La Banque de France table sur 0,2% de croissance à la fin de l'été

La croissance de l'économie française devrait atteindre 0,2% au troisième trimestre de cette année, selon la Banque de France. Un chiffre identique à celui du deuxième trimestre, pour lequel la banque table également sur 0,2% de progression du PIB, selon sa dernière prévision.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

La Banque de France (BdF) a annoncé ce lundi prévoir une hausse de 0,2% du PIB de la France au troisième trimestre (en première estimation), dans son enquête de conjoncture de juillet. Celle-ci montre une légère progression de l'activité industrielle, après un recul marqué en juin, soutenue principalement par le secteur du matériel de transport, explique la BdF.

L'indicateur du climat des affaires dans l'industrie a reculé d'un point en juillet à 98, passant sous sa moyenne de long terme qui est de 100. Dans les services, l'indicateur du climat des affaires a baissé d'un point à 98, et s'inscrit aussi en dessous de sa moyenne de long terme.

Pour le deuxième mois consécutif, le taux d'utilisation des capacités de production a fléchi et l'érosion des carnets de commandes, déjà observée en juin, s'est poursuivie, note la BdF. Les prévisions font état d'une stabilisation de l'activité. Dans le secteur des services, le ralentissement de l'activité observé en juin s'est confirmé en juillet. L'augmentation déjà observée des effectifs se confirme et une progression de l'activité est anticipée, poursuit la BdF.

La première estimation du PIB du deuxième trimestre sera publiée vendredi par l'Insee.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 15/08/2011 à 8:01
Signaler
avec un hypothétique 0,6 au T4 on aura 1,7 pour l'année. si la rentrée des classes et Noel sont satisfaisants on aura peut -être mieux. Mais c'est encore" short" pour la croissance car il nous faudrait 2,5 pour être sur le bon chemin.On ne bouge p...

le 15/08/2011 à 18:56
Signaler
A atchoum - Avec 2.5 de croissance, c'est le bonheur! Un déficit à 3%, une croissance à 1.7, une inflation à 2, notre endettement peut commencer à diminuer. Reste à privilégier les dépenses d'investissement sur les dépenses de fonctionnement pour fav...

le 15/08/2011 à 22:03
Signaler
oui LUCIFER et effectivement il faut miser sur les dépenses d'investissement , c'est IMPERATIF

à écrit le 09/08/2011 à 0:43
Signaler
Ouais 0.2% avec quelle marge d'erreur ? Quoiqu'il en soit on se rapproche de l'inversion (négatif), c'est à dire qu'on arrive à la porte de la récession !

le 09/08/2011 à 14:39
Signaler
.... comme en 2008.

à écrit le 08/08/2011 à 19:32
Signaler
Il me semble lire les dernières nouvelles de la ligne Maginot emmaillotée dans ses bandes molletières ; à découvrir dans la Tribune - GDF s'associe avec un fond de pension chinois - Après le " mieux vaut être rouge que mort" , c'est :" mieux vaut ...

à écrit le 08/08/2011 à 17:00
Signaler
Voici donc le déficit budgétaire que nous devront autoriser a notre cher gouvernement. pas une miette de plus. Voir moins, vu qu'il faut rattraper les années ou on a fait 2% de croissance, pendant que c'était la fête dans l'ile aux enfant, et que ca ...

à écrit le 08/08/2011 à 11:27
Signaler
On va pouvoir payer nos intérets de dettes !

le 08/08/2011 à 21:43
Signaler
moutarde bien sur que oui !!!!!!!!

à écrit le 08/08/2011 à 8:43
Signaler
Donc, de tous nos présidents et premiers ministres depuis 1974, Sarkozy : Fillon afficheront les plus mauvais résultats de tous. Bon à savoir pour 2012!

le 08/08/2011 à 11:59
Signaler
... les conditions économiques mondiales sont t'elles les mêmes!

le 08/08/2011 à 15:57
Signaler
si eurofederal n'a rien compris,sauro, attention à l'orthographe.

le 08/08/2011 à 17:53
Signaler
Et le grand Emprunt, il est pour quand?

le 08/08/2011 à 21:46
Signaler
Boris comme çelui qui à été créer au début du siècle où avant guerre qui n'a jamais pût être remboursé, il fallait y penser Boris respect

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.