Les leçons d'anglais de Napoléon valent bien 90.000 euros

 |   |  328  mots
Osenat
Osenat
Retenu prisonnier par les Britanniques à Sainte Hélène, l'empereur apprenait l'anglais. La preuve en trois feuillets vient d'être achetée par le musée des Lettres et Manuscrits pour plus de 90.000 euros.

Des gribouillis et un anglais approximatif pour 93.125 euros. C'est à ce prix que le musée des Lettres et Manuscrits de Paris a acquis des documents prouvant que Napoléon Bonaparte prenait des cours d'anglais - non sans difficultés - lors de sa captivité sur l'île de Sainte Hélène.

"Combien étoint-ils", "How many were they",  "Comment se portoient-ils",  "How do they do" peut-on lire sur le lot n°53 vendu 37.500 euros alors qu'il était estimé à 3.000 ou 4.000 euros. A côté de ces quelques phrases traduites figurent des dessins de la main du célèbre prisonnier, mort en 1821 sur cette île de l'Atlantique.

Une bonne affaire

Les trois notes autographes achetées par le musée parisien figuraient parmi les archives du comte Las Cases, exilé à Londres pendant la Révolution, qui fut le professeur d'anglais de Napoléon. "90.000 euros, c'est bien moins cher que ce que j'attendais", note Gérard Lhéritier, directeur du musée situé boulevard Saint-Germain. "Nous avons déjà dans notre fond un ensemble de 16 pages manuscrites de Bonaparte commentant la Richesse des nations d'Adam Smith trouvé au Japon mais ces pages en anglais, c'est une première" explique le fondateur du musée des Lettres et Manuscrits.

Même pas le clou de la vente

Lors de cette vente, l'une des deux organisées chaque année par la maison Osenat et consacrées à l'Empire, une autre précieuse relique a été adjugée bien plus cher. Elle a été cédée pour plus de 20 fois son estimation haute. Il s'agit d'une lettre du général Egyptien Ya'Qub Hanna au Corse achetée par un collectionneur 187.500 euros, soit vingt fois plus que le haut de la fourchette. En tout, les 400 oeuvres et objets vendus ont rapporté plus de 2 millions d'euros.

Les tentatives de Napoléon pour écrire dans la langue de Shakespeare seront exposées à partir du 21 juin au Musée des Lettres et Manuscrits dans l'espace Empire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/06/2011 à 8:48 :
Napoléon était un visionnaire . Il apprenait l' anglais en vue des deux visites de
nos " Libérateurs " .
a écrit le 07/06/2011 à 12:51 :
l'état devrait avoir le droit de saisir pour un euros symbolique se genre de gribouilli et taxer celui qui à "poussé" les encheres aussi haut cela ferais rentrer de l'argent dans les caisses pour la dependance et notre cher (trés) ex-ministre de l'inculture irais cultiver un champs de "patates" ou il voudrait !!!!
a écrit le 07/06/2011 à 11:57 :
Gardez précieusement les devoirs de notre cher président pour vos arrières arrières arrières petits enfants: ils vudraont peut être de l'or un jour....
a écrit le 07/06/2011 à 7:26 :
Ces manuscrits étaient dans une vente publique en novembre 2010 (Delorme Collin du Bocage) et s'étaient vendus globalement pour 114.000 euros... cela fait une sacrée plus value.
Le Musée des Lettres ne s'était alors pas porté acheteur.
a écrit le 06/06/2011 à 16:52 :
je préfère 90 000? de napoléons!
a écrit le 06/06/2011 à 15:48 :
Bravo encore de l'argent jeté par la fenetre !!! Le musée va pouvoir défiscaliser car cette "oeuvre d'art" doit faire partie des niches fiscales.
j'espère que ce musée est privée et que en aucun cas il s'agit d'argent public.
a écrit le 06/06/2011 à 15:07 :
Juste pour signaler que Sainte-Hélène ne se trouve pas dans le Pacifique... mais dans l'Atlantique.
Réponse de le 06/06/2011 à 15:33 :
Judicieuse remarque, en effet, cette phrase a été écrite trop vite! Merci en tous cas de votre vigilance.
Réponse de le 06/06/2011 à 15:41 :
@noepyl: de toute manière, la grande majorité des gens ne le savaient pas :-)
Réponse de le 07/06/2011 à 13:11 :
Mais la grande majorite des gens sait qu'il faut ecrire" La grande majorite des gens ne le savait pas."
Réponse de le 07/06/2011 à 21:03 :
Avec ou sans les accents sur les "e"?
Réponse de le 08/06/2011 à 0:55 :
Sans accent, mon clavier ( comme celui de Napoleon a ST Helene)est Anglais et il n'y a pas d'accent dans la langue Anglaise.Lisez l 'article"How many were they" "how do they do" et surtout ne me dites pas que l'empereur n'avait pas de clavier et qu'il ecrivait a la main.
Réponse de le 08/06/2011 à 13:29 :
! Alain John: tu fais remarquer les erreurs des autres, mais t'aimes pas l'inverse. Figure-toi que mon clavier fait aussi le cyrillique et qu'il faut taper vite, sous peine de voir tout s'effacer. Un peu de tolérance donc pour les fautes de frappe :-)
Réponse de le 08/06/2011 à 13:30 :
@ Alain John: faux, certains mots dont résumé (CV) prennent des accents :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :