François Baroin promet une réduction spectaculaire du déficit public

 |   |  203  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La France a pris des engagements ambitieux auprès de Bruxelles en matière de réduction de son déficit. Sera-t-elle au rendez-vous ? Oui, promet le ministre du Budget.

La France ramènera son déficit public à 6 % du Produit intérieur brut en 2011, voire mieux, déclare le ministre du Budget, François Baroin, dans un entretien au Journal du dimanche.

En la matière, la politique du gouvernement "porte ses fruits", dit-il.

Pour 2010, "nous sommes assurés que le déficit sera inférieur à 7,7 % du PIB", déclare François Baroin.

"Cela signifie que nous atteindrons bel et bien 6% en 2011, voire mieux, ajoute-t-il. Et que la marche à franchir pour le budget 2012, qui sera un budget exigeant, sera sans doute un peu moins élevée que certains pouvaient le craindre".

La France s'est engagée au niveau européen à ramener son déficit public à 3 % du PIB fin 2013.

Selon le ministre, la révision générale des politiques publiques (RGPP) a rapporté sept milliards d'euros de 2009 à 2011.

"Nous sommes en ligne avec l'objectif fixé", dit François Baroin, qui communiquera à ce sujet mercredi prochain en conseil des ministres.

"En 2012, nous serons revenus au nombre de fonctionnaires d'Etat du début des années 1990, avec 150.000 postes en moins par rapport à 2007. Il y a une augmentation de la masse salariale l'an dernier car de nombreux agents ont repoussé leur départ à la retraite", précise-t-il.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/03/2011 à 22:19 :
Bref, toujours des hausses d'impôts et taxes. Le hic, c'est que le contribuable ne peut pas dépenser cet argent à autre chose. La consommation devrait baisser, ce qui serait évidemment bon pour la planète.
a écrit le 07/03/2011 à 18:41 :
Vivement 2012 pour nous séparer de cette oligarchie de politiciens hauts fonctionnaires tels que notre ministre du budget.
De droite ou de gauche, ils n'arrêtent pas de nous enfumer. Ils sont dans un monde totalement virtuel. Allez du balai! Il nous faut des personnes du monde réel! Un peu de ciel bleu (comme la mer) nous fera le plus grand bien !
a écrit le 07/03/2011 à 17:27 :
Avec 22% d?emploi public, la France consacre aux fonctionnaires 12% de sa richesse (contre 7% du PIB en Allemagne).
Il faut donc alléger les charges sociales qui pèsent sur les entreprises françaises (tous les produits importés ne supportent pas les charges ; Les entreprises étrangères sont donc privilégiées !). Si on additionne la fiscalité et les charges sociales, cela représente 17 % du PIB. Un record mondial puisque le taux français est de 6 à 7 % plus élevé que dans les pays comparables. Alors il est temps que les partis d?opposition redescendent sur terre. A moins (et c?est que nous sommes désormais nombreux à penser) ils nous mentent effrontément en nous prenant pour des pantins et des moutons !!!!
a écrit le 07/03/2011 à 16:25 :
petit Baroin pour le deficit regarde se que vous mettez dans les poches vous les
elus de tous poils et les haut fonctionnaire sans oublier les ministres

RAZ LE BOL
a écrit le 07/03/2011 à 16:21 :
il paraitrai que la vignette auto serait remise au gout du jour en septembre ,avec annonce de mise en place au mois de juin pour ne pas gêner l'UMP pour les prochaines elections
a écrit le 07/03/2011 à 13:01 :
quelle est la part du fond de réserve des retraite, dans ce hold-up?
quelles sont le mesures qui ne pourraont être reconduites les années suivantes?
tout est fait pour arriver en 2012 avec des résultats moins pires, mais à quel prix et quid de 2013 et au dela? comme il ne sera plus là, il s'en fout car alors il profitera de sa luxueuse retraite de ministre.
a écrit le 07/03/2011 à 10:27 :
Baroin est un beau parleur. Ce ne sont pas des mesures cosmétiques qui vont régler le problème du déficit public. D'autant qu'elles permettent tout juste de maintenir ce même déficit au niveau de l'année précédente. Si l'on ne procède pas à une refonte complète de notre fiscalité c'est"no future" pour un budget en excédent.
a écrit le 07/03/2011 à 9:52 :
on nous colle un ministre non pour sa compétence mais pour rééquilibrer la dose Chiraquiens/liberauxsarkozistes /centrosarkozistes au gouvernement et maintenant voici que ce jeune journaliste fils du Grand Orient de enfant adoptif de Chirac serait devenu un oracle! laissez moi rire, ce sont toujours les enarques qui tiennent bercy et même les plus énarques puisque Bercy c'est pour la Botte.
Pour faire de l'économie appliquée il faut connaitre la vie et nos penseurs ne connaissent que la vie virtuelle. Alors comme le budget c'est d'abord le résultat de la vien économique , la fiscalité n'en étant que le parasite, comment faire confiance à ces têtes d'oeufs?
a écrit le 07/03/2011 à 9:11 :
Parole, parole, parole.... Tu dis des mots encore des mots toujours les mêmes...
Air connu !
a écrit le 07/03/2011 à 8:37 :
Et la réduction de son incompétence a annocé des conneries pareilles c'est pas du spectaculaire.

Dehors ces tocards minables

Vite le déficit de la France en dépends....
Réponse de le 07/03/2011 à 11:06 :
A frederic100 - Je ne vous connais pas mais votre façon de vous exprimer montre une hauteur d'esprit, une compétence hors du commun et le goût des formule cohérente. Continuez, vous avez de l'avenir!
a écrit le 07/03/2011 à 7:27 :
je suis fonctionnaire depuis 31 ans, et depuis ces dernières années, l'embauche de catégorie A , flambe , pour quel enjeu ? et surtout le coût car plus le grade est élevé, plus le salaire et les primes augmentent, ce sont des agents titulaires qui coûtent très chers à l'Etat, dans mon ministère,un agent de catégorie B n'ayant pas de travail, fait office d'agent d'entretien (changement des ampoules...) alors que les catégories C sont surbookés où est la logique ?
Réponse de le 07/03/2011 à 18:31 :
A vicky - Notre administration resssemble trop à l'armée mexicaine : beaucoup de chefs et peu de soldats. Il ne faut pas raisonner en nombre d'emplois mais en masse salariale. C'est pourquoi il faut renforcer de recrutement d'agents C et D au détriment d'agents A.
a écrit le 06/03/2011 à 18:31 :
Il va enfin effectuer les mutations de fonctionnaires vers les postes de controleurs ,chasseurs de fraudeurs à la Sécurité Sociale ,aux allocations familiales, APL etc ....Voila peut-etre sa piste pour réduire notre déficit :nous ne pouvons qu'approuver et dire bravo si tel est le cas .
Réponse de le 06/03/2011 à 19:20 :
Trop dangereux pour les politiques .
Réponse de le 07/03/2011 à 12:27 :
Justement yoyo, comme l'écrit moutarde, c'est le flicage des pauvres et non des riches (alors que la cours des comptes l'a démontrée il y a plus à gagner (aux niveaux fiscal) en contrôlant les sociétés que les personnes.
a écrit le 06/03/2011 à 18:29 :
c'est merveilleux!!! c'est fou comme la situation de la France peut s'améliorer en période pré électorale. Encore un effort F Barrois, il doit être possible de promettre à chaque français qu'il va gagner au Loto, une fois par mois. Vous connaissez la formule, "demain on rase gratis" ...dans les mois qui viennent, il va y avoir de plus en plus de coiffeurs...
a écrit le 06/03/2011 à 16:52 :
Ce monsieur n'échappe pas à la règle du mensonge la France est OBLIGEE par son accord sur l'acte de strabilité bisser d'une façon drastique son défict si cela est une bonne chiose ce n'est pas par l'intelligence politique mais par l'imposition de l'Allemagne à l'ensemble des pays de l'UE. autre point ce Monsieur ne donne aucune perspective aux français mais comme sa consoeur l'incompétente des chiffres parlent à des marchés mais pas à ceux qui souffrent chaque jour d'un peu plus de restriction sans apercevoir le soleil. M. Le Ministre de l'honnêté intellectuelle svp arr^tez de nous faire cfoire que vous avez la main.
Réponse de le 06/03/2011 à 17:07 :
A samarinda - Les milieux politiques et les fonctionnaires de Bercy ne doivent pas vous fréquenter suffisamment!
Réponse de le 07/03/2011 à 10:05 :
essayez d'être compréhensible ! Ceci dit ce monsieur, comme vous dites, est en charge des finaces de la France. Or c'est- difficile de gérer avec des Français qui ne veulent faire aucun effort et des fonctionnaires en surnombre très installés.
a écrit le 06/03/2011 à 16:38 :

On voit qu'il a été à la grande école de Chichi, ce mec. Une école en faillite qui doit attraper la bouée du QPC pour ne pas couler définitivement.(Qoule pas chirac)
Réponse de le 07/03/2011 à 10:06 :
Chirac n'est plus au pouvoir que je sache. Qu'est-ce que ces réflexions débiles ?
a écrit le 06/03/2011 à 16:25 :
Par rapport à 1990, combien la France compte de fonctionnaires (ou assimilés / payés par les fonds publics),... Etat plus régions,? il me semble que ce chiffre est supérieur!!!... trop pour le citer. .... Qui cherche à nous enfumer ?
Réponse de le 06/03/2011 à 16:42 :
réponse à Calculs, Mauroy (1er ministre) avait commencé avec 50 000 embauches dans le public, suivi par ses successeurs de gauche comme de droite! 50 000 par an x par 30ans, soit 1 500 000 fonctionnaires de trop!! alors que l'informatique était supposée diminuer leur nombre: affligeant!!!!
Réponse de le 07/03/2011 à 9:15 :
Ben il a bien fallu embaucher des informaticiens pour apprendre l'informatique aux fonctionnaires, non ? Et puis des techniciens pour brancher les ordinateurs, et puis des spécialistes pour apprendre aux fonctionnaires comment accéder aux jeux, et pour tout le monde une excuse en or pour n'importe quel problème "c'est la faute à l'informatique"
a écrit le 06/03/2011 à 16:20 :
Ces promesses sont équivalentes à celle de la vente des rafales... des paroles récurrentes ... Ils parlent TOUJOURS de ce qui ne se fera pas et gardent le PLUS GRAND silence sur ce qu'ils font... augmentation des impots. locaux / nationaux .. Tout l'art du magicien... dévier l'attention de ce qui se fait réellement .... sauf qu'ils ne nous font plus rêver....
a écrit le 06/03/2011 à 15:16 :
Facile ! A la portée de n'importe quel ministre ou président: Il suffit d'augmenter les impôts de 50 milliards !
a écrit le 06/03/2011 à 14:44 :
Demain on rase gratis. Seules réponses de l'UMPS : taxes, impôts et écrasement de la fonction publique. Vivement 2012 !
Réponse de le 07/03/2011 à 10:02 :
c'est quoi ce sigle ? l'UMP n'a rien à voir avec le PS, elle a un programme elle. Elle gouverne et fait face à des réalités. Lesq effets faciles ne sont pas de mise en période de crise, seulle l'efficacité compte !
a écrit le 06/03/2011 à 14:41 :
IL REVE;;;;peut etre diminiuer le train de vie de la maison FRANCE ;;;supprimer tout les valets du ROI
Réponse de le 06/03/2011 à 14:55 :
@ antoine: voeux pieux. je pense que la cour de Sarko n'a rien à envier à celle de Louis XIV, mais c'est la nature humaine, non :-)
Réponse de le 06/03/2011 à 16:11 :
il faut les conserver;;; ils votent a ? AUCHE
a écrit le 06/03/2011 à 12:53 :
Barouin trouve des milliards partout, pourquoi continue-t-il à vouloir garder l'ISF ? Qu'est-ce que 4 Milliards perdus avec la suppression de l'ISF ? NON CE MINISTRE ne sait pas compter IL FAUT LE VIRER D'URGENCE.
NS a dit par 2 FOIS de supprimer l'ISF mais BAROUIN n'écoute pas son chef JE CROIS COMPRENDRE IL DOIT ETRE SOURD !!!
a écrit le 06/03/2011 à 10:27 :
combien de fonctionnaires supplementaires dans les regions socialistes ?
ils ne jouent jamais le jeu de la France et de l'assainissement de ses finances publiques.
Réponse de le 06/03/2011 à 12:08 :
Les fonctionnaires sont indispensables pour la France. Dans les autres pays la vie est pire car il n'y a pas beaucoup de fonctionnaires.
Réponse de le 06/03/2011 à 13:26 :
Chez les sots-sots, ce ne sont pas de nouveau fonctionnaires, ce sont des copains de copains qu'on a placé pour alléger les stats de Pôle Emploi!
Réponse de le 06/03/2011 à 17:01 :
@refrance la RGPP remplace un fonctionaire sur deux sans discernement , pour une somme ridicule de 500millions par an mais cette iomme est redistribuée sous forme d'augmentations de salaire ou de bonus soit un gain REEL estimé entre 100 et 70 millions soit une goutte d'eau. L'Etat le plus grand menteur ami de Pinocchio n'est pas à la hauteur des enjeux alors oui remplacer un fonctionanire sur deux peut paraître en communication intéressant mais complétement irrationnel en terme d'économie. Imaginez supprimer 10% du train de vie de l'Etat supprimer l'inutile Sénat et 20% des députés inutiles, l'ensemble des conseils et commissions etc,etc vous arriverez rapidement à 8milliards voilà un sujet à débattre et plus intéresasnt que les petits 100 millions de nos petits politiciens nantis NON?????
Réponse de le 07/03/2011 à 10:08 :
à amybe : Dans le fond nous on vit bien avec nos fonctionnaires pléthoriques, même si nous n'avons pas les moyens de financer. Après tout nos enfants seront là pour payer. J'apprécie beaucoup votre mentalité d'assisté.
a écrit le 06/03/2011 à 10:24 :
Première fois que je vois un diagramme à l'envers....
a écrit le 06/03/2011 à 10:21 :
Traduction UMP :
Sous entendu, peuple, gauche ou droite, peu importe, si vous ne faites pas partie des classes dites favorisées, attendez vous à une claque majeure........
Réponse de le 06/03/2011 à 10:49 :
tout à fait patrick...
Réponse de le 06/03/2011 à 13:31 :
@ Patrick Benoit: il ne faut pas être naïf non plus, quel que soit les prochians gouvernements, il faudra combler les déficits et la seule recette connue, c'est l'augmentation des impôts !!!
Réponse de le 06/03/2011 à 14:17 :
L'Etat est comme les autres il ne peut plumer un oeuf! 10 millions de pauvres en France ?
Réponse de le 06/03/2011 à 14:49 :
@ voltR: et qui a pondu l'oeuf ? c'est un peu facile de demander aux autres de payer ses fautes, non ?
Réponse de le 06/03/2011 à 16:23 :
Pas de pot, j'ai toujours été du côté du plumé!!! car trop honnête!!
Réponse de le 06/03/2011 à 16:38 :
Retraité, toute ma vie, ma devise a été : "pourquoi plus, quand assez est suffisant"
Réponse de le 07/03/2011 à 11:14 :
Bravo VoltR, voilà une devise qui permettrait au monde de se remettre sur "pattes" (pour éviter de continuer à marcher sur la tête).
Mais qui est prêt aujourd'hui à sacrifier à son petit confort matérialiste?La société de consommation est passée par là , dur dur d'abandonner ses petits plaisirs consuméristes. J'entends déjà ses ardents défenseurs hurler au retour à la préhistoire!!!!!
L'homme est ainsi fait........
a écrit le 06/03/2011 à 10:04 :
Ca se voit, les présidentielles approchent. Par miracle tout s'arrange, déficits publics, croissance, dette publique, chômage, économie, etc...
Que de paroles et peu d'effets.... Les francais ne sont pas dupes.... Vive 2012 avec Marine.
Réponse de le 06/03/2011 à 11:33 :
A Jami - Evitez d'ergoter et prenez les chiffres comme ils viennent. La réduction du déficit résultera d'un budget établi et voté en 2010 dans ce but. Notez que le Japon et les USA sont placés sous surveillance négative par les agences de notation. Ce n'est pas le cas de la France.
Réponse de le 06/03/2011 à 13:38 :
ce qui nous sauvera : c'est la méthode Emile Coué de la Chataîgneraie !!
a écrit le 06/03/2011 à 9:35 :
150 000 postes de moins qu'en 2007! ce n'est pas le problème!!! exemple si un fonctionnaire travaillant coûte 100, on le met à la retraite (payée avec les impôts du moment!), il coûte toujours 100, on le remplace par "1/2" fonctionnaire, soit plus 50, bilan : dépense augmentée de 50%!!!
les dépenses ne baisseront que dans 20 ou 30 ans quand les fonctionnaires (ceux embauchés en masse, année 1980). en retraite seront en fin de vie.
Réponse de le 06/03/2011 à 12:48 :
Faire des copier/coller de vos commentaires entre tous les sujets du journal est déjà fatiguant, mais en plus qu'en s'est pour colporter des mensonges et des erreurs s'en est vraiment énervant. Sur d'autres sujets où vous avez déjà copier/coller cette réponse on vous a démontré l'erreur de votre raisonnement. Alors arrêtez de vous fourvoyer dans l'erreur, vous n'en gagnerez qu'en crédibilité. Les fonctionnaires payent des cotisations retraites comme tout le monde et leur pension est en moyenne de 66 à 75 % de leurs traitements. Si l'état utilise l'argent des cotisations retraites des fonctionnaires pour d'autres dépenses, ce détournement n'est pas de leurs responsabilités. Ce n'est pas parce que la France reviendra au niveau de fonctionnaires de 1870 que la situation sera meilleure pour tous les citoyens. Je dis bien tous les citoyens.
Réponse de le 06/03/2011 à 13:43 :
A Stormy, bonjour, Vos cotisations sont fictives. Il n'existe aucun compte d'Etat où elles pourraient être versées (cf. cour des comptes). Vos retraites sont payées avec les ,impôts du moment!!!!
Réponse de le 06/03/2011 à 14:08 :
voltR, le raisonnement présenté n'a aucun sens...c'est strictement la même chose pour tous (pas seulement les fonctionnaires) puisque les retraites sont payées par les prélévements faits sur les actifs...??
Réponse de le 06/03/2011 à 14:21 :
@ Patrickb, bonjour.......1600 milliards de dette officielle plus 900 milliards (retraites fonctionnaires non provisionnées) dette officieuse parce que hors bilan soit un total de 2500 milliards à payer!!! cf : cour des comptes!!
Réponse de le 06/03/2011 à 14:35 :
A Aladin, bonjour, pour le privé, et pour chaque employé, les cotisations ont été provisionnées, versées à une caisse (ou des ), placées,, et en suite au terme de la carrière de l'employé, ces sommes sont reversées. Pour le fonctionnaire, il perçoit son salaire net, les retenues NE SONT PAS VERSEES ET AU TERME ce sont les impôts du moment qui paient les retraites (sauf prefon, etc...)
Réponse de le 06/03/2011 à 14:53 :
@ voltR: je répète, qui est responsable, le contribuable ou tous les minables qui nous gouvernent ? J'en ai personnellemenbt marre de tous ces rigolos qui font les beaux avant l'argent du contribuable. Quand on se veut capitaliste, il faut l'être avec son propre argent !!!
Réponse de le 06/03/2011 à 16:48 :
@ Patrickb, c'est bien sûr, le citoyen qui a été manipulé par des menteurs et tricheurs (regardez les carnets judiciaires de certains?). Peu d'hommes politiques honnêtes: M. Philippe Seguin à droite et à gauche M. Pierre Joxe, et certainement quelques autres, mais très peu!
Réponse de le 06/03/2011 à 16:51 :
@ Patrickb, je connais des hommes d'affaires aux USA qui disaient dans les années 80, que nous avions déjà à cette époque un système capitaliste d'Etat, le pire qui soit, le plus dur car il n'offre de chances qu'a une minorité, mais la méthode coué en France est telle que beaucou de Français ont été bernés!
a écrit le 06/03/2011 à 9:10 :
Je ne comprend toujours pas, qu'il soit possible de budgété un déficit.
Un déficit est un échec, une faute,
ce n'est 3% qu'il faut comme limite c'est 0%.
Et pourquoi ne pas provisionner au contraire à hauteur de 3%.
Réponse de le 06/03/2011 à 9:57 :
Nos politiques vivent sur le déficit de notre nation, comme les syndics vivent sur le"dos" de sociétés en faillite et même en redressement judiciaire dont ils obtiennent le gestion!!! mentalité des politiciens à changer en urgence!!!
Réponse de le 07/03/2011 à 9:02 :
Je crois que ce qui n'est pas compris, c'est que nous vivons tous grâce à ce déficit!
L'état c'est nous. Nous avons des infrastructures et des protections sociale, de haut niveau. Sans celui-ci tout cela serait fini, mais il est plus facile de tirer sur nos élites que de faire les efforts nécessaires. Voire les manifs dès qu'une réforme est annoncée.
Réponse de le 07/03/2011 à 16:47 :
ce sont les politiques qui ont coule le pays ces trente dernieres annees et le pire c'est qu'on doit aimer ça car on revote toujours pour les meme ci ce n'est pour leurs enfants
a écrit le 06/03/2011 à 9:09 :
baroiun n'est pas plus fort que les autres ,voir son passage à l'outre mer !!
a écrit le 06/03/2011 à 9:08 :
il suffit de saigner un peu plus les pauvres et les classes moyennes en supprimant des rempoursements de la sécu, des hopitaux, des ecoles, de la police, les riches pourront toujours se payer des mutuelles de plus en plus cheres grignotées par des assurances engraissants d'autres riches, se soigner dans des cliniques de luxes envoyer les gosses dans des ecoles privée financées par l'etat et se payer des milices privées, tout cela avec les niches fiscales et les cadeau du president des riches
Réponse de le 07/03/2011 à 9:03 :
Qu'est-ce qu'un riche??
a écrit le 06/03/2011 à 9:06 :
on voit qu'il a été à la grande école de Chichi, ce mec. Une école en faillite qui doit attraper la bouée du QPC pour ne pas couler définitivement.(Qoule pas chirac)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :