Nouvelle hausse du chômage, de 1,3%

 |   |  222  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Au mois de juillet, 36.000 personnes de plus se sont inscrites à Pôle emploi par rapport au mois précédent. C'est le troisième mois consécutif que le chômage augmente en France. Des chiffres qui tombent au mauvais moment, après l'annonce du plan d'austérité.

Le gouvernement, qui vient d'annoncer une série de mesures pour réduire le déficit public, se serait bien passé de ces très mauvais chiffres de l'emploi du mois de juillet. "Comme l'ont été ceux des mois précédents" avait prévenu par avance Xavier Bertrand, le ministre du travail et l'emploi. Avec pour conséquence immédiate de faire baisser les marchés.

En juillet, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A inscrits à Pôle Emploi a ainsi augmenté de 1,3 %, soit 36.100 personnes supplémentaires inscrites. Leur nombre s'établit à 2.756.500 en France métropolitaine. Sur un an, il croît de 2,8 %.

Toutes catégories confondues le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté de 0,6 % en juillet avec 24.300 nouveaux inscrits, ce qui représente une hausse de 4,3% sur un an.

Cette mauvaise conjoncture économique n'épargne aucun public. Le nombre de demandeurs d'emploi de moins de 25 ans est ainsi en hausse de 1,4 % en juillet (-2,5 % sur un an), tandis que celui des inscrits de plus de 50 ans croît de 2 % sur un mois (+14 % sur un an). En juillet, comme les mois précédents, les inscriptions pour fins de CDD, fins de missions d'intérim ou licenciement - autre que pour motif économique -  augmentent. En revanche, les inscriptions après un licenciement économique diminuent légèrement  (-1,6 %).

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/09/2011 à 8:27 :
Enfin une bonne nouvelle !
a écrit le 26/08/2011 à 20:35 :
gare aux nombreux chômeurs professionnels
Réponse de le 27/08/2011 à 8:12 :
nul porte bien son nom!
a écrit le 26/08/2011 à 20:31 :
je connais plusieurs qui me disent percevoir des allocs chômage et me disent "oh! je perdrais de l'argent à travailler ! Non surtout pas !"Cela ne les dérange pas du tout de vivre à être payés à ne rien faire . C'est scandaleux de voir que le système laisse faire cela à notre dépends .
Réponse de le 27/08/2011 à 9:46 :
A vous lire, l'ensemble des chômeurs ne souhaitent pas travailler. Avec un raisonnement si fin, vous mériteriez de vous retrouvez dans cette situation.
a écrit le 26/08/2011 à 12:02 :
La politique de Nicolas sarkozy n'est pas la bonne. Vivement 2012
a écrit le 26/08/2011 à 10:00 :
Il ne faut pas oublier les jeunes qui sortent des écoles, et qui ne sont pas inscrits en qualité de demandeur d'emploi. Pourtant, ce sont de sérieux concurrents. Les chiffres du chômage ne signifie plus rien tant ils sont biaisés. Revenons à un roe plus raisonnable, c'est la seule solution acceptable pour éviter que notre pays ne s'effondre.
a écrit le 26/08/2011 à 8:27 :
Ce chiffre regroupe maintenant TOUS ceux qui étaient partis en formation plus ou moins longue dans le cadre de CERP ou autres. Il était évident qu'à un moment donné, ils réintègrent le nombre de chômeurs.
a écrit le 26/08/2011 à 8:01 :
La vouvelle voie c'est peut etre d'indexer le SMIG sur le pourcentage d'augmentation ou diminution du chomage...comme cela nous serons sur de toucher plus
a écrit le 26/08/2011 à 6:21 :
le comble,le contribuable subventionne le privilége des heure sup au détriment des chomeurs et des intérimaires;dans les permanence je crois qu'il faut secouer les députés
a écrit le 26/08/2011 à 5:36 :
Ces chiffres sont DE FRANCE METROPOLITAINE ; les DOM TOM où le chômage ( payé par les métro) avoisine les 30 % ne sont bien entendu pas comptabilisé !!! pour des raisons faciles à comprendre ... tous des hypocrites ...
DOM TOM inclus les chiffres sont de 12,5 ->13 %
a écrit le 25/08/2011 à 19:53 :
Dixit:Lagarde, Bertrand , tout allait mieux, on était sur la bonne voie, la tendance etait a l'amélioration,la courbe avait la bonne pente. on allait voir ce qu'on allait voir d'ici la fin de l'année, et je vous parle pas de 2012!pourtant on était toujours en crise et depuis cela n'a pas changé. une chose devrait certainement changer: c'est le président et son gouvernement.
a écrit le 25/08/2011 à 18:41 :
C'est article est un peu light car il ne dit pas qu'il y a eu des créations d'emplois en France oui 58 000 au second trimestre. Mais dans le même temps la population active a augmenté de plus de 125 000 personnes. Donc la différence est des chômeur dont 50 % sont des catégories A. Histoire de bien sous évaluer. En Allemagne la population active diminue en valeur absolue donc de fait le chômage baisse même sans création d'emplois. Alors pourquoi notre population active augmente autant, la démographie un peu et le recul des départs en retraite pour beaucoup. Ainsi pour ne pas payer des retraités on se met à payer des chômeurs... Conséquences de la réforme fillon des retraites en 2003 et sarkozy en 2010...
Réponse de le 26/08/2011 à 7:24 :
Je partage votre facon d'analyser les données. Le nombre d'actif est bein plus important que le nombre de chomeurs. C'est l'évolution du taux de chomage qu'il convient d'analyser. Quant au fait de payer des chomeurs au lieu des retraités ceci semble exacte mais nous sommes en temps de crise. Cette situation ne sera pas éternelle, ainsi lorsque le chomage diminuera, la réforme des retraites portera enfin ses fruits (fiancièrement parlant).
Réponse de le 27/09/2011 à 16:10 :
C'est singulier systématiquement La Tribune " oublie de parler des immigrés ", ceux aussi qui viennent de rentrer dans notre havre de paix.
a écrit le 25/08/2011 à 18:31 :
Je viens de lire les propos de Mr Chouard
Empruntons directement à la bce à taux zero la somme de 100 milliards sur 20 ans pour construire 200 000 logements ! Imaginons l'impact sur l'activité en France à titre direct et indirectement !!!
Chiche Mr le futur président de notre pays?
a écrit le 25/08/2011 à 18:07 :
Ainsi soit-il, il y a 2.756.500 en France avoués en métropolitaine + 500 000 à 700 000 auto-entrepreneurs qui ne sont que des Auto-MISèRES ... et dans les DOM TOM, à la Réunion combien de Planqués qui touchent les doigts de pieds en éventail au soleil ?
Réponse de le 26/08/2011 à 6:16 :
Les carnets de commandes des PME sont vides, les entreprises au bord du dépot de bilan sont de plus en plus nombreuses, le prie est à venir. Hors quelques annonces pompeuses, rien n'a été fait pour l'émergence des entreprises innovantes créatrices d'emplois. Les fanfaronnades de Lagarde, Novelli, Estrosi, Wauquiez, et autres mauvais à tout nous ont mené au désastre... et Besson que fait-il ? après n'avoir rien fait de concret ... que fera t-il ?
a écrit le 25/08/2011 à 16:55 :
La politique du gvt semble se limiter à taxer les sodas pour limiter le déficit de l'état, continuer à dire que tout va bien alors que notre économie va mal, être sûr d'avoir raison, demander aux petits de faire des économies en conduisant moins, assurer les nantis ( sénateurs, et autres protégés de la république) du soutien de l'état, c'est à dire on ne touche pas aux acquis, etc.... jamais la France se s'était aussi mal portée que sous les legislatures Chirac + Sarkozy.... sommes noius devenu si bêtes? J'espère qu'ils seront virés en 2012 et si par malheur nous avons un Sarkozy -Lepen en final, eh bien, j'avoue que j'hésite entre partir en Allemagne ou voter nul....
Réponse de le 25/08/2011 à 18:42 :
Vous voterez Le Pen, car seul un choc peut ébranler le système et permettre ensuite sa refondation. Après tout, les électeurs de Chirac en 1995 n'avaient-ils pas voté Miterrand en 1981, pour mettre fin au pouvoir UdF ?

En attendant, les résultats du gouvernement de NS sont intégralement nuls : insécurité en hausse (agressions contre les personnes), impôts en hausse (et encore plus depuis hier), chômage en hausse, production industrielle en baisse, déficit commercial en hausse, pouvoir d'achat en baisse. Il semble que seuls les politicards et les copains du Fouquet's restent heureux.
Réponse de le 25/08/2011 à 18:44 :
Je ne voterai pas nul, je ne partirai pas en Allemagne, pour la 1ere fois je voterai Lepen, c'est malheureux mais je n'en peux plus de ce foutage de gueule permanent de la part de ces roitelets et autres nantis politiciens qui se gavent et se gavent quand le reste de la France transpire. Tous les 5 ans, je eux me venger et choisir, je le ferai et je serai loin d'etre le seul. Ca va chauffer dans les urnes.
Réponse de le 25/08/2011 à 18:48 :
Taxation des sodas et parcs a attractions, a quand la taxation des ours en peluche, trotinettes et des carambars ? Ce gouvernement et president sont pitoyables ! 2012 c'est bientot, ouf !
Réponse de le 26/08/2011 à 8:22 :
Désolé mais LEPEN n'est pas un choix... elle ne propose rien de constructif et je suis en totale opposition avec les idées de Lepen sur l'Europe.... une raison suffisante pour moi pour ne JAMAIS voter un parti d'extrême droite ou de gauche d'ailleurs.... Non, il me reste l'Allemagne, le vote nul ou Hollande....
Réponse de le 26/08/2011 à 9:54 :
Eurofederal a la solution : le vote NUL motivé ... ainsi les déçus de droite vonteront NUL la Droite s'ils sont déçus par la droite ou bien NUL la Gauche s'ils sont déçus par la gauche ... voila un bon moyen d'obliger les politocards à compter combien de vois ils auront perdu ... va y avoir du boulot pour lesscrutateurs et les RG !!!
Réponse de le 26/08/2011 à 11:10 :
A chaque scrutin, les politiques de tout poil jurent de tenir compte du verdict des urnes (abstebntion, nul). Et la promesse ne dure qu'une soirée.
Seule l'élection d'un(e) extrême poussera les politiquards à changer.
Réponse de le 26/08/2011 à 11:44 :
Sauf que si les français bourraient les urnes de bulletins nuls motivés, les élus de droite comme de gauche se retrouvenraient élus avec des scores minables, avec des minorités exprimées qui ne leur donneraient plus aucune légitimité ... voilà ce que méritent nos politocards.
Réponse de le 26/08/2011 à 16:53 :
Les roitelets et nantis de la politique d'aujourd'hui s'en fichent de leur legitimité, ce qui les interesse, ce sont leurs privileges a VIE, leurs salaires bien gonflés, pavaner a la tele et flatter leurs egos surdimensionnes ... Ca fait depuis Pompidou que les politiciens francais font de la politique pour LEUR SEUL interet personnel, surement pas pour "servir" la France. Mettons le salaire du politicien au SMIC a 2000 euros par mois, on verra si les politiciens restent ou desertent leurs fonctions, on fait le pari ? 99% d'entre eux partiraient.
Réponse de le 03/10/2011 à 12:30 :
@ eurofederal

Si vous votez NS en 2012, vous votez nul !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :