Zone euro : France et Allemagne mènent la croissance dans les services

 |   |  315  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Selon l'indice Markit publié ce mardi, le secteur tertiaire est recul dans la zone euro depuis trois mois. Le niveau de croissance reste plus élevé dans les services français et allemands qu'ailleurs.

L'Allemagne et la France s'en sortent mieux que leurs voisins. Dans l'ensemble des pays de la zone euro, la croissance du secteur des services a ralenti en juin. Selon l'enquête mensuelle auprès des directeurs d'achats réalisée par Markit, l'indice est descendu à 53,7 contre une première estimation à 54,2 et 56 en mai. En Allemagne comme en France ces indicateurs sont plus positifs.

En France, l'indice à certes connu une très forte baisse passant de 62,5 en mai à 56,1 en juin. Depuis la première enquête en 1998, il s'agit de la plus forte diminution d'un mois sur l'autre.

Dans la première économie d'Europe, cet indice "PMI" progresse pour atteindre 56,7 en juin contre 56,1 le mois précédent. Le secteur des télécoms ainsi que dans ceux des transports et du stockage bénéficient en particulier de la reprise.

Un secteur ralenti en Espagne, Italie et Irlande

Les voisins européens connaissent des niveaux bien plus faibles. Tombant à 47,4 en juin (50,1 en mai), l'indice pour l'Italie passe sous la barre des 50 et indique donc une contraction dans les services. En Espagne où le secteur tertiaire représente 70% des revenus, cette indice se fixe à 50,2.  Enfin en Irlande, selon l'enquête menée par NCB, les services sont en hausse passant de 50,5 à 52,4 en juin.

Indice composite en hausse, ventes de détail en baisse

Dans la zone euro, l'indice composite, qui regroupe secteurs manufacturier et services passe de 55,8 en mai à 53,3 en juin. Le composite allemand est quant à lui ressorti à 56,3 contre 57,1 en mai, montre l'indice Markit/ PMI. Pour la France, il a reculé à 54,9 contre 60,3 en mai.

Les ventes de détails ont de nouveau baissé en mai dans la zone euro. Elles ont diminuée de 1,1% a indiqué Eurostat dans sa dernière publication ce mardi. Le recul est fort au Portugal où les ventes diminuent de 3,1%, et  en Allemagne (-2,8%). En France la baisse est estimée à 0,7%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/07/2011 à 4:06 :
La Tribune, nouveaux procédés pour tromper les lecteurs ! pourquoi parlez-vous de points et non de croissance - parce que la France est encore en de ça de ? ... l'Allemagne peut-être en faiblesse ? de grâce arrêter de nous prendre pour des enfants -la télévision suffit !!
a écrit le 05/07/2011 à 16:05 :
Pour les antiSarko, il n'y a qu'en France que tout va mal.
a écrit le 05/07/2011 à 12:42 :
AMOUR; GLOIRE ET BEAUTE OU LES FEUX DE L'AMOUR. AU CHOIX !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :