauvres cheminot les véritable criminel sont les patron qui ont créé un TGV hors de prix, des lignes caténaire obligatoirement soudé a l'augmentation du cuivre dans le monde...
Les autre pays ont eux aussi des train a grande vitesse hors le français est un des plus couteux!!!
A combien est le % de prime des grand patron de la sncf sur leu contrat juteux?

Les cheminots sont juste des pions tout comme vous....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ayant lu maintenant la majorité des commentaires je me dis que l'on est dans la merde......
Comme le dis un des commentaires vous êtes tous des veau qui suivent le berger "média" qui poussent a la haine entre nous même!!! pourquoi vous petit français haïssez d'autre petit français...
C'est clair que le combat est plus simple en s'attaquant a aussi pauvre!
A suivre les média qui incite a la haine des jeune de banlieue, cheminot, bouc émissaire "madoff" et autre la seule chose que vous méritez c'est la perte de vos capitaux respectif!!!
Renseignez vous au lieu de parler dans la même optique que les médias...
Faites vos recherche, étant pour peu être la première fois de votre vie, prenez une prise de décision individuel!!!
L'info ne viens pas des média!!! sortez de leur influence et pensez par vous même bande de mouton bééééhéhééhéh
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
informez vous informez vous informez vous informez vous informez vous informez vous informez vous au lieu de parler pour rien dire...
A si on moins d'argent c'est a cause des cheminots... a si on a moins d'argent c'est a cause des jeune de banlieue a si on a moins d'argent c'est a cause des escrocs comme madoff a si on a moins d'argent c'est a cause des immigrés a si on a moins d'argent c'est a cause du pere noel.
A ouai le seul crédible est de loin le dernier!!!
Pourquoi chaque français né avec une dette??? par ce qu'il est français...
L'argent rajouté dans un pays est une masse d'argent dont les gouvernement font un emprunt auprès d'une banque... avec fort intérêt... Cet intérêt est le seul qui assèche nos porte feuille...
Mais bon dites vous qu'a force de rajouter de l'argent tout le monde en perdra, sauf que les riche en perdront plus... sauf l'or et argent!!! Ce seront les 2 seul valeur qui garderont "la tête haute"
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Hmm...sujet bassement politique, donc amenant tous les excés, effectivement.
Bon, sinon, pour en revenir à la mobilisation :
Rennes. Cortège : 6 Km, à 8-10 personnes par mêtre. Pas trop mauvais ;-)
Je suis maintenant étonné qu'un président réussisse à tant mobiliser si peu de temps aprés son élection :-)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
JE NE FERAI PLUS DE GREVE JE NE GAGNE PAS ASSEZ CHER ET QUAND JE VOIS DES FONCTIONNAIRES(aussiET SURTOUT les petits)QUI SONT PAYES A RIEN FOUTRE(a peut pres 1 semaine par mois mais ce n'est rien on ne peut pas virer les boulets au contraire on leur donne des bons rapports pour ne pas les garder dans nos service ET QUE D'AUTRE TRAVAILLE JE DIT STOP
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je ne connaissais pas ce site et suis atterré par la bêtise, la haine, la jalousie qui dégoulinent de tous ces messages. Le gouvernement dois se réjouir de voir de telles divisions. Quels que soient vos problèmes, mettez les dans votre poche avec le mouchoir par dessus. Un jour comme aujourd'hui il ne faut faire qu'un.
Les ânes resterons malheureusement des ânes...........
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ici il fait beau après la tempête, nous sommes solidaires des pauvres gens des villes qui galèrent pour aller au boulot, nous ne sommes qu'à 5 minutes à pied du travail et c'est magnifique, tous les jours nous sommes conscient du bonheur de ne pas avoir à croiser ces utopistes.

Finalement nous préférons avoir la tempête que l'odeur de la ville.

Encore une fois nous sommes de tout coeur avec toute cette France qui doit se lever tôt et braver les embouteillages, nous plaignons les mères et les enfants... le privé a vraiment du courage.

Ceci dit en tant que commerçant nous payons pour travailler, nous apprenons que notre assurance ne remboursera pas les journées de travail perdues sans électricité... Alors nous payons aussi pour rien... Mais nous sommes là aussi solidaires travailler plus pour payer plus ! Et surtout payer pour les autres :=)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le manque d'arguments tangibles de ces gens de la fonction publique me consterne quelque peu. S'ils prennaient un peu la peine de comparer les rémunérations horaire EFFECTIVEMENT TRAVAILLEE à poste/niveau de responsabilité, ils constateraient que les écarts ne sontpas de 25% (comme si souvent lu) mais à peine quelques malheureux %. Ce qui ne compense NI l'absence de sécurité de l'emploi, Ni l'écart de gains de productivité. PAr contre, quand un majorité des emplois du privé seront partis ailleurs à cause du coût exhorbitant, de la lourdeur et de l'inefficience des structures étatiques, les grèves à répétition qui impactent le PIB de cette pauvre France, nous verrons bien si votre emploi et vos privilèges seront encore préservés.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Juste pour dire que je n'avais plus manifesté depuis 1986 et la loi Devaquet...
Je suis fonctionnaire depuis 5 ans, sur ces 5 années j'ai pris en moyenne 15 jours de congés par an
j'ai un salaire de merde qui pour l'essentiel sert à rembourser un emprunt immobilier pris pour un appartement somme toute petit pour une famille de 4. Je fais mon metier par vocation, et je me considère au service de l'état, par contre je ne peux plus supporter de voire ce détricotement de la république qu'opère ce gouvernement. Je pensais avoir voté pour un républicain, je découvre avec amertume qu'il s'agit d'une marionnette au service d'interets obscurs mais certainement pas des français ou de la république francaise.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Entre ceux qui critiquent les fonctionnaires en grève parce qu'ils sont dans le privé et n'osent pas se permettrent de faire grève sous peine d'être viré, et ceux qui déresponsabilisent le gouvernement au nom de la crise mondiale, je tiens à dire que le droit de faire grève est fondamental et ne se jalouse pas (sinon on reste comme un imbécile du privé inhibé attendant en lèchant son augmentation qui n'arrive toujours pas) entre une crise phénoménale et un gouvernement qui n'en fait qu'à sa tête : on a le droit de se faire entendre oui ou m.... ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L'âne c'est celui qui écrit "le gouvernement dois" avec un s il et non un t. salutations :=)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Encore heureux qu'il y a les fonctionnaires pour faire grève, ils ne faut plus compter sur le courage de ceux du privé pour défendre les intérêts des citoyens !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le moment est venue de dommander les compte à nos cher Banquestaire.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bon voila "ça, c'est fait" et ça sert à rien. La lutte des classes n'a pas été faite pour des employés dans des bureaux et d'autres bourrés d'avantages, mais pour éviter l'exploitation des enfants et des humains !! Je ne vois pas trop qui est exploité ? On travail et on ai payé voilà c'est comme ça. On peu faire "grève" ou plutôt "mini révolution" si on est exploité, battu, non payé ... LA FRANCHEMENT j'ai du mal à croire que les personnes qui défilent n'ai pas de quoi se loger ou manger, on parle bien de ça au moins ? Donc je ne vois aucun but à cette grève qui ne va absolument rien changer. A demain au fait c'est vendredi peut-être que le choix d'un Jeudi n'est pas le fruit du hasard :-)))
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La Police c est compter maintenant!!!! hihihi je rigole mdr.savais pas excuses.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mes "amis" anti-fonctionnaires ! Je n'ai qu'un mot à vous dire = passez les concours de la fonction publique et vous serez aussi des "nantis" !.. Rien de plus simple...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A qui profite la division entre le privé et le public? Le proverbe dit "diviser pour régner", on critique facilement les fonctionnaires parcequ'ils ont des petits avantages, mais on critique pas les grands profiteurs (grands patrons, gros actionnaires, politiques) de ce monde.
C'est nous qui bossons comme des cons pour ce loger et manger, on a du mérite! Je ne jalouse pas les fonctionnaires, mais j'aime pas que ceux du haut nous prennent pour des larbins incultes.
La crise elle est pour nous, pas pour eux, alors une bonne grève je suis pour!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Honnêtement, je suis fier, même si cela n'arrive pas tous les jours, je suis fier que les gens que j'ai vue dans la rue ne soient pas seulement ceux qui n'en n'ont pas besoin. Qu'enfin une unité syndicale voir politique en faveur de la condition du français petit et moyens! Dans ma profession (Humanitaire) nous n'avons même pas de syndicats! J'ai entendu des journalistes dire que cette manifestation n'avait pas de réel revendications... Quelle honte! Je suis fier de ceux qui ont eus le courage de marcher aujourd'hui!
Une revendication que je crois plus forte que le pouvoir d'achat c'est la solidarité, celle des voisins affecté par la tempête mais aussi celle des ouvriers de productions affecter par la crise. Mais bien plus encore, la démocratie, le temps de parole, l'expression libre, la valeur de l'être humain , la recherche médicale, la sécurité sociale qui sont en crise plus que celui des billets qui lui n'est pas menacer!
Moi, j'ai toujours été en situation difficile, voir précaire... la crise je la sent mais elle ne me ferra pas tombé de haut! Vous en haut, prenez soins de ceux d'en bas, c'est eux qui vous réceptionneront!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pour repondre a jgf il est vrai que ,c'est bien connu, aujourd'hui les licences,masters et doctorats du pruvé sont réputés d'un niveau inférieur aux concours du service publique...La difficulté de l'examen pour le métier "controleur" est en effet très ardu...si l'on veut....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je ne pense pas que l'on défende l'emploi et le pouvoir d'achats en faisant la grève. C'est le contraire qu'il faut faire, travailler pour sauver l'emploi. Ceux qui sont dans la rue, n'ont pas compris que le travail n'asservit pas les individus mais qu'il est facteur d'intégration. Réclamer toujours plus,d'argent, de biens, soutenir la consomation n'est-ce pas un anachronisme avec l'évidence, que les ressources de la planètes sont limitées. Cette mauvaise habitude de vouloir toujours plus de biens, n'apportera que de la frustration et du malheur à long terme. Par ailleurs, les médias pourraient-ils parler aussi des 50% de gens qui ne font pas grève, mais qui travail et qui sont peut-être en accord avec la politique de réforme actuelle. Peut-être faudrait-il aussi que toutes ces personnes qui ont choisi de tavailler, se montrent et se fassent entendre, en organisant une contre-manifestation de soutient au gouvernement et son président.
Il n'y a pas que des mécontents!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je n'en ai lu que la moitié et j'avoue que je ne comprend pas ce type de discours.
Des gens qui disent que le public ne devrait pas faire greve parce que c'est dans le privé qu'il y a le plus de problème ...

Bien bah il est le privé ? Est il dans la rue pour défendre ses droits ? Si peu...
Le public ets dans la rue parce qu'il pense qu'il est investi d'une mission pour tout ceux qui ne se bougent pas les fesses. Ces mêmes gens ne les en méprisent que plus... ubuesque.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
"Plus dangereux que le bruits des bottes le silence des pantoufles"
Merci à ceux qui on marché aujourd'hui,
un bonne entrainement!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Elle est là la majorité silencieuse. Sur internet ou cachée dans les urnes pour voter la doite sécuritaire. Des gens pas bien intelligent qui ont peur que la journée de grève fasse fermer leur entreprise. Je suis dans le privé et je me bat pour avoir les mêmes droits que dans le service publique car je ne suis pas un idiot du village. Vous, vous vous battez pour enlever des acquis sociaux aux autres. vous êtes des rigolos. Cette journée était une journée de révolte pacifique. Vive la grève, à bas le capitalisme et le sarkozisme.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ce site est un refuge pour personnes aigries, désinformées, et esclave de leur travail ?

incroyable de lire autant de mensonges et surtout de jalousie...

la Frace est tombée bien bas avec l'UMP
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
avez vous pense a l apres N S pourtant cela est tres proche..... les temps vont etre DUR et meme terrible pour les plus faibles
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Vive la ligne 14
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
continuez vous etes sur la bonne voie plaignez vous fontionnaires vous renforcez les projets du patronnat a decentraliser a l etranger apres ne venez pas pleurrer sur votre sort retounez vite au boulot c est ce qui vous manque le plus

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
continuez vous etes sur la bonne voie plaignez vous fontionnaires vous renforcez les projets du patronnat a decentraliser a l etranger apres ne venez pas pleurrer sur votre sort retounez vite au boulot c est ce qui vous manque le plus

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A quand une grève pour réclamer plus de jolies filles dans son lit? Une grève pour réclamer des enfants plus intelligents?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
J'ai toujours été un non violent, adepte de la négociation plutôt que de sans cesse critiquer et d'être contre !
J'ai bossé et je bosse encore comme un fêlé, de ces fêlés qui croient aux valeurs du travail et de l'humain plutôt qu'à celle de l'argent et de l'égoïsme.
Aujourd'hui, c'est terminer, j'en ai ras le bol d'accepter ce que des incompétents notoires, des vrp multicartes qui ne savent que blablater créer de l'illusion me prennent pour un con ! J'ai toujours cru aux vertus de l'apprentissage permanent, de se remettre en cause, afin d'être plus efficace au travail, de partager les tâches, d'avoir un esprit d'équipe !
En face, nous avons des gens qui ont du fric parce qu?ils sont nés avec ! et qui ne font rien ! rien ! rien ! Ils ont des conseillers financiers qui bien évidement n'ont aucune peine à les truander ! Et ce sont eux qui commandent !!!!! Alors tout le monde en piste pour se faire une nouvelle révolution avec les pics et les poings levés !!!!
Pour moi, c'est la guerre ouverte, je n'ai plus à espérer de ce monde, alors je mets tout en ?uvre pour un bâtir un meilleurs pour nos enfants !!!!!!!!!!! C?est la ma dignité !
Avant ils étaient quelques uns que l'on disait utopistes, maintenant nous sommes des milliers que l'on peut commencer à qualifier de réalistes.....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Finalement, vu les commentaires, il n'y a rien à dire, le niveau de bêtise et de jalousie est ici tellement impressionnant qu'il faut laisser les ploucs dan leur merde. Si vous avez des enfants, demandez leur comment on apprend une langue vivante dan une classe de 40. En fait, je suis certain que vos gamins après 5 ans d'anglais ne sauraient même pas demander un billet de bus. Et ce n'est qu'un exemple. Qui parmi vous a lu les rapports de l'OMC sur le service public ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L'union pour la misère du peuple va t-elle enfin prendre conscience que les travailleurs ont compris que le plan de relance, basé sur la ruine de la caisse des dépôts et consignations, pourtant garante de nombreuses finances publiques, ne peut qu'amplifier la dette sur leur dos, non sur celui des nantis!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A ceux qui ne comprennent pas cette grève : vous avez vraiment de la merde dans les yeux et dans vos têtes, arrêtez de vous comporter en moutons et de vous faire manipuler, arrêtez de regarder TF1 et profitez d'internet pour vous informer un peu sur le monde et la société dans laquelle vous vivez bandes d'égoïstes nombrilistes, vous êtes vraiment à l'image de votre président bling bling en carton qui n'aime que son pouvoir et le fric, c'est chacun sa merde et tant pis pour les plus faibles...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
EXTRAORDINAIRE

c'est la première fois que je lis des commentaires sur ce site et franchement pas déçu.
Des réacs comme s'il en pleuvait. Sont encore plus vils que dans les films type DUPONT LA JOIE;

encore bravo
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mon, Dieu, comment peut-on être aussi naif...pourquoi seuls les fonctionnaires font greve ? Parceque les autres n'ont pas le courage de le faire. La sécurité de leurs emplois leur permet justement de faire grêve pour pouvoir défendre tout le monde, et pas seulement leur tronche, mais ça personne ne comprend. Comparer avec d'autres pays et dire "bas ailleur c'est pire, alors on peut au moins se rabaisser jusqu'à leur niveau sans se plaindre", faut vraiment etre abruti. Aujourd'hui les étudiants manifestaient pour que VOS enfants puissent faire des études sups sans avoir à payer 10 000 ou 40 000 euros par an comme partout ailleurs, et j'en passe...bref, j'espère que tous les glandus frustrés par cette grève boufferont de la merde les années à venir.
VIve la France.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je suis ok pour qu'on ne soit pas des moutons de panurge et qu'il faille se faire entendre quand il y a un probleme un injustice mais la, depuis quelques temps,ces greves a repetitions ne riment plus a rien et ca en devient ridicule...
la plupart des manifestants sont en fait la pour descendre en fleche ce gouvernement si "pourri", mais vous ne vous rendez pas compte qu'en mobilisant, par exemple les transports en commun, c'est pas le gouvernement que vous touchez mais ceux qui font et sont la France???
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
moi j'aime les jours de grèves, il y a moins de fonctionnaires qui travaillent dans le pays, c'est en quelque sorte mon rêve qui devient réalité l'espace d'un instant.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Que vous soyez d'accord ou pas d'accod le fait est là, las de subir si vous etes manents avec un ras le bol,les nantis ne se plaignent pas ,dans le paquet fiscal offert par zébulon la sautiquette au debut de sa presidence pensant ainsi obtenir un avis favorable de leur par.mais cet homme est rusé,suptile et manipulateur,un danger pour la nation!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ceux qui critiquent les manifestants parlent sans reflechir: tant qu'on a le droit de manifester pacifiquement, juste en defilant pour soutenir les propos de nos porte-paroles les syndicats, c'est un moyen efficace d'exprimer son mecontentement. Dans certains pays, il n'y a ni droit de vote (ou avec 1 seul bulletin...), ni droit de grève, ni protection sociale, ni retraite, ni fonctionnaires pour garantir un service publique identique à chaque citoyen (ceux qui critiquent et les critiqués)et sur tout le territoir. La protection sociale et les congés payés sont consécutifs aux mouvements sociaux (grèves, manifestations...) de 1936, je suis sûr qu'à l'époque, il y avait des gens pour critiquer ceux qui défilaient dans les rues. J'aimerais être sûr que les descendants de ceux qui critiquaient à cette époque, ne sont pas les mêmes qui bénéficient des congés pour aller au ski, des 8 heures de travail quotidien (au lieu de 12 voir plus), et qui maintenant, critiquent ceux qui lui permettent de maintenir ses acquis...Réfléchir
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
alors tu censures !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L'éducation, la santé, la justice, et c, certains ne sont pas convaincus de la nécessité de les maintenir. Et ces certains là sont justement ceux qui ont le pouvoir, l'argent, les médias aux ordres. Ayant tout ils ne voient pas l'intérêt du partage.
Si les fonctionnaires (entre autres) vont dans la rue, c'est certes pour défendre leur statut et leurs avantages de fonctionnaires, mais aussi pour défendre les services publics dont eux, leurs enfants et leurs parents profitent, dont tout le monde profitera (à condition qu'ils ne cessent pas d'exister).
A mon humble avis, ceux qui ne comprennent pas ça où bien font partie de ceux qui ont tout, ou bien font partie de ceux qui ne comprennent rien.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
"passez les concours de la fonction publique", je préfère bosser plus longtemps et être moins payé, que de devenir une charge à la solde Français qui vont à la tâche sans rechigner et qui subissent sans broncher les grèves de ceux dont ils financent à la sueur de leur front l'éternelle gabgie revendicatrice et sectaire .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
que les prives et public se fasse la gueguerre arrange bien trop nos dirigeants et tous les politiques de tous les partis!! vous avez vus les montants des salaires et les retraites des senateurs???
ils avaient demande 4% de plus augmentation !!! pour 2009!!!!!!!heureusement ca ete refuse !! et nous public ou prives !!on les engraissent avec nos impots!!! dehors ces profiteurs d' hommes politiques qui nous ruinent!!

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les chiffres annonces sont d'une realite,mais la methode de comtage n'est pas la meme pour tous,car entre une tete et quatre menbres la difference est de 4alors!!!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
l'article date du 29 et les commentaires du 27... très fort La Tribune
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Tu es trop con pour travailler aux chemins de fer, TARTALAKREM... N'enrage pas, va à pied, çà te fera des jambes ...!!! quand on n'a pas de cervelle on essaie d'avoir des biscoteaux !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La grève d'aujourd'hui n'était pas seulement pour le pouvoir d'achat il me semble...
Le RASED vous connaissez ? C le réseau d'aide et de soutien aux enfants en diffultés. Le RASED est en voie de disparition... pourtant on annonce que les enfants en difficultés représente environ 20 %šdes élèves, soit lez double d'il y a 10 ans... Aussi pour sauver les écoles maternelle... Quand au fait que les enseignants soient nantis : j'aimerai bien voir ça. Personnellement, j'ai toujours entendu dire que les fonctionnaires à formation égale, gagné moins que les gens qui bossent dans le privé.
Après, il ne peut être pas faux que les syndicalistes demandent des choses qu'ils ne devraient pas.
Ensuite pourquoi se sont les fonctionnaires qui font grèves ?? Ben peut être tout simplement parce qu'ils ont la sécurité de l'emploi.... Et ils ont donc raisons d'en profiter pour faire valoir leurs droits et les vôtres aussi par la même occasion. Car la plupart des fonctionnaires sont des gens solidaires.
Ensuite, si on compare il me semble que les salariés du privé sont eux aussi toujours en train de râler de leurs conditions de travail, de leur patron, de leur salaire mais eux préfèrent suivre comme des moutons, se taire en attendant que le printemps arrive, car vous ne faites rien pour défendre vos droits et du coup, c'est exact, c'est TOUJOURS vous qui vous faites avoir à la fin. La moral : DEFENDEZ VOUS !!! Et vous aussi allez manifester !!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je reste atteré devant tant de conneries lues plus haut.. Ahhh il a réussi notre super président !!! les fonctionnaire d'un coté , les autres de l'autre....des feignasses a ecrit je ne sais qui plus haut....Je voudrais dire a tout ceux qui bien sur prennent les fonctionnaires pour des bons a rien..(je ne le suis pas ..fonctionnaire mais chef d'entreprise) que sans eux , sans leurs parents , sa,s les fonctionnaires policiers , infirmiers pompiers.....que serait la france? ils ont gagnés de haute lutte bien des acquis sociaux...mais ça vous n'y pensez plus !!!! alors retounons comme il y a 60 ans ...ça a
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
MERCI à tous ces commentaires de m'avoir fait tant rire, bon les tartalakrem and co ne connaissant rien et l'ouvrent? Ben oui c'est bien des français!
Juste quelques précisions mes ptits potes :
1 - le privé s'est très fortement mobilisé ce jour tout autant que les fonctions publqiues ou les étudiants par rapport aux obstacles qui leur sont fait pour faire grève (oui ça abime 80% des arguments idiots plus haut sur les nantis ou les carricatures de fonctionnaires du 20eme siècle)
2 - les syndicats si peu nombreux en termes d'adhérents étaient soutenus dans la démarche d'aujourd'hui par 69% des francais sondages a l'appui (mince 20% des arguments restants sont à la trappe)
3 - si vous êtes aussi haineux allez faire la guerre.

Merc i

Hysteria
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les politiques sont en pleine reflexion pour abattre leurs opposants, mais ils sont en train de tuer la France!!!!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Une fois de plus, les nantis faineants sont une nouvelle fois dans la rue pour poluer le quotidien de ceux qui bossent pour gagner leur vie (et qui n'ont pas la sécurité de l'emploi). Il faut tenir bon Mr SARKOZY, et surtout demander aux forces e l'ordre de cogner plus fort sur les fouteurs de troublent de l'extrême gauche
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pense-vous que votre employeur Américain à vraiment besoin de produire en France ? Et croyez vous que la grève est le bon moyen pour qu'il développement son activité en France et vous augmente votre salaire ? Un exemple simple : Vous souhaité acheter une voiture et votre garagiste, pour vous vendre la voiture plus chère, vous emmerde, ne chercheriez vous pas un autre garagiste qui partage vos préoccupations ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
si tout les employés à qui on demande de rester chez eux en prenant un jour de "leur" conges annuels étaient dans la rue,il n'y aurait pas assez de place pour défilé,mais comme on les a convaincu que c'était le prix à payer pour garder leur emploi,ils n'osent pas....pouvez vous réfléchir 2 secondes aux problèmes de manque d'effectif dans les hôpitaux"fonction publique".C'est surement trop payer et rop planqué pour que tout un chacun soit interessé par la fonction.Messieurs et Mesdames les antigrêve venez donc faire 1 mois en fonctionnaire pour y découvrir tous les plaisirs tant enviés et critiqués
aide soignante trop payer et qui a le temps de vous répondre HI!HI!HI!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
à banquier92: pourquoi ne pas demander à ceux qui font grève? il aura l'explication. Peut être a t il été mal reçu dans une administration pour être si meprisant avec ceux qui sont à notre service à tous ? Comme le disait un commentaire plus haut : Passe donc un concours pour entrer parmis les "Nantis", rien de plus simple...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Augmentation de ma paye de fonctionnaire des douanes sur un an :0,80% .De combien a été l'inflation sur la meme période, de combien ont augmenté,le gaz, l'electricité, l'eau,les aliments de base,le carburant,les impots locaux,un billet de train,d'avion,de bus ,de métro.Continuez donc tous à vous faire plumer vous qui critiquez sans arret les grévistes.Bientot on vous supprimera les congés,vous travaillerez encore à 70 ans et vous aurez une retraite de misére,on supprimera les hopitaux publics,vous irez vous faire soigner dans le privé pour une fortune.Bavez toute votre haine contre ceux qui ont encore le courage de contrecarrer ce gouvernement qui va bientot ruiner la grande majorité des francais,sauf les nantis qui spéculent en bourse(si seulement elle descendait encore pour faire peur aux banquiers vereux)Ah oui au fait le fonctionnaire faineant que je suis travaille les dimanches ,jours féries,à Noel etc et a arrete ces deux dernieres années environ 45 trafiquants de drogue et saisi avec ses collegues environ 5 millions d'euros sur des personnes qui préférent mettre leur argent au LUXEMBOURG,plutot qu'en FRANCE.A votre avis pour qui votent ces bons francais ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
salut les amis!donc si je résume bien les gens n'ont qu'a aller bosser au lieu de nous bloquer nous, honnêtes travailleurs;c'estque des grosses feignasses qui manifestent sans savoir pourquoi d'ailleurs! c'est qu'on les envirait presque,de quoi ils se plaignent. En plus j'ai pas eu de train aujourd'hui snif. on a bien vu que le "travailler plus pour gagner plus" était efficace pourtant merde alors ils nous font chier ces nantis de grèvistes! allons pourquoi être solidaires quand on peut faire autrement; chions sur nos voisins et n'embetons pas trop l'état il est si bon pour nous!moi je vous laisse je retourne travailler comme ça j'aurais tout pleins de sous et en prime un monde merdique (cadeau du patron!). le mot d'ordre du jour; serrons bien les fesses car notre aimable petit président n'en a pas tout à fait fini avec nous!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pourquoi des raleurs contre cette grève humaitaire, légitime et manifestant au pouvoir son mécontement !
La cinquième république a vécu et nous voulons des
changement à commencer par la constitution !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La France s'appauvrie depuis 30 ans et la dette augmente pour nos enfants. Pensez-vous que notre démarche sociale française soit la bonne ? Sauf si vous ne pensez qu'à votre petite personne.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
AIE BOBO,allo maman bobo,les grands patrons s'en foutent de décentraliser ou pas ce qui compte pour eux c'est de faire un maximum de profit avec un minimum d'investissement.Drole de raisonnement que vous avez!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
le problème, c'est la bourse et l'appétit des actionnaires à vouloir toujours plus de dividendes. Les fonds souverains s'en mettent pleins les poches. C'est fini les politiques structurelles des entreprises...les budgets sont composés à l'année, il n'y a plus d'investissements....C'est pas en faisant grève pour demander 50 euros de plus (pour consommer des produits importés) que l'on va trouver la solution...tout le monde veut gagner plus, tout le monde veut toujours plus...mais on est plusieurs milliards dans ce cas là maintenant. Il faut se préparer à la récession, les temps changent..tout le monde veut son ecran LCD, sa belle maison et sa voiture...Vous etes comme ces actionnaires qui veulent toujours plus de dividendes...on est tous fait du meme moule :riches, pauvres....sauf que certains sont plus cons que d'autres et ne profitent pas du système
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je viens de passer deux heures à lire les commentaires de votre tribune. Et moi qui croyait que 67% des Français étaient partisants de la greve. Beaucoup d'entre eux semblent penser que tout n'est pas si simple.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
c'est tout simplement génial que il y a autan de gens qui se sont mobilisé
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
c'est vrai tu a entièrement raison;
fonctionnaires vous aussi ayez peur de perdre votre emploi et retournez sagement au boulot.
il est de reconnaissance publique que la peur a toujours permis au monde d'avancer,AH!!! tous ces grands hommes qui ont assis leur pouvoir sur une population appeurée, Mussolini, Pétain, hitler...je ne te donne que les plus illustres car tes connaissances me semblent assez limitées .tes cours d'histoires de collège semblent bien lointains...
mais bon au train où ça va les enfants de demain seront encore plus incultes et passifs,ils auront bien peur et travailleront sans discontinuer comme ça tu pourra prendre ton train sans soucis; c'est pas beau ça!
alors on dit merci qui???????
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
incroyable, c'est la premiére fois que je viens sur le site de "la tribune" je pensais que le lectorat de ce journal avait un quotient intellectuel un peu plus élevé !!! quand je lis les commentaires poujadistes sur la grève du 29 et en particulier sur les fonctionnaires, je suis incité à faire grève plus souvent pour les emmerder encore plus!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A LOLO,la hausse des salaires doit suivre celui du cout de la vie sinon les dés sont pipés.Si les gens estiment qu'ils perdent de l'argent ,qu'ils vont travailler plus pour gagner moins ,qu'ils vont toucher une petite retraite alors ils sont en droit de manifester.Aujourd'hui tout augmente sauf les salaires qu'on m'apporte la preuve du contraire.Si! les salaires des grands patrons s'envolent meme s'ils ruinent leurs entreprises,et en plus ils vont exercer leur TALENT ailleurs.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les ressources naturelles et tous les produits de consommation courante augmente en flèche. Les anti-grève peuvent bien se borner à "travailler plus, pour gagner plus", ils ne feront que perdre chaque jour un peu plus.
En produisant plus, en consommant plus, on dirige nos économies et la planète entière dans un mur.
Heureusement qu'il ya des grève pour bloquer la production abusive de biens et de services. C'est vrai que les actionnaires qui exigent plus de croissance de la part de leur entreprise sont moins contents. Par contre ils aiment voir des gens qui fustigent contre les grévistes car ceux-ci ont été formaté comme il se doit à marcher au pas.

Défendre ses droits ? Quel horreur!! Vivement que plus personne n'en ai de façon à servir notre généreux gouvernement, comme des moutons.
Moi non plus je n'aime pas les grévistes, ils ont encore des droits, alors que moi je n'ai plus rien... Je suis jaloux.



a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La gréve du 29 janvier 2009:69% des français approuvent le mouvement de ce jour sondages d'opinion réalisé par des quotidiens de droite ou de gauche. N'en déplaise à tous les détracteurs des grévistes,vous n'etes donc plus que 31% pour soutenir le roi et ses valets.Bonsoir et ne faites pas de cauchemards.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Dans mon prés j'ai cinq poules et un coq,sous l'hangar un vieux tracteur et sa charrue pour faire le jardin..Pour gagner ma vie, je n'ai pas d'autre choix que de subir la pluie le vent le gel le soleil dans les vignes et les vergers qui ne m'appartiennent pas,à peine de quoi subsister..Je travaille dur et jusqu'a quarante heure par semaine pour un salaire de fortune..J'ai du mal à payer le loyer de la maison parce que des fonctionnaires de la caf font trainer mon dossier depuis quatres mois..Ce n'est pas la grève que je proclame, moi, mais plutot la révolution..Alors je vous rejoindrais,juché sur mon vieux tracteur, brandissant une faux, pour renverser le Monde..Mais en attendant, aujourd'hui, j'ai travaillé..juste pour subsister...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Dommage, les manifestants n?ont rien compris.

Quoiqu?on peut critiquer le style personnel de Sarkozy? il faut avouer qu?il a hérité un état économique en France comparable a ?l?achat d?une maison avec des années de retard d?entretien. (Aussi bien négligé par la droite que par la gauche d?ailleurs.) Il a annoncé au début de son mandat un plan de reconstruction avec les éléments : retour aux valeurs classiques : travail et mérite, réduction des frais et de la bureaucratie dans l?administration (qui est archaïque comparée aux autres économies importantes en Europe) et des investissement dans les secteurs de la santé et de l?éducation.

Le malheur : de tel réparations sont que bien faisable [A] dans un environnement économique favorable et [B] avec la coopération de tous les citoyens qui sont prêt à s?investir personnellement pour recréer une société française compétitive (au niveau économique internationale) de qualité. Malheureusement l?environnement économique et touché par la plus grande crise économique de notre histoire (et qui attaque au niveau international les gouvernements de gauche et de droite avec la plus grande égalité). Donc il nous reste uniquement élément B : « la coopération de tous les citoyens ».

Là, malheureusement, on ne trouve pas le plus grand fort de Sarkozy : la communication. Contrairement à Obama, qui maitrise le métier de la communication et de la motivation mieux que n?importe qui. En plus il a la chance que la mentalité des citoyens américains se montre toujours flexible, entreprenante, prêt a encaisser pour mieux repartir et positive. Là, malheureusement, les français, mené par les syndicats aussi archaïque que l?administration française, se montre passif et sans caractère. Rien à faire avec le droit de manifester. Trop facile et pas constructif. Le panneau « touche pas à ma retraite »,? faut pas adresser Sarkozy ni le gouvernement mais l?économie internationale. Par contre, personne connait son adresse, donc faut mieux commencer à réfléchir comment se débrouiller nous même.

J?attend avec impatience les premiers signe que les français comprennent que c?est en ce moment qu?on décide de se battre en travaillant et en s?investissant ou qu?on décide de manifester et d?être spectateur à notre propre échec.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il y en a qui sont vraiment incultes. C'est magnifique d'ignorance. Juste un petit rappel historique: la sécurité sociale et l'idée d'être soigné selon ses besoins et de cotiser selon ses moyens a été initiée par un certain Ambroise Croizat, lors du conseil national de la résistance en 1945. Mais qui était-il? C'était le secrétaire général de la fédération de la métallurgie CGT. Il a eu une idée de progrès social, qui permet à certains aujourd'hui de profiter d'une retraite et de soins, qu'ils soient du public ou du privé. L'idée est simplement humaine. Et il y en a aujourd'hui qui pensent qu'elle est tombée du ciel. Relisez l'histoire pour comprendre que le syndicalisme est constitué de femmes et d'hommes, salariés, travailleurs, qui sont debout et refusent de baisser l'échine. Ils ont pris le risque aujourd'hui de manifester et de renouer avec l'idée d'une France de progrès, farouche pour défendre l'intérêt du peuple. Depuis lors, le patronat (et certains gouvernements) n'ont de cesse d'essayer de supprimer ce principe solidaire. Des résistants, des syndicalistes, des français ont lutté, en 1920 pour la journée de 8 heures, en 1960 pour les 40 heures et en 1968, et encore, et encore pour offrir aux générations suivantes les acquis arrachés aux exploiteurs. Maintenant, il y en a qui s'en prenne aux fonctionnaires, mais s'ils travaillaient une seule journée à l'hôpital, ils partiraient en courant. La manif public-privé de ce jour est un signe fort du peuple aux gouvernants pour leur signifier que la mascarade a assez durée. Il n'y a pas de division public contre privé, parce que les difficultés sont les mêmes pour tous les salariés. L'unité est à continuer de construire, tous ensemble.Une petite proposition, quand même,c'est que l'histoire sociale de ce pays soit racontée à nos enfants, pour ne plus avoir à lire les bêtises de certains, qui s'en prennent aux fonctionnaires, et râlent parce qu'ils attendent des heures à l'unique guichet de leur bureau de poste, et en veulent au contractuel à moitié formé qui les accueille.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
un concours egal salaire a vie... tous fonctionnaire ...certain pays l on paye cher
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Provincial qui travaille à Paris en semaine, j'ai trouvé le métro et le bus tout de suite, trajet idéal ce matin et ce soir, quelques échos de l'internationale ce soir dans Paris ... un peu d'incompréhension sur les motivations des grévistes, juste un moment de partage des craintes pour l'avenir ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et un.
En mars, et deux.
En mai, et trois - zéro.
Zéro a un cdd de 5 ans et habite un petit hotel près des Champs Elysées.
Zéro, votre cdd ne sera pas renouvelé alors dis à Carla de préparer les valises.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
j ai honte de voire des gens dire non a la greve ma fille travail 6 jour sur 7 pour 900 euros par mois sont mari 2 jour de chomage par semaine il travail dans une usine qui fabrique piece autos cette usine excite depuis 50ans sa va tres mal en se monent. areter de dire des conneries oui a la greve on en a marres de voire des gens soufrir du chomage d etre sous payer de faire 42 heure de travail de et leur heure suplementaire pas payer .travailler pour gagner plus ou et la logique .moi eu cancer 300 eros pension par mois si j avait pas mon mon mari je serer a la rue . honte a ceux qui parle n importe coment. vous etre pas a l abri de la maladie du chomage . alor bravo pour la greve de jeudi . et j espere que sais pas fini.bravo a tou les sydicat . une mere dont le coeur saigne de voire ses enfant qui soufre a leur travail car il ny a pas de syndicat et mon beau garcon se rendre malade car il a peur de perde sont travail et de voire sont usine fermer apres 50 ans excitance.et pour toi lolo ma fille na pas de lcd a une vielle 205 .se quelle veut ses de voire sont mari au boulot et que sont usine ne ferme pas . je te repond lolo riche comme pauvre il y a une seule justice sur cette terre on iras tous dans meme trou car la mort personne ne peut y echapper et sa sais valabe pour pour tous .meme sarko le president qui a mes yeux et q un etre humain comme nous tous . va y aller aussi .voila la justice de se monde la vrai . bousoir a tous et tourner 10 fois votre langue dans votre bouche avant de parler pour pas dire des conneries . maria 75
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
bravo pour la greve nous sommes de tou coeur avec vous.a quand la prochaine. encore merci. bravo a tou les syndicats d etre la pour nous defendres.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ce qui a de bien est le fait de pouvoir donner une réflexion à un moment précis ou vécu.
Ce qui a de regrettable est le fait que l'on puisse traité d'imbécile, d'idiot de village ou autre, celui qui écrit.
Je sais que tout n'est pas rose pour certain, je sais que certain on peu de revenu mensuellement, mais je ne leur enlève pas le droit, d'avoir un portable ou + d'avoir la télé à la maison, d'être connecté à internet ou tout autre chose, seulement ce qui me choque est peu être le fait d'avoir tout ceci avec peu de revenu, là peut être que cela demanderait une explication !!!!!! Que je désire pas avoir d'ailleurs, ensuite je ne jalouse personne, d'avoir + que moi et en suis content pour eux car je me souhaite aussi.
Qui peu répondre à la question: quel est la différence entre l'instruction et l'intelligence ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Aujourd'hui on nous parle d'un mouvement de gréve nationale énorme, mais ne serait il pas temps de relativiser ces soit disant mouvements de gréve. Car, qui les composent, des employés de la fonction publique à 95%, et encore pas tous, car bon nombre d'employés de la fonction publique était au travail hier, nous devrions plutot dire les syndicats et tous ceux qui se laisent manipuler par ces mouvements qui ne représentant méme plus 7% des travailleurs en France, ou autrement dit qui ne répresentent en fait que le fonctionnaires !!! ( et encore uniquement ceux qui pensent plus a eux qu'a leur travail) Car le privé a appris a fonctionner sans, et ne s'en porte surtout que mieux !Alors messieurs les "grands syndicalistes" cessez de boquer la France pour revendiquer la conservation de VOS acquis et de vos interets personnels au detriment du reste de la population, car vos acquis sont payés par celles et ceux qui se lévent tôt, un peu de respect donc ! Vous parlez de la défense d'un systéme auquel vous ne comprennez rien et vous défilez pour empécher des lois d'etre votées, lois auxquelles vous ne comprennez rien non plus d'ailleurs. Soyez au moins honnétes une fois, dites nous franchement que vous avez peur de perdre vos avantages, vos caisses de retraites trés privilégiées, vos assurances, vos garanties de l'emplois,et que surtout , vous n'étes pas prets a étre evaluer sur vos résultats et votre productivités.
Quant au gouvernement, messieurs, que je soutient dans cette demarche de reforme urgente pour le bien étre de notre nation, cessez d'écouter des gens qui ne representent quasiment plus personnes, et qui n'ont que pour objectif seul et unique la defense de LEURS interets et surtout la defense d'EUX MEME, car elle est la la vraie vision des syndicats aujourd'hui.

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quand je lis toutes ces critiques envers les salariés fonctionaires, ça me met hors de moi tout en étant salarié du privé. Si les emplois dans les différentes fonctions publiques sont si avantageux, pourquoi les détracteurs ne postulent pas aux emplois de la fonction publique. Surement parce qu'ils n'en veulent pas les contraintes.
Il est plus facile de critiquer une catégorie professionnelle, les chomeurs ou plutot les injustements licenciés, les personnes qui perçoivent les minima sociaux, les techniciens, les cadres, les salariés d'autres secteurs.
Quand vous aurez compris que le choix politique est le diviser pour mieux reigner et faire plus facilement passer leurs réformes.
Les gouvernements et les patrons l'ont compris que la plus grande force, c'est l'ensemble des travailleurs, des privés d'emploi et que lorsque cette force est rassemblée. Il y a un impact social.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A votre avis ces couillons de fonctionnaires qui assuraient le sevice " dit public " quant le gouvernement aura mis à la porte comme il l'ont annoncé le service public yen aura plus ! la poste idem c'est du sevice rendu au public qui va privatiser et qui devient une banque comme les autres, les hôpitaux une fois que Bachelot sera passé vous passerez à la caisse avant de vous faire soigner et sur liste d'attente car plus assez de personnel, les écoles il vous faudra payer aussi car plus assez de fonctionnaires et mettrez vos enfants dans le privée, ensuite pour les I U T et les FACS ils vous faudra payer les études pour vos chers enfants car le privé rentre dans les grandes écoles et j'en passe et des meilleures, réveillez vous ces nantis de fonctionnaires comme vous les appellez une fois moins nombreux ceux qui nous gouvernent vous ferons payer et c'est ça la selection par l'argent au cas ou vous n'auriez pas compris, il 3 sarkosy " n'est come nous tous qu'un pion que le patronnat, les banquiers pousse pour eus gagner encore plus pour la grève il n'ont pas encore assez entendu aussi ce n'est que partie remise à la prochaine qui elle sera plus dure et la chute de celui qui se croit empereur plus dure encore la mémoire c'est quelque chose on ne l'oubliera pas, regardez Coppé, " moi vivant la redevance n'augmentera pas " avez vous de ses nouvelles, comme langue de bois ya pas mieux, les députés se font couper la parole à la chambre, por l'audiovisuel on passe en force et il va nommer le president de la télévision, il passe d'abord par le sénat pour revenir à l'assemblée, bref il change les règles ça s'appelle une dictature, quel farceur !!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Encore une fois, la France est hors du coup. Pendant qu'Obama appelle a se retrousser les manches tous ensemble pour sortir de la crise, en France, on débraye pour gagner plus en bullant plus. Hey ! Salarié ! C'est le produit de l'entreprise qui permet ton salaire, pas des aides d'état. Si plus de chiffre d'affaire, plus de salaire. C'est logique, mais 2 millions de personnes dans la rue ne le comprenne pas.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
des fonctionnaires qui ont peurs pour leur travail mais, oui ça existe mais au train ou vont les choses et comme ils sont aussi touchés et bien vous verrez que la faim les fera sortir à la prochaine manif car ils attendaient de voir ce qui mouillent leurs chemises pour eux car il faut avoir du courage pour aller manifester ! hier les manifestants demandaient l'arrêt de la casse du service public, car vous allez passer à la caisse pour tout, poste qui n'est plus que l'ombre d'elle même, école avec des éffectifs de plus en plus réduits là encore ceux qui pourront iront vers le public c'est ça l'argent va faire la différence, sélection c'est vrai que Sarkosy ne connaît que les grands patrons, banquiers et ses copains qui beaucoup auraient mieux faît de se taire plutôt que de dire qu'ils ont vôter pour lui, Bigard, Macias, Faugiel, Ginéco, qui achètent leurs proses ? les Bachelot, Morano, Lefébre, Coppé, Fillion, Lagarde etc il faut être un peu plus malin que ça, Sarkosy avait besoin d'eux pour se faire élire mais c'est le peuple qui achètent leurs proses et ça avec l'autre ya qu'à voir avec Dati comment ça fini!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pourquoi vouloir toujours monter le privé contre le public. Il ne faut pas oublier que la crise financière est de la responsabilité des banques (privées) qui s'est transformée en crise économique pour évoluer tout naturellement en crise sociale.Chacun a sa part de responsabilité dans cette crise, aussi bien les banques privées qui ont fait n'importe quoi avec notre argent que l'état qui n'a pas vu le vent venir. A ceux qui sont contre les actionnaires, vaut-il mieux que ce soit l'état qui prête de l'argent aux banques et aux entreprises avec un taux d'intérêt très élevé ou les actionnaires qui toucheront des dividendes qui seront fonction de la bonne marche de l'entreprise et qui seront bien souvent nettement inférieurs aux intérêts que l'état touchera.Une démocratie ne peut marcher que lorsque le pouvoit est à la hauteur du contre pouvoir.Mais arrêtons de diviser pour mieux régner.Les brebis galeuses sont aussi bien dans le public que dans le privé.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Petite synthèse des arguments percutants et pertinents qui justifie que nos chers fonctionnaires utilisent pour justifier leur action :
. Vé le patron à la solde des Etats Unis il est méchant et on va pas le laisser faire.
.Sarko blingbling il est nul et on va pas le laisser faire
.Faire grève hé bé c'est notre droit alors on va l'utiliser (même si il n'y a pas de raison valable
.le pouvoir d'achat il baisse !! alors on va bloquer tout un pays pour montrer qu'on n'est pas content (et donc coûter des points de croissance, accumuler du déficit inutile et de la dette).
.Le privé n'a pas le courage de faire grève pour lui alors bé nous on va le faire à sa place.

Vas-y petit peuple fonctionnaire de France, continue à te complaire dans ton petit monde de confort... MAIS SACHE UNE PETITE CHOSE : l'histoire est en marche et tu ne représente qu'1% de la population mondiale. SEULEMENT! Et quand tes chers entrepreneurs auront délocalisé TOUTE la production de biens et de services pour des pays dans lesquels les gens veulent travailler à tout prix pour survivre à moindre coût et sans broncher, tu verras bien si ton etat Surendetté sera encore là pour te torcher l'arrière train et te gaver sans rien en échange.
Moi je me casse de ce pays décadent et je ne paierai plus d'impôts pour financer la paresse de son peuple décadent. Je ne donnerai plus à ceux qui prennent sans donner en échange. Vas! fais grève pendant que je bosse soixante heures par semaine et que je prend mon destin en main et je te retrouverai dans...10 ans maximum... à faire la manche auprès de chinois, d'indien ou même d'africains qui eux bossent 70-80 heures par semaine dans un effort surhumain pour changer son destin et changer l'histoire en sa faveur.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pour quand une manifestation de la majorite silencieuse de ce pays, de ceux qui ne veulent pas de l'alternative gauchiste infantile et qui soutiennent un pouvoir qui a une legitimite democratique. Ou sont ces 55% de Francais?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
DE un à 2,5 milions de manifestants
les journaleux se foutent de qui ?
Bonjour la marge d'erreur !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je pensais que La Tribune avait des lecteurs un peu plus évolués. En fait, comme partout ailleurs, dès qu'il s'agit de donner la possibilité aux gens de s'exprimer, au lieu de voir des réflexions argumentées, ce ne sont qu'injures, positions fermées, et toujours la sempiternelle rancune contre les fonctionnaires. Mais comme disent les humoristes : certains récriminent contre eux en permanence, mais quand ils sont en grève, plus rien ne marche.
Alors que vous pourriez saluer le fait que ce jeudi les transports n'étaient pas touchés ou presque pour permettre justement aux gens de se déplacer afin soit d'aller travailler, soit de suivre le mouvement de protestations. Li-ber-té !
Tous ces gens qui veulent privatiser le service public sont en fait des individualistes qui n'ont aucune vision à long terme d'une société apaisée et performante. Hier pour la première fois plus de 25 % du privé était en grève aussi.
Car avant de critiquer les syndicats, il faudrait avoir un peu plus de recul quant aux conventions collectives qu'ils négocient et qui bénéficient même aux non syndiqués et qui seront les premiers à hurler (mais en silence) lorsque l?on vient toucher à leurs « droits ».
Nous sommes au 10ème rang européen en matière de grèves.
Pour en revenir à la SNCF et sa politique pilotée avec le seul souci du retour sur investissement avant même la notion de service public : tous les budgets coupés ne permettent plus d'entretenir les matériels donc à l'origine des perturbations constatées bien plus que les arrêts de travail. Les choix des dirigeants de privilégier le développement des TGV mais qui se fichent de celui des lignes d'Île-de-France ou de province.
Ou à la Poste hors la loi mais qui persiste en renouvelant jusqu?à 500 fois des contrats à durée déterminée de quelques jours à quelques semaines. Elle joue sur le temps qu?il faut pour obtenir gain de cause. Heureusement des syndicats sont là pour entreprendre les démarches et faire obtenir 40.000 euros de dédommagement comme dernièrement à une préposée tout en la faisant réintégrer avec un contrat à durée illimitée. Mais cela n?intéresse pas les râleurs patentés du moment qu?ils ont leur courrier dans la boîte aux lettres. Eux ils préfèrent croire qu?ils sont socialisés parce qu?on les « retrouve en effet souvent par troupeaux au bistrot du coin, dans des associations de supporters, ou, en ce qui concerne la version féminine, au supermarché le samedi après-midi », et bientôt le dimanche.

A tous et pour utiliser leur langage, je dis : après avoir roté, jetez votre canette de bière, éteignez TF1 et allez vous regarder dans la glace pour voir votre tête. Si vous avez peur de ce que vous renvoie le miroir, posez-vous ces questions et répondez-y surtout avec sincérité :
1) A la TV vous regardez ? TF1 ; Arte (et canal + la nuit en cachette) ; elle ne marche plus ; j? mate tt mwa lol
2) Ce que vous aimez dans votre voiture ? Son tuning ailerons + néon bleu en dessous ; Son confort ; Son besoin constant de réparation ; Mwa je ve un 4X4 + tar tro cooool !!!
3) Pour vous les impôts ? Vont a la banlieue et chez les immigrés ; vont dans les aides sociales au lieu de financer l'économie ; vont dans la poche des capitalistes au lieu de celle des pauvres ; mwa je pai pa d impo paske g pa d salair mé plutar je chantré kom Tokio Hotel lol kiss grave etc...

Pour confirmer le diagnostic, faites le test de la beaufitude : http://membres.lycos.fr/tonyboboy/Beauf/lebeauftest.htm

Ne paniquez pas surtout car avec un peu d?entraînement, l?état de beauf ou sa déclinaison parisienne, le bobo voire la beaufitude branchée (Le Grand Journal de Canal +) n?est pas irréversible. Cela se soigne assez bien mais le traitement est dur car il passe par un sevrage progressif de tous les Culbutos de la société française.



a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mesdames et Messieurs, vous semblez oublier une chose. Les congés payés et autres avantages sociaux, ne les utilisaient vous pas aujourd'hui ? Comment ont ils été obtenus si ce n'est par des grèves !!! Alors arretez de vous regarder le nombril, vous jouissez d'avantages que nos anciens ont pour certains payés de leur vie. Alors STOP. Si le privé veut conserver encore une partie de ces ou ses "acquis" il faut que la fonction publique soit forte. Le gouvernement l'a compris, d'où la force qu'il met à vouloir monter le privé contre le public. Soyons solidaires entre nous et nous gagnerons.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Comment le réagiriez vous si demain les pharmaciens par exemple agissaient comme la sncf ou ratp.

S'ils se mettaient en grève et arrêtaient de fournir les médicaments.

"Ah vous faites 40 de fièvre vous avez besoin de tel antibiotique, eh bien vous attendrez car en ce moment c'est la grève."
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Tout le monde a le droit de s'exprimer mais il ne faut pas setromper d'ennemi. Quant on est salrié il faut être solidaire des revebdications des salriés si elle ssont justifiées. Que l'on soit privé ou public le pouvoir d'achat baisse(Sarkozy avait dit qu'il était le président du pouvoir d'achat mais pas de l'augmenation du pouvoir d'achat). Ne nous trompons pas d'ennemi Sarko donne du pouvoir d'achat à ses copains quelques miettes au plus démunis (surtout si ils sont âgés au détriment des salariés modestes et moyens. il joue sur la division privé public pour faire son travail de démolition du modèle social français. ce modèle critiqué de tout bord par les libéraux montre qu'en période de crise il est un meilleur amortisseur. Notre superprésident s'en réjouit tout en continuant son travail de sape. Son modèle c'est une France que d'auto entrepreneur égoîste et individualiste.
A quoi auront servi les sacrifices de nos ainés pour obtenir les droits sociaux (ceux de la fin du 19ème et début 20ème et pas ceux de l'après guerre qui ont eu la chance d'être là au bon moment et qui maintenant refusent de partager leur part de gâteau sauf si ils ont des enfants ou petits enfants.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Vu hors de France , ce peuple qui se targue d'être le plus intelligent du monde souffre d'un handicap congénital : son incapacité à négocier , depuis l'énarque ou l'X jusqu'au mitron .
Ceci dit, pour Sarko et Darcos : vous pensez que l'éducation coûte cher ,essayez donc l'ignorance ( vous êtes en bonne voie ), la France est déjà à l'arrière-garde des grandes nations européennes en matière de dépôts de brevets , sources du pain de demain pour un pays .Ceci n'est que bon sens et non affiliation syndicale , lesquels syndicats feraient bien aussi de réfléchir .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je crois qu'il est temps de revenir un peu sur terre et surtout de ne pas oublier que nos aînés se sont battus pour les acquis d'aujourd'hui, même s'ils diminuent d'année en année.
Le fond du problème réside plus dans l'incapacité de nos représentants syndicaux français de négocier et de ne requérir les actions de grèves qu'en ultime recours contrairement aux syndicats allemands. D'ailleurs notons qu'il en existe beaucoup moins qu'en France.
A titre d'exemple, je suis salarié du privé est ai fait grève, mais pas grace à notre représentante syndicale qui n'a même pas appelé à la grève !!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je ne critique pas les fonctionnaires, ils sont évidemment utiles et nécessaire. Mais c'est le nombre qui est problématique car il engendre des charges (avec les autres couts sociaux) qui rendent le coût du travail très élevé dans notre pays. Aujourd'hui un fonctionnaire supplémentaire = suppression de 3 ou 4 emplois pour pouvoir le financer - l'équation est imagée mais elle illustre le problème.
Les fonctionnaires qui contrôlent presque tout dorénavant dans notre pays (les partis et les élus, financés, les dirigeants des grandes entreprises qui sont des inspecteurs des finances ou des enarques) après avoir éliminés tous les contre pouvoirs se sentent à juste titre menacés - mais pas par le privé, mais par la faillite généralisée de l'état et des collectivités - car les revenus des prélèvements ne peuvent plus (voir les déficits) et ne pourront plus financer leurs emplois.
Globalement le monde crée beaucoup d'emploi chaque année - pas en France et cela pour des raisons structurelles = le travail est trop cher - pas les salaires, les charges, les impôts, etc...
La crise est en train de rompre ce que les responsables avaient cru être un équilibre et qui est en train de se révéler être un château de cartes ou en sable.
Une fois encore, il ne s'agit pas d'être contre les fonctionnaires, il s'agit de rendre à nouveau le travail dans notre pays compétitif - les emplois reviendront, la croissance avec, etc... Mais cela passe obligatoirement par une réduction drastique des couts c'est à dire du nombre de fonctionnaires, des couts de la santé, etc...
Les fonctionnaires doivent comprendre qu'il y va de leur survie ! Ceux du privé eux ne peuvent que constater les dégâts dans un contexte de survie de plus en plus problématique.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les fénéants de fonctionnaires ou les nantis de la SNCF ont fait grève une journée c'est dérangeant certes mais ce jour là il en a moins coûté à la nation et à toute la planète que les méfaits et la cupidité d'une poignée de délinquants en col blanc, je veux dire les banquiers aux limites de l'honnêteté. Il faut remettre à leur place les responsabilités de chacun. Si les salariés se sont mis en grève c'est qu'ils ont quelques raisons d'être inquiets face à cette crise dans laquelle ils n'ont aucune responsabilité et néanmoins qu'ils devront au titre de contribuable, à leur niveau de rémunération, aussi financer.
Leur colère à au moins deux raisons d'être le risque de la perte de leur emploi et à terme par l'impôt participer à financer ce que d'autres grassement payés ont produit.
Et pour ceux là justement, les responsables, quelques bonus en moins cette année et quoi d'autre ? rien! Où se situe la justice ? justice à laquelle on est en droit de croire en démocratie ? non ? Ils ont osé faire grève l'horreur ! Mais dans quel monde sommes nous ? L'argent, la cupidité, le pouvoir, exacerbés au point d'en oublier toutes règles humanistes seraient elles les seules valeus qui nous restent ?
Salops de grévistes...mais alors comment nommer ceux initiateurs de cette crise qui seront responsables de millers de morts de faim sur cette planète. Il est urgent de mettre au placard les vieux concepts, de faire du neuf, de redonner du sens et pour comencer de relocaliser les responsabilités de chacun. La grève est encore un droit dans ce pays, le droit d'expression aussi mais le verbe de certains ici m'inquiète pour q'ils le demeurent encore longtemps. La paix civile et la démocratie ne sont pas des acquis inéluctables et même des exceptions sur cette planète prenons garde...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Qu'il est regrettable de voir autant de haine et de jalousie de la part de ceux du secteur privé à l'égard des soit-disant "fainéant du public qui se plaignent alors qu'ils ont la protection de l'emploi". Vous savez, que ceux qui jalousent passent des concours... Ceux du privés se font tellement traiter comme des escréments et sont tellement payés au coup de pied dans le derrière que le dégoût les rend très mauvais à l'égard des autres.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
70% des français soutiennent la grève. Le secteur privé a été représenté pendant cette grève. Mais à quand, comme en 68 (malgré qu'aujourd'hui il y ai le spectre du chômage), oui à quand ceux du privés vont-ils tous se mettre à faire la grève, car sincèrement, vu leurs salaires et conditions de travail (qu'elles soient morales ou physiques), il est temps qu'ils prennent leur courage à deux mains et que solidairement ils se lèvent tous pour améliorer la dignité humaine dans ce pays !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ceux du privé râlent contre tout : les fonctionnaires, leur patron... etc... et ne font jamais grève.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je suis scandalisé par certains commentaires:ont ils la mémoire courte tous ces contestataires du droit de grève!!!oublient ils que ,même pour les moins nantis aujourd'hui,ce qu'ils ont, a été acquis par la lutte syndicale et non dans les salons...on ne fait pas la greve pour soi,mais pour l'amélioration des conditons de travail et du pouvoir d'achat de tous!!!entres autres;je n'ai jamais vu un non gréviste refuser du "bonus"bien au contraire,c'est quelquefois insuffisant,alors un peu d'humilité.La greve est l'ultime recours et ne se décrète pas d'un coup de baguette magique:c'est un acte responsable et réféchi!!qui, de surcroit coûte.Ne nous laissons pas berner par certains politiques assoiffés de pouvoirs et de hauts dirigeants plus prompts à défendre leurs intérêts personnels et talentueux manipulateurs.Les salariés,de part leurs multiples investissements (professionnel,associatif,syndical,caritatif,etc...)ont aussi des capacités d'analyse.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les francais à défaut d'avoir une culture économique manquent vraiment de bon sens et d'honneteté pour beaucoup appuyés par des responsables politiques et syndicaux qui leur mentent et les piègent.
En effet,nous vivons dans un système capitaliste néolibéral mondialisé et les politiques ne peuvent plus rien pour nous. Et plus grave et cocasse , c'est que tous ceux qui sont allés manifester,alimentent le système qui les détruits quand ils consomment.Leur principal souci , c'est d'acheter "pas cher" donc chinois ou autre et ils se suicident à l'insu de leur plein gré.
Si on veut arreter de mourir,il faut que les consommateurs reprennent le pouvoir par un protectionnisme individuel,sinon on ferme sa gueule.
C'est pas gagné quand on voit le comportement aveugle des consommateurs qui croient qu'on peut acheter "pas cher" sans conséquence.Car c'est l'emploi en france qui nous sauveraet il faut tout faire pour: offensif et défensif
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Un certain "trou..duc" nommé trésor public critique les syndicats.C'est son droit le plus absolue;mais si demain lui,sa femme,ses gosses ,ou parents ont des problemes avec leurs patrons,alors là les portes des syndicats serront fermées pour se defendre ,car cet abruti ne sait pas que la premiere et innalienable fonction d'un syndicat c'est de defendre les interets des salariés ,quels qu'ils soient ,face aux employeurs.Il doit pas savoir ça "trou..duc",alors qu'il prie bien pour ne jamais se retrouver dans une telle situation a la zola,genre 19siecle,ça sert à rien les syndicats,hein..les libertés des salariés et les enormes progrés sociaux qu'ils ont engendrés hein "trou..duc"tout ça a la poubele,mais attention,meme si l'histoire ne sert jamais les memes plats ,demain il pourrait faire plus froid ,te retrouver plus seul ,plus isolé hein "trou...duc" a qui tu vas de mander quand tu serras dans la merde hein !.................
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mobilisation modeste. 23% des fonctionnaires en grève. 77 % de non grévistes (j'en fais partie !). 1 million de personnes dans la rue sur 64 millions d'habitants ( ultra minorité !)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
et pourquoi pas instaurer des condamnations pour abus de grève ?!
les fauteurs de trouble auraient des peines de Service d'Intérêt Général pour réparer/prévenir les désagréments que eux ou leurs petits copains occasionneraient...
une solution pour limiter les désagréments des grèves et le trop de grèves.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Venez bosser dans le secteur public, vous comprendrez !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
le droit de grève est constitutionnel. Pour ceux qui ne l'accepte pas, c'est simple, ils n'ont qu'à aller vivre dans un pays où, dès que l'on ouvre sa bouche, on reçoit un coup de bâton. Je pense qu'au bout d'un certain temps ils remarqueront que l'herbe en France était bien plus verte que leurs yeux aveuglés voyaient, voila une solution.J'ai parlé d'hôpital hier, parce qu'un jour j'ai vu presque mourir devant moi, en salle d'attente une jeune fille sur un brancard, tordue de douleurs abdominales, et que tous le personnel hospitalier ce jour-là était en sous-effectif et débordé. Ils ont quand même fait preuve d'un sang froid et d'une abnégation sans faille pour la sauver, sans compter leurs heures supplémentaires. Alors quand je lis certains commentaires réactionnaires, j'ai la nausée. Dans d'autres pays où l'individu n'est même pas respécté en tant qu'être humain, des syndicalistes paient de leur vie pour dénoncer le travail des enfants, pour lutter contre l'arbitraire, pour faire respecter le droit des femmes,comme en Bolivie,en Argentine.Un syndicaliste, c'est quelqu'un qui paie sa cotisation et prend le risque que d'autres ne veulent pas prendre, mais qui profitent assis sur son derrière des retombées. Alors s'il y a une solidarité à avoir, c'est celle du peuple contre les vrais nantis qui dilapident l'argent public ces patrons qui ne paient pas leur part de charges sociales dues à la sécurité sociale. On a trop vite trouvé des milliards d'euros pour colmater les brêches des banques, en une vrai nationalisation des pertes, mais le peuple ne veut pas payer pour l'arrogance des nantis d'actionnaires. L'argent public, c'est le nôtre, et il doit servir le peuple, en investissant dans l'éducation, la santé, le social. Le capitalisme a montré son visage d'horreur et est planté.Au lieu de nous servir la même soupe, nos gouvernants devraient mieux réfléchir avec les forces vives de la nation à créer un nouveau modèle. La crise a bon dos. On devrait noter nos gouvernants, s'ils n'ont pas tenu leurs objectifs, alors c'est dehors. Une économie serait de payer nos gouvernants au SMIC, sans logements ni voitures de fonction, pour qu'ils sentent ce qu'endure le petit peuple qui se lève tôt.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Information de dernière minute. Nicolas Sarkozy a tenté de s'enfuir ; il vient d'être arrêté à Varennes ,il faut d'abord un brin d'instruction en histoire et en géographie.. A ce sujet, ce petit monarque est incapable de s'enfuir, tout comme il est incapable de tout comprendre sur les manifestations, les grognes dans les rues etc. etc. ... Jeudi 29 Janv, a été une réussite pour le syndicalisme en général, Félicitation à tous les organisateurs.. Mais aujourd'hui sera un autre jour, le petit people doit organiser au plus vite une partie jet7, quelque part en France ou à l'Etranger... Après les invitations de son anniversaire à paris, il faut maintenant penser à ce week end, ce à quoi, vous le savez tous, nous payons cash, en ce qui concerne les frais de voyage, les frais de service d'intendance et de nuitées pour le couple et ses amis peoples.. Amitié

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ce petit sarkonapoléon fut élu par ces inconscients de citoyens ; sa politique d'extrème droite ravit les senoirs ; qu'ils se disent que la mort approche !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
la mechanceté , la jalousie est omnipresente dans les articles . si on revenait en arriere pour supprimer les congés payés,le droit syndical,baisser le smic de 35%,le depart a la retraite a 70ans voir plus tard ,instaurer le travail le dimanche pour tout le monde,revenir a la semaine de 60,70heures etc...je pense que des milliers de francais dormiraient mieux quand meme,comment on a pu pendant des annees subir ces acquis de fainéants vous vous rendez compte on avaient rien demander, nous on vivaient mieux avant !l'ideal c'est vrai est de supprimer toute forme de contestation pour permettre au patron de faire enormement de profit de mieux licencier,et d'interdire purement le droit de greve ...comme ca il n'y aura plus d'otages.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
bonjour à tous, j'ai lu la plupart des commentaires et je suis un peu attristé par ce qui se dit ici...
Les grévistes avaient envie de se faire un jour de congé... Qu'allez vous inventer là?

vous pensez réellement qu'en France on trouve un emploi en claquant des doigts?, vous pensez réellement que quand on est une classe à moyen ou faible revenu, on s'amuse à bousiller un jour de paye par plaisir ou fainéantise?

la grève traduit un mécontentement général des français par rapport aux comportements, décisions et lignes directrices politiques tenues par la gouvernement sarkozy. Elle n'a en réalité rien à voir avec la crise.

Ce sont les mauvais choix gouvernementaux qui sont en ligne de mire : comment accepter de voir à la tête d'un état démocratique et républicain, un homme qui ne se soucie pas de la majeure partie de la population de son pays? ( c'est à dire les personnes appartenant aux classes moyennes et classes à faible revenus, soit 9 personnes sur 10.)

La réalité, c'est qu'actuellement l'argent n'est pas utilisé pour défendre ces classes majoritaires en France, mais permettre au 1/10 qui font partie de la classe favorisée de rester hypercompétitif à l'échelle nationale et internationale.

Ne vous laissez pas berner par ce qui se dit dans les médias, par ce que l'ump veut vous faire croire ou entendre.

nous français( classes moyennes +classes à faibles revenus) avons actuellement un ennemi commun dont le nom est : Sarkozy, alors unisson nous pour le combattre et n'entrons pas dans son jeu du : c'est la faute aux autres.

Car le seul but de ses allocutions, c'est de nous monter les uns contre les autres, en mettant la faute sur l'un puis sur l'autre, de façon à nous contrôler.

tant que nous ne serons pas soudés, nous ne pourrons pas nous organiser pour lutter efficacement contre tout les abus de pouvoir actuel, contre toutes ces choses qui nous dégoutent.

Et ça, il le sait, alors il tente d'entretenir ces tensions en montrant du doigt des minorités et en les amenant à se liguer les unes contres les autres...

pitié, n'entrez pas dans son jeu , nous avons tous une ou plusieurs bonnes raisons qui nous font rêver de son éviction de la vie politique. Alors unissons nous, organisons nous, renversons les choses avant qu'il ne soit trop tard.

vous noterez que je ne suis pas de gauche je suis centriste depuis 10 ans( avant j'étais de droite modérée... pas celle qui est au pouvoir actuellement)

je dis ça pour tout ceux qui voudraient me traiter de gauchiste voir maxiste ou qui vont me dire, tu comprends rien c'est la crise...

Ceux là je leur répond: certes c'est la crise, mais quand il y a crise on débloque pas 180 millions avec un paquet fiscal en faisant des économies sur les services de santé, d'éducation, d'emploi et j'en passe...

on instaure un bouclier sur les droits de successions si on veut changer les loies sur l'héritage :(par exemple en dessous de 1 millions de frais de successions pas de droit d'héritage), de manière garder l'argent au sein des familles qui en ont le plus besoins et de permettre une redistribution des capitaux lorsque c'est un homme à la tête d'une fortune de plusieurs milliards
d'euros qui ferme les yeux.

bref, on pense à la majorité de son pays, et chez nous la majorité ce sont des classes à moyen et faible revenus. Actuellement ce sont ces classes qui perdent leurs privilèges et avantages et qui se retrouvent dans des situations de plus en plus précaire.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
un beaux journal de droite avec des commentaires d'un gouvernement de vichy pas mal.