Sarkozy assure pouvoir concilier plan de rigueur et emploi

 |   |  351  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le président de la République cherche à rassurer sur l'emploi pour mieux défendre son programme de rigueur budgétaire. Nicolas Sarkozy a ainsi promis 20.000 emplois aidés qui s'ajouteront aux 440.000 déjà lancés

Il refuse le terme "d'austérité", mais défend le plan d'économies budgétaires de 12 milliards d'euros détaillé par son Premier ministre le 24 août. Nicolas Sarkozy, a exprimé son avis publiquement pour la première fois sur ce programme de rigueur ce vendredi. Il a aussi choisi de rassurer sur l'emploi en annonçant 20.000 nouveaux contrats aidés.

"Nous avons essayé de faire en sorte que le travail soit protégé, parce que la clé de tout, c'est que ceux parmi vous qui travaillent puissent continuer à le faire et en avoir la récompense", a-t-il lancé aux salariés d'une PME lors d'un déplacement dans les Vosges. Pour le président de la République "le moment n'est pas d'inventer de nouvelles allocations, de nouvelles indemnités. Le moment, c'est d'encourager la population qui travaille". Aussi promet-il de nouveaux contrats aidés, notamment pour les travailleurs proches de la retraite. "Pour les jeunes", Nicolas Sarkozy promet aussi 15.000 places de formation supplémentaires. Déjà, en février, un programme de soutien à l'emploi de 500 millions d'euros avait été lancé et dont la moitié devait être consacrée au financement de 50.000 contrats destinés aux chômeurs de longue durée. Ces 20.000 emplois aidés de plus s'ajouteraient donc aux 440.000 déjà financés.

Nicolas Sarkozy a fait valoir aussi que l'économie française avait créé plus de 120.000 emplois au premier semestre, dont 6.000 dans l'industrie, et que la population active continue d'augmenter - 150.000 nouveaux actifs sont attendus cette année.

Tout en cherchant à rassurer sur l'emploi, alors que le chômage est en hausse de 1,3% en août, le chef de l'Etat a tout de même contredit les opposants aux plans de rigueur qui craignent pour la croissance. "Est-il raisonnable de dire qu'on est en austérité alors que ça fait trente-cinq ans qu'on est en déficit ?", a-t-il ainsi lancé. "Regardez ce qui se passe dans les autres pays, qui n'ont pas fait les réformes et les efforts qu'on a faits", a-t-il Nicolas Sarkozy tendant le chiffon rouge de la Grèce et du Portugal.

 



 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/09/2011 à 13:21 :
il nous a aussi dit qu il y a aurait plus de sans abri et bcp d autre chose !!! je n ai plus confiance en eux !!!!
a écrit le 05/09/2011 à 9:07 :
On est sauvés (mais pour un mois seulement) : 20 000 nouveaux emplois aidés, c'est à peu prêt le nombre de chômeurs supplémentaires recensés chaque mois...
a écrit le 04/09/2011 à 9:24 :
Quand allons-nous enfin décider de travailler le moins possible ? " Le travail est la punition de l'homme, enfanter dans la douleur est la punition de la femme".
a écrit le 04/09/2011 à 5:56 :
"Nous avons essayé de faire en sorte que le travail soit protégé, parce que la clé de tout, c'est que ceux parmi vous qui travaillent puissent continuer à le faire et en avoir la récompense", a-t-il lancé aux salariés d'une PME lors d'un déplacement dans les Vosges. "
C'est fou de lire cela de la part de celui qui a détruit un service public qui fonctionnait, qui a creusé le déficit en 4 ans, qui a créé le bouclier fiscal, qui a mis en place la taxe à 5,5 %, qui a creusé le fossé des inégalités...et j'en passe.
a écrit le 03/09/2011 à 13:11 :
les cambrioleurs se frottent les mains ! quasi plus de flics ( 1 poste sur 2 supprimé) dommage car un flic c'est un emploi , une personne qui consomme ! et qui est nécessaire face à la multiplication des cambriolages cet été ! 12 dans notre quartier et des flics découragés nous avouant la pénurie dans leur commissariat ....
lecteurs protégez vous ! n'attendez pas de protection ! faites vous là vous mêmes...
a écrit le 03/09/2011 à 11:59 :
En Irlande, l'investissement en R&D augmente, les entreprises high-tech embauchent
http://www.infodsi.com/articles/122649/irlande-investissement-augmente-entreprises-high-tech-embauchent.html?key=eafc1ca2d34796eb
et la source emanant de l'ambassade de France:
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/67540.htm
Assez curieusement, les ambassades produisent des rapports qui sont, pour certains, publics. Donc nos braves politiciens peuvent savoir exactement ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Ils sont en tain de plomber l'economie a coups de prelevements fiscaux tout en sachant pertinement que la Grece est confrontee a ce probleme. Allez comprendre!
Réponse de le 03/09/2011 à 12:47 :
En france, c'est l'inverse, les porteurs de projets innovants sont méprisés par l'ex ANVAR, les collectivités locales parapubliques, ces fameuses fumeuses agences de développement économiques n'ont d'yeux que pour les géants monstrueux de la logistique qui favorise les importations en provenance des contrées lointaines ou les pauvres deviennent riches ... en France ce sont les classes moyennes et travaileuses qui deviennent des travailleurs pauvres puis ensuite glissent surement vers la misère ...
a écrit le 03/09/2011 à 11:52 :
Sarko crée un bouclier fiscal à 50% puis le supprime
Sarko supprime la police de proximité puis le remet
Sarko critique les emplois aidés, les supprime puis, les remet
Sarko chante des louanges sur les subprimes, mais c'était avant 2008
J'ai un peu de mal à trouver une cohérence dans la politique de ce gouvernement
Réponse de le 03/09/2011 à 13:03 :
Il n'y a pas de cohérence en effet ! c'est "au gré du Prince" - la règle d'or ne sert à rien car Sarko n'a pas équilibré ses dépenses depuis 2007 alors qu'un budget doit l'être ? il a d'ailleurs doublé le déficit du pays et les cados fiscaux n'ont en rien arrangé l'équilibre du budget ! et bla bla bla , de la com et finalement de piètres résultats....
a écrit le 03/09/2011 à 11:36 :
sarko, c est fini pour toi , trop de mensonges depuis longtemps .il faut arrêter d ècrasser les hautes.
a écrit le 03/09/2011 à 11:29 :
et c'est bien la "porte parole "du gouvernement V Pécresse qui se foutait de Martine Aubry cette semaine "en constatant que le PS promettait de créer des emplois aidés" donc de creuser le déficit....
Un emploi aidés de l'ump ne creuse rien, un contrat aidé du PS creuse le déficit.....cherchez à comprendre????
a écrit le 03/09/2011 à 11:27 :
Il assure il assure... Mais bien sûr!
C'est ce qu'il bassine depuis 5 ans... Il pense qu'on va le croire encore?
Il pense sérieusement qu'on va se faire avoir une deuxième fois???
a écrit le 03/09/2011 à 11:27 :
Des promesses, il en a déjà fait en 2007. J'attends de gagner plus puisque je dois travailler plus pour payer les taxes qui grèvent mon salaire...
a écrit le 03/09/2011 à 11:22 :
Sarkozy, quel raseur ! Ses promesses, ses annonces emphatiques, on le sait depuis son élection sont du niveau : demain, on rase gratis.
a écrit le 03/09/2011 à 9:50 :
je me souviens, et ça ne remonte pas à des temps immémoriaux , où notre cher président et ses affidés se gausser du PS qui avaient crée pour juguler le chômage des emplois bidons, tels que .... les contrats aidés et les formations rémunérées. Dans la même logique on avait raillé la police de proximité, qui ne répondait pas à la "mission première de la police" qui est d'investiguer... La mémoire est décidément bien embarrassante et rappeler tout ça ne peut être que maladroit voire inopportun. Je m'en excuse mais la tentation était trop forte
a écrit le 03/09/2011 à 9:13 :
20000 emplois aidés!Avec quoi?Et pourquoi les entreprises embaucheraient-elles
quand la demande et le pouvoir d'achat sont amputés?De même,pourquoi investi-
raient-elles,même si il y a "relance courageuse par l'investissement"selon Hortefeux?
Tout cela,alors que le plan du 21/7 pourrait passer à la trappe (défaut de ratification
par plusieurs Parlements),forte probabilité de "défaut" sur la dette grecque,marchés
plus qu'incertains,etc.
a écrit le 03/09/2011 à 9:11 :
Ce qu'il serait bon de savoir c'est quels types d'emplois sont crees,des cdd?cdi? temps partiel?temps complet? Non parceque c'est bien de dire qu'on cree de l'emploi mais une personne qui taf 10 h par semaine et gagne 300e/mois,elle travaille par contre elle ne peut pas vivre ni meme survivre sans une aide financiere de l'etat.
a écrit le 03/09/2011 à 7:54 :
Cela est bien de considerer le nombre d'emploi créé mais quand celui ci est inférieur a la perte cele n'est pas une performance, Sarko fait encore des promesses alors que le déficit augmente sans arrêt, il faut promouvoir l'exportation par une réduction des couts du travail, supprimer certaines niches fiscales (les chevaux de course, les fabricants de pipes, les journalistes, les reductions d'impot sur les société du cac 120......, refonte entiére des grilles d'imposition parcequ'il est anormal que certain français vivent au détriment d'une minorité travailleuse ect...)
a écrit le 03/09/2011 à 7:12 :
C'est dingue tout ce que cet homme, dont le bilan est négatif en tout, peut continuer d'assurer ou de promettre. S'il se trouve des électeurs pour le croire, c'est que l'on a remplacé les cerveaux par du fromage blanc.
Réponse de le 03/09/2011 à 11:29 :
Ses électeurs avait déjà du fromage blanc....sinon il aurait voté différemment
Réponse de le 03/09/2011 à 13:06 :
peu le croient en effet, mais certains votent pour leur patrimoine , leurs intérêts perso ! Sarko se fout sûr de la France : son seul objectif est d'être reconduit à son poste....tous les moyens sont bons !
a écrit le 03/09/2011 à 7:01 :
il n'arrive pas à concilier l'emploi quand tout va bien alors en temps de rigueur "tu parles Charles ".Quelle bande de charlots lui et sa clique ,"des prêts à tout,mais bons à rien.
a écrit le 03/09/2011 à 7:00 :
pour le plans de rigueur il n'y à pas 36 solutions déjas commencée par travailler au smic avec tout vos ministres et députés sotper tout vos voyages qui ne serve à rien et coute tres cher à la france et plus de grands restaurants et là peut-ètre l'ont pourra faire des économies et l'on pourra aussi augmenter les retraites une honte quant on voie que l'on travaille toute une vie pour gagner une misère alors que vous avec vos salaires vous risquer pas de manquer de rien
a écrit le 03/09/2011 à 6:22 :
les emplois chez les fonctionnaires sont supprimés et il veut créer des emplois c'est du n'importe quoi
a écrit le 03/09/2011 à 6:18 :
Les emplois aidés ne sont pas une solution et c'est la seule qui nous est proposée. Effrayant !
a écrit le 03/09/2011 à 5:33 :
Les promesses n'engagent que ceux qui y croient...
a écrit le 03/09/2011 à 5:22 :
on le connait le president des riches, sera rigueur pour les pauvres et emploi pour les riches , pour ne pas toucher aux cadeaux qu'il a fait a ses amis les riches, il taxe les complémentaires santé en réduisant les remboursement de la secu , apres son passage seuls les riches pourront se faire soigner et envoyer leurs enfants a l'ecole.
a écrit le 03/09/2011 à 0:42 :
C'est ce qu'on appelle vouloir le beurre, l'argent du beurre, et la fille de la crémière. Ou utiliser la méthode coué.
a écrit le 02/09/2011 à 20:23 :
Et donc on oblige la Grèce à supprimer ses emplois aidés mais nous on les relance ; et l'opposition rève d'aller encore plus loin une fois devenue la majorité. Comme depuis 37 ans qu'on surendette la France et les Français. On ne change pas une politique qui perd.
a écrit le 02/09/2011 à 18:25 :
cest l'Oudini de la politique, MR le President. Comment peut lui laisser dire une telle betise ? Il serait tant de mettre les politiciens devant leurs responsabiltes et d'arreter la demagogie. Qui lui rappelera dans quelques temps cette declaration stupide ?, qui lui rappele son travailler plus pour gagner plus alors que le pouvoir d'achat ne cesse de s'eroder ?
Réponse de le 02/09/2011 à 21:09 :
@ Alan John: j'ai entendu Sarko aux ionfos qui disait en substance que c'est pas sa faute, mais celle de la crise...comme si ce n'était pas les politiques qui avaient créé la crise !!!
a écrit le 02/09/2011 à 16:32 :
Le déclin s'affirme, ... arcelor ferme des hauts fourneaux ... les friches industrielles progressent ... Et que font nos Parlementaires ? ont-ils un soupçon d'idée pour encourager les porteurs de projets innovants qui créent de l'emploi ? ou sont ils tous atteints de faignitude ?
Réponse de le 03/09/2011 à 19:24 :
Ils défendent déjà leurs intérèts, alors ils n'ont plus de temps pour les autres...
a écrit le 02/09/2011 à 16:32 :
Ça ne coute rien de dire n'importe quoi...Voilà pourquoi nos hommes politiques ne s'en privent pas...

N'est-ce pas le même qui nous annonçait une croissance à 2% en 2011???

Comme dirait Coluche : Je me marre!!!

Réponse de le 02/09/2011 à 18:17 :
D'ailleurs, sais tu que dans les hautes études qui mènent aux métiers de la politique, type sciences po, un des exercices récurant est de lancer un sujet au hasard, genre la poésie en chine au 16e siècle, ou les différents types d'injection plastique dans l'industrie, et de voir comment l'étudiant peut parler pendant une heure d'un sujet qu'il ne connait absolument pas. Ca laisse songeur.
Réponse de le 02/09/2011 à 22:28 :
Quel est le niveau d'étude de Sarko ?
Réponse de le 03/09/2011 à 6:09 :
ah non pas d 'accord !! Notre coluche national c est tout de même C LAGARDE qui annonçait un "GROS 2% " !! ça vous rappelle pas la lessive qui lave plus blanc que blanc ?
Réponse de le 03/09/2011 à 7:41 :
non, moi ca me rappelle que, ca lave l'eau avant de laver le linge ....
a écrit le 02/09/2011 à 16:25 :
Je lui suggère de contacter Daniel RADCLIFFE. Peut-être que le jeune homme qui a incarné Harry POTTER pourra lui donner quelques cours de magie économique pour faire apparaître 20 000 emplois.
a écrit le 02/09/2011 à 15:53 :
L'Américain Abbott licencie en FRANCE!!! alors que les bénéfices sont à la hausse!!!!!!!

http://intersyndicaleabbott.blogspot.com/2011/08/tous-lhopital-pour-de-nouvelles-actions.html#comments
Réponse de le 02/09/2011 à 21:07 :
@ liceciements: oui mais ils laissent aux licenciés l'abbott de foin pour se nourrir :-)
a écrit le 02/09/2011 à 15:48 :
fini les promesses d'évangiles depuis plus de 10 années de mensonges moi je dis
qu'il va finir comme gisgard notre seul chance à droite juppé sinon nous sommes beaucoup à ne plus vouloir revoter pour sarko en 2012 comme le disait si bien chichi
je vote hollande sauf si juppé y va !!!!!!!!!!!
Réponse de le 02/09/2011 à 16:06 :
Comparer Hollande à Juppé c'est parfait, ils ne valent pas plus l'un que l'autre, des dents qui rayent le parquet, des prétentions à l'infini, une arrogance sans fin, avec eux nous sommes certain d'avoir une gestion à la Sarko bis ... d'ailleurs regardez comment Juppé fraye avec Sarkozy dans un réel bonheur.
Réponse de le 03/09/2011 à 11:32 :
Giscard avait l'affaire des "diamants de Bokassa" !
et Sarkozy a l'affaire des"enveloppes de 150.000? de Bettencourt" et aussi le "Karachigate" et "l affaire Takkiedine"...! Giscard est tombé avec une casserole, là nous avons la cuisine intégrée!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 05/09/2011 à 11:37 :
ET OUI BONEN A RAISON;;;;....

ON PARLE QUE DE RIGUEUR PS ET UMP MEME COMBAT !!!

Le seul crédible c'est MELANCHON;;; sa solution taxer le capital(les revenus) à la meme hauteur que le travail donc 40 au lieu de 18 .... cette seule mesure raporte 100 milliard soit le double de nos interets de la dette///;;;

Il faut changer voter melanchon en 2012 !!
a écrit le 02/09/2011 à 15:40 :
paroles et paroles...contrats aidé ou je ne sais quelle "tralala pouette pouette"....
on veut un vrai travail!!!!!!!!!!! conforme à nos études!!!!!!!!!!!!

point barre
Réponse de le 02/09/2011 à 16:36 :
C'est sur, avec des "ON VEUT", on va aller loin. On a des facs qui forment des bons à rien, qui refusent le moindre contact avec le monde de l'entreprise, des politiques qui ont voulu mener tout le monde au bac, (compétition! mais quelle horreur!), des étudiants qui s'embarquent dans des filières que tout le monde sait sans débouchés. Et toi, tu VEUX... Commence par te demander de quoi les entreprises de France ont besoin, je te promets que tu auras du boulot.
Réponse de le 03/09/2011 à 6:59 :
Effarant " des facs qui forment des bons à rien", encore une personne qui n'y a pas mis les pieds ou qui n'a pas été capable d'avoir ses exams. En faite, "ce que cherchent les entreprises de France, ce sont des profils commerciaux bien formatés ou des bons petits ingénieurs sans esprit critique". Voyez comme il est facile de faire des clichés en inversant la donne! Or, c'est justement dans certaines facs de bons à rien que l'on apprend à réfléchir et à ne pas avoir une vision des choses aussi limitée. A bon entendeur, salut !
Réponse de le 03/09/2011 à 11:27 :
Si, monsieur longuefeuille, j'y suis passé, j'interviens même régulièrement en tant que professeur dans les cursus d'écoles supérieures de mon domaine d'activité. Alors selon vous, au lieu de créer des "petits commerciaux et ingénieur formatés" bahh, quel horreur, des gens dans des entreprises qui vont créer de la richesse, continuons à créer des intellos qui ne savent rien de concret (oui oui, des bons à rien, je confirme), qui continueront de faire grossir les chiffres du pôle emploi en ayant la prétention effrayante d'être sur-qualifiés. En plus de cela, je voudrais bien savoir quel type d'esprit critique vous sous-entendez que l'on peut y apprendre : l'esprit de la manif qui dit non ? Pitoyable.
Réponse de le 03/09/2011 à 11:35 :
Les entreprises veulent des "esclaves" travail gratis en 2/12 pour un bol de riz. est ce l'avenir du pays et de l'emploi ?
L UMP et leurs électeurs sont encore au 19° siècle, aux temps des colonies.....
a écrit le 02/09/2011 à 15:37 :
Mais enfin !!!! Qui peut croire à cette fable !!! les bons a rien de l'UMP seraient capables de faire mieux que la gauche ? non ils sont capables des memes travers, des memes erreurs que la gauche. D'ailleurs, ils se mélangent entre eux, Besson, Mitterand, et les autres taupes, un Coppé vaut pas mieux qu'un Besson, un DSK vaut vaut pas plus qu'un TRON, un Mitterand vaut pas mieux qu'un Lang ...
Réponse de le 02/09/2011 à 16:03 :
Dans le meme registre : un Novelli vaut pas mieux qu'une Aubry .. sauf qu'ils feraient un sacré couple !!!... un Estrosi vaut pas plus qu'un Hollande ... un Coppé vaut pas plus qu'un Baylet ... Une
Réponse de le 02/09/2011 à 19:16 :
@ Fables 1 ET 2
Comme vous semblez exceller dans le petit jeu qui consiste à cogner sur les politiques, il vous suffit de passer à l'etape superieur. Vous presentez aux prochaines elections. Des y'en a faut qu'on on en trouve à tout les coins de rue, ils sont meme la majorite en france...après quand il s'agit de s'engager dans l'action publique c'est autre chose.
Réponse de le 02/09/2011 à 21:05 :
@ boss; pas si simple que cela. Quand on voit que Jean Marie a eu du mal a recueillir les 500 signatures, je te dis pas le citoyen lambda. C'est aussi un problème de notre soit-disant démocratie: les politiques font en sorte que personne ne puyisse venir les déranger dans leurs magouilles !!!
a écrit le 02/09/2011 à 15:30 :
Les paroles ne suffisent plus, pour se rassasier,il faut manger et non se contenter de la promesse d'un repas.Cela fait 4 ans et demi que tout n'est qu'avec des paroles,dans tous les domaines sans aucune action effective.Par contre il n'a pas promis d'agraver la dette mais il l'a fait.
a écrit le 02/09/2011 à 15:00 :
Si un contrat aidé n'est pas une forme d'indemnité et les places de formation des cosmétiques à embellir les statistiques du chomâge, le déficit, que ces deux mesures alimentent un peu plus, n'est pas près d'être converti en prospérité.
a écrit le 02/09/2011 à 14:44 :
ca fait des années qu'il va tout et fait tout ieux que les autres.......résultat, du vent !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :