Grippe A : la pandémie est inévitable en France

Le Premier ministre François Fillon a justifié ce vendredi la politique très préventive de son gouvernement en marge d'un déplacement à Mantes-la-Jolie (Yvelines). D'après lui, mieux vaut se préparer à la grippe A car la pandémie sera "inévitable" pour la France.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

"J'entends bien ici ou là quelques commentaires sur le registre 'n'en font-ils pas trop'. Mais si nous ne faisions pas ça, les mêmes à la même heure diraient qu'on n'a pas pris la mesure de la situation et se retourneraient contre nous". Le Premier ministre François Fillon a justifié ce vendredi la politique très préventive de son gouvernement en marge d'un déplacement à Mantes-la-Jolie (Yvelines). D'après lui, mieux vaut se préparer à la grippe A car la pandémie sera "inévitable" pour la France.

"L'augmentation de cas confirmés au niveau mondial se poursuit, la situation est très préoccupante dans l'hémisphère sud. En Europe, la situation du Royaume-Uni, qui est le pays le plus touché, nous laissent penser que la pandémie est naturellement inévitable", a déclaré le Premier ministre.

D'après les prévisions élaborées par plusieurs experts, plusieurs millions de Français seraient concernés. La France, actuellement en phase 5A (extension géographique interhumaine du virus), pourrait basculer en phase 6 (pandémie) à la rentrée, "ce qui signifie en réalité que le virus s'installe dans le pays", explique le Premier ministre.

Le gouvernement, qui ne veut pas voir monter la panique, met en avant la préparation du pays pour "affronter cette pandémie, quelle que soit son importance". Jusqu'ici, 800 cas ont été recensés dans l'Hexagone. Seulement 6 personnes ont présenté une forme grave mais leur état s'est amélioré. Aucun décès n'est pour le moment constaté.

Pour éviter un scénario catastrophe, le gouvernement multiplie les précautions. L'Etat français a déjà acheté un milliard de masques antiprojections, 723 millions de masques de protection, 33 millions de traitements antiviraux et 94 millions de doses de vaccin pour 1 milliard d'euros. Sans oublier des mesures de communication, des consignes et une préparation des professionnels. Rien n'est de trop pour François Fillon. "Franchement il y a une crise économique assez sévère pour ne pas y ajouter une paralysie du pays pour cause de pandémie grippale".

D'après les hypothèses sur lesquelles travaillent les équipes du gouvernement, la grippe A pourrait toucher 20 millions de Français et faire 15.000 à 20.000 morts. En 2008, la grippe dite "classique" avait déjà touché 4 millions de personnes et fait 3.500 décès. D'après l'OMS, le vaccin de la grippe A sera prêt dans quelques mois. Le virus, quand à lui, pourrait muter et prendre une forme plus sévère cet hiver.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Le port du masque est il assimilé au port d'une cagoule ? Pour résumer, si pout lutter contre cette pandémie, nous portons un masque, les policiers de terrain, qui appliquent stricto sensu les directives des nuls qui nous dirigent, vont ils nous env...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Bonjour, pour plus d'infos : http://infos-grippe-porcine.com/

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
GRIPPE A EST DANGEREUX

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
ACA... votre bêtise est à l'image des Français qui ont voté Ségo. La critique est l'art le plus facile et nous apprend " qu'il ne faut pas se rater, si non les ratés ne vous rateront pas !!!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.