La faible croissance dégrade les comptes de l'Unedic

Le bureau de l'Unedic a examiné ce jeudi les dernières prévisions d'équilibre financier de l'assurance chômage pour 2011 et 2012. Celles-ci prennent en compte la nouvelle convention du 6 mai 2011 et le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) mis en place le 1er septembre.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

En 2011, compte tenu de l'accélération de l'activité enregistrée au début de l'année, l'emploi affilié à l'assurance chômage progresserait de +142.900 poste. En 2012, compte tenu de la conjoncture médiocre, l'emploi n'augmenterait que de +69.400 postes, indique dans un communiqué le Bureau de l'Unedic, qui a examiné jeudi les dernières prévisions d'équilibre financier de l'assurance chômage pour les années 2011 et 2012.

Rappelant qu'au deuxième trimestre 2011 la croissance de l'activité en France s'est arrêtée (+0,0 % après +0,9 % au trimestre précédant), la prévision d'équilibre de l'Unedic présentée par l'assurance chômage table sur une progression modeste de l'activité pour la fin de l'année (+1,7 %), qui se poursuivrait en 2002 (+ 1,2 % en 2012).

Toujours selon les prévisions, l'augmentation des chômeurs potentiellement indemnisables (catégories A, B, C et dispensés de recherche d'emploi) ralentirait en 2011 à +65.700, après +139.400 en 2010 .

Une hausse des dépenses d'indemnisation en 2012

La hausse des allocataires indemnisés par l'Unedic serait de +21.500 à la fin de 2011, avec pour conséquence une hausse des dépenses d'indemnisation. Dans le même temps, les recettes de l'assurance chômage profiteraient du dynamisme de la masse salariale (+3,9 % sur un an).
Conséquence : en 2011, le solde « recettes-dépenses » serait de -1,6 milliards d'euros, soit une dégradation d'environ 400 millions d'euros par rapport à la prévision formulée en mai dernier.

En 2012, compte tenu de la modeste progression de l'activité escomptée, le solde « recettes-dépenses » atteindrait -1,8 Milliards d'euros en 2012. Au total, le déficit cumulé du régime d'assurance s'élèverait à 12,8 milliards d'euros, indique l'Unedic.
 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.