Seules 40% des auto-entreprises génèrent un chiffre d'affaires

 |   |  347  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Près de 242.000 auto-entreprises ont été créées depuis la création de ce statut, le 1er janvier. Mais seulement 40% d'entre elles ont dégagé un chiffre d'affaires, selon le secrétaire d'Etat aux PME, Hervé Novelli.

Les auto-entrepreneurs sont "autour de 40%" seulement à déclarer un chiffre d'affaires témoignant d'une activité réelle, a indiqué dimanche le secrétaire d'Etat aux PME, Hervé Novelli.

Quelque 263.400 personnes ont adhéré au régime de l'auto-entrepreneur depuis son lancement en début d'année. Seuls les 147.000 inscrits au cours du premier semestre devaient déclarer leur chiffre d'affaires fin octobre, et uniquement s'ils en avaient réalisé un ; ils ont été 59.000 à le faire.

Les créations d'entreprises en France ont été largement "boostées" cette année par le statut de l'auto-entrepreneur. En octobre par exemple, 55.233 nouvelles entreprises nouvelles onté été créées, dont 33.000 auto-entreprises, selon l'Insee. L'année 2009 se dirige ainsi vers un record en termes de création d'entreprises. Selon une étude de l'assureur-crédit Euler Hermes SFAC publiée début septembre, les défaillances d' entreprises continuent aussi de progresser en France, de 20% en moyenne cette année par rapport à l'an dernier.

Une moyenne de 1.400 euros par mois

Le chiffre d'affaires moyen déclaré atteint environ "4.000 euros par trimestre", soit "autour de 1.400 euros par mois", a également affirmé Hervé Novelli dimanche. Au premier et au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires des auto-entrepreneurs s'est élevé en moyenne à 4.200 euros, selon le gouvernement, des chiffres qu'Hervé Novelli avait trouvé très encourageants.

Au total, sur le premier semestre, les auto-entrepreneurs ont généré un chiffre d'affaires global de 383 millions d'euros. "Entre le nombre d'auto-entrepreneurs qui croît très rapidement, et la saison estivale qui est moins propice [à leur activité, Ndlr], globalement on a maintenu le chiffre d'affaires moyen", a commenté Hervé Novelli. "Si on tient ce rythme, on ne devrait pas être très loin du milliard d'euros de chiffre d'affaires pour l'année", que le secrétaire d'Etat s'était fixé comme objectif.

Hervé Novelli a par ailleurs rejeté l'idée que le statut d'auto-entrepreneur pourrait constituer une forme de concurrence déloyale vis-à-vis de l'artisanat: "la concurrence la plus déloyale est celle du travail au noir", contre lequel ce statut est "l'antidote le plus puissant", a-t-il dit.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :