Chômage : l'amélioration se confirme

Pour le deuxième mois consécutif, le nombre de demandeurs d'emploi en recherche active d'emploi et n'exerçant aucune activité (catégorie A) a reculé. Cette baisse de 0,5% est la plus importante observée en France depuis février 2008.
(Crédits : Reuters)

La légère amélioration sur le marché de l'emploi français se confirme. Pour le deuxième mois consécutif, le nombre de demandeurs d'emploi en recherche active d'emploi et n'exerçant aucune activité (catégorie A) a reculé. Cela n'était plus arrivé depuis le début de la crise économique.

Selon les informations de la Dares et de Pôle Emploi publiées ce mercredi, il s'établit à 2.676.000 personnes en France métropolitaine à fin juillet 2010, soit une baisse de 0,5% par rapport à juin (14.400 personnes). Cette repli est la plus important observé en France depuis février 2008. Sur un an, ce chiffre croît toutefois de 5,4%.

Le nombre de demandeurs d'emploi de catégories B et C (chômeurs exerçant une activité réduite; activité courte pour la catégorie B ou longue pour la C) s'établit à 1.287.200 personnes à fin juin. Les deux catégories enregistrent une hausse respective de leurs inscrits de 0,5% et de 2,3%.

Au total, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi de catégories A, B, C (c'est-à-dire tenus de faire une recherche active d'emploi) s'établit à 3.963.800 personnes en France métropolitaine à fin juillet, 4.208.300 avec l'Outre-mer. Ce nombre progresse de 0,1% sur le mois (soit de 5.300 personnes). Sur un an, il augmente de 8,1%.

"Il faut que l'on reste prudents mais ces chiffres confirment que notre objectif d'arrêter la hausse du chômage d'ici la fin de l'année et d'enclencher la baisse durable au fil de l'année 2011 est réaliste et atteignable", a expliqué à l'AFP Laurent Wauquiez. Le secrétaire d'Etat à l'Emploi note par ailleurs "une accumulation depuis plusieurs semaines de signes positifs sur l'évolution de l'emploi et de l'économie, comme le taux de croissance, deux trimestres de créations nettes d'emplois, la hausse du nombre d'offres collectées par Pôle emploi, le frémissement du marché de l'emploi des cadres".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.