Remaniement : le club des 6 de Bercy

Si François Baroin et Christine Lagarde conservent leurs portefeuilles, Bercy voit son périmètre modifié et accueille des nouveaux arrivants.
Seule femme à rester à Bercy, Christine Lagarde, qui a fait ses débuts dans un gouvernement en 2005,  sera entourée de François Baroin et de 4 autres ministres  et secrétaires d'Etat.
Seule femme à rester à Bercy, Christine Lagarde, qui a fait ses débuts dans un gouvernement en 2005, sera entourée de François Baroin et de 4 autres ministres et secrétaires d'Etat. (Crédits : Reuters)

Longtemps annoncée au Quai d'Orsay, Christine Lagarde reste finalement à Bercy. Numéro 6 du gouvernement, elle conserve l'Economie, les Finances et l'Industrie. François Baroin, conserve le Budget et récupère la fonction publique ainsi que le porte-parolat du gouvernement. Les deux poids lourds de Bercy seront secondés par 4 ministres délégués et des secrétaires d'Etat. George Tron est placé auprès de François Baroin pour gérer le dossier de la fonction publique, rôle qu'il exerçait dans le dernier gouvernement auprès d'Eric Woerth, ministre du Travail.

Bercy fait le plein d'énergie

Quant à Christine Lagarde, elle peut compter sur l'appui d'Eric Besson, ministre délégué en charge de l'industrie, de l'énergie et de l'économie numérique ainsi que de Pierre Lellouche, qui quitte les affaires européennes pour prendre en charge le commerce extérieur et Frédéric Lefèbvre, secrétaire d'Etat chargé du commerce, de l'artisanat, des PME, du tourisme, des services, des professions libérales et de la consommation...

Un cinquième du gouvernement amarré en bord de Seine

Avec ce remaniement, Bercy voit partir Hervé Novelli, Christian Estrosi et Anne Marie Idrac (tous les trois quittant le gouvernement) ainsi que Laurent Wauquiez, qui devient ministre délégué en charge des affaires européennes, aux côtés de Michèle Alliot-Marie. Au total, Bercy accueille toujours 6 membres du gouvernement (chiffre inchangé), soit un cinquième du gouvernement, s'éloigne encore un peu plus de la parité (Christine Lagarde est la seule femme de l'équipe de Bercy) et surtout, changement majeur, abandonne l'emploi, un portefeuille qui retourne dans l'orbite du ministère du travail, attribué à Xavier Bertrand. En revanche, Bercy s'enrichit, outre la fonction publique, de l'énergie ainsi que de l'économie numérique.


 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.