Les faillites d'entreprises en forte hausse pendant l'été

 |   |  139  mots
Les défaillances d'entreprises ont augmenté de 22,7% en août en France sur douze mois, égalant le précédent record de 1993 qui devrait être dépassé à la fin de l'année, selon Euler Hermes.

Sur les douze derniers mois, près de 63.800 défaillances ont été constatées, un chiffre comparable à celui enregistré lors de la récession de 1993, a précisé ce vendredi Karine Berger, directrice des études chez Euler Hermes Sfac. "C'est le glissement le plus élevé enregistré depuis le début de la crise", selon elle.

"Nous prévoyons que les défaillances atteindront près de 70.000 à la fin de l'année, ce qui serait un record historique", a-t-elle ajouté en confirmant les dernières prévisions de l'assureur-crédit.

Les secteurs ayant particulièrement souffert sont l'immobilier avec une hausse de plus de 60% des défaillances, comparable à celles constatées depuis le début de la crise, le transport avec une hausse de 33% dans le transport routier, et l'industrie avec une hausse de près de 30% des défaillances.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
triste constat pour les familles qui travaillaient dans ces entreprises , chomage , misere et precaritée le cercle infernal , pis encore la taxe carbone qui va toucher l'industrie du transport routier pas de quoi pavoiser avec l'ecologie a tout craint du moment , des familles au chomage ou l'ecologie faites votre choix
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
la plupart de ces faillites se font sans bruit ( petites boites ) , sans aides ou indemnités particulières , contrairement aux quelques plans sociaux qui font la une des médias .. mais .. 70.000 pme qui ferment, ça va représenter combien de chômeurs ?
la vague scélérate décrite par LEAP !!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
95% des dépôts de bilan s'achèvent par une liquidation et seulement 5% par un redressement de l'entreprise. A qui fera-t-on croire que 95 % des entreprises en difficulté sont irrécupérables? Cela démontre l'incompétence des tribunaux de commerce, composés de juges commerçants nuls en Droit. Quand les remplacera-t-on par de vrais magistrats? 70000 défaillances en 2009, cela en fait 233 par jour de fonctionnement des tribunaux, soit chaque jour 233 chefs d'entreprise désespérés, et 1165 salariés jetés au chômage. Vous voulez des pommes? c'est bien de planter des pommiers, mais pourquoi laisser abattre des pommiers adultes? L'activité des tribunaux de commerce, véritables Pompes Funèbres des entreprises, est un assassinat collectif: à qui profite-t-il? A qui vont les actifs des entreprises?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Oui mais il y a les auto entrepreneurs pour combler les defaillances.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Que fait notre gouvernement? Quelles mesures prises ? Quand ces techocrates vont ils réagir ? Sont ils seulement concernés ? Cela va t il nous mener à une crise sociale majeure ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :