France : le moral des consommateurs et l'activité industrielle se maintiennent

 |   |  594  mots
Le moral des ménages français a très légèrement progressé en janvier, l'indicateur qui le mesure prenant 1 point à -29 points, en nette hausse par rapport au plus bas atteint fin 2008, mais toujours inférieur au niveau moyen des quinze dernières années, selon l'Insee. Et l'amélioration de la situation de l'industrie manufacturière s'est accélérée au quatrième trimestre 2009 mais le redressement devrait s'infléchir en début d'année.

Le moral des consommateurs français s'est légèrement amélioré en janvier, selon l'enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages publiée ce mercredi par l'Insee. L'indicateur résumé de l'opinion des ménages sur la situation économique a gagné 1 point à -29. L'indicateur de décembre a été révisé à -30 contre -31 en première estimation.

"L'indicateur résumé est en nette augmentation par rapport au niveau historiquement bas atteint à la fin 2008, mais reste inférieur au niveau moyen de ces quinze dernières années", note l'Insee. L'opinion des ménages sur le niveau de vie passé en France progresse assez nettement (de 3 points par rapport à décembre) de même que le solde sur ses perspectives d'évolution (2 points).

Les ménages n'ont en revanche pas modifié leur appréciation sur leur situation financière passée et future. Ils sont toutefois un peu plus nombreux à juger opportun de faire des achats importants (en hausse de 1 point). Parmi les soldes d'opinion qui n'entrent pas dans le calcul de l'indicateur synthétique, celui sur le marché du travail a augmenté de deux points à 64.

"Pour la première fois depuis juin dernier, les ménages sont plus nombreux à anticiper une hausse du chômage", souligne l'Insee.

Le nombre de demandeurs d'emploi pour le mois de décembre 2009 doit être publié à 18 h ce mercredi soir alors que Nicolas Sarkozy s'est voulu rassurant en estimant que dans les semaines et les mois qui viennent le chômage reculera en France. Le secrétaire d'Etat à l'Emploi, Laurent Wauqiez, a pour sa part évoqué une "bonne" tendance en décembre sur le front du chômage.

Par ailleurs, l'amélioration de la situation de l'industrie manufacturière française s'est accélérée au quatrième trimestre 2009 mais le redressement devrait s'infléchir en début d'année, selon l'enquête trimestrielle de conjoncture de l'Insee. "Le solde d'opinion relatif à la demande globale s'est fortement redressé se rapprochant de sa moyenne de long terme (...) Pour le premier trimestre 2010, les perspectives de demande restent cependant inférieures à leur moyenne de long terme au vu des anticipations des industriels", note l'Insee.

La demande étrangère s'est maintenue sur sa tendance moyenne après le fort redressement enregistré au troisième trimestre 2009, selon l'enquête. Elle se replierait toutefois au cours des trois premiers mois de cette année. L'indicateur qui mesure l'évolution prévue de la demande globale pour l'industrie manufacturière s'est stabilisé à -9, soit le même niveau que dans la précédente enquête d'octobre et après -18 en juillet et -37 en avril. Pour la demande étrangère, il rechute à -14 contre +1, -7 et -33 respectivement.

L'appareil de production a été davantage sollicité au quatrième trimestre et la proportion d'entreprises mentionnant des goulots de production a progressé de huit points dans l'industrie manufacturière, précise l'Insee. Le taux d'utilisation des capacités est toutefois resté quasi-stable à 73% en janvier contre 74% dans l'enquête d'octobre, 71% en juillet et 70% en avril.

Selon les chefs d'entreprise interrogés, la baisse des effectifs industriels s'est à nouveau atténuée au cours du quatrième trimestre et elle s'atténuerait encore en début d'année.

Portant sur 4.000 entreorises, l'enquête trimestrielle de l'Insee complète, notamment sur la demande et les facteurs de production, l'enquête mensuelle publiée le 22 janvier et qui faisait état d'une amélioration de la confiance des industriels. L'indicateur du climat des affaires est ressorti à 92 en janvier pour atteindre son meilleur niveau depuis septembre 2008.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/01/2010 à 10:41 :
Quand on a touché le fond on ne peut que remonter...je note un travaille de réflexion meilleur et plus d'intégrité que vos collègues des échos...merci pour ses efforts

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :